AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia
Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥


[RP Neko/Maitre; Min 10l; H/Ya/Yu autorisé]
 

Partagez | .
 

 N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
[[ ADMIN ]] ▲ Le boiteux
avatar [[ ADMIN ]] ▲ Le boiteux


Messages : 48
Points : 892
Date d'inscription : 07/07/2016
Localisation : Probablement la tête dans une machine quelconque...
Des DCs? : Ayato Yukimura ; Osvald S. Black.


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: ///
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia   Dim 2 Avr - 22:22


N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia



-Il va falloir opérer, monsieur Starck. Vous le savez, n'est-ce pas?
-Oui, je le sais.

Mon médecin était la personne avec laquelle j'avais le plus échangé en un an! Ce mois-ci tout particulièrement. Bien sûr, nous savions tous les deux que ma jambe resterait non-fonctionnelle jusqu'à la fin de mes jours, mais nous tentions au moins de faire reculer la douleur qui prenait le pas sur toutes les autres sensations de ma vie. Aux dernières nouvelles, il était possible de les faire disparaître... Même si nous n'étions pas surs que cela allait marcher. Je faisais reculer cette échéance car j'avais "d'autres priorités". Vivant seul, j'allais devoir rester à l'hôpital bien plus longtemps que si j'avais eu quelqu'un pour m'aider à la maison.

Ce matin, lors de notre rendez-vous, mon médecin m'avait proposé de prendre un hybride qui pourrait s'occuper de moi et de ma maison durant ma convalescence. Concrètement... Je ne trouvais pas ça très Charlie. Mais c'était toujours mieux, pour un hybride, de jouer à l'infirmière, que de se faire battre jour et nuit par un psychopathe. Je suppose. J'étais plutôt contre le trafic d'hybrides mais, là, si cela pouvait aider tous le monde...

J'étais entré dans la boutique en début d'après-midi. Vêtu d'un jean, d'un blouson en cuir et m'appuyant de toutes mes forces sur ma canne en bois pour me maintenir debout tant la douleur était insoutenable. J'avais envie d'envoyer balader tout le monde, un besoin pathologique de reporter ma colère contre autre chose que cette maudite douleur. Je tirais donc une belle grimace pour en écrasant ma cigarette à l'entrée du magasin. Un vendeur vint tout de suite me voir.

-Bonjour. Il me faudrait un hybride. Si possible pas trop turbulent. J'ai pas envie de lui courir derrière. Et puis pas un chat.

J'ai horreur des chats.

Le vendeur me demanda alors de le suivre à travers les rayons, nous nous arrêtions plusieurs fois mais aucun hybride ne semblait correspondre à mon profil. Le vendeur s'essuyait le front, commençait à se demander comment me satisfaire.

-C'est la dernière que je peux vous proposer... Elle s'appelle Namélia...

Il s'agissait d'une jeune hybride lapine dotée de longs cheveux noirs comme les miens parmi lesquels se cachaient deux grandes oreilles. Elle était plutôt mignonne, d'ailleurs, bien que ce ne soit qu'accessoire à mes yeux. J'allais lui faire subir un petit interrogatoire afin de savoir si elle était capable de s'affranchir de la mission que j'avais à lui confier.

-Je sais lire... Fis-je avant de m'adresser directement à l'hybride. Bonjour jeune fille, je suis à la recherche d'une hybride capable d'aider une personne à mobilité réduite, de tenir une maison et de se débrouiller toute seule. Si tu t'en sens capable, je conçois l'idée de te sortir d'ici en échange. J'attends une réponse honnête. Avais-je alors expliqué sur un ton plutôt froid.

_________________

(gif pour fangirl)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bittersweet
avatar Bittersweet


Messages : 18
Points : 334
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 15
Localisation : Quelque part en ce monde
Des DCs? : Nope xD


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Noobody !
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia   Lun 3 Avr - 13:14

N'importe quoi mais pas un chat...

Sept ans.. Oui, cela faisait déjà sept ans que je vivais ici, dans cette animalerie.. Même si le mot vivre était assez exagérer, quand on est enfermé dans une cage, on essaie plus de survivre que de vivre.. Bref, on pourrait même dire que, j'avais grandi entre ces murs ou plutôt dans cette prison. Je connaissais chaque hybrides, chaque rayons ou pièces de l'animalerie. Pour être franche, ça devenait presque laçant, mais bon. Jamais personne n'avait voulu m'acheter, pourquoi ? Hum, à vrai dire, je l'ignore. Mais je dirais que c'était sûrement à cause de mon jeune âge, je ne devais pas intéresser grand monde à mon avis. En même temps que voulez-vous faire d'une gamine qui avait à peine onze ans à l'époque me direz-vous, hum, bonne question..

J'étais donc là, dans ma cage à jouer avec tout ce que je pouvais attraper, je jouais aussi avec mes longues oreilles quand un homme au allure de motard entra dans la boutique. C'était un homme, plutôt grand et... Mystérieux ? À la chevelure sombre et aux regard aussi vif que les étoiles qui couvrent le ciel la nuit. Il avait du charme, un charme que l'on pourrait qualifier de presque qu'aussi sombre que ses cheveux couleur ébène. Mais ce n'était pas sa beauté à couper le souffle qui m'avait le plus interpellée, non, c'était plutôt sa canne, j'en avais déjà vu étant plus jeune dans la ville souterraine. Les hybrides blessés en utilisaient pour se déplacer ou tout simplement pour tenir debout.

Après son entrée, le boutiquier était allé à sa rencontre. Sûrement pour le conseiller, et qui sait conclure une ou plusieurs éventuelles ventes. J'étais gentiment assise dans ma prison en fer et les observais faire le tour de l'animalerie. J'aurais bien aimé savoir ce qu'ils se disaient à ces moments là mais les deux hommes étaient bien trop loin. Ce détaille m'avais mise légèrement en colère tout simplement parce que j'étais extrêmement curieuse de savoir ce qui se disait, même si je n'étais pas forcément le centre de la discussion. Je m'étais donc allongée dans ce qui me servait de domicile, en attendant que quelque chose d'amusant se passe.

Je me perdais doucement dans mes pensées quand des bruits de pas dans ma direction se firent entendre, je me doutais bien que c'était les deux jeunes hommes, même si je ne les avais pas vu étant donner que mes mains se trouvaient sur mes yeux. Leur voix aussi se rapprochaient, je n'y avais pas vraiment prêter attention jusqu'au moment où j'entendis mon prénom. C'était ce détaille qui me fis me redresser et les fixer attentivement, je ne comprenais pas vraiment pourquoi est ce que mon prénom avait été utilisé jusqu'à ce que j'entende la suite.

« -Je sais lire... »

Déclara t-il au générant du magasin avec un ton des plus secs avant de se tourner vers moi en ajoutant froidement,

« -Bonjour jeune fille, je suis à la recherche d'une hybride capable d'aider une personne à mobilité réduite, de tenir une maison et de se débrouiller toute seule. Si tu t'en sens capable, je conçois l'idée de te sortir d'ici en échange. J'attends une réponse honnête. »

Cet homme voulait de l'honnêteté ? D'accord, je ne comptais pas mentir de toute façon. Je regardais ce grand ténébreux sans rien dire, analysant chaque traits de son visage, pourquoi ? Hum, je ne le savais pas moi même. Quoi que, c'était l'une des techniques de Kai pour savoir si une personne était bonne ou mauvaise, tout ce trouvait dans les lignes de son visage me disait-il. Après analyse, je me disais que cette homme ne pouvait pas être très méchant même si son visage ne dégageait aucune mimique particulière. Je le dévisageais en pensant à sa requête, oui je m'en sentais capable, mais je n'avais jamais eu du maître, donc je n'étais pas totalement sûre de pouvoir l'aider au mieux mais je pouvais toujours essayer.

« Hum, vous voulez de l'honnêteté c'est bien
ça ? D'accord, je comptais être franche de toute façon. » J'avais marqué une courte pause avant de reprendre mais avec un ton similaire au sien cette fois ci. « Étant donner que je n'ai jamais appartenu à qui que ce soit au part avant, je ne sais pas si je peux être en mesure de vous aidez convenablement. Mais je peux toujours essayer. » Avais-je confié avec un petit et sincère sourire que l'on pouvait apercevoir se dessiner sur mes lèvres.

ft. Noah


Dernière édition par Namélia le Mer 12 Avr - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[[ ADMIN ]] ▲ Le boiteux
avatar [[ ADMIN ]] ▲ Le boiteux


Messages : 48
Points : 892
Date d'inscription : 07/07/2016
Localisation : Probablement la tête dans une machine quelconque...
Des DCs? : Ayato Yukimura ; Osvald S. Black.


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: ///
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia   Lun 10 Avr - 15:30


N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia



Je ne pouvais me permettre d'acheter un hybride qui ne serait ensuite pas capable de s'acquitter de la mission que je lui donnais et rendrais ma vie encore plus compliquée. Je n'avais donc pas trop de meilleure solution que de demander directement à l'hybride si pensait pouvoir le faire. Cela me prenait un peu la tête, m'arrêter devant les hybrides qui m'avaient l'air bien et leur poser tout un tas de questions avant de passer mon chemin. Je leur donnais de faux espoirs, et je n'aimais pas ça. C'était seulement la troisième à laquelle je posais mes questions, les autres ne me convenaient pas. L'un avait l'air trop agité, l'autre trop jeune, une autre avait l'air complètement paniquée à la vue d'humains et je ne voulais pas prendre le risque que cela dérape.

Namélia fut la première à me dire honnêtement qu'elle ne pensait pas être capable de faire ce que j'attendais d'elle: elle n'avait jamais eu de maître avant et ne pouvait donc être sure de rien. Pourtant elle se disait prête à essayer. Attendez... Elle n'avait jamais eu de maître? Mais elle devait bien avoir 17 ou 18 ans! Elle avait l'air trop bien élevée et trop sage pour avoir été sauvage jusque là... La plupart des hybrides sont encore des gamins quand ils sont achetés pour la première fois. Je supposais qu'elle avait eu de la chance. Enfin, si on pouvait dire que c'était une chance de rester enfermée dans une cage toute sa vie. Elle me faisait un peu de peine.

-Tu es la première à me dire vraiment ce que tu penses. Et c'est tout à ton honneur. Repris-je. Penses-tu pouvoir apprendre sur le tas? Il faudra aussi que tu sois autonome, capable de te débrouiller seule à la maison ou dehors. Le travail n'est pas compliqué: un peu de cuisine, de ménage et de courses. Tu as trois mois pour apprendre. Penses-tu que ça te suffira?

Je fis signe au vendeur qui voulait intervenir. Je ne voulais pas entendre son baratin, j'avais demandé une réponse honnête, et la petite avait l'air tout ce qu'il y a de plus disposée à m'en donner... Contrairement à lui. On pouvait voir le stress sur son visage, une goutte de sueur coulait sur son front. Comme si cette vente était capitale, si sa vie en dépendait. Que je sache, c'était plutôt celle de l'hybride qui était en jeu.

_________________

(gif pour fangirl)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bittersweet
avatar Bittersweet


Messages : 18
Points : 334
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 15
Localisation : Quelque part en ce monde
Des DCs? : Nope xD


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Noobody !
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia   Mer 12 Avr - 0:16

N'importe quoi mais pas un chat...

Je le fixais, hum non, le verbe analyser serait plus à dé coite je pense. Parce qu'en effet, je l'analysais, j'observais chacun des traits de son visage, chaque partielles de son corps et c'est là que j'avais vraiment pris le temps d'observer sa jambe qui n'avait plus l'air fonctionnel. Je m'étais posée pas mal de questions après, comme: comment s'était-il fait ça ? Où ? Dans quelle circonstance ?
Mais après tout je n'avais pas à connaître ses détails étant donner que ça ne me regardait pas. Sa voix forte et masculine me fit sortir de mes rêvasseries pour que je puisse de nouveau me concentrer sur les éventuelles questions que pourrait me poser cet homme visiblement intéressé par moi, même si j'avoue que j'avais des doutes sur le verbe intéresser.

« -Tu es la première à me dire vraiment ce que tu penses. Et c'est tout à ton honneur. »
Il s'arrêta un court instant avant de répondre. « -Penses-tu pouvoir apprendre sur le tas ? Il faudra aussi que tu sois autonome, capable de te débrouiller seule à la maison ou dehors. Le travail n'est pas compliqué: un peu de cuisine, de ménage et de courses. Tu as trois mois pour apprendre. Penses-tu que ça te suffira ? »

Après avoir pris connaissance du soit disant travail qui m'était demandé, je baissais la tête pour me remémorer de ce que je savais faire ou non. Commençons par la cuisine, dans ce domaine je connaissais les bases et pas mal d'autres choses, comment ? Je vous rappelle que j'ai eu une vie avant d'atterrir dans cette prison, et donc à l'âge de 8 ou 9 ans j'ai appris à cuisiner avec la mère de Kai. Le ménage ? Ça va, je pouvais me débrouiller. C'est pas très compliqué, si..? Et pour finir, les courses ! Hum, ça, je n'en avais jamais fait avant vu qu'il n'y avait pas d'endroits où faire des courses dans la cité souterraine. J'avais ensuite laissé échapper un léger soupire tout en posant mes mains sur mes hanches, de toute façon j'étais certaine qu'il allait me montrer comment faire donc.. Enfin je croyais, haha..

Je levais ensuite la tête pour cette fois le regarder directement dans les yeux. Après réflexion, j'étais prête à lui donner les réponses qu'il devait sûrement attendre avec impatience, une impatience bien dissimulée d'ailleurs. Encore une fois, j'allais être la plus franche et la plus sincère possible avec cet homme. Bizarrement, je n'arrivais pas à être autre chose qu'honnête avec cet humain. Il n'y avait qu'une seule personne qui pouvait me faire dire que la vérité, la mère de Kai. Une humaine, comme ce grand brun au regard froid. J'ouvris ensuite la bouche pour répondre stoïquement à ses questions.

« La plupart des choses demandées comme l'autonomie et la cuisine sont des compétences que j'ai déjà. » Je passais une main dans mes cheveux avant de terminer.  « Pour le reste, oui je peux apprendre dans le tas comme vous dites. »

En ce qui concernait l'autonomie, c'était facile, je suis née rebelle, donc j'ai dû apprendre à devenir autonome très jeune et ceux même si je vivais avec les Okumura à l'époque.

ft. Noah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[[ ADMIN ]] ▲ Le boiteux
avatar [[ ADMIN ]] ▲ Le boiteux


Messages : 48
Points : 892
Date d'inscription : 07/07/2016
Localisation : Probablement la tête dans une machine quelconque...
Des DCs? : Ayato Yukimura ; Osvald S. Black.


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: ///
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia   Sam 22 Avr - 18:09


N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia



J'appréciais l'honnêteté plus que n'importe quelle autre qualité. Il fallait dire que l'on n'avait plus aussi souvent l'occasion de croiser des gens honnêtes de nos jours, on préférait vous dire ce que vous voulez entendre que la vérité... En particulier les hybrides qui étaient conditionnés dans le but de faire ça toute leur vie et qui le faisaient d'autant plus qu'ils avaient besoin de sortir de cet enfer et toute occasion était bonne. Malgré tout, Namélia avait su garder la tête froide, s'adresser à moi franchement au risque de me déplaire et de rater sa chance. Cela me plaisait bien.

L'hybride m'expliquait qu'elle savait déjà faire une grande partie de ce que je lui demandais et qu'elle se sentait capable d'apprendre le reste en ma compagnie. Ma foi, tant mieux. Je préférais avoir quelques petites choses à lui montrer, cela me permettrait de cerner le personnage avant mon opération et de voir si je pouvais lui faire confiance. Elle avait l'air d'être plutôt calme, ce n'était pas un chat et elle avait toutes les capacités requises. Je n'avais donc aucune raison d'aller voir ailleurs: cette hybride correspondait parfaitement à mes attentes.

-Bien, je suis disposé à te prendre sous mon aile si tu le souhaites. Commençais-je. Tu auras un endroit où dormir, un peu d'argent pour t'acheter ce dont tu as besoin, le tout en échange de ton aide. Les premiers temps je te montrerais ce que tu dois savoir, après quoi je devrais te laisser seule quelques jours car je dois me faire opérer. Qu'en dis-tu?

_________________

(gif pour fangirl)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bittersweet
avatar Bittersweet


Messages : 18
Points : 334
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 15
Localisation : Quelque part en ce monde
Des DCs? : Nope xD


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Noobody !
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia   Sam 22 Avr - 22:38

N'importe quoi mais pas un chat...

L'animalerie était redevenu calme et silencieuse après que j'ai répondu à la dernière question du jeune homme. D'ailleurs, il avait l'air ailleurs.. J'en étais venue à cette hypothèse là vu qu'il ne disait plus rien, lui avais-je tellement déplu qu'il en avait perdu usage de la parole ? Hum, possible, mais je n'espérais pas... Une année de plus dans cette endroit allait sûrement me faire sombrer dans la folie, vivre dans une cage rend complètement tarer.. Les humains le savent ça, non ? Alors pourquoi ? C'était vraiment stupide.. Bref, je fus soulagée quand je vis les lèvres du grand brun remuées, je ne connaissais même pas son prénom d'ailleurs..

« -Bien, je suis disposé à te prendre sous mon aile si tu le souhaites. » débuta il avant de s'arrêter pour continuer quelques secondes après.
« Tu auras un endroit où dormir, un peu d'argent pour t'acheter ce dont tu as besoin, le tout en échange de ton aide. Les premiers temps je te montrerais ce que tu dois savoir, après quoi je devrais te laisser seule quelques jours car je dois me faire opérer. Qu'en dis-tu ? »

Ce que j'en disais ? Pour être franche, je ne savais pas quoi répondre à cette question si ce n'est qu'un "ça me va". Je me disais pourquoi pas, c'était l'une des rares personnes à s'être intéressées à moi. Mais contrairement aux autres, il avait envie de conclure la vente et m'acheter. C'était assez flatteur et très aimable de sa part, j'étais vraiment touchée. Tellement qu'au début je souriais sans m'en rendre compte. Dans le meilleur des cas, je devais être super mignonne comme ça, dans le pire je devais sûrement faire penser à une lapine complètement détraquée. Ça dépendait du point de vu de la personne qui me regardait.

« Hum, j'aurais sûrement quelques questions à vous poser si vous veniez à m'acheter, mais je ne les ai pas encore en tête. » Avais-je annoncé avant de baisser la tête. « Mais sinon oui, ça me va. Vous n'avez pas l'air méchant, au contraire.. »

Ai-je rajouté, un sourire heureux et sincère sur les lèvres. J'étais confiante, je me disais que tout se passerait bien avec cet homme, mieux qu'avec n'importe qui d'autre en tout cas. C'était vrai que j'avais quelques peurs, comme être complètement perdue et/ou laissée à l'abandon. Au pire, qu'il déverse ses nerfs sur moi.. Étant donné que je n'avais jamais fait face à ce genre de situation, cela me rendait extrêmement anxieuse, mais ne faisait pas s'envoler ma confiance en moi et peu être en lui..

ft. Noah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[[ ADMIN ]] ▲ Le boiteux
avatar [[ ADMIN ]] ▲ Le boiteux


Messages : 48
Points : 892
Date d'inscription : 07/07/2016
Localisation : Probablement la tête dans une machine quelconque...
Des DCs? : Ayato Yukimura ; Osvald S. Black.


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: ///
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia   Sam 6 Mai - 18:54


N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia



Nous y voilà. Le moment où j'allais acheter mon premier hybride. Je n'en revenais pas moi-même tant cela me semblait surréaliste. La jeune lapine avait affiché sans le vouloir un large sourire qui lui donnait cet air touchant qu'avait aussi ma soeur lorsque nous étions enfants. Elle commençait à me la rappeler, et cela me faisait un peu peur... Mais tant pis, il était trop tard pour se rétracter. Elle ne semblait pas hésiter, elle, elle voulait sortir d'ici et ce n'était en rien étonnant! Le vendeur restait planter là, comme un pauvre ahuri qu'il était. Je le rappelais à l'ordre.

-Qu'attendez-vous pour ouvrir cette maudite cage? Lançais-je.

Le vendeur s'excusa et commençait à chercher, chercher, quelle foutue clé pouvait être la bonne? Combien il en avait, déjà? Autant que de cages? C'était assez ridicule à voir. Enfin, il finit par trouver une petite clé qui entrait bien dans la serrure. La petite porte s'ouvrit pour laisser sortir l'hybride. Ensuite, le vendeur disparut dans la boutique pour chercher le formulaire d'adoption. Je tendis donc ma main à l'hybride pour l'aider à se lever, me tenant fermement à ma canne de l'autre.

-Fais attention, tu dois avoir les jambes toutes engourdies depuis le temps que tu es là dedans.


HRP :: Réponse un peu tardive, exams oblige, je suis désolé! ^^"

_________________

(gif pour fangirl)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bittersweet
avatar Bittersweet


Messages : 18
Points : 334
Date d'inscription : 24/03/2017
Age : 15
Localisation : Quelque part en ce monde
Des DCs? : Nope xD


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Noobody !
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia   Lun 8 Mai - 20:00

N'importe quoi mais pas un chat...

Si un jour on m'avait dit que j'aurais un maître, je me serais sûrement tordue de rire. Et pourtant, c'était ce qui était entrain d'arrivé, j'étais sur le point d'être vendue. J'avais souris intérieurement, j'étais heureuse, serte je n'allais pas être totalement libre, mais j'allais quand même l'être un peu. Et puis.. Cet homme, il avait beau par être terrifiant, ça se voyait qu'au fond il ne l'était pas. Mais je ne devais pas me fier à ce que je pensais, trop de fois je m'étais faite avoir à cause de ma naïveté. Hum.. On verra bien comme disait Kai..

« -Qu'attendez-vous pour ouvrir cette maudite cage ? »

Lâcha-t-il au vendeur pour qu'il vienne me libérer de cette foutue cage, même si je l'avoue que j'aurais pu le faire seule. Ce n'était pas bien compliqué, j'avais l'habitude après tout. La serrure de cette cage était tellement usée que j'arrivais à l'ouvrir avec n'importe quoi.. Haha.. Mais il était bien évidement hors de question que je l'ouvre de moi même dans un moment pareil, pour quel genre d'hybride je passerais après ? Hum, non, j'ai préféré attendre et observer le vendeur et mon futur maître, argh.. Ça faisait bizarre de dire ça.. Environ cinq bonnes minutes s'écoulèrent avant que la porte de ma cage ne s'ouvre pour de bon, j'avais envie de hurler de bonheur, mais non. Haha.

« -Fais attention, tu dois avoir les jambes toutes engourdies depuis le temps que tu es là dedans. »

Me dit-il en me tendant l'une de ses mains, j'allais effectivement la prendre quand quelque chose d'autre m'interpella. Sa cane. Il avait déjà du mal à tenir debout, je n'allais pas venir en rajouter. Alors je me contenta de sourire aimablement avant de sortir à quatre pattes de cette cage infernale. Je pris ensuite appuis sur les barreaux de cette dernière pour me lever, j'espérais de tout cœur qu'il ne prendrait pas ça en mal. Après tout j'allais devenir une sorte d'infirmière, non ? Je voulais juste lui éviter une charge supplémentaire qui était en plus inutile, c'était mon rôle, et si je me souviens bien mes jambes n'étaient pas si engourdies que ça donc ça allait.

« Merci, mais ça va aller.. » Avais-je déclaré timidement en regardant le sol, après ça il était hors de question que je croise son regard. C'était beaucoup trop gênant…

ft. Noah


Hrp: Pas de problème, je ne suis pas pressée. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
[[ ADMIN ]] ▲ Le boiteux
avatar [[ ADMIN ]] ▲ Le boiteux


Messages : 48
Points : 892
Date d'inscription : 07/07/2016
Localisation : Probablement la tête dans une machine quelconque...
Des DCs? : Ayato Yukimura ; Osvald S. Black.


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: ///
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia   Jeu 18 Mai - 0:34


N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia



Le vendeur venait de disparaître, nous laissant enfin un peu tranquilles. Avoir ce type dans les pattes n'avait vraiment rien de confortable. J'avais proposé mon aide à l'hybride pour sortir de sa petite cage mais celle-ci, après un regard dirigé vers ma canne, l'avait refusée. Sans doute pensait-elle que si j'avais du mal à me tenir debout il valait mieux que je n'en fasse pas d'avantage. Elle avait raison, mais mes parents m'avaient appris la galanterie et ce sont des réflexes qui ne s'effacent jamais. J'étais un peu gêné pour elle, elle s'était faite plus timide en refusant mon invitation et son regard s'était porté sur le sol. Je n'aimais vraiment pas cela. Ce regard vers le bas ressemblait à un signe de soumission, et je ne voulais soumettre personne. Je n'étais pas ce genre de personnes immondes que je détestais. Ça, non.

Visiblement, elle tenait bien sur ses jambes. Mieux que moi, en tout cas, mais ce n'était pas bien compliqué! A vrai dire, je me tenais assez bien sur ma jambe restante. C'était marcher qui était difficile. Ma patte blessée n'était plus tout à fait sous mon contrôle: j'avais du mal à la plier ou à m'appuyer dessus car je ne ressentais plus rien à partir du genou. C'était comme si elle n'était pas là. Ah, si ma soeur voyait la carpette que j'étais devenu! Enfin, bref, ce n'était pas le moment de penser à cela. Il fallait que j'explique à ma nouvelle infirmière, pour qu'elle sache à quoi s'attendre.

- Comme il te plaira. La galanterie, tu vois, c'est comme le vélo: ça ne s'oublie pas, même quand on devient tout à coup incapable de pratiquer! Je n'ai plus d'autres sensations que de la douleur à partir du genou, et ça ne reviendra sans doute jamais... Mais je continue à proposer mon aide aux gens parce que je l'ai toujours fait.

Le vendeur apportait le dossier. Je le signais sans même le lire: je le connaissais déjà par coeur puisque j'avais fait mainte et mainte fausses déclarations pour des rebelles. Il repartit alors en nous indiquant de le suivre. Je traînais un peu la patte mais finit par lui emboîter le pas. Il ne me restait plus qu'à payer et nous serons tous les deux prêts à sortir de cet endroit infect.

- Tu ne devrais pas baisser les yeux comme ça, ce serait plutôt à moi de me sentir idiot. Glissais-je avant que nous n'arrivions au niveau de la caisse du magasin.

Le vendeur me proposa un collier, ce n'était pas obligatoire mais cela permettait à l'hybride de prouver qu'elle avait un propriétaire. Ma foi, je la pensais assez grande pour donner mon numéro de téléphone si on lui demandait d'attester qu'elle m'appartenait. Je préférais encore lui laisser une copie de l'attestation d'adoption dans son porte-feuille que de l'obliger à porter un de ces accessoires. Je refusais donc et passais directement au paiement. Je donnais ma carte bancaire, saisis le code, me trompais une première fois, recommençais et ce fut la bonne. Nous en avions finis. Je fis alors signe à la lapine de me suivre jusqu'à dehors. A peine la porte passée je me saisis d'une cigarette dans ma poche, que je portais à ma bouche avant de l'allumer avec un briquer sortant de la même poche.

- Au fait, je ne t'ai même pas encore dit mon nom! Je m'appelle Noah Aiden Starck, mais tu peux m'appeler juste Noah. Interdiction d'utiliser le mot "maître" ou un autre connerie de ce genre. Je me sentirais insulté. Je peux compter sur toi? Je marquais une courte pause pour tirer sur ma cigarette. Tu as sans doute besoin de choses. On peut aller t'acheter des affaires ou rentrer à la maison d'abord. Qu'est-ce que tu préfères?

_________________

(gif pour fangirl)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia   

Revenir en haut Aller en bas
 

N'importe quoi mais pas un chat... | PV Namélia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je ferais n'importe quoi pour toi. [Kyoko]
» Vivre n'importe comment, mais vivre ! [Amy] Terminé
» Parce que l'amour vous fait faire n'importe quoi... [PV : Andrew Clensen / Alistair M. Fitzbern]
» Un brin de n'importe quoi ?
» [Terminé] Pour un flirt, avec toi, je ferais n'importe quoi ! [LILY & WILLIAM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Ville :: Animalerie-