AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]
Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥


[RP Neko/Maitre; Min 10l; H/Ya/Yu autorisé]
 

Partagez | .
 

 Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Escroc
avatar Escroc


Messages : 12
Points : 113
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 24


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]   Mar 23 Mai - 19:02

Ce qui ne tue pas...
Sinead x Viktor

La nuit était tombée depuis peu sur Nekaï. C'était toujours à ce moment là que Sin' se mettait en chasse habituellement. Le reste du temps, l'hybride restait terrée dans les souterrains avec ses comparses, ou bien elle s'accordait un moment à l'extérieur de la ville. D'autres fois encore, elle s'était surprise à observer les humains et leurs esclaves avec une volonté irrépressible de le leur faire payer. Irrépressible oui, mais seulement sur le moment. Elle savait qu'il était vain d'en vouloir à la terre entière, alors elle s'était tournée vers des activités plus lucratives. Le mon de évoluait, elle se devait de faire avec. C'était probablement la seul philosophie qui faisait d'elle une escroc et non une revenger.

Mais ce soir là, elle n'aurait pas l'occasion de chasser le portefeuille. Elle n'aurait pas l'occasion d'aller à l'extérieur de la ville, ni même d'épier ces humains gras et bêtes. Le fait était qu'il y a à peine une petite heure, un groupe d'humain avait jugé bon de la prendre en chasse. Une espèce de braconnier ou ce genre de chose. Alors qu'elle fuyait, elle avait cru comprendre qu'ils comptaient l'attraper pour la vendre au marché noir. Si Sinead était loin d'être une hybride sans défense, elle n'était pas bête au point de blesser un humain en pleine rue, aux vues et aux su de tous. Alors elle avait fuit.

Elle était vive Sin', elle avait toujours vécue dans la rue après tout. Mais dans sa course, elle n'avait pas vu ce piège au sol. Ils n'avaient fait que la rabattre dans ces mâchoires de fer. Elle était néanmoins parvenu à briser la chainette qui maintenait le piège en place avant de fuir et de se réfugier dans une ruelle, espérant qu'ils ne pourraient pas suivre les traces de sang.

A priori, ils avaient abandonné, puisque le calme était revenu et qu'elle était là, à essayer de desserrer les crocs métallique qui mutilaient sa cheville gauche. Si la nuit était presque totale dans cette ruelle déserte, cela ne la gênait pas. Sin' était nyctalope de naissance. Ses gênes félins sans aucun doute. Pas de réseaux ici, rien qui lui permette d'appeler un membre de sa famille à l'aide. Elle devait se débrouiller.



© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________
Don't mess with me
You'll regret it.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Généreux
avatar Généreux


Messages : 66
Points : 1211
Date d'inscription : 11/05/2017
Des DCs? : Yinsen Nitraich (pc)


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]   Jeu 25 Mai - 2:02

Les jours défilent et je commence à m’habituer à la vie dans le coin. J’ai rejoint la capitale afin de venir chercher un objet bien particulier, un Heckler & Koch P30L, une très bonne arme qui pourrait me permettre de me défendre, j’ai beau être dans un lieu où personne n’est censé me connaître, mais je me sentirais plus en sécurité avec de quoi trouer mes agresseurs. Je passe une bonne partie de la journée à chercher les armureries de la capitale afin de trouver ce que je cherche, mais en vain, enfin, oui il y en a mis en vente, mais il faut être sous l’autorité de Nekai depuis plusieurs semaines, voire mois. J’ai continué de passer dans les boutiques plus classiques, j’ai rapidement en tête une liste de ce dont j’ai besoin à la maison et je rentre dans un supermarché pour acheter le tout, un peu de nourriture, de quoi manger sur plusieurs jours, des antidouleurs par habitude et aussi parce que j’en ai souvent besoin, à force d’aller un peu trop fort quand je m’entraîne. Je prends également de quoi faire des bandages, des pensements ainsi que des produits désinfectants. Au final, je me retrouve avec deux sacs en papier dans les bras, je pense en avoir eu dans la centaine de dollars, je ne sais pas comment des articles font pour être aussi chère, mais je pense que je ne suis pas encore habitué aux yens, le dollar et l’euro, ça va, je sais à peu près gérer, mais bon.

Je marche le long des rues avant de venir arriver dans ce qui semble être les bas-fonds ou les ruelles très peu fréquentables et étrangement, je me sens à l’aise, bien plus que dans les milieux riches, même si je commence à apprécier le village dans lequel j’habite, je ne pourrai jamais renier le fait que je me suis toujours plus à l’aise dans les rues où le crime ne se cache pas, contrairement à la haute société, dans ces rues, les gens ne dissimulent pas qui ils sont. Je marche encore un moment avant de voir des personnes s’agiter dans tous les sens, il doit certainement y avoir un voleur, une personne qui n’a pas payé quelque chose ou une personne qui a cherché les ennuis avec le genre d’individus qu’il ne faut pas énerver. Je me laisse guider par mon instinct avant d’avoir une drôle de sensation qui me parcourt le dos, je me retourne pour me rendre compte qu’il n’y a personne derrière moi, en fait, il n’y a personne tout court.

Je me regarde en soupirant, en même temps, les malfrats doivent se demander ce qu’un type en costard tel que moi fiche ici et qui sait, peut-être que certains essayeront de me braquer afin de me prendre mon argent, ce serait déjà drôle à voir. Je commence à marcher pour rebrousser chemin, je sens un peu d’humidité avant qu’une goutte ne tombe sur la joue, je soupire doucement avant devant de nombreuses ruelles, je marche doucement avant d’entendre des bruits métalliques. Je me tourne par curiosité, mais la ruelle est si sombre que je n’arrive pas à voir ce qu’il se trouve à l’intérieur, je prends mes deux sacs dans une main avant de sortir mon téléphone pour utiliser le flash de l’appareil photo pour créer de la lumière. La lumière ne couvre pas une très grande zone et je regarde autour de moi pour savoir si quelqu’un est dans le coin puis je m’approche doucement, je ne sais pas sur quoi je vais tomber. Je ne sais pas combien de pas j’ai fait avant de voir une hybride avec un pied dans un piège à ours, je soupire un peu avant de venir m’approcher doucement, je ne fais pas attention si cela lui va ou non, mais je me mets face à elle avant de mettre mon téléphone dans un coin pour nos éclairer avec mes deux sacs qui font support.

Je viens doucement placer mes doigts entre les crocs du piège, je pense qu’il va falloir que j’arrive à l’ouvrir avant de retirer mes doigts pour éviter de les perdre. Je viens chercher le regard de l’hybride, je ne sais pas quelle tête je fais, mais bon, ce n’est pas le plus important.

-Je vais ouvrir le piège, enfin, je vais essayer.

Je commence à essayer d’ouvrir le piège puis je commence à forcer pour commencer à l’entrouvrir, j’entends les grincements métalliques, je continue de forcer pour arriver à entrouvrir le piège, suffisamment pour qu’elle dégage son pied.

-Ce serrais bien…que tu bouges ton pied…je vais pas tenir longtemps… 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Escroc
avatar Escroc


Messages : 12
Points : 113
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 24


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]   Sam 3 Juin - 19:11

Ce qui ne tue pas...
Sinead x Viktor

Sinead pestait intérieurement. Si elle avait pu le faire bruyamment, elle l'aurait fait, mais ça aurait manqué de discrétion et elle ne pouvait pas se le permettre. Elle se contenta donc d’essayer tant bien que mal de desserrer les mâchoires du monstres de métal. Ce n'était pas le premier qui croisait sa route. Elle avait toujours vécu dangereusement. Mais celui ci était coriace. La douleur ne l'aidait pas non plus. La douleur n'aide jamais.

Tout en essayant de regagner sa liberté, elle tendait l'oreille, à l'affût du moindre bruits suspect. Peut-être ses assaillants la pistait elle encore. C'est alors qu'elle perçu du mouvement un peu plus loin dans la ruelle. Un mouvement qui se rapprochait dangereusement. Si bien que ses mains cessèrent de s'affairer sur le piège alors que ses muscles se tendaient, prêts à bondir. Une lueur l'éblouis, elle détourne alors momentanément ses iris ambrés en un grognement. C'est une voix masculine qui s'élève alors, elle semblait rassurante, mais Sin' ne comptait pas se faire avoir comme ça. Il fallait qu'elle soit sûre.

"Non je vais le laisser là, il est pas si mal"

Lançe t-elle narquoise tout en retirant sa cheville meurtrie. Le sang avait en partie coagulé, mais l'ouverture du piège avait provoqué un nouveau saignement. Elle ne semblait pas inquiète. Comme si elle en avit l'habitude. Mais elle ne pouvait pas se lever.

"Merci..."

Daigna t-elle bredouiller à mi-voix malgré tout. Pas très fière d'voir été secourue par un humain, elle n'éclatait pas de reconnaissance. Le fait est que c'était une honte pour elle qui avait l'habitude de se débrouiller seule.

"Pourquoi tu fais ça?"

Demanda t-elle finalement méfiante. Elle savait se défendre, mais il ne devait pas le savoir. Sin' connaissait les humains. La plupart ne faisait jamais rien gratuitement. 

© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________
Don't mess with me
You'll regret it.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Généreux
avatar Généreux


Messages : 66
Points : 1211
Date d'inscription : 11/05/2017
Des DCs? : Yinsen Nitraich (pc)


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]   Mar 6 Juin - 22:38

La petite réplique de la jeune hybride me fait quelque peu rire, cela me rappelle certaines blagues de mauvais goût qu’un de mes frères faisait, cet idiot, nous, faisais penser qu’il avait coincé son sexe dans sa braguette, enfin, ces vieilles anecdotes ne sont pas ne trop comiques, juste ridicule et absurde. Je regarde l’hybride quand elle me remercie et je lui donne un sourire en réponse puis je commence à regarder sa cheville, elle est quelque peu abîmée, enfin, je crois, je préfère ne pas prendre de risque, je l’écoute me poser une question puis je tire le sac qui contient ce que j’avais pris pour remplir l’armoire à pharmacie, j’aurais aimé ne pas utiliser les bandages et tout, mais je ne vais pas la laisser ici. Je prends un rouleau de bandage avant de le déballer délicatement.
 
-Pourquoi j’aurais besoin d’avoir une raison, un intérêt ou quelque chose après mon action ? Je sais ce que c’est d’être blessé, seul et traqué, donc je ne veux pas laisser une personne dans ce cas.

Je viens également prendre un désinfectant, je regarde plus attentivement la jambe de la jeune fille puis je prends une compresse pour l’imbiber de produit désinfectant, je viens lentement commencer à rendre les plaies propres, je ne sais pas si elle souffre, mais je pense que c’est le cas, c’est humain de souffrir et c’est la même chose pour les hybrides, alors je vais faire attention. Une fois les plaies sont « propres » avant de venir placer des compresses sur la jambe de la jeune hybride avant de commencer à lui faire un bandage, je regarde si je n’ai pas de quoi trancher le bandage. Je prends le couteau que j’ai dans ma poche de veste afin de trancher le tissu puis je le pose sur le sol, je reprends le soin de la jambe de l’hybride. Je souris rapidement en voyant que j’ai finis, j’espère seulement que cela l’aidera.

Je lève les yeux afin de croiser les perles d’ambres perçante de la jeune hybride, je reprends les sacs dans mes mains, je regarde la rue principale puis l’hybride, je soupire avant de reprendre mon téléphone, j’éteins la fonction lampe torche puis je le met dans ma poche de pantalon. Je mets le haut de mes sacs dans une main puis je tends mon autre main vers l’hybride. J’essaye de trouver son regard dans la rue complètement sombre, j’espère qu’elle ne prendra pas mal mon geste.

-Je pense que tu as faim, soif et je pense que les personnes qui te poursuivent te ficheront la paix si tu restes avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Escroc
avatar Escroc


Messages : 12
Points : 113
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 24


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]   Jeu 8 Juin - 18:12

Ce qui ne tue pas...
Sinead x Viktor

La jeune hybride avait horreur de se retrouver dans l'embarras. Ceci étant dit, ça n'avait pas grand chose de surprenant. Personne n'aime ça. Mais chez Sin, cela faisait naître un sentiment de honte croissant, qu'elle ne laissait pourtant pas transparaitre. Depuis son plus jeune âge, elle avait pris l'habitude de se débrouiller seule. Et même si elle était bien entourer, sa "fratrie" prônait l'indépendance. Elle y aspirait d'ailleurs sincèrement. Mais leur monde ne leur permettait plus vraiment de l'être. Ils en avaient perdu le contrôle. Nekaï, comme d'autres lieux sûrement, était tombé dans les griffes des humains. A sa manière, Sin profitait de la situation parce qu'à ses yeux, il n'y avait que ça à faire. Les rebelles étaient trop peu nombreux pour faire le poids. Pour le moment.

Pour l'heure, son regard ne quittait pas les mains de celui qui semblait vouloir l'aider. La pénombre ne la gênait pas. Ses iris ambrés la perçait sans aucun mal. Ses gènes de prédateur étaient utiles en ce sens. Il ne semblait pas hostile. Mais pour Sin, tous les Hommes le sontp lus ou moins. Elle avait trop vu ceux de son peuple se faire traîner dans la rue. Elle même avait passé un peu de temps au côté de quelques "maîtres" qu'elle avait bien vite quitté. Elle s'estimait chanceuse d'avoir toujours eu le choix. Mais d'un côté, elle peinait à comprendre l'absence de fierté qui poussait ses semblables à se laisser faire.

"Rien n'est gratuit. Surtout pour les humains."

Précisa Sinead, impertinente, en plantant ses iris dans ceux de l'inconnu. Il l'avait aidée sans y être obligé c'est vrai. Elle le concédait sans mal. Mais instant de bonté ne prouvait pas qu'il soit désintéressé. La jeune hybride n'était ni farouche, ni fragile, elle n'avait pas peur de dire les choses. Elle le laissa faire néanmoins. Pas assez fière - ou assez stupide - pour refuser des soins qu'elle ne pourrait pas se procurer dans l'immédiat.

C'est en le regardant faire qu'elle songea qu'il semblait étonnamment habitué. Ses oreilles se dressèrent, révélant sa curiosité. Si elle maitrisait parfaitement son masque, il était d'autres réflexes immuables chez elle. Le lot des hybrides...
Elle ne semblait pas souffrir. C'était pourtant le cas. Mais quand on vient de là où elle vient, on apprend à ignorer. Sa chair à vif ne présageait rien de bon pour les courses à venir. Elle ne pouvait pas se servir de son aile unique...La faute à une mutation raté. Elle était donc plus vulnérable que jamais puisqu'elle ne pourrait pas courir avant un moment. Son mode de vie étant basé sur le mouvement, elle devait trouver une solution.

Elle ferma les yeux alors qu'il éclairait son visage, cherchant sûrement à la voir un peu mieux. Elle ne les rouvrit qu'après s'être redressée pour échapper au faisceau lumineux. Il venait de lui trouver une potentielle solution. Un sourire amusé, presque mesquin se dessina au coin de ses lèvres.

"Tu crois réellement que j'ai besoin de toi?"

Lança t-elle dans un ricanement, tout en se levant en prenant appuie sur sa jambe valide. Elle tenta de poser son pieds meurtri, mais rien n'y fit. De minute en minute, la plaie se refroidissait et devenait ainsi plus douloureuse. Elle grimaça tout en pestant avant de se stopper un instant. Elle lâcha un long soupire avant de planter de nouveau son regard dans celui de son interlocuteur, levant légèrement la tête pour se faire. Maintenant qu'elle était debout, elle se rendait compte qu'il était plus grand qu'elle. Rien de bien surprenant.

"Finalement...C'est vrai que j'ai faim"

Avoua t-elle finalement. Ça lui en coutait, mais elle ne semblait pas gênée. Manquerait plus que ça tiens...



© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________
Don't mess with me
You'll regret it.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Généreux
avatar Généreux


Messages : 66
Points : 1211
Date d'inscription : 11/05/2017
Des DCs? : Yinsen Nitraich (pc)


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]   Sam 10 Juin - 15:09

La jeune hybride se relève doucement avant de sourire, je ne saurais dire si c’est un sourire qui cache une arrière-pensée, mais je ne pourrais savoir ce qu’elle a derrière la tête que, lorsqu’elle arrive à son but, m’enfin, bref, je me suis proposé afin de l’aider et j’irais jusqu’au bout. La réplique que la femme me sort me fait doucement rire, elle semble avoir de la fierté à revendre, je pense que l’ai très bien s’entendre, tant qu’elle arrive à dépasser le fait que je sois humain, car je suis conscient que vu ce qu’elle me dit, elle a déjà un avis sur la question. Elle commence à appuyer sur sa jambe valide puis sa tentative pour marcher normalement semble non douloureuse pour l’instant, sûrement due au fait que la plaie est récente et qu’elle a dû avoir une pointe d’adrénaline qui a fait qu’elle ressente moins la douleur.
 
Je l’entends barbouiller quelque chose et je ricane doucement, je crois que l’effet s’estompe et que la douleur reprend le dessus, je viens me mettre à côté d’elle avant de la voir planter son regard dans le mien, on dirait qu’elle m’observe sur certains points et je me demande lesquelles, enfin, si j’en possède de visible. Je l’écoute avant d’avoir un sourire honnête sur le visage, cela me fait tout de même plaisir qu’elle accepte mon offre, même si ce n’est que pour un repas. Je commence à marcher doucement afin de ne pas mettre beaucoup de distance entre elle et moi. Je commence à entendre du bruit et au vu des propos annoncés, je suppose que ce sont les personnes qui sont à la recherche, j’espère franchement que l'on va être un peu plus tranquille, mais je ne sais pas si je peux croire qu’ils vont nous laisser en paix.

Les hommes passent devant moi et l’un d’eux reviens sur ses pas afin de regarder derrière moi, je soupire en prévoyant déjà le cas où l’homme décide d’essayer d’avertir ses amis, ce qu’il tente d’ailleurs, mais j’ai le réflexe de venir faire écraser mon poing sur son visage, je souffle plus fortement avant de ne pas laisser le temps à l’homme de revenir à la charge en la tirant dans la ruelle afin de le projeter contre le mur, je prends le rouleau de bandage déjà utilisé afin de le faire rapidement passer sur la bouche de l’homme puis je fais un nœud pour éviter qu’il ne l’enlève facilement. Je regarde la personne plus attentivement avant de donner un grand coup de pied dans sa jambe afin de la casser, on aura plus de temps pour partir et avant qu’il arrive à communiquer avec ses collègues, je serais déjà loin avec l’hybride.

Je fais signe cette dernière de me suivre après avoir rangé une nouvelle fois le rouleau dans le sac, je fais un premier pas dans la rue principale que les autres hommes arrivent, je fais un rapide geste de la main dans mon dos pour faire signe à l’hybride de se cacher derrière moi puis je commence à parler en russe, les hommes sont interpellés par mon langage, mais je biens rapidement à parler dans un anglais où je fais bien sentir mon accent russe afin qu’ils croient que je suis un touriste puis je leur annonce que j’ai vu un type courir après une femme avec une aile dans le dos, je viens pointer mon doigt dans une direction totalement au hasard en espérant qu’ils vont mettre un moment pour remarquer mon mensonge.

Quand les hommes sont partis, je reprends la marche comme si de rien étais puis par précaution je retire ma veste afin de la tendre à l’hybride.

-Tu risques moins de te faire dévisager en la mettant et en plus, elle devrait peut être arriver à cacher ton bandage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Escroc
avatar Escroc


Messages : 12
Points : 113
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 24


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]   Dim 11 Juin - 15:11

Ce qui ne tue pas...
Sinead x Viktor

Sinead était en rogne. A la fois contre elle même, qui s'était fait bêtement avoir, mais aussi contre ce troupeau d'humains totalement stupides. S'ils avaient cru pouvoir la tenir captive, ils se mettaient le doigt dans l’œil. Elle n'était pas une peluche. Encore moins un jouet que l'on offre à un gamin jusqu'à ce qu'il ne s'en lasse. Elle l'aurait éborgné bien avant le môme, c'était certain. Si elle avait la faculté de faire croire à certains qu'elle leur appartenait, ils déchantaient bien vite. Elle n'appartenait qu'à elle. Sa vie était la sienne et elle interdirait à quiconque de tenter de la lui prendre.

Ceci étant dit, elle ne laissait pas sa fierté compromettre son existence. Pour l'heure, elle avait besoin d'aide. Elle aurait largement préféré qu'un hybride passe par là, mais c'était tombé sur un Humain. Tant pis, elle n'aurait d'autre choix que de faire avec. Il ne semblait pas hostile, contrairement à la plupart de ceux à qui elle avait eu à faire. Mais cela ne la rendait pas beaucoup moins méfiante. Elle avait néanmoins acceptée l'offre. C'était peut-être la chose la plus raisonnable qu'elle ai faite depuis longtemps.

D'autant plus que bientôt, l'un des type à l'origine de sa mutilation refaisait surface, la repérant sans mal. Il faut dire qu'elle ne passait pas inaperçue avec son aile unique à l'envergue impressionnante, ainsi que ses oreilles bien trop grandes. Une lueur mauve se mit à briller au creux de sa main, mais mourut aussitôt, stoppé par le violent coup asséné par son vis-à-vis qui l'avait devancée. Elle n'avait pas sursauté, elle était habituée à la violence. Elle en était souvent l'origine. Pas ainsi malgré tout, son atout à elle était basé sur sa vivacité. Un sourire amusé se dessinait sur ses lèvres.

"Tu manque de retenue Clyde"

Lança t-elle amusée, alors qu'une lueur de malice traversait ses iris ambrés. Elle ne connaissait pas son prénom. Mais Clyde lui allait bien finalement. Elle pourrait être la Bonnie d'un soir. Ça l'amusait. Ceci dit, si elle plaisantait, elle ne manquait pas de l'observer. Il avait trop l'habitude de se servir de ses poings pour être un simple type qui se balade. On ne brise pas les os d'un homme d'un seul coup quand on ne sait pas où le placer. Qui était-il?

Elle fût néanmoins stoppée dans sa réflexion lorsqu'elles perçues d'autres voix. Alors qu'il lui faisait signe de se glisser derrière lui, elle hésita un moment avant de s'exécuter sans trop savoir pourquoi. Elle pouvait encore se défendre, mais il était inutile d'ameuter tous le quartier. En cas de conflit de grande ampleur, elle aurait forcément tort de par sa race.

La langue qu'il utilisait alors n'était pas celle que Sin connaissait ici, à Nekaï. Elle n'avait pas prêtée attention à son accent auparavant. De toute façon, tous les hommes sont des étrangers sur ces terres. Mais lorsque la tempête fût partie, elle éclata presque de rire à sa proposition. Son rire mouru dans sa gorge pour se muer en ricanement légèrement moqueur.

"C'est gentil mais....Mes oreilles n'ont jamais été la discrétion incarnée et...."


Elle étendit son aile unique afin de qu'il se rende compte de l'envergure de cette dernière, elle faisait un peu plus de la taille de Sin. Soit environ 1m70. Pliée, elle lui arrivait à la cheville. Une veste ne la masquerait pas.

"...Je refuse de me cacher, ce sont mes terres"

Précisa t-elle. Une annonce d'une rare impertinence, parfaitement condamnable. Elle n'avait pourtant pas été froide. En fait, elle ne semblait même pas agressive dans ses paroles. Elle était juste sincère.

"Tu te donne beaucoup de mal pour me cacher. J'aimerais comprendre pourquoi. Tu gagnerais bien plus à me livrer."

D'autant plus qu'elle était une hybride mystique et que ces derniers sont aussi rares que chers. Elle ne s’étalerait pas sur ce détail pour le moment et se contenta de reprendre sa route, ignorant autant que possible la douleur de sa cheville. Il fallait sortir d'ici.  




© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________
Don't mess with me
You'll regret it.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Généreux
avatar Généreux


Messages : 66
Points : 1211
Date d'inscription : 11/05/2017
Des DCs? : Yinsen Nitraich (pc)


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]   Mer 21 Juin - 15:27

La jeune hybride rigole avant de reprendre doucement son calme en parlant, je ne souhaite pas qu’elle s’attire des ennuis pour des idioties. Elle me montre son aile dépliée, un sourire se dessine sur mon visage, j’apprécie beaucoup la couleur de son aile. Ce qu’elle me dit fait un peu mouche, je ne pense pas être sur la terre de qui que ce soit, dans tous les cas, je suis un étranger, un immigrait qui vient juste faire son nid. Je soupire avant de l’entendre faire une remarque sur mon comportement. Je m’approche d’elle puis je viens doucement passer ma main sur son épaule droite. Je plonge mon regard dans les ambres de ses yeux puis je commence à réfléchir un peu.

-Je n’abandonne personne, inconnu ou non.

Je regarde attentivement ce que fait l’homme que j’ai bâillonné et blessé, il tente tant bien que mal de bouger, je fais signe à l’hybride de regarder l’homme, je ne sais pas ce qui s’est passé pour que l’hybride soit poursuivi, mais je ne compte pas la mettre en danger plus qu’elle ne l’est déjà. Je réfléchis et je me demande si elle accepterait de venir être dans ma maison, mais il y a trop d’inconnu pour que je le lui propose, dire qu’on ne sait toujours pas nos noms.

-Tous…sauf lui, je n’aide pas ceux qui se comporte en lâche. Au fait, ce n’est pas Clyde, malheureusement, mais je suis Viktor Draguov.

Je lui fais signe de me suivre en lui laissant ma veste, je marche tranquillement dans la rue avant de commencer à observer les alentours. Nous sommes, certes, dans des quartiers mal fréquentés, mais cela ne lui retire pas le fait que l’endroit possède certainement un charme qui lui ait propre. Je serre mes mains sur les sacs que j’avais achetéspour m’assurer qu’ils sont bien présents. J’aperçois un restaurant qui fait des plats à volonté, je souris avant de me tourner pour chercher du regard l’hybride, une fois que je la trouve, je lui tends la main afin de lui faire signe de me rejoindre.

-Un resto qui fait des plats à volontés te plais ?

Je marche doucement vers le restaurant afin de rentrer dans l’établissement, je suis très bien accueilli, mais l’ambiance change rapidement quand la jeune hybride rentre, enfin, je suppose qu’elle est rentrée après moi. Je vais m’installer dans un coin reculé du restaurant afin d’être tranquille. Je regarde rapidement la carte puis je pose le menu sur la table en réfléchissant calmement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Escroc
avatar Escroc


Messages : 12
Points : 113
Date d'inscription : 14/05/2017
Age : 24


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]   Aujourd'hui à 9:45

Ce qui ne tue pas...
Sinead x Viktor

Synead ne savait pas quoi penser de lui, mais il restait la meilleure option pour le moment. Elle n'avait jamais eu aucun scrupule à se servir des humains à leur insu. Alors pourquoi s'en voudrait-elle de profiter d'un humain consentant? La fierté de Sin s'était toujours arrêtée là où la mise en jeu de sa vie commençait. Elle avait beau être téméraire, elle n'était pas stupide. Il valait mieux vivre grâce à  un humain que de se faire tuer par l'un d'eux.

Ceci étant dit, elle avait toujours eue du mal avec la charité. Elle n'avait jamais vraiment été dans le besoin malgré le fait qu'elle face penser à un chat errant. Débrouillarde, elle avait une famille ici. Une grande famille avec laquelle elle ne partageait pas le sang, mais bien plus encore. Sa fourrure était soyeuse, elle n'était pas réellement dans le besoin. Si seulement elle ne s'était pas bêtement fait avoir par cette bande de braconnier...

"Louable de ta part. Surtout quand on sait que la plupart t'abandonnerais sans mal...eux. Remarque, si tu exclus les lâches, tu réduis de moitié ta liste."


Repris la jeune hybride simplement, en haussant les épaules. Il est vrai que ses paroles semblaient bien pessimistes. Mais elle avait suffisamment vu le vrai visage des hommes pour savoir que la charité s'arrêtait souvent à l'intérêt du généreux. Elle restait méfiante. Ceci dit, elle même l'aurait probablement abandonné s'il avait été à sa place. Elle n'était pas généreuse avec les Humains.


Quoi qu'il en soit, elle se mit en route à ses côtés, restant sur ses gardes. Elle l'était toujours. Tous les hybrides doivent toujours l'être. Après tout, elle n'avait plus sa place ici. Elle comptait bien montrer le contraire. Elle avait conservée la veste mais ne l'avait pas enfilée. Acquiessant simplement de la tête à la proposition de Viktor. D'ailleurs, elle n'avait même pas répondu à ses présentations. Elle n'avait pas pour habitude de se présenter aux humains. De toute façon, tout le monde se fichait bien de savoir comment l'hybride mystique qu'elle représentait pouvait s'appeler. Seule la somme qu'elle pourrait rapporter comptait.

"Au fait, moi c'est Sinead"


Lança t-elle juste avant de pénétrer dans le restaurant. Elle venait de se rendre compte qu'elle portait sa veste dans ses bras depuis le début. Elle la lui fourra donc dans les bras. Hors de question qu'elle commence à le servir pour quoi que ce soit. C'était sûrement un peux extrême, mais elle le voyait comme ça. Elle ne serait pas "son" hybride. Jamais.

Et alors que les regards réprobateurs se posaient sur elle, elle esquissa un sourire amusé alors que ses iris ambrés parcouraient la salle, afin de fixer tout ceux qui la fixaient. Elle ne baisseraient pas les yeux. Redressant ses longues oreilles velues, elle s'octroya même le loisir de battre légèrement de l'aile. Oui, elle était là. Et elle les emmerdaient tous.

Elle vint prendre place ne face de Viktor sans aucune gêne. Elle semblait à l'aise. Elle était chez elle partout. Elle entrepris alors de retirer ses oreilles des orifice de sa capuche pour la laisser tomber sur ses épaules avant de retirer sa veste. Ses bras mis à nus montraient de multiples escarres. Des bleus, et autres brûlures cicatrisées. Elle avait passée sa vie à se battre. Ça laisse des traces. Elle ne cherchait pas à  les cacher.

Son regard se posa sur la carte. Elle ne connaissait pas du tout les plats qui s'y trouvaient, mais elle n'était pas compliquée. Elle trouverait forcément de quoi manger.

"Je te suis, je n'ai jamais mangé de ça"

Achève t-elle simplement. Un serveur faisait déjà son apparition. Il avait salué Viktor, mais pas Sinead. D'ailleurs, il ne l'avait pas même regardée. Jusqu'à ce qu'un grognement sourd et menaçant se fasse entendre du côté de l'hybride.

"Bonjour monsieur"

Avait-elle ensuite lâché avec un cynisme certain. Comme c'était amusant de déranger.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'



_________________
Don't mess with me
You'll regret it.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce qui ne tue pas rend plus fort [Ft. Viktor D.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» " Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort ! " Ouais bah à ce stade là, j'suis hulk ! - ALIX
» [0216] La solitude nous rend plus fort. [NOCTALI]
» Pourquoi les méchants sont-ils méchant ? Non c'est pas une question piège...
» Reina △ « Ce qui ne me détruit pas me rend plus fort. »
» [TERMINEE]"Le ridicule ne tue pas, ce qui ne me tue pas me rend plus fort, appelez-moi Chuck Norris !"[Haruko O.Kaïto-Enzo/Carswell]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Ville :: Bas-quartiers :: Ruelles sombres-