Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥️


[RP Neko/Maitre ;; Min. 200 mots ;; H/Ya/Yu autorisé (avec modération ♥)]
 

 :: Gestion des personnages :: Présentations :: Humains validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plus jolie qu'une fraise tagada, plus douce que du chocolat, c'est Samantha que voilà - 100% !

avatar
Messages : 66
Points : 1144
Date d'inscription : 17/01/2018
Localisation : Un peu partout où les envies m'emportent :3
Des DCs? : Marty - Javier - Andrew - Maximilian -Travis - Rob - Isamu

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
Little Pink Candy
Voir le profil de l'utilisateur




Samantha Buchanan
Little Pink Candy
Mer 17 Jan - 17:12


Nom Prénom

Ma présentation


▬ Nom :: Buchanan
▬ Prénom(s) :: Samantha
▬ Surnom(s) :: Appelle moi Sam' ou vraiment si on est proche, ton petit bonbon.
▬ Age :: 28 ans
▬ Sexe :: Bah euh, je suis une femme voyons...
▬ Orientation sexuelle :: Tu en poses de drôles de question toi. *gonfle les joues* Je sais pas, en fait... Hétérocurieuse ?

▬ Classe :: (Groupe) Humaine
▬ Sous-classe :: Généreuse

▬ Nationalité :: Je sais que mes parents sont américains, mais moi, je suis né à Nekaï.
▬ Métier :: Je me balade entre les petits boulots à vrai dire. J'ai fais nounou, gardienne de nuit dans un musée et même professeur de surf ! En ce moment, je suis modèle pour une petite marque de prêt-à-porter, advienne que pourra ?
▬ Niveau de vie :: J'ai disons de quoi m'habiller, manger, dormir et vivre alors moyen ?
▬ Situation amoureuse :: C'est qui le petit curieux qui veut mon numéro encore ? Je suis célibataire, voilà.
▬ Autre particularité? :: En dehors de mes cheveux roses ? Je porte parfois des lunettes de vue quand mes yeux font les andouilles et euh je peux changer de coiffure n'importe quand dans la journée en un rien de temps ?

▬ Mon avatar... :: Annie Mei de Ctchrysler
▬ Prénom/Pseudo/... :: Appelez moi Sam ~
▬ Premier compte ou DC? :: Petit secret :3

▬ Comment es-tu arrivé là? :: De la lumière, de la bonne musique ? :3
▬ Ton niveau de RP :: Je pense que je peux dire en toute modestie : bon
▬ Ta présence :: Je vais vivre ici, souvent

▬ D'autres révélations? :: Je vous aimes tous, sauf si vous êtes des cornichons, ça donne des maux d'estomac.

▬ Code du règlement ::

▬ Description physique ::

Bonjour, je viens pour l'entretien. Je dois me décrire, euh vous ne voulez pas mon CV avant ? Bizarre enfin comme vous voulez. Je reste habillé au moins ? Non mais, je préfère demander, j'ai eu pas mal de questions franchement bizarre à d'autres entretiens donc par réflexe je préfère avoir de quoi me … Rassurer ? Je m'appelle Samantha, et même si on adore me surnommer le petit bonbon, me sortir que je suis jolie, personnellement, je me trouve originale, mais pas magnifique. Je veux dire, je peux concevoir qu'on puisse apprécier de me voir comme je suis, mais j'ai vraiment du mal à me mettre sur un piédestal et encore plus à entendre les gens le faire. Bon après, si je n'avais pas fait quelques folies plus jeune, je serais peut-être passé plus facilement inaperçu. Le genre de folie qui vous amène à vous teindre les cheveux en rose par exemple. Enfin, si c'était que les cheveux. Bref, c'est gênant donc je vais continuer sur mes cheveux, ça ne vous gêne pas ? Merci. De base, je suis plus proche du châtain foncé que du rose, pour tout vous dire. J'avais envie de me faire sans doute remarquer, de sortir du lot. Alors, j'ai profité de la gentillesse de mes parents pour faire cette grosse bêtise. Pas celle que l'on fait enfant, mais celle qu'on continue de faire même en dépassant la majorité. Parce que je dois vous avouer que je continue à me teindre les cheveux régulièrement pour garder ce joli rose qui me va bien parait-il et qui me vaut le surnom de petit bonbon. J'ai aussi eu fraise tagada, barbe à papa, enfin tout ce qui rappelle ma couleur de cheveux ? D'ailleurs, je suis chanceuse, ils ne bouclent presque pas, je peux les voir attachés ou totalement liberté jusqu'aux épaules qu'ils ne me dérangent pas. J'ai une tignasse à l'inverse de moi, ils sont sages.

Vous me regardez dans les yeux depuis tout à l'heure, je vous fascine ou j'ai quelque chose sur le nez ? Oh, euh merci… c'est gentil ce compliment. Je sais bien que j'ai disons de jolies perles qui me servent d'yeux, mais quand même. Vous allez me faire rougir, ce n'est pas terrible pour un entretien, je trouve. Comme j'allais dire auparavant, non sans rougir, je tiens ces yeux de mes parents. Je suis leur savant mélange d'après le reste de ma famille lointaine. J'ai le minois de ma chère maman et les yeux ainsi que le sourire de mon père. Autant dire que vu le succès qu'ils avaient plus jeune et je crois que je ne suis pas près d'avoir la paix. Pourtant, je ne les cache pas vraiment mes yeux. Je crois que j'aurais bien plus de facilité à croire que je passerais inaperçu dans la rue avec mes cheveux roses que de penser qu'on ne m'abordera plus. En un sens, même si je ne l'avoue pas, ça me flatte d'entendre que j'ai de beaux yeux. Je me sens comme Michel Morgan et la personne en face, je l'image tel Gabin dans le Quai des brumes. J'adore ce film il est si beau, si mélancolique, mais pourtant si génial, enfin, je m'étale un peu trop sur du hors sujet, pardon… J'ai par contre un petit souci avec mes yeux justement. Étant donné qu'ils sont relativement clairs, je me retrouve le plus souvent en été à porter des lunettes ou à baisser naturellement le regard. Je n'ai pas vraiment envie de finir aveugle, surtout que j'ai déjà du mal à en calmer certains tout en ayant encore la vue, alors sans, je n'ose pas imaginer. Oh un frisson, pardon la scène n'était vraiment pas terrible. D'ailleurs, j'ai complètement oublié de préciser un truc sur mes cheveux : la mèche, elle est surtout là, pour mes yeux. Bon ça ne vaut pas un de mes chapeaux ou une casquette, mais au moins je peux garder les cheveux attaché tout en profitant du temps sans perdre la vue. J'appelle ça les techniques à la Samantha.

Bon, je pense qu'on arrive de plus en plus à une évidence, si on enlève mon joli visage. En fait, je me demande si quelqu'un a déjà trouvé quelque chose chez moi qui ne soit pas joli. Hum, mes pieds, ma tête pas réveillée ou malade peut-être ? Non pas que je veuille me vanter, mais on me trouve souvent mignonne, adorable voir jolie, et même des fois de la part de quelque lourds, bonne accompagné d'un mademoiselle, aussi raffiné que la marque Cochonou. Mais si ! Vous savez le saucisson enfin bref, je m'égare encore, désolé. Vous auriez de l'eau ? J'ai un peu chaud. Vous ne m'en voulez pas si je me découvre un peu ? Par contre, même si c'est un entretien pour mon futur emploi, on ne regarde pas trop vers le col, c'est personnel. Je ne doute pas que certaines doivent utiliser leur forme pour avoir un travail, mais pour ma part, j'aimerais l'avoir pour mes compétences et non ma plastique. Ma propre maman m'a déjà dit que j'avais de quoi faire tomber les hommes devant moi, si je mettais en valeur tour ce qu'elle m'avait transmis. Alors, je ne vais pas nier que sentir les regards sur moi en boîte, quand je suis en sortie avec des amis, ça me plaît, mais pas quand c'est insistant. Je veux dire, pour une femme de mon âge, je dois faire du… D, je crois. Ne me regardez pas comme ça, vous m'avez demandé de me décrire, c'est ce que je fais. J'ai donc une poitrine généreuse sans m'empêcher de voir mes petits pieds tout mignons. Je suis assez svelte tout en ayant un peu de viande comme dit mon père. J'ai des fesses légèrement rebondit et tout ça se constate bien quand je me mets en valeur. On peut comprendre que je suis une jeune femme active, qui aime aussi bien lézarder dans son canapé devant Netflix que courir un peu façon jogging dans sa semaine de congé. Alors, ça ne fait sans doute pas de moi une femme forte comme on peut l'entendre, du moins pas physiquement. Je ne risque pas de soulever un rocher au-dessus de ma tête ou de devenir verte de rage comme cette belle Jennifer Walters. Par contre, pour relever le nez de ceux qui tentent de plonger dans mon décolleté ou loger mon genou dans leurs bijoux de famille, je sais y faire.

Je pense que j'en ai fini pour ce que je suis en apparence. Enfin, si j'ai oublié ma tenue vestimentaire. Comme j'ai changé souvent de travail, en enchaînant les petits boulots, j'ai aussi changé souvent d'uniforme. Que ce soit une combinaison de surf, un uniforme de gardien de musée, et même une tenue de maid. N'essayez même pas d'imaginer ou je vous tire le nez… Et zut. Bah, effacez-vous l'image de la tête. De toute façon ça n'a duré que deux jours. Les mains aux fesses de façon prolongée, ça suffit au bout d'un moment. Alors oui, pour revenir à mon accoutrement, j'ai toujours su, on va dire me fondre dans le costume. Bon, il a juste quelques fois où le haut de mes tenues n'avait pas pris en compte que j'avais de la poitrine, donc c'était un peu serré. En dehors du travail, la plupart du temps quand je n'ai pas un jean sur les fesses, un pull sur le buste et des baskets aux pieds, c'est talon, robe ou jupe et chemisier. Je ne vais pas non plus me priver de m'habiller comme j'aime, sous prétexte qu'on adore savoir si j'ai une culotte. Et la réponse est oui. Il arrive que pour certaines occasions à cause d'une amie ou d'un collègue, je m'essaye à d'autres genres. J'ai déjà porté une robe de haute couture, deux heures. Une robe de mariée aussi, mais ce n'était pas la mienne. Oh et un magnifique Yukata ! J'aimerais bien le retrouver celui-là. En d'autres termes, je pense que je ne suis pas la fille la plus originale que vous pourriez embaucher, mais je sais me vendre un minimum. J'ai oublié les bijoux, mais je doute que vous raconter l'histoire trépidante de mes boucles d'oreilles achetées dans un centre commercial ou ma première bague que j'ai gardée depuis mes six ans, soit intéressante. Donc… On passe à la suite ?

▬ Caractère ::

Mon caractère ? Oulah, j'espère que vous avez du temps, ça risque d'être long, vous avez. Bon si ça ne vous pose pas de problème, alors je me lance ! Je suis sans doute aussi bien connue par ma joie de vivre communicative que mon petit caractère. Comme disait mon cher papa, je suis mignonne, mais pas idiote. J'ai peut-être un côté un peu naïve quand la personne en face de moi, homme ou femme, se trouve être plutôt mignonne, mais ça s'arrête là. Je sais très bien que la beauté ne fait pas tout. Je peux vous dire qu'en ayant travaillé plusieurs étés en tant que professeur de surf, j'ai pu voir ce que ça donnait d'être jolie et abordable. J'avais plus souvent des propositions pour boire un verre ou sortir tout court que pour apprendre le surf, sans oublier les gestes déplacés ou les périodes à me faire littéralement mater. J'ai réagi vite, je vous rassure et des claques ne se sont pas perdues bien longtemps. Comme je vous disais avant, je suis mignonne, mais pas idiote. Alors, il était hors de question que j'aille avec des garçons que je ne connaissais ni d'Adam ni d'Eve, voyons. Si seulement cette façon de penser m'avait permis de conserver mon travail. Oui, je l'ai finalement perdu. Mon patron avait lui aussi essayé et il a aussi pris une baffe. Je vois que ça vous fait rire, mais moi sur le coup, j'étais un peu choqué de mon propre geste. J'avais agi par réflexe, sans doute bien trop vite. Même s'il était hors de question de me laisser toucher par ce vieux cochon. Merci de compatir, beaucoup n'ont pas l'air de se mettre à notre place. Je ne me plains pas de mon charme ou de ma situation, mais j'aimerais parfois ne pas avoir… Tout ça. Enfin mes formes, mais bon, ce serait bête de ma part de faire comme si de rien n'était.

Je ne suis pas du genre à juger les gens aussi facilement, que ce soit sur le sexe, le physique ou la couleur de peau. Je crois bien que je me fiche de quelles couleurs est mon interlocuteur ou interlocutrice. Après tout, je discute avec eux, je ne cherche pas à acheter une Clio. Désolé de glousser, mais je dois avouer que mes comparaisons arrivent encore à m'amuser. Je préfère rester neutre dans la plupart des conversations pour éviter de devoir choisir un camp. Avec ma timidité et le fait que je déteste être emmené dans des débats houleux, ça me préserve un peu plus, je pense. Non pas que je fuis vraiment les sujets sensibles, mais avec le stress que ça provoque et le fait que les gens en viennent aux mains systématiquement à la fin, j'évite les bobos ? Dans un sens, ça a quelque peu modifié de voir les choses et il m'arrive de jouer les diplomates. Hors de question de se prendre la tête en compagnie de Samantha le bonbon rose ! Ou en tout cas, si ça ne monte pas trop dans les aigus et que ça ne vire pas aux pugilats, je peux intervenir avec mes joues gonflées et mon air agacé. Vous ne savez pas ce que donne cette bouille, plus redoutable qu'un Schwarzenegger sous stéroïde, mais en plus mignonne. Je suis gentille, je vous offre mon plus beau sourire. Un café ? Euh, vous auriez du chocolat ? Désolé, j'ai du mal avec le café. Un de mes copains en buvait avec sa cigarette du matin…Enfin pardon ça ne doit pas vous intéresser. Oui, je peux attendre vous en faites pas, je me doute qu'il ne va pas se faire dans la minute et puis vous êtes là pour m'avoir en entretien et non pour me faire un chocolat, même si c'est gentil de votre part. Oui, je suis un peu surprise, la plupart du temps, rien que demander un verre d'eau, ça me donne l'impression d'avoir été une espionne qui a fouillé dans leur portefeuille ou leur sac à main, à voir leur visage crispé.

Sans dire que l'amour n'est pas pour moi ou faire la jeune fille désespérée et esseulée, je me suis fait mon petit caractère. Je ne tombe plus aussi facilement amoureuse des autres, même si j'ai encore des crushs par moment. Que ce soit garçon ou fille d'ailleurs, moi quand c'est mignon que ce soit avec un joli fessier masculin ou féminin, j'en glousserais tout autant, les joues chaudes. Même si j'ai un petit pêché mignon pour les cheveux aussi originaux que les miens, les gens spontanés, artistes et qui s'amusent à jouer avec les mots. Oui, j'ai mes petits critères, mais bon à part, si vous venez en me mettant la main sur la cuisse ou en me collant bizarrement et sans raison dans la rue, métro ou autre, je pense qu'entre nous, tout devrait bien se passer. Je pense que sans être une future femme au foyer, on ne peut pas se plaindre de moi en amour. J'ai toujours été une fille très câline et qui ne manque pas de montrer son affection en général, encore plus quand je suis en couple avec quelqu'un. Sans doute mon petit côté attentionné qui veut ça et mon envie de faire plaisir autant que possible à ceux qui me sont chers. Ce qui veut aussi dire qu'en retour, j'attends-moi aussi quelques petites douceurs et de la gentillesse. Le dernier qui m'a pris pour son amphore et je ne pense pas à avoir à vous expliquer pourquoi ce terme, il doit me regretter. Non sans se prendre une jolie baffe suivie de sa jumelle devant tout le monde, il s'est vu se retrouver en caleçon à 2h du matin, la veille de la Saint-Valentin, sur mon paillasson. Monsieur pensait que j'allais ignorer qu'il allait voir à droite à gauche. Je le redis encore, mignonne, mais pas idiote. Il a bien essayé de se faire pardonner en m'offrant un joli bijou, malheureusement pour lui faux et visible sans avoir besoin d'être un expert. Et surtout, pour moi, le pardon est un peu comme… mon cœur. On peut le donner à tout le monde, mais il se mérite.

Enfin, le dernier point de ce qui peut vous intéresser, c'est à propos des hybrides. Je n'en parle pas beaucoup, c'est vrai, mais j'ai mon avis bien tranché sur tout ça. Je peux comprendre qu'on veuille avoir une personne de compagnie auprès de soi, mais j'ai vraiment du mal à concevoir que pour cela, il faut les fabriquer et les exploiter. Si un jour, je possède un ou une hybride, je me vois mal lui demander de faire toutes les corvées chez moi. Chez les Buchanan ça ne marche pas comme ça. Chacun à sa tâche, son rôle à avoir et pas quelqu'un d'autres. Alors, si je deviens par miracle maîtresse de qui que ce soit chez les hybrides, il/ elle n'aura pas la vie de château, mais ne sera pas non plus battu. Je reste une jeune femme modeste et qui vit avec ce que son travail lui rapporte donc, ça sera assez fluctuant. Je me doute que tous ceux qui sont chasseurs, braconniers ne font pas ce métier par plaisir ou envie. Certains doivent sans doute le faire parce qu'ils sont bons là-dedans et ont des bouches à nourrir. Le monde a besoin du bon et du mauvais pour tenir et j'en sais quelque chose, mais il faut du gris et non simplement du blanc et du noir. Oui, je sais, c'est une pensée très manichéenne, mais c'est une de mes manies, ça. En tout cas, maintenant vous savez que sans être une jeune femme studieuse et sage à chaque instant, j'aurais de quoi m'affirmer si vous me le demandez. Et vu que j'ai déjà travaillé avec des jeunes, mais aussi des enfants ainsi que des personnages âgés, je pourrais être hôtesse d'accueil aussi bien qu'assistante. Peut-être que je vous souris pour vous convaincre. Et oui, mignonne, mais pas idiote, ma petite devise.

▬ Histoire ::

Je ne sais pas trop si j'ai réussi à vous convaincre avec tout ce que j'ai pu vous dire sur moi, mais je pense qu'il est temps de finir l'entretien par d'où je viens ? Oh, merci pour le chocolat vous êtes gentil. Je devais vous le dire, j'ai rarement un accueil aussi attentif quand je passe un entretien en général. Enfin, je vais arrêter, je suis médisante avec des gens qui ont bien voulu pour la plupart m'embaucher. Alors, je devrais leur être plus reconnaissante. Excusez-moi. Je sais que cela peut paraître étonnant, mais même si je suis d'ici, de Nekai, ce n'a jamais été le cas de mes parents. Même avec tous les efforts du monde, je n'ai jamais réussi à leur arracher le moindre détail sur leur passé. Enfin si, tout ce qui avait attrait aux voyages de mon cher papa, il ne cessait de m'en raconter enfant. Pourtant, si on me demandait comment ma famille est arrivée à Nekai, je ne saurais pas quoi répondre. Je veux dire, du plus loin que mon petit cerveau me le permette, j'étais déjà dans cette ville. J'ai toujours vécu dans cette étrange situation des hybrides et humains sur un pied qui n'avait aucune égalité. Il est vrai que petite, je n'y faisais pas plus attention sans chercher à comprendre. En vieillissant, j'ai fini par m'interroger sur beaucoup de choses dont la plupart n'ont pas encore trouvé de réponse pour être franche. La plupart du temps, quand on me parle de l'extérieur, de ce qui se passe en dehors de Nekai, je dois avoir un visage entre la surprise et l'incompréhension. Tout à l'air si grand, si parfait, si peuplé qu'en comparaison, cette ville semble minuscule, trop étroite. Désolé, je divague sans doute un peu trop, mais je ne sais pas si je suis la seule à me sentir comme ça, ou si au final nous sommes bien plus que je le pense. Je vais revenir à l'essentiel, pardon.

Toute petite sans avoir une armée de garde du corps autour de moi, j'étais le plus souvent surveillé. Mon père voyageait encore à l'époque, sans que je ne sache comment, il pouvait quitter et retourner dans Nekai comme il le faisait. Il a toujours gardé une part secrète sans raison valable, selon moi. Du coup, je me retrouvais une bonne partie de mon enfance seule avec ma mère. C'est sans doute ce qui nous a autant rapprochés et qui a formé ce lien fusionnel entre elle et moi. Vous me rajoutez des rides, quelques cheveux blancs et des kilos sur les hanches et les fesses et voilà, vous avez ma chère maman. Avec elle, j'ai entamé mon indépendance et rapidement, j'ai pris les devants. Je faisais à manger, la vaisselle, puis, je courrais avec elle, on sortait en ville et au final, j'ai pu devenir autonome alors que j'avais à peine quatorze ans. Je sais que cela vous paraît vieux, mais quand je dis ça, c'est dans le sens où je faisais ma vie et elle la sienne sans inquiétude. Je vivais dans l'extension de notre maison avec ma propre cuisine et ma salle de bain. À la fois chez mes parents et chez moi, mais ça été bénéfique, vu ce que j'ai pu apprendre sur moi-même et sur la vie en autonomie. Si j'avais un réel souci, je pouvais toujours travers le couloir et aller voir ma mère bien sûr. Le but était de m'aider à grandir, non pas me laisser seule et perdue en cas de problème. Comme vous vous en doutez, j'ai des ennuis de type féminin qui ont amené des scènes assez pittoresques et dérangeante pour moi, mais aussi ma mère. Que ce soit les Anglaises, la première fois et j'en passe, enfin je doute que ce soit intéressant que je m'épanche dessus. Merci de ne pas insister, vraiment… C'est d'ailleurs aussi à cette période que j'ai appris tout ce qui avait rapport avec les hybrides. Ma mère m'avait proposé d'en rencontrer et d'en adopter un même. J'ai préféré refuser l'adoption, mais accepter d'en voir.

Par la suite, je suis revenu plusieurs fois dans l'animalerie que j'avais visitée avec ma mère aussi bien pour m'assurer que les hybrides allaient bien que par envie soudaine d'adopter sans jamais le faire. Trop jeune ou simplement apeurée. J'avais du chagrin pour eux sans avoir de réel moyen de les faire sortir de leur cage. Je ne les vois pas comme des menaces, même si je sais que si un jour l'un d'eux me kidnappe, je serais une proie facile. Sans doute que je ne me débattrais pas, trop paniquée pour ça. En tout cas, une fois atteins les joies de la majorité bien tassée, mais surtout de la recherche d'emploi, j'ai appris la dure réalité : au contraire de mes parents, me faire une place n'allait pas être aussi simple. Mon père avait une certaine renommée dans tout ce qui avait rapport avec les voyages et autres safaris touristiques. Quant à ma mère, dans sa qualité d'ancienne championne de gymnastique, se reconvertir en professeur de sport pour les seniors n'avaient pas été un vrai défi. À côté, il y avait moi, qui tentais d'éviter de finir derrière un comptoir à demander le menu aux clients ou encore à faire la salle besogne pour les autres. Enfin, je veux dire, que l'on soit bien clair, je ne dénigre pas ses emplois, mais ils ne m'étaient pas adapté. L'une des nombreuses raisons pour laquelle j'ai fait tant de métier si distinct et si atypique. Après tout, professeur de surf, gardienne de musée, nounou et bientôt, je l'espère mannequin pour du prêt-à-porter, c'est un peu touche-à-tout, comme moi. D'ailleurs, vous devez vous demander pour mes diplômes. Si je compte correctement, j'ai l'équivalent de ce qui correspond à des études supérieures, mais simplement le départ. J'avais le choix entre passer encore des années sur les bancs de l'école ou profiter de la vie active qui s'offrait à moi, alors jeune, je me suis lancée. Je ne regrette pas un seul instant d'avoir fait ce choix. Alors, même si je n'ai pas eu la vie la plus trépidante du monde, j'ose espérer qu'elle aura suffi à me forger le caractère et l'expérience qu'il me faut pour que me preniez avec vous ? Oh, euh, je vais en profiter pour jeter mon gobelet, excusez-moi. Voilà et pardon pour la vue, ce n'était pas volontaire. En tout cas, merci de votre patience, je vais sans doute vous laisser réfléchir et vous me recontacterais ? Oh, vous me prenez aussi rapidement que je suis disponible ? Non, je suis contente ! Merci ! Pardon… Je devrais éviter ce genre de contact, mais merci !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 93
Points : 836
Date d'inscription : 07/12/2017
Age : 17
Des DCs? : Heaven, Thérésa, Rebecca, Ellen, Rosemary, Freya, Gabrielle, Euphemia, Daphné, Julia, Amber, Chloé

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Fealine (soon)
♠~ Fréquentations::
[[ MODO ]] ▲ Almost Human
Voir le profil de l'utilisateur




Olympe S. Brooks
[[ MODO ]] ▲ Almost Human
Mer 17 Jan - 21:23
Saaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaam ♥️

_________________
Olympe fait la fête en #9370DB - Indisponible pour rp 3/2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 66
Points : 1144
Date d'inscription : 17/01/2018
Localisation : Un peu partout où les envies m'emportent :3
Des DCs? : Marty - Javier - Andrew - Maximilian -Travis - Rob - Isamu

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
Little Pink Candy
Voir le profil de l'utilisateur




Samantha Buchanan
Little Pink Candy
Mer 17 Jan - 21:57
Olyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyympe ♥️

_________________

   
Happy. Funny. Girly.
Il faut profiter de la vie comme si c'était une longue sucrerie ! Oh et au passage, ce morceau me résume tellement. Clique ici.
codage par whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 66
Points : 1144
Date d'inscription : 17/01/2018
Localisation : Un peu partout où les envies m'emportent :3
Des DCs? : Marty - Javier - Andrew - Maximilian -Travis - Rob - Isamu

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
Little Pink Candy
Voir le profil de l'utilisateur




Samantha Buchanan
Little Pink Candy
Lun 12 Fév - 19:37
Pardon du double post, mais... j'ai fini Embarassed I love you

_________________

   
Happy. Funny. Girly.
Il faut profiter de la vie comme si c'était une longue sucrerie ! Oh et au passage, ce morceau me résume tellement. Clique ici.
codage par whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Points : 882
Date d'inscription : 17/09/2017
Des DCs? : Aria / Siegfried / Roxana / Jane
Stockholm
Voir le profil de l'utilisateur




Mason Fox
Stockholm
Mar 13 Fév - 8:07
Coucou! Smile
On va pas te taper pour ça, tu sais bien qu'on est pas méchants!
Bref, j'en viens à ta fiche, je l'ai lue dans le train et ça m'a prit tout le voyage, d'ailleurs j'étais si aspirée par ma lecture que je viens seulement de me rendre compte que mon voisin se cure le nez... Mais je te raconte ma vie là! Tq fiche est vraiment bien écrite, ça change des fiches classiques et ça fait du bien! D'ailleurs elle est vraiment très complète, et ça c'est top!
Je vais donc pouvoir valider ta fiche et t'expédier dans ton groupe pour que tu puisses commencer ton aventure! En te souhaitant plein de bonheur avec ce nouveau perso!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 66
Points : 1144
Date d'inscription : 17/01/2018
Localisation : Un peu partout où les envies m'emportent :3
Des DCs? : Marty - Javier - Andrew - Maximilian -Travis - Rob - Isamu

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
Little Pink Candy
Voir le profil de l'utilisateur




Samantha Buchanan
Little Pink Candy
Mar 13 Fév - 17:53
Merci Masonounet <3

_________________

   
Happy. Funny. Girly.
Il faut profiter de la vie comme si c'était une longue sucrerie ! Oh et au passage, ce morceau me résume tellement. Clique ici.
codage par whatsername.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Gestion des personnages :: Présentations :: Humains validés-
Sauter vers: