AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Tu crois qu'on pourrait être ami ? [PV Nicky]
Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥


[RP Neko/Maitre; Min 10l; H/Ya/Yu autorisé]
 

Partagez | .
 

 Tu crois qu'on pourrait être ami ? [PV Nicky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bittersweet
avatar Bittersweet


Messages : 18
Points : 330
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 15
Localisation : Quelque part en ce monde
Des DCs? : Nope xD


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Noobody !
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Tu crois qu'on pourrait être ami ? [PV Nicky]   Sam 8 Avr - 9:05

Tu crois qu'on pourrait être ami ?

Ce soir était un soir plutôt calme, sûrement encore plus calme que tout les autres soirs que j'ai passé dans cette animalerie. Il n'eu pas grand monde en plus pendant la journée, ce qui rendait la petite boutique encore plus triste que d'habitude. Mais au moins, cette soirée là était très douce, et je peux vous garantir qu'une bonne fin de journée ce termine toujours par une bonne nuit assez chaude. Pour moi, douceur rimait avec balade, et balade rimait avec fugue. C'était mon petit train train habituel comme disent les nekos, haha.
Je savais que si je m'enfuyais encore de cette prison, je serais encore une fois pourchassée et retrouvée par des Hunters... Personnellement ça ne me dérangeait même plus d'être traquée, c'était devenu, une sorte... D'habitude.. Une espèce de routine.. À cause de ça, quasiment tout les Hunters du coin me connaissaient, haha. J'étais pire qu'un matou, pourtant je suis une lapine
hein ! Mais je ne sais pas.. J'avais peu être été féline dans une autre vie, ça expliquerait sûrement mes petites escapades nocturne, haha !

Une fois le vendeur parti et le magasin fermer, je pouvais alors faire ce que je faisais de mieux, crocheter le cadenas de ma cage puis la serrure de la porte. Oui, je savais faire ça. J'ai appris ça dans la ville souterraine avec les rebelles quand j'étais plus jeune. Et pour être honnête, je ne pensais pas devoir me servir de ces connaissances là un jour.. Sauf qu'avant, je n'étais pas enfermée contre mon gré.. Et encore moins dans un cage ! Et dire que ça dure depuis des années maintenant..

Après avoir terminé de trafiquer le cadenas de ma cage et la porte, je me suis gentiment évadée de cette prison. L'animalerie, quand en y pense, ce ne serait pas si mal si nous n'avions pas de cage. Si nous étions un minimum libre. Après tout, c'est tout ce que nous demandons.. De la liberté, et du respect aussi. Après tout, c'est grâce à mes ancêtres et à mes semblables que Nekai existe, non ? En tout cas, j'imagine que oui.
Ça devait faire une bonne trentaine de minutes que je me baladais dans la ville illuminée qu'est la ville de Nekai. J'ai croisé quelque personnes, mais rien de très glorieux ou affolant. Que des couples, ou des gens sortis pour faire la fête. Aucun Hunter ou personne dangereuse en vu, à dire vrai, ça me rassurait. Au moins je ne risquais pas grand chose dans cette grande ville ou j'étais déjà perdue, haha. Mais là n'était pas la question, plus le temps passait, et plus je m'enfonçais dans la nuit, et plus je m'enfonçais, plus je m'ennuyais..

« Qu'est ce que je m'ennuie... Et puis où je suis encore...? Pff..»

Cette nuit là était vraiment calme,  tellement calme.. Que ça paraissait étrange, je n'avais encore croisé aucun hunter, pourtant ça faisait un moment déjà que j'étais partie. Cela voulait-il dire que j'étais libre pour de bon ? Que maintenant je pourrais retourner retrouver Kai ? Hum, peu être.. Mais je gardais tout de même en tête que rien, oui, que rien ne se passait jamais comme prévu. Je l'ai appris à mes dépends, haha.

ft. Nicky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter
avatar Hunter


Messages : 82
Points : 1072
Date d'inscription : 01/04/2017


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: /
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Tu crois qu'on pourrait être ami ? [PV Nicky]   Sam 8 Avr - 9:37

Ses premières vacances en tant que hunters, ses premiers instants de détentes. La journée s'était montrée clémente, tout comme le faisais le début de soirée, de quoi profiter, loin des lueurs de la ville, du ciel étoilé. C'était tout au moins là le programme de Nicky avant que le téléphone ne sonne, l'une des rares choses qu'il ne quittait jamais, et pour cause, jour et nuit, il pouvait sonner pour une urgence, comme ce soir là.

A peine décroché, la voix d'un marchand retentit, si violemment qu'il en fut forcé de tenir l'appareil à une trentaine de centimètres de son oreille de crainte de la perdre. La situation était simple: Une hybride s'était fait la malle, connue des services. Son but? La retrouver et la ramener en son animalerie, par tout les moyens.

Après les usages de coutume, Il accepta l'ordre et raccrocha. Un lourd soupire lui échappa malgré tout, par tout les moyens, voila bien une expression qu'il détestait, les hybrides n'étaient pas différent des humains, comment voulaient-ils obtenir d'eux du respect en leur offrant esclavage et souffrance?

Il secoua la tête et demanda à son frère de lait de sceller Titania pendant qu'il se préparait. Ce soir, ce serait l'uniforme blanc et or, qu'importe s'il finissait souillé, au moins le verrait-on de loin, bien que les fers de la jument permette de l'entendre venir. Vêtue comme il se doit, elle siffla également le chien dont elle avait fait l'acquisition pour la chasse, non pas aux hybrides, mais au lièvre et aux gibiers de petite taille, non pas pour le sport, mais simplement pour avoir la chance de les voir, l'animal ne les attaquait pas, pas plus qu'elle ne tirait, il pointait la cible, voila tout.


Enfin prête, il remercia et s'assura que tout serait fermé après son départ, non qu'il craignait qu'on vandalise l'endroit, mais pour sa nourrice, pour son frère de lait, aussi, pour l'hybride de passage qui pourrait profiter de la cache le temps d'une nuit si cela s'avérait nécessaire.

C'est donc au petit trot qu'il se rendit sur place, afin de relever les indices, et il eut fallut être stupide pour ne pas remarquer qu'il n'y avait pas eu de réelle effraction, ce n'était pas un acte insensé, que du contraire, tout avait été fait soigneusement, par quelqu'un qui s'y connaissait en serrure. Peut-être un enlèvement, songea-t-il de prime abord, mais pourquoi cet hybride plus qu'un autre? Non, ça ne tenait pas la route, d'autant plus qu'aux dire des pseudo-endormis, la cage avait été ouverte AVANT la porte, une fugue donc? Cela n'était pas impossible.

Après avoir fait longuement renifler la cage vide au chien, elle lui gratta la tête et murmure: 'Cherche!'. Dès lors, le nez au sol, il se mit en chasse, sur les traces relativement fraiches, de la fuyarde. C'était bien là l'un des aspect les plus sordides de la profession, ramener vers des maîtres parfois bien trop monstrueux que pour mériter le nom d'humain, des hybrides qui n'avaient pas demandé leur situation.

Le chien, de belle taille, race des braques français, parti à toute vitesse, si bien que Nicky n'eut que le temps de sauter en selle pour suivre, sans Titania, il eut été fort à parier que le chien l'aurait distancée rapidement, fort heureusement, tel ne fut pas le cas.

Il n'avait pas besoin d'aboyer, pas besoin de japper pour se faire comprendre, il suffisait de le regarder pour comprendre que la piste était fraiche, et qu'ils approchaient de la source. Le cataclop des fers sur le sol était audible de loin, autant dire que si l'hybride était assez proche, il n'était pas besoin de signaler sa présence, cela était déjà fait.

D'un voix ferme, assez haute, emprunte de douceur, il parla:

- Mademoiselle, je sais que vous n'avez pas souhaité votre situation, et je ne tiens pas à agir comme le feraient mes collègues, je vous en prie, montrez-vous, que nous puissions discuter.

Je puis imaginer que la situation soit intolérable, nul ne mérite de vivre en cage, mais vous enfuir n'arrangera en rien vos affaires, que du contraire, nombreux sont ceux qui préfèrent user de violence plus que de raison.

S'il vous plait, montrez-vous.

Il le savait, son discours pouvait surprendre, ne pas être cru, combien usaient de parole sans pour autant la tenir? Combien avaient salit la confiance accordée à des mots par des actes monstrueux?


Afin de ne pas effaroucher plus que nécessaire celle qu'il recherchait et qui était proche, très proche à en juger par la position prise par le chien, il descendit de cheval, et attendit, paisiblement, malgré les dangers usuels des lieux en pleine nuit, attentif au moindre bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bittersweet
avatar Bittersweet


Messages : 18
Points : 330
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 15
Localisation : Quelque part en ce monde
Des DCs? : Nope xD


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Noobody !
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Tu crois qu'on pourrait être ami ? [PV Nicky]   Sam 8 Avr - 18:43

Tu crois qu'on pourrait être ami ?

J'avais tellement marché que j'avais fini par atterrir dans un parc, c'était encore plus calme que tout les quartiers que j'avais traversé au part avant. Mise à part quelque bruits terrifiants voir obscènes, c'était assez silencieux. Je décidais donc, d'aller me reposer un peu dans l'herbe humide du parc. Je comprenais mieux maintenant pourquoi cet endroit était si privatisé, c'était vraiment très beau et calme en soirée. Les étoiles qui s'embrasaient dans le ciel, le vent qui cognait doucement contre les feuilles des arbres, l'air qui devenait plus agréable. C'était, parfait, un vrai petit coin de Paradis. Je dus rester là, allonger à observer le spectacle astrale pendant quelque minutes sans bouger ni rien dire.

J'avais donc, après ce petit moment détente, repris la route vers je ne sais où. Je marchais, courrais, sautillais, comme une enfant. Ça faisait du bien de prendre enfin l'air, ça devenait pesant de rester enfermer vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept... Il y avait vraiment quoi devenir dingue, ça je vous le garanti ! Je ne comprenais pas vraiment pourquoi est ce qu'on était enfermé.. Les humains avaient-ils peur de nous ? Peur au point de nous mettre en cage ? Serte, nous avions des attributs animaux mais ça ne justifiait pas de tels actes.. Plus le temps passait et plus je comprenais pourquoi j'avais été mise au monde dans la ville souterraine, au début je pensais que c'était parce que mes parents ne me désiraient pas. Mais maintenant j'ai compris, c'était pour que j'échappe à ce mode de vie cruel..

Je me perdais lentement dans mes pensées, quand des bruits de galops se firent entendre non loin. J'en avais donc déduis qu'ils m'avaient retrouvé, c'était assez rapide cette fois.. D'habitude j'avais le temps de faire plus, ce n'étais pas très grave mais bon. J'avais donc foncé vers le buisson le plus proche pour m'y cacher, de là où j'étais, je pouvais apercevoir la personne qui se trouvait sur un grand cheval. Cette personne possédait des cheveux mi-longs couleur blé, des yeux couleur azur et un... Uniforme ? Oui, un uniforme blanc et or. De là où je me situais, je ne pouvais pas savoir si c'était un homme ou une femme. Je me disais que j'aurais peu être plus de précision en entendant ça voix, donc j'ai attendu qu'il ou elle parle. Mais je devais avouer que la personne qui se trouvait devant moi ressemblait plus à un homme qu'à une femme..

« -Mademoiselle, je sais que vous n'avez pas souhaité votre situation, et je ne tiens pas à agir comme le feraient mes collègues, je vous en prie, montrez-vous, que nous puissions discuter.

Je puis imaginer que la situation soit intolérable, nul ne mérite de vivre en cage, mais vous enfuir n'arrangera en rien vos affaires, que du contraire, nombreux sont ceux qui préfèrent user de violence plus que de raison.

S'il vous plait, montrez-vous. »


Après avoir entendu cette voix qui me paraissait plus masculine que féminine, je restais perplexe. Je ne savais pas si c'était une mascarade ou la vérité pure, était-il un minimum sincère ? Voulait-il vraiment discuter avec moi ? Hum, c'était effectivement possible, rien dans son timbre de voix ne laissait penser qu'il était là pour me faire du mal. Mais je ne savais quand même pas si je devais me montrer ou pas, on m'avait déjà fait ce coup là plusieurs fois. Mais cette fois, ça paraissait.. Différent ? Je trouvais en tout cas.

Après avoir longuement réfléchi, j'ai décidé de me montrer au hunter qui s'était présenté à moi. Par respect,  parce qu'il m'avait quand même implorer plusieurs fois, je suis sortie de ma cachette pour lui faire face. Et effectivement, cette personne était bien blonde aux yeux bleus. Au moins j'avais de bons yeux, haha. J'observais donc l'homme qui se tenait sans un mot devant moi, oui, je faisais de même, mais c'était parce que je ne savais pas vraiment quoi dire. En plus il n'avait pas l'air très.. Effrayant pour un Hunter, et des Hunters, j'en ai vu..
Après plusieurs minutes de silence, j'ai décidé de le briser en posant une question tout en avançant vers lui.

« Hum... Qu'est ce qui me prouve que je ne risque rien ? » Après cette question, j'avais marqué une courte pause, pour qu'il puisse déjà réfléchir à cette première question. « On me l'a déjà faite celle-là. De plus, si vous êtes ici, c'est pour me ramener à l'animalerie... N'est ce pas ? »

Je ne savais pas si j'avais fait le bon choix de me montrer, mais cet homme n'avait pas l'air si mauvais que ça donc bon. Et puis c'était une question de respect surtout, je voulais être respectée donc je me devais d'en donner aussi.

ft. Nicky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter
avatar Hunter


Messages : 82
Points : 1072
Date d'inscription : 01/04/2017


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: /
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Tu crois qu'on pourrait être ami ? [PV Nicky]   Sam 8 Avr - 19:00

Nicky était resté sans bouger un bon moment, avait intimé au chien de rester à ses cotés, non par crainte, mais par ce qu'il savait fort bien que les animaux pouvaient causer la peur chez certains hybrides, alors, par respect, il était resté ainsi, sans bouger, main sur la tête du chien.


Après quelques minutes, un bruit non loin, et une jeune femme qui se montrait, pas craintive outre mesure, elle était pourtant restée à distance respectueuse. Après quelques instants à observer, la jeune femme posa une question sommes-toutes légitime, qu'est ce qui lui prouvait qu'il ne ferait rien? A gestes mesurés, il posa genou à terre, puis, de mêmes gestes lents et mesurés, il déposa rapière, puis pistolet au sol, et s'en écarta d'un pas.


-Votre question est tout à fait légitime, aussi, je n'ai d'autres preuves à vous fournir que celle-ci. Elle est, je n'en doute pas, bien maigre à vos yeux, mais je n'ai guère mieux à offrir.


La première question fut rapidement suivie d'une  seconde tout aussi légitime, à laquelle il n'y avait qu'une réponse, malheureusement.


- C'est en effet la tâche que l'on m'a confiée, cependant, la nuit est encore jeune, et il est encore bien des heures pour converser. Je vous l'ai dis, je ne vous souhaite nul mal, et tout comme vous avez usé d'un savoir pour ouvrir votre cage, je suis tenu par serment de vous ramener, à un moment ou à un autre.


Il n'avait guère changé de position, un genou au sol, les mains sur l'autre, dans une position qui lui était confortable, mais qui ne le seraient sans nul doute pas pour d'autres.


- Permettez-moi cependant de me présenter, telle est le minimum que je vous doive: Nicky Alex Desanges, enchanté de faire votre connaissance, même si d'autres circonstances eurent été plus heureuses.


Aux mots, il inclina légèrement la tête, respectueusement, comme il l'eut fait pour un de ses semblables, ou un de ses collègues, avant de continuer.


- Je ne vous demanderais cependant pas de m'accorder la même confiance, cependant, une question me vient à l'esprit. Avec un tel savoir, pourquoi n'avoir pas protégé votre fuite en libérant vos comparses? Vous auriez alors eu bien plus de chances de pouvoir prendre le large. De mon point de vue, qui, comme vous vous en doutez, est très personnel, vous donnez l'impression que vous faire pourchasser est un jeu, à qui sera le plus malin... Pourtant, je doute que vous appréciez que l'on vous fasse du mal, j'en veux vos quelques mots... Alors pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bittersweet
avatar Bittersweet


Messages : 18
Points : 330
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 15
Localisation : Quelque part en ce monde
Des DCs? : Nope xD


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Noobody !
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Tu crois qu'on pourrait être ami ? [PV Nicky]   Dim 9 Avr - 2:01

Tu crois qu'on pourrait être ami ?

Le jeune hunter qui se tenait devant moi devait sûrement réfléchir à des éventuelles réponses à mes deux questions, ou alors, il réfléchissait à un plan pour me capturer au plus vite et me ramener à l'animalerie... Je le fixais calmement, attendant une réaction du jeune homme à la chevelure d'or et à dire vrai, plus j'attendais et plus j'étais prise d'un profond sentiment d'anxiété mais aussi de... Sérénité ? Je ne saurais l'expliquer mais j'étais assez sereine, peu être à cause de la lumière de la lune qui reflétait sur le parc où nous nous trouvions.

L'Hunter qui était aussi calme que le parc, posa soudainement genoux à terre et dans la foulée ses deux armes sur le sol orné de pierres avant de lentement s'en écarter. Étant assez suicidaire sur les bords, je ne comprenais pas bien son geste. Je me demandais si il était vraiment là pour éventuellement discuter ou si c'était un subterfuge et qu'il était encore armé d'une petite arme tout aussi dangereuse que les deux laissées au sol. En tout cas, je ne l'espérais pas. Les mouvements que faisaient ses lèvres m'avaient indiqué que mon interlocuteur était sur le point de déclarer quelque chose, il allait sûrement répondre à mes questions donc je me suis concentrée sur ce qu'il disait.

« -Votre question est tout à fait légitime, aussi, je n'ai d'autres preuves à vous fournir que celle-ci. Elle est, je n'en doute pas, bien maigre à vos yeux, mais je n'ai guère mieux à offrir. »

C'était déjà un bon début, et à dire vrai, mes doutes s'étaient levés au moment ou il a commencé à sa réponse. Il était sincère, ça ce voyait, enfin, je l'imaginais en tout cas. Après avoir fait une pause assez courte, le jeune Hunter répondu à ma seconde question, encore une fois avec énormément de sincérité dans la voix ainsi que dans le regard ce qui était assez déstabilisant il fallait le reconnaître.

« -C'est en effet la tâche que l'on m'a confiée, cependant, la nuit est encore jeune, et il est encore bien des heures pour converser. Je vous l'ai dis, je ne vous souhaite nul mal, et tout comme vous avez usé d'un savoir pour ouvrir votre cage, je suis tenu par serment de vous ramener, à un moment ou à un autre. »

Je ne m'attendais à une autre réponse donc je n'avais pas été surprise. En même temps c'était son job, traquer et ramener les méchants hybrides fuyards, j'avais soupiré, soupiré de fatigue. J'étais épuisée de devoir sans cesse crocheter des serrures pour être libre, j'étais épuisée de devoir fuir à chaque fois, j'étais épuisée de devoir constamment revenir à la cause départ. Mais bizarrement, je sentais que ce soir aller être un soir différent. Serte, tôt ou tard j'allais finir par retourner à l'animalerie. Mais ce soir, je savais que je pourrais profiter de cet air frais encore un peu, et ceux grâce à ce hunter.. J'en souriais d'avance.
Le jeune blondinet n'avait pas changé de posture depuis la mise au sol de ses dangereux gadgets. Il avait l'air à l'aise comme ça, ça c'était sur. Sinon il aurait déjà été début à gigoter dans tout les sens pour faire passer une douleur naissante. En tout cas, cette position lui donnait un air de prince, ou de noble, de plus il était très élégant dans son costume d'époque humain. Comment savais-je que c'était d'époque ? Et bien parce que Kai avait ce genre de vêtements lui aussi. Ça lui allait très bien d'ailleurs. Je n'avais pas cessé de le regarder attentivement, au cas ou il tenterait quoi que ce soit comme récupérer ses armes. Mais non, il se contenta de se présenter le plus noblement possible.

« -Permettez-moi cependant de me présenter, telle est le minimum que je vous doive: Nicky Alex Desanges, enchanté de faire votre connaissance, même si d'autres circonstances eurent été plus heureuses. »

Donc il s'appelait Nicky.. C'était un joli prénom qui allait aussi bien aux hommes comme aux femmes. Cela devait sûrement être la cause de sa beauté, ce prénom est aussi androgyne que son détenteur. Ce qui en passant est assez drôle je trouve, ce hunter assez féminin mais qui se révèle être un homme et son prénom qui va aussi bien aux filles qu'aux garçons. Haha. Après s'être brièvement présenté, le dénommé Nicky enchaîna sur plusieurs questions, mais avant ça, il m'adresse un léger geste de la tête en guise de respect que je rendais aussitôt avec un sourire tout aussi aimable.

« -Je ne vous demanderais cependant pas de m'accorder la même confiance, cependant, une question me vient à l'esprit. Avec un tel savoir, pourquoi n'avoir pas protégé votre fuite en libérant vos comparses ? Vous auriez alors eu bien plus de chances de pouvoir prendre le large. De mon point de vue, qui, comme vous vous en doutez, est très personnel, vous donnez l'impression que vous faire pourchasser est un jeu, à qui sera le plus malin... Pourtant, je doute que vous appréciez que l'on vous fasse du mal, j'en veux vos quelques mots... Alors pourquoi ? »

Hum, je devais avouer que c'était une excellente question. Une question dont je ne connaissais pas la réponse, comment cela pouvait être possible ? C'est simple, je ne m'étais jamais posée la question au par avant. Voulais-je jouer à la plus maligne ou voulais-je vraiment m'enfuir ? C'était devenu confus dans ma tête, je ne savais même plus pourquoi je m'enfuyais les soirs maintenant. Il devait sûrement avoir raison en ce qui concernait le jeu du plus malin, ça devait sûrement m'amuser de faire tourner en bourrique le gérant de l'animalerie et les Hunters. Mais ça ne devait pas être tout, je devais sûrement être animée par autre chose que du simple amusement. Et si.. C'était vraiment mon souhait de m'évader et de retourner dans la cité souterraine ? Hm, ça devait être un mélange de ces deux raisons pas si éloignées en fin de compte..

« Pour être totalement honnête, je ne sais pas moi-même. Peu être que ce n'est qu'un jeu, ou alors je veux vraiment m'enfuir.. Hum, et si je disais.. Les deux ? Haha.. » 

Je le regardais, attendant une quelconque forme de représailles. Mais rien, il resta là, devant moi. Comme si il attendait quelque chose. Mais, une chose était sûre et certaine pour moi à cet instant précis. Je ne comptais pas rentrer à l'animalerie, pas tant que la nuit serait si belle en tout cas.

« Ah ! Et je devrais sûrement me présenter moi aussi, je m'appelle Namélia. » Ajoutais-je en souriant chaleureusement. « Je suis enchantée. »

ft. Nicky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hunter
avatar Hunter


Messages : 82
Points : 1072
Date d'inscription : 01/04/2017


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: /
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Tu crois qu'on pourrait être ami ? [PV Nicky]   Dim 9 Avr - 9:07

La tension de sa vis à vis était palpable, et plus que compréhensible. Après tout, il n'était pas le premier à se présenter de la sorte, et combien avaient reniés leur parole pour terminer au plus tôt leur mission? Par nature, l'homme est traitre, Nicky le savait fort bien, puisqu'il avait du plus d'une fois, comme ce soir par exemple, renier ses convictions pour agir au nom d'un organisme.

Au moins sa vis-à-vis acceptait-elle la discutions, et ce qui en découlait, l'échange de banalités usuelles entre humains, trop souvent oubliées sous l'égide du 'devoir'.

La jeune femme prit quelques instants, sans nul doute à peser le pour et le contre, à jauger ses mots pour apporter une réponse qui lui semblerait acceptable.

Après quelques instants, qui parurent bien long, enfin, les carmines de la jeune femme s'ouvrirent alors qu'une réponse s'en échappait, réponse que Nicky écouta avec attention.

A n'en pas douter, un court instant, son visage marqua la surprise avant qu'un léger rire de gorge, distingué, lui échappe. Au moins ne prenait-elle pas de détour, à moins qu'elle n'ait tout simplement pas voulu donner la véritable raison de ses choix, après tout, cela, il ne pouvait le lui demander, une fois encore, il savait de quoi étaient capable ses frères humains.


Un sourire, léger, mais sincère, étira de nouveau les carmines de Nicky, à sa présentation. Il s'inclina un peu plus, autant pour la remercier, que par ce que cela était, de son point de vue, ni plus ni moins que la logique de présenter ses respects de la sorte.

Cela fait, il reprit à son tour la parole.

- Je vous présente Obéron ainsi que Titania. Le premier est celui qui m'a permis de vous retrouver avec une relative aisance malgré votre avance, la seconde, celle qui me permis de le faire rapidement.

De gestes lents et mesurés, il se redressa un instant, le temps de soulager la jument de sa selle, ainsi que du tapis de selle qui la couvrait, de lui flatter l'encolure, ainsi que celle du chien, puis, il déposa la couverture au sol et se recula de nouveau, pour reprendre sa position, un genou à terre, mains sur le second.


Aussi étrange que cela paraisse, le chien qui aurait très bien pu se mettre à gambader, ne fit que suivre son maître, quand à la jument, soulagée de ces charges, prit le parti, ni plus ni moins, que de s'allonger dans l'herbe.

- Pardonnez-moi d'avoir ainsi agit, cependant, vous serez plus confortablement installée sur la couverture que vous ne le seriez à même l'herbe. Je regrette simplement de n'avoir rien à vous offrir, que ce fut à grignoter ou à boire.


Il était sincère en ses mots, quand bien même parfois la violence était la seule réponse acceptable pour se faire entendre, il n'avait jamais apprécié d'avoir à en faire usage inutilement, à en faire usage contre ceux et celles qui n'avaient pas demandé leur sort.

Un instant, il fut songeur, pourtant, cela ne dura qu'un bref instant. Cela fait, il secoua la tête, légèrement.


- Je sais fort bien que cela n'effacera en rien le mal qui fut fait, cependant, au moins de mon point de vue, je vous demande pardon d'avoir à vous ramener, l'aube naissante, à l'animalerie.

Je suis aussi navrée que tant d'humains, tant d'hybrides parfois, se sentent à ce point supérieurs à leurs semblables par ce qu'ils sont 'légèrement' différent.

Ne sommes nous pas tous frères après tout? Doit-on traiter un boiteux avec mépris par ce qu'il est incapable de marcher comme tout le monde? Malgré ce handicap, n'est il pas aussi humain que les autres? N'a-t-il pas une tête, deux bras, deux jambes, un esprit et un coeur?

Bien que je sois hunter, ces méthodes me répugnent, elles sont moyenâgeuses, rétrogrades et puériles.


Un soupire lui échappa, et bien qu'il ne puisse reconnaitre ces faits ouvertement, il l'avait fait devant elle, avec sincérité. Bien sur, il pourrait perdre sa place si cela venait à s'apprendre, et il le savait parfaitement, alors, il serait bien plus difficile de tenter un changement des choses.

Il n'avait toujours pas bougé et adressa un sourire à Namélia, un sourire d'excuse cette fois.


- Pardonnez-moi ces excès, il est des choses qui ne devraient se dire, ni se faire, je suis hunter car tel fut ma volonté, et avant moi celle de mon père, pour autant, je ne suis pas de ceux qui useront de violence en dehors de l'auto-défense, l'employer à tout vas est un acte de barbarie, rien d'autre, et aucun gentilhomme ne peut se permettre de tomber dans ces excès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bittersweet
avatar Bittersweet


Messages : 18
Points : 330
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 15
Localisation : Quelque part en ce monde
Des DCs? : Nope xD


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Noobody !
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Tu crois qu'on pourrait être ami ? [PV Nicky]   Lun 8 Mai - 19:55

Tu crois qu'on pourrait être ami ?

Hum, je ne savais pas si ma réponse lui paraissait convenable, mais en tout cas j'avais répondu, du moins j'avais essayé de répondre le plus honnêtement possible étant donné que je savais pas vraiment pourquoi il m'arrivait de fuir.. Mais bon, ça ne devait pas être si important si je n'avais pas de réel raison. Je devais sûrement juste avoir envie de prendre l'air. Le doux sourire de mon interlocuteur me fit sortir de mes pensées, ce dernier fit de nouveau une charmante révérence avant de prendre la parole.

«- Je vous présente Obéron ainsi que Titania. Le premier est celui qui m'a permis de vous retrouver avec une relative aisance malgré votre avance, la seconde, celle qui me permis de le faire rapidement. »

J'avais sourit tout en leur faisant un coucou de la main, pour moi ils méritaient eu aussi de l'attention, tout autant que les hybrides ou les humains. Mais ça, certaines personnes avaient du mal à le comprendre.. C'était assez désolant il faut le reconnaître, mais heureusement ce n'était pas le cas de tout le monde. Ça se voyait que ce hunter là avait bon cœur et qu'il n'oserait jamais maltraiter qui que ce soit, hybride comme animal, voir même humain. On pouvait voir la bonté dans ses grands yeux azurs, oui, la bonté et le respect d'autrui. Ça faisait plaisir à voir en tout cas, les gens à son effigie se faisaient de plus en plus rare en ce monde, malheureusement.. Le jeune hunter déposa alors une couverture au sol avant de s'en éloigner de quelques pas et de se mettre dans une position des plus chevaleresque. C'était pour moi ? C'était vraiment aimable de sa par en tout cas. Je m'en étais approchée doucement puis m'étais assise. Je lui avais ensuite adressé un sourire de gratitude.

«- Pardonnez-moi d'avoir ainsi agit, cependant, vous serez plus confortablement installée sur la couverture que vous ne le seriez à même l'herbe. Je regrette simplement de n'avoir rien à vous offrir, que ce fut à grignoter ou à boire. »

Avait-il annoncé poliment, ce qui m'avait de nouveau fait sourire. J'allais finir par avoir des fossettes si cela continuait, haha. Mais il fallait avouer que ce n'était pas si mal, ça me donnerait un petit air mignon. Bref, ce sourire était un sourire qui voulait dire un truc comme "Pas de soucis, j'ai connu pire". Le pire c'est que c'était vrai, les Hunters n'étaient pas de nature tendre habituellement donc j'appréhendais. En tout cas.. C'était presque troublant, je n'avais jamais rencontré d'humain aussi gentil au paravant.. Pour la première fois de ma vie, j'étais heureuse d'être en compagnie d'un humain.
Il secoua brièvement la tête avant de reprendre, assez calmement.

«- Je sais fort bien que cela n'effacera en rien le mal qui fut fait, cependant, au moins de mon point de vue, je vous demande pardon d'avoir à vous ramener, l'aube naissante, à l'animalerie. 

Je suis aussi navrée que tant d'humains, tant d'hybrides parfois, se sentent à ce point supérieurs à leurs semblables par ce qu'ils sont 'légèrement' différent. 

Ne sommes nous pas tous frères après tout ? Doit-on traiter un boiteux avec mépris par ce qu'il est incapable de marcher comme tout le monde ? Malgré ce handicap, n'est il pas aussi humain que les autres ? N'a-t-il pas une tête, deux bras, deux jambes, un esprit et un coeur ? 

Bien que je sois hunter, ces méthodes me répugnent, elles sont moyenâgeuses, rétrogrades et puériles. »


Ses paroles.. Elles était pleines de bon sens et d'empathie, cela me réchauffa le cœur et me fit pour la troisième fois d'affilier. En même temps, comment voulez vous que je reste de marbre face à de tel propos ? C'était tellement touchant, peu de personnes pensaient ainsi, vraiment. Il avait soupiré, pourquoi ? Je ne savais pas, mais ensuite il avait sourit, un sourire qui reflétait... Des excuses ? Hum, je comprenais pas vraiment pourquoi, mais bon. J'eus très vite ma réponse étant donné qu'il renchérit pour la dernière fois.

«- Pardonnez-moi ces excès, il est des choses qui ne devraient se dire, ni se faire, je suis hunter car tel fut ma volonté, et avant moi celle de mon père, pour autant, je ne suis pas de ceux qui useront de violence en dehors de l'auto-défense, l'employer à tout vas est un acte de barbarie, rien d'autre, et aucun gentilhomme ne peut se permettre de tomber dans ces excès. »

« Ne vous excusez pas, c'est tout à votre honneur. Vos paroles sont belles et délicates. C'est rare de nos jours. »

Je me devais de dire ça, pourquoi s'excusait-il ? Il avait raison après tout. Si le monde était aussi pur que ses pensées, tout irait à merveille..

ft. Nicky


Hrp: Désolée pour ce retard considérable, j'ai pas vraiment eu le temps en ce moment :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Tu crois qu'on pourrait être ami ? [PV Nicky]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu crois qu'on pourrait être ami ? [PV Nicky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» Tu crois m'avoir comme ça ? |Cedric|
» [FB 1623] Chérie, c'est pas du tout ce que tu crois. [FINI]
» Le séisme à Haïti pourrait marquer le début d'un nouveau cycle sismique
» Briséris ➷ Je ne crois ni au partie républicain, ni au partie démocarate. Je crois qu'aux parties génitales»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Ville :: Place de l'ancien palais :: Grand parc municipal-