AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Edwin P. Legba [ En cours ]
Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥️


[RP Neko/Maitre ;; Min. 200 mots ;; H/Ya/Yu autorisé (avec modération ♥)]
 

 :: Hors RP :: Corbeille :: Fiches anciennes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Edwin P. Legba [ En cours ]

avatar





Invité
Invité
Lun 11 Déc - 22:05

   Edwin P. Legba


▬ Nom :: Legba
▬ Prénom(s) :: Edwin
▬ Surnom(s) :: Ed, Papa Legba, Papa
▬ Age :: 29 ans
▬ Sexe :: Masculin
▬ Orientation sexuelle :: Pansexuel


▬ Classe :: Humain
▬ Sous-classe :: Inclassable


▬ Nationalité :: Américaine. Il est originaire de la Nouvelle Orléans, en Louisiane.
▬ Métier :: Il tient une petite boutique ésotérique, où il vend aux touristes des grigris porte-bonheurs, des livres occultes, des remèdes maison, des plantes, des herbes... Il fait aussi des séances de voyance, de spiritisme, ou même des rituels vaudou. Il est parfois difficile de dire si c'est un attrape-couillons ou s'il y a vraiment quelque chose.
▬ Niveau de vie :: Moyen, et surtout aléatoire. 
▬ Situation amoureuse :: Célibataire.


▬ Mon avatar... :: Jimmy (OC par plusieurs artistes)
▬ Prénom/Pseudo/... :: Donnez m'en un.
▬ Premier compte ou DC? :: Premier compte.


▬ Comment es-tu arrivé là? :: Totalement par hasard.
▬ Ton niveau de RP :: Moyen à bon, je suppose. En fonction de mon inspiration.
▬ Ta présence :: En fonction des périodes, assez présent.


▬ D'autres révélations? :: Les WC changeront la face du monde.

▬ Code du règlement ::



   Description Physique


Un son électronique répétitif, émis par les hauts-parleurs stridents d’un radio-réveil qui donne tout ce qu’il a pour réveiller son proprio. Un son légèrement dénaturé par tous les coups qu’il s’est pris dans les circuits jusque là, et qui s’arrête net après quelques grésillements de protestation lorsqu’une main sombre émerge des draps pour lui en mettre un nouveau. Il ne tiendra plus bien longtemps à ce rythme mais que voulez-vous ? Quand on est un radio-réveil on n’a pas voix au chapitre. Il faudra encore vingt bonnes minutes à Edwin pour se lever, peu importe la performance vocale du pauvre appareil, et pas forcément de la meilleure des humeurs. Après s’être allumé une clope il s’attardera quelques minutes devant le miroir. Il fait ça tous les jours, comme un rituel. Comme s’il voulait s’assurer qu’il est bien toujours la même personne dans le même corps après les mystères de la nuit. 

Ses yeux se posent d’abord sur son long corps osseux, et souvent ses doigts s’arrêtent sur les os de ses hanches ou sur ses côtes, qui ressortent de manière presque indécente sous sa peau. Adolescent, il avait été particulièrement fluet, et si aujourd’hui la puberté lui a permis de gagner en virilité, il n’a toujours pas la carrure d’un videur. Ce n’est pas un gros mangeur, et si ses épaules d’homme renseignent immanquablement sur sa capacité à se faire respecter, il tient davantage du squelette que du bibendum. Son ami Jimmy le lui disait souvent: « Heureusement que t’es super grand et que t’as une tête à faire peur, parce que c’est pas avec les muscles que tu t’payes que tu vas impressionner qui qu’ce soit. » Du coup il pense à Jim chaque matin, et souvent, ça suffit à lui donner le sourire. Au moins pour quelques minutes. « Super grand », je suppose qu’on peut dire qu’il l’est. Il dépasse avec certitude le mètre quatre-vingt dix, mais comme il a arrêté de compter après ses dix-sept ans, il n’est pas tout à fait sûr de ce qu’il a gagné depuis. Ce dont il est sûr, c’est que ses mains ont encore grandi depuis cette époque. Jim lui disait que ses longs doigts maigres lui faisaient penser à des serres de rapace..Ou à une araignée rachitique. 

Sous sa peau métisse, il devine le réseau bleu de ses veines. Il en était incapable étant enfant, sa complexion étant alors plus proche de celle de ses ancêtres haïtiens qu’elle ne l’est aujourd’hui. S’éclaircir avec le temps, ça ne l’arrange pas trop d’ailleurs. Pour deux raisons. La première c’est que si son nom, son look et son attrait pour le vaudou ne le disent pas assez, il est fier d’être un descendant d’esclaves. La deuxième c’est que plus sa peau devient claire, plus le contraste avec ses tatouages devient faible. Et si ça ne pose pas de problème majeur pour l’instant, il ne faudrait pas que son teint pâlisse beaucoup plus, si l’on veut continuer de discerner le crâne qui est peint de manière permanente sur son visage, la cage thoracique indélébile qui orne sa gorge, son sternum et une partie de son ventre, les tatouages qui, dans le même esprit, couvrent une partie de son dos, ou même la peinture corporelle éphémère qui vient ajouter d’autres parties du squelette quand il en a envie. Le genre de tatouages qui lui a définitivement fermé les portes de tous les autres jobs que celui qu’il exerce. Tout comme les deux piercings qu’il s’est fait au dessus des lèvres, le bridge qui traverse l’arrête de son nez entre les deux yeux, et ses oreilles percées, auxquelles il porte indifféremment écarteurs, plugs et tunnels. 

Généralement, il attend d’être un peu réveillé pour croiser son propre regard. Ses yeux clairs, il les doit sûrement à l’autre partie de son métissage. Ils sont d’un bleu pur qui contraste sérieusement avec le reste de ses caractéristiques génétiques, et qui donne à son regard quelque chose de profondément dérangeant. Mais c’est sans doute parce que ses yeux sont petits et sombres, et que ces iris clairs accentuent le contraste et vous donnent l’impression qu’il peut lire en vous comme dans un livre, tout en restant lui-même insondable. Jim lui disait parfois que sans cette touche de mystère, ses sourcils fins, son petit nez pointu, la finesse de ses traits et de ses lèvres le feraient ressembler à une femme. Mais que ce regard intensément masculin redonnait de l’équilibre à l’ensemble et que c’était juste un beau gosse - oui, il savait faire des compliments parfois. 

Ensuite, Edwin passe généralement une main nonchalante dans ses longs cheveux pour les remettre en place. A l’origine, ils étaient d’un noir de jais. Autant dire qu’il a failli les niquer plusieurs fois avant d’obtenir un blanc immaculé. Et que s’il ne s’est pas ruiné la masse capillaire, il ruine en revanche son portefeuille à entretenir tout ça. D’ailleurs il ne s’interdit pas de les reteindre en noir quand il en aura ras-le-cul. Depuis qu’il a quinze ans, il porte la même coupe, celle qui à ses yeux lui va le mieux. C’est un mohawk qui descend en longues mèches effilées jusque sous ses omoplates, et qu’il a tendance à faire basculer d’un côté ou de l’autre de sa tête pour couvrir l’un des deux côtés rasés. Sur le devant, les mèches les plus longues descendent plus bas que son menton. Menton qui est pourtant rallongé par un petit bouc qu’il laisse pousser depuis que la puberté lui permet de le faire, qu’il a teint en même temps que le reste et qu’il retaille régulièrement.

Une fois que tout ça ressemble plus ou moins à quelque chose, il jette un dernier regard à son reflet, et enfile un boxer et un jean. Il aime être torse nul, et ne met de t-shirt que quand il s’y sent obligé, ou que fait rarissime, il se les pèle un peu. Sa garde robe se compose surtout de vêtements pratiques, sobres, neutres ou sombres. Il a peu de temps à consacrer à la mode et les intemporels, par définition, fonctionneront toujours, non ? Après ça il s’étire, et sort de sa chambre. Il est temps de se faire un café bien noir.

   Description Psychologique



[ En cours ]

   Histoire



[ En cours ]




Code by Edwin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 253
Points : 4481
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 23
Localisation : Promenons-nous dans les bois ~
Des DCs? : Hime / Mégara / Fealine / Athéna / Aelys / Roxanne / Lavande

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Nobody can catch me
♠~ Fréquentations::
Inclassable (hybride)
Voir le profil de l'utilisateur




Diana
Inclassable (hybride)
Mar 12 Déc - 13:36
Encore bienvenue à toi o/

_________________
Merci Marty-chou ♥️ Rp en cours : 1/2
Diana parle en #009900 et voici sa fiche
La chanson de la plante? According to you ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 20 Déc - 0:05
Encore merci ! o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 78
Points : 875
Date d'inscription : 26/09/2017
Age : 17
Des DCs? : Heaven, Thérésa, Rebecca, Ellen, Rosemary, Freya, Gabrielle, Olympe, Daphné, Julia, Amber

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: //
♠~ Fréquentations::
Bittersweet
Jeu 21 Déc - 14:34
Hello Edwin !

Déjà bienvenue officiellement :3

Après petite discussion dans le staff, nous allons te demander de changer ton codage de fiche pour prendre celui proposé. Les couleurs piquent les yeux, et notre graphiste ayant prit le temps de faire un codage, ce serait gentil de le prendre.
Deuxième chose, pour ton avatar, tu as choisi de prendre un OC. Je peux comprendre qu'il n'y ait donc pas beaucoup de ressources, mais les images que tu as prises ne représentent par le même personnage :/ Ils se ressemblent, certes, mais ce ne sont pas un seul personnage.

Désolée pour le petit dérangement, et bon courage pour terminer ta fiche !

_________________
Effie déprime en #00008B
Thanks Aelys ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Hors RP :: Corbeille :: Fiches anciennes-
Sauter vers: