AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un nouveau toit (avec Luna) - Page 2
Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥️


[RP Neko/Maitre; Min 10l; H/Ya/Yu autorisé]
 

Partagez | .
 

 Un nouveau toit (avec Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Dim 8 Jan - 21:57


Il a l'air d'un enfant avec son air triste et ses caresses. Il semble un peu perdu et plutôt surprit de mon attitude... vrai que jusqu'à présent je ne lui ai pas montré vraiment de gentille, j'ai été plutôt dure et distante. Ce qui je crois vu mon passé avec les humains est plus que normal et je crois qu'il le comprend un peu. Je le sens se blottir contre moi et je souris un peu gênée caressant ses cheveux d'une main un peu hésitante.

Je le vois s'endormir et je finis par me placer confortablement contre lui puisqu'il me tient toujours contre lui et je m'endors à mon tour ronronnant presque dans mon sommeil. Au matin je sens une main sur ma joue et j'entre-ouvre les yeux et voit Yin qui me sourit, il semble heureux et je ne sais pas pourquoi. Je referme un peu les yeux voulant grapiller encore quelques minutes de sommeil. Je sens ses doigts se promener sur ma peau et j'ai la chair de poule. J'espère que je ne rougirai pas. Déjà qu'au réveil... je suis plutôt facile à "démarrer" et pour faire exprès je sens que mes chaleurs commencent... et qui dit chaleurs dit que j'ai encore plus envie que d'habitude de sauter sur ce qui se présente à moi et malgré qu'il soit un humain, son corps est loin de me déplaire et cette pensée me faire rougir jusqu'aux oreilles.

Heureusement il se lève et va se laver, je soupir de soulagement et m'enroule dans la couverture. J'ai un peu l'impression d'avoir froid et je fais lui shipper une de ses chemises et m'enroule dedans sous les couvertures tout juste avant qu'il ne reviennent. Je fais semblant de m'être rendormis et je peux le voir... dans le plus simple appareil et j'en ai envie de baver. Merde... je ferme les yeux.

Je finis par sortir de la chambre, le ventre noué par une envie que je ne veux pas admettre et à laquelle je ne veux pas succomber. Lorsque je le vois à la cuisine je rougis et j'essai de l'éviter le plus possible. Pas question de flancher maintenant!

Je m'installe à table et il me dit qu'on va quelque part. Je fronce les sourcils et en allant me chercher à manger au comptoir je vois un papier avec une adresse qui m'est familière. Je réfléchis un moment en mangeant et finit par savoir où j'avais vu celle-ci et me retiens de sourire. Je vais rapidement me préparer et je le rejoins au salon.

- On a besoin de quoi exactement?

Je sors de la maison et le suis au garage pour prendre la voiture alors qu'il nous guide vers les petits commerces et que nous entrons dans la boutique de sa mère. Je me doute que c'est la femme à la caisse souriante. Je me tourne vers Yin et je vois son malaise je lui souris et le tire par la main.

- Allons elle va pas de manger! Amènes toi!

Je ne lui laisse pas le choix et je nous fais avancer jusqu'à la caisse et je plante Yin là avec un petit clin d'oeil à la dame avant de faire le tour des allées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Lun 9 Jan - 1:05

Luna s’installe devant moi à la table puis en fronçant les sourcils, elle va chercher de quoi manger, je continue de manger tranquillement en la regardant faire de même. Une fois finis, je prends nos plats pour faire la vaisselle et je la vois partir dans nôtre chambre, je soupir avant de terminer ce que j’ai commencé. Je pars dans le salon pour prendre mes clefs de voiture et mes affaires. Je vois Luna arriver en posant sa question. Je vais pour lui répondre qu’elle sort de la voiture, je laisse couler, mais je compte me venger d’une quelconque manière.

Je la suis pour monter dans la voiture, le moteur démarre tranquillement puis je fais une marche arrière avant de me diriger vers le magasin de ma mère, cela fait bizarre de prendre cette route, j’ai toujours l’impression de revenir à la maison et c’est étrange. Je gare la voiture sur le petit parking en plaçant la voiture sur l’ancienne place de mon père, en sortant de la voiture, je viens doucement vers la plaque pour retirer la saleté qu’il y a dessus pour voir le prénom de mon père. Je soupire avant de me faire tirer dans le magasin par Luna, elle me largue aux caisses et je croise l’employé que mon père avait embauché.

J’entends Luna et je commence à me sentir mal, encore plus en la voyant partir dans les rayons, je me tourne vers la femme en me grattant la tête, je soupir avant de prendre une grande inspiration. Je me rapproche du comptoir et je commence à m’adresser à la caissière, si je me souviens bien, son prénom c’est Lina et elle me le confirme en souriant, son sourire grandit en me reconnaissant, ça fait tellement longtemps, je pensais qu’elle m’aurait oublié. Je n’ai même pas le temps de lui demander quoi que ce soit qu’elle est partie dans l’arrière salle, je soupir puis j’entends la voix de ma mère parler en russe.

Elle vient vers moi et je sers les points en sentant les larmes monter, j’évite son regard de honte, mais elle tire ma tête pour me baisser un peu puis je sens qu’elle me fait un bisou sur le front, les larmes coulent sur mes joues et je laisse ma mère me faire un câlin, c’est tellement agréable, je me sens retourner en enfance et c’est très étrange. Elle me regarde dans les yeux en me demandant qu’était Luna pour moi, j’ai du mal à lui répondre et à m’expliquer, mais je pense qu’elle a seulement retenue que la louve n’était pas rien pour moi, même si c’est une hybride. On commence à parler de tout et n’importe quoi, elle est heureuse que j’aie mon propre commerce et elle me dit même que mon père serait fier. Je sens encore les larmes venir et la main de ma mère dans les siennes me rassure, je la prends dans mes bras pour lui faire un câlin.

Ma mère me dit que mon aide serait la bienvenue pour porter des caisses, je ne peux pas lui refuser et je la suis derrière pour décharger un camion, ce n’est pas fatigant, mais le sourire de ma mère me fait énormément plaisir. Une fois que nous sommes à nouveau dans le magasin, j’entends une voix bien trop familière, je marche doucement pour croiser celui qui m’a vendu Luna et il n’est pas seul, je l’accueille comme tous client, en étant courtois, mais lorsque je le vois sortir son arme et exige l’argent du commerce, cela me met hors de moi, cet enfoiré tente de voler l’argent de ma mère.

Je suis obligé de rejoindre les caisses et de sortir l’argent des caisses, ma mère comprend que j’ai envie de lui sauter dessus et elle pose sa main sur la mienne, je n’ai pas envie de la perdre de nouveau, alors je me retiens. Quand ils tentent de sortir, les deux types tombent vers Luna, ce…cet enfoiré, il tripote ma louve, certainement pour se venger et quand je vois qu’il baisse le short et la culotte de ma Luna, je sers encore plus les poings, ma mère parle en russe et elle me dit que l’argent ce n’est pas important, mais ceux que l'on aime, ils le sont. Je sens bien que si je m’approche, je vais me prendre une balle, mais je ne peux pas la laisser comme cela.

Je respire un grand coup avant de sauter par-dessus les caisses pour m’approcher vers eux, je le vois rentrer un truc dans les fesses de Luna, enfin je pense et je préfère me tromper pour le coup. J’arrive à arriver vers eux, ces idiots, je donne un grand coup de pied au trafiquant d’hybride puis j’attrape ma louve pour la prendre dans mes bras, je me prends un coup plutôt fort dans le dos et je tombe sur le côté, je tire Luna en rampant pour rejoindre les caisses et les coups de feu se font entendre. Mon ancien contact m’insulte et il menace de faire des représailles à ma mère. Je suis suffisamment fort pour ramener ma louve en sécurité aux caisses, enfin, c’est ce que je pense avant de sentir le canon d’un pistolet sur ma tête. Je me sens vide et le seul réflexe que j’ai, c’est de déposer un baiser sur la tête de Luna, ma louve, celle que j’aime.

-Je suis désolé…mais…sache que je t’aime…

J’attends ma dernière seconde avant d’entendre une porte s’ouvrir d’un coup.

-Vous n’allez pas ruiner la vie de mon fils et de sa petite amie.

J’entends une puissante détonation et le cri de celui qui est avec le trafiquant. J’ouvre doucement les yeux pour voir le corps de celui qui m’avait vendu Luna ensanglanté, je regarde ma mère qui avait sorti le fusil de mon père. Elle a abattu celui qui avait tourmenté mon amour. Je pleure, mais pas de tristesse, mais de joie. Je blottis Luna contre moi avant de remonter doucement sa culotte et son short.

-Je t’aime Luna…je t’aime…je ne veux pas te perdre…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Mar 10 Jan - 22:39


Je souris lui donnant une tape aux fesses avant de partir. Bon ma BA de la journée est faites. Je me promène entre les rangées pour prendre ce que je me rappelais que j'avais vu sur la liste de Yin et les mets dans un panier que je tiens sur mon bras. Je regarde quelques fois par dessus les étagères et je vois finalement Yin et sa mère qui se font un câlin et je souris attendris. J'ai finis depuis un moment mais je les laisse discuter tranquillement sans rien dire restant à distance mais assez pour le voir d'où je suis.

Je le vois partir dans l'arrière boutique avec sa mère et j'en profite pour aller aux caisses pour faire emballer le tout afin que nous puissions partir par le suite. Lorsqu'il revient je rougis encore un peu et j'entends la clochette sonner. Je tourne la tête pour voir le vendeur... d'un coup mes poils s'hérissent et pas pour rien. À peine sont-ils entrés qu'ils pointent un fusil sur les caisses et je vois Yin serrer les poings mais obtempérer. Je me glisse subtilement vers l'avant histoire de pouvoir trouver un moyen de les prendre par surprise mais l'un d'eux m'attrape par le queue me faisant gronder et couiner. Il me ramène à son patron et celui-ci me souris pervers.

"Hey bien si c'est pas Luna! Salut... tu veux venir jouer avec nous?!"

Je lui crache au visage pour toute réponse et la gifle qu'il m'envoi me sonne et il commence à me tripoter alors que c'est deux fiers à bras me tiennent fermement pour m'empêcher de bouger. Je gronde en essayant tout de même de lui envoyer mon pied dans les couilles mais sans succès et je rougis de honte lorsqu'il me retire ou plutôt m'arrache mon bas. Je tente de me cacher avec ma queue de louve et je sens ses doigts glisser sur ma peau, mon sexe puis entre mes fesses. Je serre les muscles en lui montrant les dents.

"J'ai un cadeau pour toi!"

Il me sort un but plug et je me débat encore plus alors qu'il sourit sadique, je réussis à éviter un moment puis je vois Yin arriver et commencer à se battre avec eux. Je gronde, il va encore se blesser.

- Arrêtes!

Il arrive à m'attraper et nous tirer vers les caisses. Je tâte ses côtes en soupirant et me blotti un peu contre lui en tremblant de rage et de honte.

- Tu vas te blesser encore...

J'entends le criquetis du fusil et je ferme les yeux et sens les lèvres de l'humain sur mon front. Je les ouvrent de nouveau et avant de pouvoir lui dire que c'est sa mère qui a sortie un fusil de chasse. Pas mal là mère dis-donc! Le coup de feu résonne dans mes oreilles et je les rabats sur ma tête en râlant mettant mes mains en protection. Je hais tellement ces machins... ça me défonce les tympans... Mais ce qui me surprend le plus c'est le réplique de sa mère et là je deviens plus qu'écarlate. Sa copine!? Depuis quand!?

Je le vois tenter de me rhabiller mais mes vêtements sont un peu... déchirer. C'est mieux que rien mais disons que j'ai plus d'aération que prévu... Je me relève en bredouillant et fixe la femme un sourit reconnaissant envers elle.

- Merci... et euh... erm... c'est pas mon copain... 

Je reprend rapidement les sacs qui ont été éparpillés par terre balayant l'air de ma queue terriblement mal à l'aise pour le coup.

- Je vais t'attendre dans la voiture...

Vivement que je puisse prendre une douche froide!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Mar 10 Jan - 23:55

Lorsque j’avais plaqué Luna contre moi et lors du coup de feu du fusil de mon père, j’ai pu apercevoir que ma louve avait plaquée ses oreilles contre sa tête, elle doit sûrement réagir aux bruits provoqués par la détonation. Les mots de ma mère résonnent dans mon esprit et je rougis fortement en entendant la réaction de. Luna, je la vois se lever et j’ai un angle parfait sur sa fleur intime et je deviens certainement cramoisie, ce qui fait d’ailleurs rire ma mère.

Je me relève difficilement puis je regarde attentivement le cadavre de mon ancien contact, le tortionnaire de Luna, mais également un ancien camarade. J’entends Luna dire qu’elle veut me rejoindre à la voiture, mais je vois ma mère courir vers elle en lui annonçant que son intimité était exposée. Je soupire avant de donner un grand coup de pied dans le corps puis je m’approche de ma louve et de ma mère.

-De plus, les flics vont arriver et il va falloir qu’on réponde à leur question…

Je viens doucement prendre Luna dans mes bras puis je commence à délicatement lui caresser les cheveux, j’essaye de la rassurer le plus possible vu que je n’ai pas l’impression qu’elle ait la police dans son cœur, moi non plus d’ailleurs. Je passe doucement une main dans son dos avant d’aller chercher son regard en souriant pour lui changer les idées.

-Il y a une chaise derrière les caisses, tu peux t’y installer pour cacher…tu sais quoi…

Je recommence à rougir puis je la laisse faire avant de regarder ma mère, j’aurais tellement aimé que nos retrouvailles ne se fassent pas de cette manière, mais il faut croire que je lui apporte que des ennuis et je ne peux que m’en vouloir. Je sens sa main sur ma joue et je me sens encore plus coupable, tout cela aurait pu se passer d’une meilleure manière, une vie différente, mais je n’aurais pas Luna à mes côtés et je dois dire, elle me manquerait cette louve fière, idiote, douce, gentille et délicieuse à regarder.

J’attends l’arrivée de la police en étant au côté de Luna pour essayer de la rassurer, je suis sa bouée comme elle l’a été pour moi quand nous étions à l’hôpital. Je réponds aux questions des officiers en blottissant Luna contre moi, j’ai l’impression qu’elle veut fuir, mais elle m’a permis d’affronter mes démons, il faut que je lui rende la pareille. Vu mes antécédents, l’officier en charge de l’enquête m’accuse du crime, homicide volontaire ou non, peut lui importe, je suis le coupable idéal et il a certainement ses raisons pour vouloir clore l’enquête de cette manière.

On m’arrache rapidement des environs de ma Luna, je résiste étant donné que je suis innocent et je me prends un coup dans l’estomac, je m’écroule au sol en ayant les bras dans le dos. Je respire un grand coup puis je tente de me relever et je croise le regard de celui qui a décidé de m’arrêter, je plonge mon regard avec défi avant de me prendre un nouveau, mais cette fois-ci dans la mâchoire. Ma mère tente de protester, mais l’officier la menace de l’emmener aussi pour entrave à la justice et cela, je m’y refuse.
 
J’arrive à me lever de nouveau et je marche machinalement vers la sortie du magasin, j’ai tellement l’impression de retourner plusieurs années en arrière, sauf que mon père tenté de calmer les pleurs de ma mère et cette fois, je l’entends pleurer à chaud de larmes et j’entends du bruit, je me tourne pour voir un loup se jeter sur l’inspecteur, je croise le regard de l’animal et je sens que c’est ma Luna, elle veut certainement arrêter de faire pleurer ma mère. Je m’approche rapidement en voyant des tasers pointés sur elle. Je la pousse brutalement pour qu’elle soit forcée à reculer et je sens les pointes en métal se planter dans mon dos et le choc électrique me fait bouger sans que je le veuille puis je m’écroule au sol.

J’ai tellement envie de me lever pour tous les frapper, mais je ne peux pas, mon corps est engourdi puis je me sens tiré pour me retrouver dans l’arrière d’une voiture de police, je profite du peu de solitude que l'on me laisse pour pleurer en voyant ma mère être à nouveau en larmes et pour une fois ce n’est pas ma faute.

J’entends un autre homme parler et vu les tons qui baissent, c’est sûrement leur supérieur et contrairement à ses sous-fifres de lui apporter les vidéos des caméras, je suis étonné vu que, lorsque je suis parti, il n’y en avait pas et le regard de ma mère qui s’illumine me fait chaud au cœur, quelques minutes se passent puis un homme avec un manteau marron viens doucement me tirer en dehors de la voiture, j’ai quelques difficultés à le voir vu mes larmes, il pose sa main sur mon épaule et il fait de grands gestes de main avec sa cigarette entre deux doigts, il me sort, je ne sais trop quoi, mais contrairement à ses collègues, ses mots sonnent juste, il essaye de m’expliquer que des erreurs arrivent avec les anciens criminels.
 
Je soupire avant de sentir mes mains de nouveau libres, je me frotte les poignets avant de revenir vers ma mère pour la prendre dans mes bras, je lui fais un câlin et quelques secondes après, je tire Luna vers nous pour lui faire également un câlin. 

Ma mère nous propose de manger avec elle ce soir, mais je refuse en lui expliquant que je veux juste rentrer et dormir, je ne me sens surtout pas encore prêt à revenir dans mon ancienne maison, elle le comprend puis elle prend mon téléphone pour voir si j’ai toujours son numéro, je rigole en ayant un grand sourire sur les lèvres puis je regarde Luna dans les yeux et je caresse doucement ses poils.

-Je crois que tu as complètement déchiré tes vêtements.

Je rigole avant de lui montrer les lambeaux puis je la prends  doucement dans mes bras pour la câliner.

-Pas grave, de toute façon c’était une vielle chemise qui avait plein de troue.

Je souris avant de prendre le sac qu’elle avait fait puis je fais un bisou à l’employé de ma mère et je me tourne vers ma génitrice pour lui faire une énième étreinte, j’aimerais tellement que la louve puisse avoir la même occasion que la mienne, mais je doute de cette possibilité. Je rejoins difficilement la voiture puis j’ouvre la portière arrière pour faire monter Luna, je la vois s’allonger sur les sièges arrières, je rejoins le volant après avoir fermé la porte et je nous ramène doucement chez nous. Je me gare avec beaucoup de difficulté et quand je sors de la voiture, j’ai du mal à marcher et je m’appuie sur la voiture, je fais sortir Luna avant de fermer le véhicule à clef pour rejoindre notre appartement.
 
Quand nous sommes à l’intérieur, je pose le sac sur la table de la cuisine et je vais dans la chambre pour m’écrouler sur le lit et je ferme les yeux en repensant à la soirée, je me mets sur le dos pour regarder le plafond et réfléchir en soupirant. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Mar 17 Jan - 0:02


J'allais enfin avoir la paix quand j'entends la mère de Yinsen me courir après et son accent à couper au couteau me faire sourire. Par contre, ce qu'elle m'annonce me fait rougir jusqu'aux oreilles et je fusil Yin du regard qui ne m'a rien dit et à voir ses joues rouges tomates il n'a rien loupé. Connard vas! Au mot flic mes poils s'hérissent et je gronde malgré moi. Tout mais pas ça! Ils vont faire à peu près n'importe quoi pour mettre ça sur le dos d'une hybride... la proie parfaite puisque la loi est du côté des humains.

Je le vois venir vers moi et je me braque lorsqu'il me touche. Je ne me sens clairement plus d'humeur à aucun contact que ce soit... j'ai comme qui dirait eu ma dose d'attouchement pour la journée! Il m'indique les caisses et la queue entre les jambes je m'y rend la tête haute en le fixant le regard accusateur.

- Y'a que toi qui regarde!

Je m'assois en croisant les jambes et les bras. Bon sang que j'en ai marre des humains parfois! J'observe tout de même Yin et sa mère et je souris en mon fort intérieure, fière de lui avoir un peu forcer la main. La police arrive et je suis presque toutes crocs dehors. Je fixe les officiers avec un regard mauvais. Puis plus je les écoute et plus je me rends compte qu'ils cherchent à tout prix un moyen d'inculper Yinsen alors que la scène du crime ne fait pas de sens.

La suite se passe comme dans un brouillard pour moi. Mon sang ne fait qu'un tour et malgré que je n'aime pas les humains l'injustice ÇA je ne peux pas le tolérer et je sens mon instinct animal vouloir prendre le dessus et je m'y abandonne avec joie. Il y a quelque chose de merveilleux dans la sensation que l'on a lorsqu'on est sous forme animal. Les sons, les odeurs tout est amplifier. Mes "vêtements" enfin ce qu'il en reste volent en éclats et la mère de Yinsen pousse un cri de surprise en se retrouvant face à une louve arctique, toutes griffes dehors et je saute sur l'officier lui plantant mes crocs dans l'épaules, je lui épargne le cou mais j'aurais très bien pu lui sectionner la jugulaire si je l'avais voulu.

Je gronde et hurle lorsque je vois les hommes blesser encore plus le seul humains qui jusqu'à présent semble vouloir "mon bien" ils l'amènent à l'extérieur et j'entends la mère de Yin parlé avec son employées et les deux s'activent, une part dans l'arrière boutique et l'autre prend le téléphone. Je m'assois en hurlant, furieuse et... triste de le voir être enlever comme ça sans raison. Puis après quelques minutes qui me sembles des heures Yinsen revient avec un autre agent. Celui-ci semble plus vieux et un peu mal à l'aise de la situation. J'ai tout de même une furieuse envie de lui mordre les fesses mais le regard de Yinsen m'en dissuade et je reste toujours assise sous forme animal.

Je me sens soudain tirer vers lui dans un câlin "familial" dans lequel je ne me sens pas à ma place mais je laisse aller. Il se moque de moi et je grogne en regardant ailleurs. Bien sur qu'ils sont fichus! Je souffle et me dirige à la voiture et me couche en boule sur la banquette arrière. C'est moins gênant sous forme animal et au moins j'ai pas l'air complètement nue. Après avoir remercier sa mère Yin nous ramène enfin à la maison et je ne reprend forme humaine que rendu à l'intérieure de la chambre afin de me trouver de nouveau vêtements.

- Interdiction de mater! Puis demain retour chez le docteur! Ils t'ont certainement bousiller une ou deux côtes de plus... comme si on en avait besoin!

Je gromelle la fin de ma phrase en grognant car rien de ce qu'il reste ne me fait et je finis avec une chemise beaucoup trop grande qui m'arrive un peu plus bas que mi-cuisse. Je me laisse tomber sur le lit à côté de lui. 

- Pour le coup... ce soir on commande... j'ai pas la force de cuisiner quoi que ce soit... sinon... bah manges des céréales!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Mer 18 Jan - 13:28

Je suis tiré de mes réflexions par l’arrivé de Luna dans la chambre, elle est encore sous sa forme de louve et je la vois redevenir humaine, j’ai l’occasion de bien observer les courbes de ma louve en détail, je l’écoute partiellement en l’observant chercher des vêtements, je souris en voyant qu’elle me prend encore une chemise avant de se laisser tomber sur le lit à mes côtés. Elle parle de nouveaux et j’ai bien une idée de ce qu’on pourrait manger ce soir.

-Je vais aller nous chercher à manger…mais avant…excuse-moi…

Je la regarde dans les yeux avant de venir l’embrasser tendrement, je passe délicatement mes mains dans son dos pour le caresser en descendant vers sa queue pour la caresser doucement, je finis par passer mes doigts sur la base de sa queue en lui finissant le baiser, je me doute qu’elle va mal le prendre, mais j’en avais tellement envie et encore plus ce soir vu que j’ai failli la perdre, j’espère seulement qu’elle peut comprendre cela et qu’elle l’accepte, elle ne m’aime pas, mais moi je l’aime et je n’ai pas envie d’être séparé d’elle. Elle m’a permis d’accomplir des choses que je n’aurais jamais pu faire ou oser penser réussir à faire.

Je ne sais pas si elle m’en mettre une, mais j’ai l’impression que la fatigue l’en empêche. Je me lève doucement avant de changer de vêtements, je marche difficilement vers le salon étant donné que j’ai encore les muscles engourdis, je prends de quoi payer avant de sortir de la maison pour rejoindre la pizzéria qui est à quelques minutes de marche, j’arrive devant l’établissement en voyant un groupe de petits hybrides qui semblent être à la rue, je soupire en leur faisant signe de me suivre.

On rentre dans la pizzéria avant de commander plusieurs pizzas, je discute avec les petits le temps que les commandes soient prêtes, je me sens un peu mal pour eux, mais je ne peux faire pas grand-chose pour eux hormis leur payer à manger. Une fois que les commandes sont finit, je les paye avant de laisser les petits partir avec de quoi se remplir leurs estomacs.
Quant à moi, je prends les pizzas pour Luna et moi avant de commencer à prendre le chemin pour rentrer, je marche doucement étant donné que j’ai mal aux muscles, contrairement à Luna, je ne pense pas que je dois avoir des côtes cassées en plus. 

Je rejoins la maison en voyant de la lumière allumée dans ma chambre, je rentre tout doucement chez moi puis je ferme doucement la porte. J’entends des gémissements et je viens doucement poser les pizzas sur la table et je retire lentement mes chaussures en faisant attention à ne faire aucun bruit.
Je marche tout doucement vers les gémissements qui proviennent de ma chambre, j’ouvre très lentement la porte pour voir Luna qui est dans les vêtements que j’avais avant de me changer et je la vois remonter ses fesses en l’air en se masturbant. 

Je suis étonné de ce spectacle et en même temps, il me fait énormément plaisir. Je reste discret en la regardant se donner du plaisir jusqu’à ce qu’elle jouisse, elle n’a pas fait attention à moi, mais son spectacle m’a donné une érection que j’ai beaucoup de mal à contenir et je me sens serré dans mon pantalon, je viens vers elle tout doucement pour me placer au-dessus d’elle pour lécher son oreiller avant de la mordiller puis je viens doucement l’embrasser en la voyant être cramoisi, je pense qu’elle voulait être discrète, mais sa voix est tellement puissante que c’est difficile de ne pas l’entendre jouir.

-J’ai mis les pizzas sur la table…tu veux…qu’on aille directement les manger ou bien…qu’on…enfin…tu vois…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau toit (avec Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Pique-nique avec Luna (pv Luna)
» En sortant des toilettes avec Luna (Quel titre !!)
» Un nouveau Monde [avec Queen]
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Hors RP :: Corbeille-