AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La princesse en haut de sa tour (Helmet) [Rp wtf, univers médiéval]
Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥️


[RP Neko/Maitre ;; Min. 200 mots ;; H/Ya/Yu autorisé (avec modération ♥)]
 

 :: Hors RP :: Floodland!! :: Zone rp spéciale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La princesse en haut de sa tour (Helmet) [Rp wtf, univers médiéval]

avatar
Messages : 198
Points : 1238
Date d'inscription : 17/04/2017
Age : 16
Des DCs? : Heaven, Thérésa, Rebecca, Ellen, Rosemary, Gabrielle, Shanaëlle, Olympe, Daphné, Julia, Jodie

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Marty Flanagan
♠~ Fréquentations::
Généreux
Voir le profil de l'utilisateur




Freya Connor
Généreux
Dim 4 Fév - 21:35
Freya & Helmet
"La princesse en haut de sa tour."

Accoudée à la fenêtre de ta chambre, tu observais le monde extérieur. Voir les personnes s'agiter en contrebas te donnait envie de les rejoindre. Malheureusement, tu n'en avais pas le droit. Une princesse ne pouvait pas se permettre de côtoyer les gens du bas peuple. Ce n'était pourtant pas l'envie qui te manquait.

Cependant, ton très cher père refusait chaque demande que tu lui faisais pour une sortie. Ou alors acceptait, à condition d'avoir une bonne escorte. Mais ce dont tu rêvais, c'était d'une simple escapade en ville, rien que le temps d'une journée. Pour être traitée en tant que personne, et non en tant que princesse.

Tournant le dos à ta fenêtre, tu te posa à ton bureau pour relire la dernière lettre de ta cousine. Une duchesse que tu appréciais beaucoup, et dont tu jalousais parfois la beauté. Mariée il y a quelques mois, elle t'annonçait  attendre un heureux événement. Cette nouvelle t'avait fait chaud au cœur, tout en te faisant réfléchir.

Le mariage était une chose à laquelle tu devais commencer à songer. Ce serait certainement ton père qui choisirait au final, mais ça ne t'avait encore jamais traversé l'esprit de réfléchir à d'éventuels prétendants. Pourtant, tu en rencontrais des hommes de haute lignée très charmants. Mais tu n'avais jamais pensé à aucun de cette manière.

Occupée à la rédaction d'une réponse pour ta cousine, tu entendis quelques coups frappés à la porte. Une de tes dames de chambre entra timidement, tenant une robe dans les mains. Une sublime robe dorée et rehaussée de fils rouges. Tes suivantes avaient encore réalisé un chef-d'oeuvre pour toi, pour que tu brille au bal de ce soir.

En soupirant, tu posa ta plume et le début de ta réponse dans un coin du bureau. Il était temps pour toi de te préparer pour le bal. Et ce même si ton envie d'y assister t'avait quittée. Cependant, la princesse ne pouvait se permettre de ne pas être présente lors d'un événement au château. D'autant que ce soir, pour la première fois, le bal était ouvert à tous. Royaux, noble et roturiers.
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   

Petit + pour ceux qui seraient intéressés:
 

_________________
Freya parle en Crimson
Indispo pour rp 2/2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 98
Points : 1828
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 26
Localisation : Près de Cassandra
Des DCs? : Marty-Javier-Andrew-Maximilian-Samantha-Travis- Rob

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Heaven
♠~ Fréquentations::
Braconnier
Voir le profil de l'utilisateur




Helmet Fawkes
Braconnier
Lun 5 Fév - 17:22
La princesse en haut de sa tour (Freya Connor)
On peut avoir l'apparence d'un vulgaire caillou tout en possédant la pureté d'une diamant intérieur. •••Encore une matinée comme les autres dans la vie d'un chevalier tel que moi. Qui je suis ? Messire Fawkes, quatrième du nom, chevalier du blason du… Hum… Hérisson. Que voulez-vous, je n'ai pas vraiment eu la chance de porter un nom et un animal en blason tout aussi noble que l'apparence. Comme chaque jour, je m'étais levé aux aurores non sans porter mon regard sur ma petite Cassandra. Une perle de douceur et de gentillesse, lourdement avachie et endormie contre moi. Ma femme ? Que nenni, il s'agissait simplement de ma fille. Une demoiselle que je chérissais du mieux possible, mais qui n'avait que peu. Après tout, à cette époque des temps guerriers, je n'avais pas pu lui offrir plus que ce que mon rôle de chevalier du roi pouvait m'offrir. Sauf si j'épousais une femme plus fortunée que de raison. Je savais le bal proche, bien trop proche pour me dire que je pouvais l'éviter. Surtout, si elle était présente ce soir.

Elle ? La princesse Connor, Freya Connor. Une princesse comme sans doute beaucoup de ce royaume rêvait de longues nuits. Il était rare de la voir hors du château, mais de ce que j'avais pu voir et entendre, c'était une jeune femme des plus douce et sublime. Je sentais mes joues rougir rien que par cet aveu, mais il aurait idiot de ma part de nier cette vérité. Si la famille royale était connue pour sa stratégie et sa noblesse, la beauté n'avait pas été perdue dans la lignée bien au contraire. J'allais passer ma journée entière à entraîner de maigres écuyers. Ils se pensaient capable de combattre déjà les dragons quand un simple porc un peu agité savait les mettre sur le postérieur en deux mouvements. Ah la jeunesse vagabonde, une sacrée bande d'idiots mal luné qui se voulait plus fort que le bœuf en ayant la corpulence de l'asticot. Je me préparais devant le miroir à heure fixe en enfilant mon pantalon de tissu, mes bottes ainsi qu'une chemise possédant un nœud. Il ne me manquait plus que mon épée et je pouvais enfin quitter mon logis.

Je ne me faisais pas vraiment de soucis en sortant de chez moi le regard serein. Cassandra savait cuisiner même si elle était encore petite et puis faire de la purée même à onze ans ce n'était pas vraiment un réel défi. Je souriais en allant rejoindre les jeunots dans la garnison non sans imaginer ma petite, la langue tirer en train de massacrer de pauvres pommes de terre innocentes. Ce soir, j'allais oser approcher la plus belle en espérant qu'elle serait attentive à mes mots et non pas à mon manque de charme. Un blason, un bouclier, un titre de baron, et même un visage viril, ne faisait pas toujours le mystère et la joie de n'importe quelle princesse. Détail qu'avait bien entendu oublié à leur adolescence la plupart des têtes vides que j'avais sous ma responsabilité. Ils comprendront quand ils auront une femme et moi encore plus quand j'aurais enfin pu connaître la vraie beauté yeux dans les yeux. Et qui sait, peut-être même une danse, si la chance est de mon côté.

©️ 2981 12289 0

_________________


Parlons en couleur #3CB371
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 198
Points : 1238
Date d'inscription : 17/04/2017
Age : 16
Des DCs? : Heaven, Thérésa, Rebecca, Ellen, Rosemary, Gabrielle, Shanaëlle, Olympe, Daphné, Julia, Jodie

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Marty Flanagan
♠~ Fréquentations::
Généreux
Voir le profil de l'utilisateur




Freya Connor
Généreux
Lun 5 Fév - 21:58
Freya & Helmet
"La princesse en haut de sa tour."

Tu observais ton reflet dans le miroir. Une nouvelle fois, tes suivantes avaient parfaitement réussi à te mettre en valeur. La robe était sublime, la coiffure l'était tout autant. C'était Anne, ta gouvernante, celle qui te suivait depuis que tu étais toute petite, qui avais réalisé ce chef-d'oeuvre. Tu n'avais jamais laissé personne d'autre s'occuper de tes cheveux.

Une fois ta robe enfilée, elle s'était attelée à la tâche. Démêlant ta longue chevelure avec soin, en prenant garde à ne pas te faire trop mal. Puis, elle avait commencé à ajouter les épingles pour faire tenir ta coiffure. Le résultat final était une longue tresse remontée en un chignon. Comme bien souvent, il avait fallu un certain temps pour arriver à cela, mais ça valait le coup.

Pour l'occasion tu voyais bien à quel point tes suivantes s'étaient dépassées, aussi bien pour la robe que pour mettre en valeur ta beauté. Tu allais faire fureur ce soir au bal. Après tout, il fallait bien que tu fasse honneur à ta défunte mère. La Reine qu'on avait considérée comme d'une beauté inégalable. Tu semblait bien partie pour l'égaler.

Dès que les ultimes finitions furent faites, tu traversa les couloirs du palais pour rejoindre ton père, suivie par Anne. Elle ne te quittait jamais d'une semelle. Une présence familière et rassurante, tout en étant discrète. Même lors du bal, elle serait présente dans la salle. Ce soir, ce serait toi qui aurait l'honneur d'ouvrir le bal et accueillir tous les invités.

Ton père n'était pas en reste pour cette soirée. Toujours cette présence élégante et imposante, tout en ayant cette part de douceur que tu lui connaissais. Il était sans aucun doute un grand Roi, mais un père souvent perdu face à sa fille qui devenait femme.

Prenant son bras, tu suivis son pas pour l'accompagner jusqu'à la grande salle. Il y avait là un grand nombre de personnes, plus que tu n'avais jamais en pu en voir lors des bals précédents. Beaucoup de têtes connues parmi les nobles et bourgeois, mais tu ne voyais cependant que très peu de personnes du bas peuple. Probablement honteux de se montrer dans un lieu pareil.

Du haut du petit balcon, tu avais une vue sur tout le monde. Votre arrivée annoncée, toutes les voix s'étaient tues, les regards levés vers vous. Un peu nerveuse, tu pris une profonde inspiration avant de t'adresser à la foule en souriant.

-Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, je vous remercie d'être présents ici ce soir. Nous sommes ravis de vous accueillir. Le Roi et moi-même serons parmi vous pour cette occasion, et espérons que vous passerez une agréable soirée. Mes amis, que la fête commence !

Tu termina ta tirade sur une révérence, lâchant le bras de ton père. Tandis que chacun se remettait à discuter, que les musiciens commençaient à jouer, tu descendis les marches pour rejoindre la foule. Tu avais des connaissances à saluer, et tu voulais en profiter pour rencontrer de nouvelles têtes.
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   

_________________
Freya parle en Crimson
Indispo pour rp 2/2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 98
Points : 1828
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 26
Localisation : Près de Cassandra
Des DCs? : Marty-Javier-Andrew-Maximilian-Samantha-Travis- Rob

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Heaven
♠~ Fréquentations::
Braconnier
Voir le profil de l'utilisateur




Helmet Fawkes
Braconnier
Mar 6 Fév - 20:27
La princesse en haut de sa tour (Freya Connor)
On peut avoir l'apparence d'un vulgaire caillou tout en possédant la pureté d'une diamant intérieur. •••Le pas assuré, le visage plus sérieux que jamais je passais la porte de la garnison non sans entendre les mots des écuyers sous ma charge. Pour la plupart, leur volonté première plus que de devenir chevalier était de plaire à ces demoiselles. Malheureusement le physique sans la cervelle qui allait avec, ça ne servait pas à grand-chose. Je les saluais d'un bref de la tête avant de leur intimer de reprendre l'entraînement comme la journée précédente. Après une flopée de jurons et de soupir, je les voyais ramasser leur lame et leur bouclier. Sans être studieux, la plupart avaient pris rapidement le coup et commençaient donc les mouvements au plus vite. De mon côté, je me dressais devant l'un des mannequins sans doute pour leur montrer encore une fois, la façon de faire. Il valait mieux leur bourrer le crâne de ces mouvements et en faire un véritable mécanisme du combat que de les voir user d'une maladresse qui leur vaudrait la mort dans ce dit combat. Je n'avais sans doute pas la plus grande des sympathies pour eux, mais de là à souhaiter sur mort prématuré, c'était un peu excessif.

Sous leur regard, j'avais donc exécuté à plusieurs prises dans un geste professionnel et adroit, ce que je leur apprenais depuis plusieurs mois déjà. Quand certains ronchonnaient dans leur coin, d'autres m'applaudissaient enfin jusqu'à ce que je leur demande d'arrêter bien sûr. Ce n'était pas un spectacle après tout. Ils étaient bien souvent détournés de leur entraînement par les jeunes femmes qui passaient proche de la garnison et c'était encore pire à l'heure du repas. Si seulement ils avaient pu être aussi assidus pour devenir des chevaliers que pour se nourrir ou espérer la belle vie au creux d'une douce jeune femme. Si seulement. Je soupirais en finissant mon copieux, mais mérité repas avant de leur indiquais de me suivre. Nous allions changer un peu les conditions afin de les secouer. Plus de mannequins pour s'entraîner, non l'heure était à la vraie bataille ou du moins avec des êtres humains en face. J'avais donc demandé à quelques amis chevaliers de choisir leur plus adroite recrue et de me les envoyer. Je devais avouer que la suite avait de quoi en faire rire plus d'une. Entre la maladresse dans mes rangs, le manque d'assurance et surtout l'aisance avec laquelle les recrues leur bottaient les fesses, me laissais assez surpris. Même si pour la plupart, ces recrues avaient elles aussi été formée par moi.

C'était ainsi quand on avait l'adresse et la dextérité d'un chevalier tout en possédant un genou défectueux. Je n'avais pas été mis de côté ou du moins simplement pas pris en tant que guerrier, mais en tant d'instructeurs. Les maîtres d'armes ne courraient bien évidemment pas les rues dans le royaume du fait de la paix plutôt constante avec les autres royaumes. Bien nous en fasse grâce au roi et à sa lignée. Une famille dont la diplomatie avait de quoi en surprendre plus d'un. Alors que le soleil finissait par décliner, je laissais mes élèves ainsi que les recrues, que je remerciais au passage, retourner à leur logis. Il était également temps pour moi de rentrer pour mettre autre chose que cette tenue. Le chemin se faisait comme souvent sans encombre, non sans me faire accueillir par une petite boule de joie douce et aimante, ma Cassandra. Elle me demandait comment ma journée avait été en m'expliquait ce qu'elle avait fait sur un ton enjoué. Je me changeais tout en l'écoutant, alors qu'elle se trouvait assise dans un fauteuil dos à moi. Même si la promiscuité était commune dans notre vie, il y avait des choses qui devaient rester comme elle était sans faux pas. Une fois changé, après avoir écouté sa journée et raconté la mienne, je lui parlais du bal. Elle partait en courant avant de revenir vêtu d'une jolie robe. Je ne savais pas vraiment d'où elle la sortait, mais je savais ce que cela voulait dire.

Ainsi, vêtu, apprêté, nous nous rendions donc au bal, ma fille et moi. Nous traversions les rues avant de pénétrer dans l'enceinte de ce sublime château que celui de la famille Connor. Je remarquais bien vite que le bas peuple comme ils étaient nommés, n'était que peu présent. Dommage, moi qui pensais croiser des artisans ou même des paysans. C'était toujours intéressant de croiser ceux qui permettaient que nous vivions mieux et surtout nourris, vêtu et logé. Bien, vite, alors que nous cherchions un peu la maîtresse du bal et surtout le maître du bal, le roi, nous tombions dessus. Enfin, je les voyais surtout depuis le bas du balcon depuis lequel ils allaient nous parler. Elle était là, sublime comme jamais, mais comment pourrais-je avoir la chance de l'approcher quand ma timidité faisait l'inverse ? Je soupirais alors qu'elle descendait les marches et préférait bien vite me reculer. Je ne méritais pas vraiment d'être aussi proche de la princesse et surtout, il y avait tant de meilleurs partis que moi. Je laissais la musique repartir comme avant non sans me faufiler vers le buffet. Non sans avoir tendance à me jeter sur ce genre de victuailles, cette journée m'avait ouvert l'appétit pour cette soirée. Pourtant, alors que j'allais plonger mon bras vers le buffet, je me voyais tirer par ma propre fille vers la princesse.

« Bonjour mademoiselle la princesse ! Moi c'est Cassandra et je vous présente mon papa, Helmet. Y dis que vous êtes jolie, mais comme il n'est pas doué pour ça, il n'ose pas. »

Je me tournais brusquement comme pris au dépourvu par ma fille avant de souffler légèrement.

« Je… Bonsoir princesse Connor…Veuillez excuser ma fille… Elle est un peu bavarde, même si je… Pense ce qu'elle a dit. »

Je le raclais la gorge en affichant sans doute le visage le plus embarrassé du royaume, mais après tout, même si le peu de gens présent autour de la princesse était assez réduit, il y avait tout de même un public pour assister à tout cela. C'était embarrassant et je ne savais guère ce que dirait la princesse de tout ça.

©️ 2981 12289 0

_________________


Parlons en couleur #3CB371
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 198
Points : 1238
Date d'inscription : 17/04/2017
Age : 16
Des DCs? : Heaven, Thérésa, Rebecca, Ellen, Rosemary, Gabrielle, Shanaëlle, Olympe, Daphné, Julia, Jodie

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Marty Flanagan
♠~ Fréquentations::
Généreux
Voir le profil de l'utilisateur




Freya Connor
Généreux
Lun 26 Fév - 12:16
Freya & Helmet
"La princesse en haut de sa tour."

En bas des marches, un petit groupe s'était formé, composé en grande partie de tes connaissances les plus proches. Tu jeta un rapide coup d’œil à ton père, lui aussi parti saluer des personnes. Il ne semblait pour l'instant pas se préoccuper de ce que tu faisais. Ça te laissait un peu de liberté pour faire des rencontres.

Tu arriva finalement au milieu du cercle de personnes, un grand sourire sur les lèvres. Certains ne restèrent que le temps de te saluer et de lâcher un ou deux compliments, faisant rapidement se réduire le cercle autour de toi. Il ne restait au final que tes proches, venus prendre des nouvelles de la famille.

Ainsi entourée, tu te sentais bien, malgré une certaine gêne de sentir des regards envieux sur toi. Sûrement ceux des quelques personnes du peuple présentes dans la salle. Tu ne considérais pourtant pas ta position des plus enviables, au vu du peu de liberté que ça te laissait. Même si ils étaient pauvres, ils ne réalisaient pas leur chance d'avoir une certaine liberté.

Et puis il fallait compter toutes les obligations qui allaient avec ton statut, qui n'étaient pas toutes des plus faciles ou intéressantes. Au final, chaque place dans la société avait ses obligations. Toi tu enviais un peu ceux qui étaient en bas de l'échelle, et l'inverse était vrai. C'était une sorte de cercle vicieux qui se dessinait là.

L'approche d'une petite demoiselle te tira des tes rêveries. Une jeune fille l'air pleine de vie, qui n'hésita pas un instant à t'aborder comme si vous étiez de bonnes amies. Voir autant d'entrain eu le mérite de te faire sourire. Tu mettais sur le compte de son âge la légère familiarité, et tu ne lui en tenais pas rigueur.

Son père rejoignit bien malgré lui la conversation, visiblement pris au dépourvu par l'action de sa fille. Tu voyais des sourires amusés sur les visages de ton entourages, entendant même quelques gloussements. Aucun ne s'était offusqué, au contraire ils prenaient la choses en riant.

Tu offris une révérence ainsi qu'un sourire à ce duo plus que comique. C'était ce genre de rencontre que tu espérais faire au bal, des gens qui sortaient un peu de l'ordinaire. Tu n'aurais pas su dire avec exactitude où ils se situaient dans l'échelle, mais ils ne semblaient pas provenir d'en bas.

-Bonsoir monsieur Helmet, mademoiselle Cassandra. Je vous en prie, il n'y a pas de mal. Merci pour le compliment, même si il ne venait pas exactement de vous.

Un petit rire t'échappa. Tu te permettais une attitude un peu plus légère ce soir, profitant qu'il n'y ai pour l'instant que tes proches aux alentours. Sans te départir de ton sourire, tu ta pencha un peu vers la jeune demoiselle.

-Dis-moi Cassandra quel âge as-tu ?
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   

_________________
Freya parle en Crimson
Indispo pour rp 2/2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 98
Points : 1828
Date d'inscription : 05/07/2017
Age : 26
Localisation : Près de Cassandra
Des DCs? : Marty-Javier-Andrew-Maximilian-Samantha-Travis- Rob

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Heaven
♠~ Fréquentations::
Braconnier
Voir le profil de l'utilisateur




Helmet Fawkes
Braconnier
Mer 28 Fév - 16:32
La princesse en haut de sa tour (Freya Connor)
On peut avoir l'apparence d'un vulgaire caillou tout en possédant la pureté d'une diamant intérieur. •••Toujours dans le plus grand des embarras, les yeux posés maladroitement sur la princesse Connor, je me demandais bien ce qu'elle allait répondre à ma pipelette de fille. Je voyais bien qu'elle s'amusait beaucoup alors que nous étions arrivés, il y a peu, ce qui était moins mon cas. Je n'avais jamais été à l'aise quant au fait d'être mis si clairement en avant. Je tenais toujours ma fiche du mieux possible par le bras alors qu'elle gardait son grand sourire en bougeant un peu dans sa robe pour la faire tourner. Elle levait le visage à nouveau vers la princesse quand cette dernière lui parlait avant de glousser dans un petit rire qui lui allait bien avant de rougir. De mon côté, je tentais de faire bonne figure, même si, au fond de moi, j'étais si mal à l'aise, que je tentais de cacher cela du mieux possible. Difficile quand vous avez un accoutrement et une réputation comme la mienne de passer inaperçu. Si je comptais en plus l'emblème de ma famille, il y avait de quoi parler de moi aussi bien avec panache que par moquerie. J'avais envie de maudire ma famille lointaine de ne pas avoir choisi plus noble qu'un simple hérisson, mais cela n'aurait rien change à la situation actuelle, à la seule différence ne pas avoir l'air encore plus ridicule. Je fixais encore ma fille en appréhendant déjà ses mots sans vraiment savoir ce qu'elle allait dire. C'était aussi ce qui faisait le cœur mère de ma fille Cassandra : elle était imprévisible.

« Voyons mademoiselle la princesse, on ne demande pas l'âge à une demoiselle. Pardon, c'est vrai papa il m'a dit de bien me comporter, que vous n'êtes pas ma copine d'école ou de quand je joue. J'ai onze ans bientôt douze ! Et vous princesse vous avez quel âge ? »

Aussi surpris et choqué que le reste de l'assemblée, je venais alors prendre ma fille contre moi en lui tirant un peu l'oreille avant de sourire d'un air toujours aussi crispé. Je tentais tant bien que mal de reprendre le contrôle de la situation, mais au vu des gesticulations de Cassandra, qui me tirait le nez et ronchonnait en me disant que j'étais qu'un méchant pas beau, qu'elle avait le droit de demander ça, en retour de la question de la princesse, je finissais par lâcher prise avant qu'elle ne finisse par pleurer. C'était difficile de l'élever seule, mais je n'avais qu'elle, alors le plus souvent, je finissais par céder. Finalement, je laissais ma petite retourner auprès de la princesse en soupirant et en croisant les bras. Je me sentais toujours mal à l'aise, idiot et particulièrement perdu, mais en un sens, j'étais heureux de voir qu'elle commençait à vraiment s'affirmer. Alors que je continuais d'observer la princesse et ma fille, une main massive et solide se posait alors sur mon épaule. Une main qui aurait sans doute brisé sans-souci, la plus robuste des épées. Il s'agissait dans nul doute du capitaine de la garde, un ancien soldat comme moi, devenu capitaine pour bravoure et pour apprendre aux jeunes le droit chemin. Il me regardait avec un petit sourire après s'être glissé dans l'assemblée autour de la princesse non sans lui faire un signe de la tête. Il me serrait la main en silence afin de ne pas perturber la scène. Il avait été l'un des premiers à me venir en aide quand j'avais dû apprendre à éduquer ma fille. Bourru, pas toujours aimable et souvent très brute de décoffrage, il avait, lui aussi perdu sa fille et avait dû élever trois enfants seuls. Ce qui au vu de sa stature et de son caractère n'avait pas été difficile. Il savait se faire obéir, bien plus que moi avec mes recrues assurément. Je voyais bientôt Cassandra remarquer John le capitaine de la garde et sourire à la princesse.

« Oh regardez princesse c'est mon tonton ! C'est John mon tonton grand et costaud, vous le connaissez ? »

« Cassandra, je l'ai déjà dit que je n'étais pas ton tonton, petite chipie. Je suis un ami de ton papa. Si vous me permettez, Princesse, je vais répondre à votre place. Cassandra, je travaille pour la princesse et je travaillais déjà pour ses parents auparavant, alors oui, elle me connaît. C'est comme ton cher papa, nous travaillons pour la couronne à différentes échelles. »

« Oh d'accord ça veut dire que même si tu es pas mon tonton, j'aurais le droit de faire le tour du chemin de ronde ? »

« Si tu veux, mais pour ça, il faut être sage jeune fille. »

« Promis ! »

« Sinon Helmet, tu ne m'avais pas dit que tu connaissais notre chère princesse, Alors, toi aussi, tu es tombé sous le charme des femmes de la famille Connor ? »

« Hein ? Euh… Si je réponds oui, je vais passer pour quoi ? Et si je réponds non ? Tu m'en poses des bonnes, John, mais si je dois répondre non sans me couvrir de gêne devant la princesse, je dirais que oui… »

Je ne savais pas dans quoi je m'embarquais, mais j'avais préféré être franc, quitte à ne pas faire que des envieux dans la cours.

©️ 2981 12289 0

_________________


Parlons en couleur #3CB371
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 198
Points : 1238
Date d'inscription : 17/04/2017
Age : 16
Des DCs? : Heaven, Thérésa, Rebecca, Ellen, Rosemary, Gabrielle, Shanaëlle, Olympe, Daphné, Julia, Jodie

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Marty Flanagan
♠~ Fréquentations::
Généreux
Voir le profil de l'utilisateur




Freya Connor
Généreux
Sam 2 Juin - 22:58
Freya & Helmet
"La princesse en haut de sa tour."

Tu avais toujours eu un faible pour les enfants. Tu n'étais pas pressée d'en avoir, mais lorsque ce serait le cas, tu ne doutais pas que tu serais heureuse de t'en occuper. Malheureusement pour toi, tu n'avais pas de petite frère ou de petite sœur sur qui tu pouvais veiller. Ta mère était morte peu de temps après ta naissance, et ton père avait refusé de se remarier.

Même si tu aimais beaucoup les enfants, tu n'avais pas beaucoup l'occasion d'en côtoyer. Bien souvent, il s'agissaient de ceux d'amis nobles ou de cousins plus ou moins éloignés. C'est pourquoi tu ne te formalisais pas trop de l'attitude de la petite Cassandra. Elle avait cette innocence et cette spontanéité caractéristique des enfants.

Plus jeune, tu aurais bien aimé être comme elle. Mais on avait tellement veillé à ta sécurité et ton éducation que tu n'avais pas eu le temps d'être insouciante. Et même aujourd'hui, tu ne pouvais pas te le permettre. Être princesse impliquait plus d'obligations que l'on pouvait le penser.

La père de Cassandra avait beau être gêné de l'attitude de sa fille, tu voyais bien qu'il faisait de son mieux pour l'élever. La petite, donc âgée de presque douze ans, savait bien qu'elle ne devait pas se comporter avec toi comme avec l'une de ses amies. Pourtant, ça ne l'empêcha pas de te retourner la question.

Autant que les autres personnes autour, tu eus une légère réaction de choc. Son père réagit de suite, essayant de la réprimander. Mais la petite ne semblait pas décidée à écouter. Elle semblait à tout prix vouloir revenir vers toi. Tu jeta un regard à quelques autres personnes, ne sachant plus trop comment réagir.

Cassandra avait finalement réussi à revenir, te désignant celui qu'elle appelait son tonton. Tu fis une petite révérence au capitaine, lui souriant. Tu appréciais cet homme, malgré son côté un peu bourru. Il te fallut retenir un gloussement à la taquinerie qu'il fit au père de la petite.

Une légère rougeur apparut sur tes joues en entendant sa réponse. Tu avais l'habitude de recevoir des compliments, mais ça te faisait toujours un peu rougir. Pour dissimuler ta gêne, tu porta ton regard sur le capitaine de la garde.

-Enfin Capitaine John, ça ne vous ressemble pas de taquiner ainsi. N'allez pas trop le gêner.

De bonne humeur avec cette soirée, tu reporta ton attention sur Helmet. Il avait bien plus attiré l'attention qu'il ne l'aurait voulu, à cause de sa fille. Lui souriant, tu t'inclina légèrement, une idée germant dans ta tête.

-Monsieur Helmet, merci pour ce compliment indirect. Vous n'avez pas à être gêné, je pourrais vous retourner ce compliment. D'ailleurs, que diriez-vous de danser avec moi ? Je serais ravie de vous avoir comme partenaire pour une danse.
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   

_________________
Freya parle en Crimson
Indispo pour rp 2/2
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Hors RP :: Floodland!! :: Zone rp spéciale-
Sauter vers: