Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥️


[RP Neko/Maitre ;; Min. 200 mots ;; H/Ya/Yu autorisé (avec modération ♥)]
 

 :: Hors RP :: Corbeille Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une nouvelle rencontre

avatar





Invité
Invité
Sam 23 Sep - 0:08
Aujourd'hui il faisait beau et pour en profiter, Eri se rendit à la plage avec son amie. C'était une journée d'été, il ne faisait pas trop chaud et quelques nuages parsemaient le ciel bleu, une petite brise venait caresser le visage de la jeune femme : le temps parfait pour elle. Elles étaient parties toutes les deux dès le matin pour passer la journée dehors et éviter la foule de l'après-midi. Seules sur la plage, elles déposèrent leurs serviettes sur le sable chaud en enlevèrent leur vêtement pour ne rester qu'en maillot de bain qu'elles avaient enfilés à la maison. La personne accompagnant Eri était son amie, elles étaient très proches. Après avoir tout installé, elles décidèrent de se baigner tant qu'il n'y avait personne. Bousculades, éclaboussures, chatouilles... tout était bon pour s'amuser et se taquiner. Après quelques bonnes minutes de baignade, des frissons parcouraient le corps d'Eri, elle avait terriblement froid.

" - Hey, on sort ?
- Oh non ! On s'amusait bien !
- Oui mais j'ai vraiment très froid.
- Mais ça peut s'arranger ça... "

Son amie se colla à Eri, passa une main le long de sa hanche et la regarda dans les yeux, un regard tendre et coquin à la fois. Leurs lèvres se rapprochèrent lentement avant de s'embrasser. C'était si agréable, si doux, mais Eri se sépara d'elle lentement.

" - Non pas ici s'il te plaît. Quelqu'un pourrait nous voir.
- Mais arrête, il n'y a personne !
- Quelqu'un peut arriver et puis j'ai toujours froid. "

Eri déposa un dernier baiser sur les lèvres de son amie avant de se retourner et de partir se recouvrir de sa serviette. Son amie voulait rester un peu dans l'eau avant de la rejoindre. Eri s'allongea sur le ventre, croisa les bras et déposa sa tête sur ces derniers puis se laissa porter par le sommeil.

Une bonne heure plus tard, Eri se réveilla et ouvrit les yeux lentement. Le soleil l'éblouissait. Elle leva une main pour faire barrage entre le soleil et ses pauvres yeux et regarda autour d'elle : personne. Toutes les affaires étaient encore là, elle n'était donc pas partie. La jeune femme se leva et regarda au loin si elle voyait son amie, mais elle ne voyait que l'horizon. Inquiète, Eri retourna vers la mer, là où elles s'étaient séparées. Eri regarda de nouveau et vit au loin dans l'eau, quelque chose qui flottait. Intriguée, elle plissa les yeux pour y voir plus clair. Après quelques secondes elle croyait reconnaître un corps. Prise de panique, Eri se mit à courir dans l'eau et essaya de rejoindre le corps qui flottait qui semblait être son amie. Ne sachant pas nager, elle eut du mal à s'approcher. La distance qui les séparait n'était pas grande, mais pour Eri, ça semblait si lointain, si dur à atteindre. Une fois assez proche, elle attrapa son amie dans ses bras et la serra fort contre elle, essayant tant bien que mal de retourner sur le sable. Sur le sable, elle déposa son amie et approcha son oreille de la poitrine de son amie : aucun battement de coeur. Les larmes montèrent à ses yeux et Eri commença à lui faire un massage cardiaque, du bouche à bouche, mais en vain. Son amie était morte et Eri était seule désormais.


" Aaaah ! "

Le cœur battant, les sueurs froides et la respiration forte, Eri se réveilla sur son bout de carton qui lui servait de lit. Tout ça n'était finalement qu'un cauchemar. Reprenant lentement son souffle, la jeune femme regarda à côté d'elle. Son amie, esclave comme elle, était auprès d'elle et dormait paisiblement. A peine remise de ce mauvais rêve, la porte de la cave s'ouvrit. C'était un de leurs maîtres qui arrivaient.

" - Hey Eri ! Vu que t'es la première réveillée, va donc chercher de l'eau au lac. Les réserves s'épuisent. Puis réveille ta copine, elle a du boulot aussi.
- Oui maître.
- Ah ! Profites-en donc aussi pour acheter de la bouffe. T'as deux heures. Tiens ! "

Il lui lança deux seaux en métal et de l'argent et rebroussa chemin. Eri souffla et réveilla son amie d'un petit baiser sur la joue.

" Réveille-toi. Moi je vais au lac apporter de l'eau, à tout à l'heure. "

Eri se leva, s'habilla et monta les marches de la cave allant vers la pièce principale. Yeux baissés, elle se dépêcha de sortir et se dirigea vers le lac. Elle croisa pas mal d'hybrides rebelles sur la route. La plupart la dévisageait ou l'insultait, les autres se contentaient de l'ignorer. Des humains esclaves dans le coin, il y en avait pas mal. Une fois sur place, elle s'isola des hybrides qui se baignaient dans le lac et plongea les seaux d'eau dans l'eau pour les remplir. L'esclave les repêcha puis se retourna pour s'en aller, mais juste à ce moment, elle se cogna contre un jeune homme (toi). L'eau valsa dans les airs, arrosant les deux pauvres jeunes gens au passage. Gênée, Eri se baissa en avant d'un air désolé.

" Oh excusez-moi, je n'ai pas fait exprès ! "

Elle resta immobile, les yeux fixant le sol en attendant sa punition.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 58
Points : 1007
Date d'inscription : 17/09/2017
Des DCs? : Aria / Siegfried / Roxana / Jane
Stockholm
Voir le profil de l'utilisateur




Mason Fox
Stockholm
Ven 29 Sep - 18:41
Une nouvelle rencontreEt plouf!
FOX
Mason
YAMASHITA
Eri
J'aurai pu commencer par "c'était une journée comme les autres", mais aucune journée n'était plus "comme les autres" ces six dernières années... Les jours se suivaient sans se ressembler, et je devais avouer que cela me plaisait bien. Ma vie m'avait toujours ennuyé: j'étais le gars qui n'avait pas de chance, et je ne pouvais rien y faire si ce n'était attendre et espérer un miracle. Je ne pensais pas, à l'époque, qu'il arriverait sous cette forme. J'étais "encore un gamin" quand j'avais été enlevé par les rebelles mais cela ne m'avait pas empêché de comprendre ce qu'il se passait autours de moi. J'avais saisi rapidement quelles étaient les attentes des hybrides, mais je m'étais aussi tout de suite rendu compte que cela ne servait à rien. J'avais toujours fait comme si je m'en moquais mais dans le fond, peu être que j'aurai aimé que l'on me retrouve... Enfin bref! Dans l'histoire, j'avais gagné une nouvelle famille, bien que celle-ci ne soit pas complètement en accord avec ma présence ici...
Je m'étais réveillé dans un coin du vieux temple, comme cela m'arrivait le plus souvent... Machinalement, j'avais jeté un coup d’œil autours de moi et attrapé mes affaires. Quelques rebelles vivaient là, il m'arrivait de devoir me battre pour garder ma place... Mes affaires étaient toutes là, on ne m'avait rien volé.
Une chance! Je remballais mon carnet, et mes minces provisions avant de quitter les lieux sans faire un bruit. Je comptais partir en exploration dans une vieille grotte que j'avais découvert en traînant aux abords du lac. L'endroit me parlait, j'étais sur d'y découvrir quelque chose de dingue!
Je marchais quelques minutes dans ce qui ressemblait à des ruines à s'amassaient des dizaines d'hybrides et quelques poignées d'humains. Je les regardais et me rappelait de la vie dans le "monde d'en haut", nous avions de l'espace, du soleil, ... Je n'avais pas vécu dans l'opulence non plus, mais je m'en voulais quelque part de m'être déjà plains de ma vie.
Finalement, j'arrivais au lac. Je devais le contourner pour rejoindre le mystérieux endroit où je me rendais. Lorsque je marchais, je voyais des gens -hybrides pour la plupart-, tous venus puiser de l'eau ou se laver. Ce geste qui était si simple dans la ville du haut! Dans un coin, des enfants courraient,
bagarrant pour ne pas avoir à prendre le bain. Moi, personne ne m'avait jamais obligé! Et à mesure que je me rappelais des souvenirs, j'oubliais de regarder où j'allais... Jusqu'au rappel à la réalité: la collision. Quelqu'un venait de me rentrer dedans, manifestement en revenant de la source puisque ses seaux d'eau pleins s'étaient renversés sur nous deux. Je me retrouvais trempé de la tête aux pieds, mais pas fâché pour autant: je n'avais qu'à pas me promener au bord du lac sans faire attention, aussi! La personne qui avait renversé l'eau s'excusa. Me demandant pourquoi, je l'observais et me rendit vite compte qu'il s'agissait d'une humaine comme moi... Sauf qu'elle ne semblait pas se douter encore que j'en étais un aussi.
- Y a pas de mal, je ne regardais pas où j'allais non plus. Et puis je ne vais pas te faire de mal, tu n'as pas besoin d'avoir peur de moi!
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 1 Oct - 0:01
Alors qu'Eri restait immobile en attendant sa punition, elle fut surprise d'entendre une voix rassurante s'adresser à elle. Doucement, la jeune esclave leva les yeux et pu voir que c'était un humain qui se tenait devant elle et non un hybride. Rassurée, elle se redressa et souffla de soulagement. Elle senti que ses vêtements étaient tout mouillés et elle avait terriblement froid. Cela tombait bien mal, avec sa robe blanche, on pouvait facilement voir ce qui était censé se cacher en dessous. Elle regarda sa poitrine qui pointait puis le visage de l'homme avant de réaliser qu'il pouvait tout voir. Rouge de honte, la jeune femme croisa les bras de façon à se cacher. D'une main elle attrapa un seau et regarda le jeune homme. Est-ce qu'il était comme elle, un esclave ?

" J'ai cru que tu étais un hybride sur le coup. "

Elle tendit sa seconde main pour serrer la main de son interlocuteur mais se rendit vite compte de son erreur. Elle se cacha de nouveau, déposa le seau et lui tendit l'autre main avec un petit rire gêné.

" Je m'appelle Eri, enchantée ! Désolée encore... tu es trempé à cause de moi; ça fait longtemps que tu es ici ? C'est la première fois que je te vois. "

Elle pensa à la réaction de ces maîtres s'ils la voyaient comme ça. Une punition allait sûrement tombé quand elle allait rentrer. Heureusement, il lui restait encore du temps avant de rentrer, peut-être que sa robe aurait le temps de sécher, enfin c'est ce qu'elle espérait en tout cas. Dans le doute, il serait judicieux de trouver un moyen pour se sécher parce que l'air de rien, le léger vent qui soufflait la faisait frissonner. Tremblant comme une feuille, elle afficha un sourire gêné.

" Tu connais un endroit un peu plus chaud qu'ici ? Je meurs de froid... "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 58
Points : 1007
Date d'inscription : 17/09/2017
Des DCs? : Aria / Siegfried / Roxana / Jane
Stockholm
Voir le profil de l'utilisateur




Mason Fox
Stockholm
Ven 27 Oct - 8:37
Une nouvelle rencontreEt plouf!
FOX
Mason
YAMASHITA
Eri
La situation était certes embarrassante, mais je me consolais en pensant que cela aurait pu être pire: j'aurai pu heurter un ou une rebelle et, pour peu qu'il/elle ne soit pas favorable à ma présence, je me serais fait démolir! Non, vraiment, il fallait que j'apprenne à faire plus attention! La jeune femme semblait rassurée lorsqu'enfin elle s'aperçut que je n'étais pas un rebelle et, donc, que je ne représentais pas un danger. Je la comprenais, moi non plus je n'avais pas envie de me faire casser le nez! D'ailleurs, elle l'avouait franchement: elle avait eu peur que je sois un hybride. Haha, moi je n'aurais pas été aussi direct! D'autant que l'on pouvait l'entendre et son manque de discrétion pouvait lui coûter cher... Mais ce n'était pas à moi de lui apprendre ça.
Ce n'est qu'en la voyant se cacher que je me rendis compte que ses vêtements blancs étaient devenus transparents à cause de l'eau. Toutefois, je la voyais gênée et je me dis qu'il valait mieux que je fasse comme si je n'avais rien vu pour que cela ne l'embarrasse pas d'avantage. Je gardais mon regard fixé sur son visage et essayait de faire abstraction alors qu'elle cherchait un moyen de me serrer la main sans lâcher son seau ni se dévoiler... La situation était amusante mais je ne me permis pas d'en rire devant elle, ce serait méchant! Après que nous nous soyons serré la main, elle se présenta et s'excusa encore une fois de m'avoir trempé... Alors que manifestement c'était elle qui avait eu le moins de chance!
- Moi c'est Mason. T'inquiètes pas, je vais sécher, et puis j'ai pas peur de l'eau! C'est vrai que je ne t'ai jamais vue non plus, pourtant je suis ici depuis genre... 6 ans? A croire que cet endroit est plus grand qu'il en a l'air.
Ou tout simplement que je ne faisais pas du tout attention aux gens autours de moi. C'était un fait aussi. Toute grelottante, elle finit par me demander si je connaissais un endroit plus chaud afin de sécher nos vêtements et de se réchauffer un peu. C'est vrai qu'il fait pas bien chaud dans ces souterrains... Il faut s'y faire: dans un endroit où la lumière du soleil ne vous parviens pas il est fort difficile de se réchauffer! La seule solution qu'il nous restait était de faire du feu. Oui, du feu. Si nous faisions cela ici nous allions sans doute nous faire remarquer et sans doute crier dessus très fort... Mieux valait se trouver un endroit un peu à l'écart. Une chance: je connaissais les lieux comme ma poche et je savais exactement où aller!
- Je crains que la seule solution soit de faire du feu si on veux sécher un peu! Mais par chance je connais l'endroit parfait pour ça, c'est justement là-bas que j'allais, et ce n'est pas très loin d'ici! Allons y si tu veux.
Avant cela, je me devais d'être gentleman et de faire quelque chose pour la tenue de la demoiselle. Je m'accroupis pour fouiller dans mon sac à dos et en sortir une vieille chemise à carreaux rouges, elle était déjà trop grande pour moi alors pour elle cela devrait suffire... Enfin c'était toujours mieux que rien.
Je lui tendais en expliquant:
- C'est pas le top du top, mais ce sera toujours mieux que rien et ça te permettra de te couvrir un peu jusqu'à ce qu'on arrive.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Ven 27 Oct - 19:00
Dans ce geste maladroit qui aurait pu avoir de lourdes conséquences sur elle, Eri avait eu la chance de tomber sur un humain déjà, mais en plus un jeune homme respectueux et gentil. Il ne la scrutait pas en douce et ne se moquait pas, au moins la brune ne serait pas gênée davantage qu'elle ne l'est déjà. Alors, comme ça il s'appelait Mason et ça faisait 6 ans qu'il était ici et ils ne s'étaient jamais croisés, ou du moins n'avaient pas remarqué l'autre jusque maintenant. Il faut dire que la jeune femme n'osait pas trop regarder les gens qu'elle croisait par peur de tomber sur un hybride bizarre qui aurait pu prendre ça pour de l'insolence ou on ne sait quoi. Certains d'entre eux étaient indifférents envers les humains mais d'autres cherchaient le moindre prétexte pour passer ses nerfs sur un esclave. Eri faisait peine à voir quand elle était craintive généralement, mais Mason semblait être un esclave assez " libre " et n'avait pas l'air soucieux de sa situation. Peut-être que la brune se trompait en se disant ça mais c'est en tout cas l'image qu'il donnait.

Il prouva sa gentillesse en proposant d'allumer un feu pour se sécher et en cherchant dans son sac une vieille chemise qu'il tendit à Eri pour qu'elle puisse se recouvrir. Décidément, elle était très bien tombée. D'un sourire reconnaissant et rassuré, elle attrapa la chemise qu'elle enfila dans la seconde. Elle était trop grande, mais elle faisait bien son rôle : réchauffer la peau glaciale de la jeune femme. 

" Merci beaucoup, c'est gentil. "

Sur ces mots, ils commencèrent à faire route vers le fameux endroit où ils pourraient faire du feu. Elle ne connaissait pas très bien les lieux et donc suivait Mason. Pourtant ça faisait plus longtemps que lui qu'elle se trouvait ici mais avec ses maîtres, elle n'avait pas trop le droit de sortir, quand c'était le cas c'était juste pour faire quelques tâches qu'on lui donnait, souvent aux mêmes endroits. Elle n'avait donc jamais eu l'occasion de voir tous les recoins de la ville souterraine. Aujourd'hui sa gaffe lui permettait de connaître une nouvelle personne, de changer un peu son quotidien. Eri pouvait parfois manqué de tact, mais c'est ça de ne pas avoir été vraiment élevé par ses parents, elle s'est faite enlever très jeune. Les seuls personnes qu'elle voyait étaient ses maîtres et son amie.

" Dis, comment tu t'es retrouvé ici toi ? "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 58
Points : 1007
Date d'inscription : 17/09/2017
Des DCs? : Aria / Siegfried / Roxana / Jane
Stockholm
Voir le profil de l'utilisateur




Mason Fox
Stockholm
Ven 8 Déc - 19:29
Une nouvelle rencontreEt plouf!
FOX
Mason
YAMASHITA
Eri
La jeune femme avait accepté le vêtement que je lui tendais en me remerciant puis nous nous étions mis en route. Pour rejoindre un endroit pus calme, où nous serions tranquilles et nous pourrions faire du feu sans risquer de se faire engueuler, nous devions contourner le lac. Je marchais lentement, pour être sur qu'elle arrive à me suivre: je connaissais ce chemin par coeur, moi, mais il fallait avouer qu'il n'était pas très praticable... Ce qui expliquait en général que le lieu où il menait soit toujours désert! Je ne disais rien, il fallait avouer que je n'étais pas très à l'aise avec les mots! Du coup, je ne prenais la parole que lorsqu'il s'agissait d'indiquer le chemin... Elle brisait le silence en me demandant comment je m'étais retrouvé ici. Je pris un moment pour réfléchir. Qu'allais-je bien pouvoir lui répondre? Après tout je n'avais aucune raison de mentir mais c'était tout de même un peu... Personnel.
- Mon père est un type très riche et très influent dans la ville d'en haut, j'ai été enlevé pour faire pression sur lui il y a 6 ans, pour qu'il libère des hybrides je crois. Seulement je ne suis pas un enfant légitime, il n'en a jamais rien eu à faire... Du coup on ne m'a pas cherché longtemps! Personne ne s'oppose à ce que je retourne là-bas, mais je n'en ai pas très envie. En réalité, là-haut, je suis considéré comme mort... Alors pourquoi y retourner? Les gars du clan me considèrent comme un ami, et même si c'est parfois un peu dangereux je vis plutôt bien ici. Racontais-je en marchant toujours.
Je poussais un rocher pour libérer le passage et nous voilà arrivés à destination. Une réserve de bois dans un coin et des traces sur le sol attestaient que ce n'était pas la première fois que je venais là. C'était un peu ma maison!
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Hors RP :: Corbeille-
Sauter vers: