AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un nouveau toit (avec Luna)
Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥️


[RP Neko/Maitre; Min 10l; H/Ya/Yu autorisé]
 

Partagez | .
 

 Un nouveau toit (avec Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Un nouveau toit (avec Luna)   Jeu 15 Déc - 15:15

Je ne pensais pas qu’en me levant ce matin j’allais devoir héberger une hybride, enfin, je m’en doutais, mais j’espère de ne pas avoir été stupide de prendre Luna avec moi plutôt qu’une autre qui étais beaucoup plus docile, mais j’avoue que je ne pouvais pas la laisser là-bas. Elle doit encore avoir des séquelles des électro choques. Je l’écoute me demander pour manger, je rejoins la cuisine pour lui préparer un plateau avec de la viande, des légumes et une bouteille d’eau, je lui amène tout ça sur le lit puis je ne sais pas pourquoi, mais je dépose un baiser sur son front.

-Voilà pour toi, je vais te préparer un bain, tu voudras que je t’aide à te laver ?  A moins que tu puisses y arriver toute seule, mais vu ce que t’as pris, je doute que tu as la force de te laver seule.

Je me lève pour aller chercher une de mes tenues qui est propre pour la donner à Luna, on ne lui a pas encore acheté de nouveau vêtement pour elle, mais je ne pense pas le faire avant demain ou un plus tard, je veux d’abord apprendre à mieux la connaitre pour savoir quoi en faire.


Je rejoins la salle de bain pour commencer à faire couler, je regarde si elle est bien chaude puis je mette un peu de produit pour que l’eau soit parfumée puis je sors une serviette propre que je pose sur un meuble à côté de la baignoire. Je coupe l’eau quand elle a fini d’être à un bon niveau et je commence à revenir vers la chambre, je rentre puis je finis de préparer la tenue de la louve.

-Le bain est prêt, donc...

Je m’approche doucement de la louve pour lui retirer la chemise que je lui avais donné, je mets le vêtement au sale avant de regarder le corps nu de Luna en souriant.

-Tu dois avoir pas mal de mecs qui doivent vouloir avoir une nuit avec toi. J’ai de la chance, tu n’es pas mon style, donc on aura pas ce problème.

Je la regarde dans les yeux avant de lui faire signe d’aller à la salle de bain avant de lui tendre ma main. Je regarde attentivement son regard en espérant n’y voir aucun défi ou dégoût, même si pour un premier jour, je l’ai vue nue plusieurs fois et elle a subi des trucs devant moi, mais j’ai au moins le mérite de l’avoir aider, alors j’espère qu’elle est consciente de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Jeu 15 Déc - 15:29


J'ai tellement faim que je me jette presque sur le plateau puis je jette un coup d'oeil à l'humain et lui tend le plateau. Je suis pas une sauvage non plus, j'ai des manières. Manger me redonne un peu de force et je fais rouler mes muscles, je grimace sous la douleur... je vais souffrir le martyr demain mais je m'efforce de ne pas y penser. Il me tend des vêtements propres à lui... je flotte dedans... je crois que deux pourraient y entrer mais je lui souris reconnaissante, je me sens déjà moins... enfin... plus présentable.

J'ai eu un petit mouvement de recule lorsqu'il m'a fait son bisou et mes joues se sont légèrement empourprées alors j'ai détourné la tête faisant mine de regarder la pièce alors qu'il parti à la salle de bain. J'entend l'eau couler. Un bain... ça fait combien de temps que j'en ai pas pris... vaut mieux de pas trop y penser je crois que j'aurais envie de me gratter et me pince le nez.

Il revient et me dit que je peux aller me laver et me dévêtis, je le regarde en fronçant les sourcils et croise les bras sur ma poitrine pour me cacher un peu. Oui il m'a aider mais c'est pas pour autant que je vais m'offrir en spectacle. Ses paroles me font l'effet d'un coup de point en plein visage et mes oreilles se penchent vers l'arrière.

- Comme si j'avais envie de coucher avec toi!

Je me lève essayant d'avoir l'air le plus digne possible en me tenant droite malgré que mes pas sont encore un peu chancelant. Je passe devant lui et une fois dans le corridor je m'appuis au mur pour garder mon équilibre. Pourquoi ça ma blesse? C'est pas comme si je voulais qu'il me touche... mais je sais pas c'est... j'arrive pas à comprendre... la fatigue... ouais ça doit être ça.

J'arrive enfin à la salle de bain en soupirant ça sent bon... il a mis de l'huile parfumé? Je souris un peu... c'est gentil de sa part... puis je me dis qu'il doit essayer de m'amadouer. Je m'approche du bord m'y tenant fermement avant d'y tremper un pied et montant péniblement dedans, faisant un bon gros SPLOUCH en perdant un peu l'équilibre et m'asseyant sans délicatesse et je gronde. Il va finir par rappliquer si je fais trop de bruit... Je ferme les yeux et un feulent ainsi qu'un grondement résonne dans la pièce... c'est tellement apaisant.

Je sens sa présence et je garde les yeux fermés, un peu par gêne en fait et aussi parce que je veux profiter de mon moment de calme.

- Pour quelqu'un de pas intéressé tu te rinces l'oeil...
Revenir en haut Aller en bas
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Ven 16 Déc - 16:56

Je vois la louve se lever difficilement, elle essaye certainement de se montrer forte, mais je vois bien qu’elle ne peut pas pour le moment, s’il cherche à m’impressionner ou autre, elle se fourre le doigt dans l’œil, je n’ai que faire des actions vaniteuses comme celle-là. Elle passe devant moi et je la suis du regard pour voir Luna s’appuyer contre le mur. Je la regarde et je me sens mal, pourquoi j’ai dit ça ? Je suis suffisamment idiot pour me mettre à dos la seule personne qui va vivre avec moi et qui peut, avec de la chance, accepter de vivre sous le même toit que moi.

Je laisse l’hybride rejoindre la salle de bain avant de rejoindre le salon pour nettoyer la cuisine, je prends mon temps puis je vois une boite qui traine, je m’approche pour regarder ce qu’elle contient et soupir en voyant qu’elle est vide. Je me demande bien pourquoi je l’ai laissé ici, en même temps, je laisse trainer pas mal de choses dans la maison et j’avoue que l’aide de Luna ne sera pas de refus pour tout ranger quand elle aura plus de force, ce qui devrait normalement revenir dans quelques jours, vu le choc électrique, son corps va mettre du temps à s’en remettre.

J’entends un gros bruit provenir de la salle de bain, je m’en approche doucement, lorsque je rentre dedans, je vois la louve complétement nue dans l’eau et avec le collier, je l’écoute et soupir en m’approchant d’elle.

-Attend, juste deux secondes.

Je passe mes mains au niveau de son cou pour lui retirer le collier et je prends un gant de toilette que j’imprègne de l’eau du bain puis je nettoie calmement la peau de la louve qui a été salie par le cuir du collier. J’efface doucement la noirceur sur son cou puis mes yeux se fixent sur ses seins. Je rougis fortement avant de me donner une grande claque qui résonne dans la pièce avant de laisser le gant sur le rebord de la baignoire.

Je retourne dans la cuisine pour commencer à préparer de la nourriture, ne sachant pas les goûts de mon hybride, je prépare de tout ce que je peux dans les étagères et le frigo, du bœuf, des légumes, du poulet, du porc et des fruits de mers. Si j’en ai trop fait, j’irais distribuer une partie aux sans-abris qui sont en ville. Je continue de cuisiner un moment puis je sens un regard peser, je me retourne en souriant.

-Le bain était bon ? J’espère que tu t’es pas masturber dedans.

Je garde les yeux fermés pour éviter de voir son corps qui arrive à souvent tirer mon regard vers lui puis je me retourne pour continuer à cuisiner et je commence à fatiguer, mes mouvements sont moins certains que d’habitude et je me coupe doigt. Je soupir et me retourne pour voir Luna partir faire je ne sais quoi. La plaie n’est pas profonde, mais il faut que je la désinfecte et avant même que je bouge, la louve reviens avec de quoi penser la plaie, elle désinfecte la plaie puis elle met un bandage dessus. J’avoue que là, elle m’étonne, mais je n’affiche aucune expression sur mon visage.


-J’allais le faire de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Dim 18 Déc - 19:08


Barbottant dans l'eau je le vois s'approcher et je suis ses mouvements, un mouvement trop brusque et je détallerai comme un lapin, nue ou pas. Il s'approche de mon cou et je lève un sourcil qui indique clairement que s'il essai quelque chose je mord. Il me retire le collier et un soupir de soulagement se fait entendre. C'est pas trop tôt!
Il commence délicatement à laver ma peau et j'avoue que ça me rend mal à l'aise. Je me trémousse dans le bain. Je pouffe de rire en entendant la claque.

- Quoi y'avait une mouche géante?

Je me doute qu'il se gifle pour ne pas me regarder, ce qui contredit ses paroles précédentes et je souris satisfaite. Je reste encore quelques minutes à faire trempette avant de sortir de l'eau... j'ai rien à me mettre alors je me couvre seulement d'une serviette. Mon odorat m'indique qu'il est à la cuisine... ça sent bon! Je me dirige vers celle-ci pour voir qu'il à préparer un véritable buffet. Lorsqu'il remarque ma présence et me parle je vois qu'il manque d'assurance et évidemment comme tout bon mec il se coupe un doigt.
Je soupir et vers à la salle de bain chercher de quoi lui faire un pansement et lui retire le couteau.


- Donnes-moi ça avant que tu t’amputes un doigt!

Je finis ce qu'il avait commencé en le regardant du coin de l'oeil et en m'assurant régulièrement que la serviette ne tombe pas au sol.

- Dis donc c'est ta façon de draguer? Choc électrique là-bas et amputation d'un doigt ici... si tu veux me draguer tu commences drôlement fort.

Mon ton est moqueur. Il faut bien meubler la conversation. Je regarde tout ce qu'il a préparer et je le regarde intriguée.

- J'espère qu'on attend de la visite parce que sinon... on va bouffer des restants toute la semaine.

Je finis de couper les légumes et apporte le plateau sur la table face à lui en me prenant un brocoli. Je croise doucement les jambes et cherche à le comprendre, il est bizarre, il repart avec la moins docile su marché et il prépare tout ça.


- Tu dois te sentir vachement seul pour faire tout ça pour une inconnue... en d'autres circonstances s'aurait pu être mignon...

Ouais j'oublis pas que je ne suis qu'une esclave ici... alors il a beau faire tout ça, les faits restes les mêmes ont est pas sur le même niveau d'égalités et on le sera jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Lun 19 Déc - 1:26

Je vois Luna finir de découper ce que j’avais commencé, je soupir avant de l’entendre débiter des bêtises, je la laisse finir de découper les légumes puis je la vois apporter le plateau en face de moi, elle prend un brocoli avant de croiser les jambes. Je la laisse parler et ça commence à m’énerver, je la regarde plutôt froidement.

-Ne t’en fais pas, à mes yeux t’es seulement un investissement qui commence à me porter sur le système, je te sors de là où tu étais, j’essaye de te faire plaisir et tu me nargues. Je te jure, j’aurais mieux fait de te laisser te faire électrocuter.

Je me lève suffisamment énervé pour faire tomber la chaise à la renverse puis je prends mon manteau pour sortir, je me contrefiche de la pluie, je veux seulement être seul. Je laisse la pluie s’abattre sur moi, l’eau coule doucement sur le cuir de cette veste, je la regarde faire en réfléchissant et en marchant, je ne fais pas attention où je vais, mais le bruit de l’eau qui vient s’écraser sur le sol me calme un peu.

Je fais le tour du pâté de maison avant de m’adosser à un mur pour sortir mon téléphone, je le regarde sans vraiment chercher de point fixe pour mon regard, je tape machinalement le numéro de mon répondeur pour écouter le seul message que je n’arriverai jamais à effacer, je sers mon téléphone avec ma main en écoutant ma mère pleurer en me suppliant de venir la rejoindre à l’hôpital pour mon père. Je n’y suis jamais allé et je n’irais certainement jamais, je ne peux pas me montrer comme ça, pas après tout ce qu’ils ont pu faire pour moi.

Je continue de réfléchir et je ne vois que maintenant qu’il y a un contrôle de police, des hybrides sont arrêtés pour que les policiers contrôlent leur identité. Avec les mouvements rebelles, ils essayent certainement de tracer quelques-uns pour remonter une piste. Je marche doucement pour rentrer vers chez moi puis je m’arrête sur le chemin vers la porte, mais je sens une présence, je regarde aux alentours puis je me prends un coup en pleine figure, je me redresse rapidement pour voir qui a fait cela et je vois un hybride accompagné d’un autre, je peste en voyant cela, mais je n’y comprends rien, je ne leur ai rien fait.

Je tente d’esquiver certains coups ainsi que d’en rendre, mais c’est inutile, je suis rapidement mis au sol, je place mes bras pour protéger mon visage et pour essayer d’amortir les coups sur la cage thoracique. Je ne sais pas combien de temps je fais me ruer de coup, mais j’ai pu entrevoir le regard de Luna par la fenêtre, elle ne semble pas choquée, elle n’a même pas la volonté d’au moins les faire partir.

Je les laisse finir et j’attends quelques secondes dans la boue en ayant la pluie qui vient tomber sur mon visage, je sens certaines parties de mon visage piquer au contact de l’eau, j’ai quelque rictus de douleur puis j’essaye de me lever, les douleurs qui parcourt mon corps m’énervent de plus en plus et je commence à marcher difficilement vers ma maison. Cette garce de louve a fait venir ses copains pour me passer à tabac, elle va voir de quel bois je me chauffe.
 
J’arrive au niveau de la porte pour l’ouvrir, il n’y a aucun bruit, je soupir avant de me mettre à l’abri, je ferme la porte à clef puis je laisse tomber mon manteau devant la porte puis je rejoins la chambre en silence, j’attrape plusieurs de mes ceintures ainsi que le collier de la louve.
Je la trouve dans le salon et je me place à côté d’elle pour soupirer.

-Tes copains n’ont pas réussi à me tuer ou à m’envoyer à l’hosto…

Je regarde rapidement le collier que j’ai dans les mains, je passe mes doigts sur ses contours.

-…je n’avais jamais été mauvais avec les hybrides…même quand j’étais dans mon gang j’étais été sympa avec vous, mais non, vous en avez rien à faire…

Je ne lui laisse pas le temps de réagir que je passe mon bras sous sa gorge puis je coupe sa respiration et je commence à avoir les larmes aux yeux.

-Maintenant, je vais effectivement te traiter comme la chienne que tu es, je t’ai offert un toit, de la nourriture, un coin tranquille, mais dès que t’as pu, tu m’as planté un couteau dans le dos.

Je la garde contre moi après qu’elle se soit évanouie puis je l’allonge sur le sol pour replacer le collier autour de son cou puis je lui retire la serviette pour la porter dans ma chambre, je lui enfile un de mes boxers propres ainsi qu’une de mes chemises, je prends une de mes ceintures pour attacher ses bras ensemble. Je la place dans le salon et je prends une des autres ceintures pour attacher ses jambes, j’utilise la dernière ceinture pour relier les deux attaches ensemble avant d’aller lui chercher un tissu pour en faire un bâillon et le mettre dans la bouche de Luna.

Une fois fais, je vais prendre la trousse de premier soin de la salle de bain pour commencer à soigner mes blessures, je n’ai pas envie d’aller à l’hôpital, tout, mais pas là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Lun 19 Déc - 20:58


Mes parole ne lui ont pas plu... rien à foutre. Je le laisse partir et fouille un peu dans la maison comme il ne revient pas tout de suite. Après un moment je reviens à la cuisine, je mange un peu et range le reste. Pas la peine de gaspiller la nourriture! Une fois tout bien rangé, je vais à la fenêtre et observe l'horizon... enfin ce que je peux en voir vu que c'est la nuit.
Après un moment je réalise qu'il y a du mouvement en bas. Je baisse les yeux et croise le regard de Yinsen. Sur le coup je ne réalise pas trop ce qui se passe. La pluie rend la vu un peu moins facile. Mais le temps que je comprenne il a mit les hybrides en déroute. 
Je l'entends arriver et il commence à me tomber dessus... mais qu'est-ce que j'ai fais cette fois!?

- Mes copains? Mais qu'est-ce que...

Je ne peux pas finir ma phrase qu'il me prend à la gorge et me soulève. Je grogne et le griffe avec mes ongles, je manque d'air et je commence à voir des étoiles. Je l'entends parler et j'ai envie de crier. MAIS PUTAIN J'Y SUIS POUR RIEN LÂCHES-MOI.

- A... arr...reetttteee...

Puis c'est le noir. Je sombre dans l'inconscience. Je me rend vaguement compte que je bouge, mais mon corps en a assez et je ne réagis pas. Aucune réaction non plus lorsqu'il m'attache. C'est le noir total... mon esprit finit par décider de mettre le tout à off. Je dérive dans mes souvenirs... je finis par me débattre et je reviens à moi. Je me rend compte que je suis attachée... ligoté serait plus approprié... et bâillonné en plus. Je grogne et tire sur les liens rien à faire, c'est trop serré. J'essaie de cracher le bâillon... échec aussi. Je serre les dents et commence une semi-mutation, pour faire apparaître ma tête de louve, ça serait plus facile avec ses crois pointues de déchirer le tissus. C'est douloureux mais je fais fis de la douleur. Une fois que j'ai réussis à desserrer le tissus et que je peux mieux respirer je hurle, je fais tout un boucan, je hurle ma rage et mon impuissance jusqu'à ce que je l'entend venir et je reprend ma forme humaine et le fixe avec une haine indescriptible.

- T'es... qu'un... salopard! Détaches-moi!

Je me trémousse et tire autant que je peux sur les liens. Il a même pas chercher à savoir... pas posé de questions... évidemment comme tous les humains il a pris pour acquis que c'était ma faute.


- Ta mère doit être fière de toi... attacher comme ça quelqu'un qui n'a rien fait...

Je crache à ses pieds en reniflant dégoûtée.


- T'es pas mieux que les autres... dès que t'en a l'occasion tu m'attaches comme une bête... vas-y fait donc ce que ton pote à pas fait là-bas... tant que t'y es!

Je bouille de rage...j'ai envie de lui sauter à la gorge... oh ce que je hais ces humains... un jour... un jour ils vont tous payer pour ce qu'ils nous ont fait... Je me débats tellement que ma peau est rougit et je sens que ça chauffe à mes poignets, je peux pas voir mais je sens... je me suis ouvert la peau à force de tirer sur mes liens. Je le fixe et j'arrête de bouger... oh crois moi... si j'arrive à me détacher tu ne me reverras plus jamais... je rumine silencieusement échafaudant un plan pour partir de cette endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Lun 19 Déc - 21:50

Je continue de panser mes blessures que j’entends du bruit dans le salon, je prends le bandage pour continuer àfaire les bandages dont j’ai besoin en marchant puis je vois Luna avoir une sorte de tête de louve. Elle est plus un monstre qu’hybride, de toute façon ils doivent tous l’être. Je croise son regard et je lui rends la même haine, mais contrairement à elle, je suis en position de force. Je finis de serrer les bandes sur mon corps en écoutant ce qu’elle dit, elle peut m’insulter, cela ne me fera rien. Je l’écoute une dernière fois et là je me remets vraiment en colère, je la laisse cracher à mes pieds, mais elle ne sait vraiment pas ce qu'il attend, je la laisse continuer de l’ouvrir, pendant ce temps, je me tourne vers une étagère pour aller chercher une boîte, je la prends pour venir la poser sur la table avant de l’ouvrir pour en sortir le continu, un revolver six coups, cela fait un long moment que je l’ai et il ne m’a jamais fait défaut. Je regarde la louve puis je lui montre l’arme en restant où je suis, je fais sortir le barillet pour le faire tourner en l’air, aucune ne tombe, en même temps cela fait un très long moment qu’il ne devait plus en avoir.

-Tu ne me connais pas, tu m’as plantée un couteau dans le dos et tu vas voir ce que je réserve à ceux qui le font.

Je charge doucement le barillet en prenant des balles d’un des paquets qui sont dans la boîte puis une fois finis, je la regarde. Je veux voir une dernière fois son expression de haine avant de voir la peur prendre le dessus, je veux lui montrer que la mort est juste en face d’elle, je veux qu’elle comprenne que je peux la tuer n’importe quand et quand me trahissant, elle a mis cette lame de Damoclès au-dessus de sa tête. Je regarde rapidement le barillet, j’ai mis une balle sur deux, j’ai plus de chance de réussir mon coup en ayant les balles placées ainsi.

Je m’approche doucement de Luna, je vois qu’elle s’est débattue au point que sa peau commence à céder, quel gâchis, si elle avait été plus intelligente, elle aurait au moins appris à me connaître et j’aurais fait de même, mais je ne compte pas me laisser ronger par ces animaux enragés.

Je pointe le canon du revolver sur la tête de Luna puis je devis de quelques centimètres pour faire éclater le pot qui est à côté d’elle, le bruit du tir résonne dans la pièce, je fixe mon regard sur Luna d’un air froid et déterminé. Je fais rentrer le canon dans sa bouche puis je me mets à son niveau.

-Ne parle pas de ma mère sale chienne, tu ne lui arrive même pas à la cheville alors ferme là.

Je plonge mon regard dans le sien et appui sur la gâchette, là je vois la peur dans ses yeux, elle peut s’estimer heureuse que je ne compte pas la tuer, non, je veux savoir qui sont les types qui m’ont attaqué et après, je reverrais ce point. Je retire le canon de sa bouche puis je l’essuie sur mon pantalon, je compte bien lui faire comprendre que je ne rigolais pas, je tire une deuxième balle à côté de ses pieds.

Je la regarde une dernière fois en étant dégoûté d’avoir eu espoir en elle, puis je me retourne pour prendre la boîte où était le revolver et je rejoins le garage pour commencer à regarder où je pourrais cacher le tout puis je regarde un moment mon arme pour la serrer dans mes mains en réfléchissant. Je ne suis pas comme ça, alors pourquoi je le fais ? Je reste planté là un moment puis je vide le barillet dans la boîte avant de la cacher derrière deux étagères puis je reviens dans ma maison. Je soupir avant d’attraper la louve par ses attaches puis je la pose dans le lit avant de mettre un oreiller sous sa tête et que je la couvre avec la couverture.

-Te fais pas de fausses idées, tu prendras pour ton grade, mais demain, je compte bel et bien savoir ce dont j’ai besoin.

Je ferme la porte en la claquant pour ensuite rejoindre le salon, je vois que Luna avait rangé la nourriture que j’avais faite, cela ne me dit pas ce qu’elle mange ou autres, ni même elle a apprécié l’intention, j’en doute et je ne veux pas savoir. Je l’ai aidé et elle m’a trahi. Je sors une bière du frigo puis je m’installe dans mon fauteuil, je décapsule la bière pour commencer à la boire, je réfléchis en même temps avant de commencer à m’endormir, je pose la bière au sol avant de complètement me laisser porter dans le royaume des songes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Lun 19 Déc - 22:07


Comme je pensais, il ne cherche toujours pas à savoir... il s'en fiche... ils sont tous pareils... cherchant une excuses pour maltraiter, violer... ils ne savent que faire ça... Je suis ses mouvements et je le vois sortir un revolver. Je ferme les yeux un court instant puis je le regarde de nouveau la haine n'a pas quittée mon regard, mais une étincelle de peur commence à monter en moi. J'essai de la repousser. Il s'approche de moi et tire un premier coup, à côté. Le bruit de vrille les oreilles et je tressaille un peu en serrant les dents. Avant qu'il ne me colle le métal dans la bouche je le regarde et soupire lasse.

- Vas-y tue moi... ce sera toujours mieux que rester ici... tu ne cherches pas à savoir... comme tous les autres... au moins enfin je reverrai mes parents... eux avaient foie en moi... contrairement à ta race...

Je ferme les yeux j'entend le clic de la gâchette mais rien... j'ouvre les yeux. Il me fixe avec haine. Il repart de nouveau me laissant seule dans le salon et je lui cri.

- C'est ça va faire joujoue ailleurs... comme si t'en avait vraiment eu quelque chose à faire de moi de toute manière!

Je tente de me rassoir mais avec les liens c'est impossible. Il finit par revenir et me tire de force dans la chambre. Je me débat et lui montre les dents.

- Si mes amis étaient venus tu ne serais pas là pour discuter!

Je ronge mon frein, il sort de la pièce et lorsqu'après de longues minutes je ne l'entend plus je commence à changer de forme. L'avantage est que les membres du loup sont plus frêles que les miens et je peux finalement me délier de tout ça. Je me frotte les bras et les jambes... j'ai tellement mal partout. J'arrive à peine à me tenir debout...merde... bonjour l'escapade... Je décide donc de me coucher un peu... je dors sur le qui-vive. Dès que j'entends un son mes oreilles de loup de lèvent et je me réveille... la nuit est donc peu reposante. Lorsque je l'entends se lever pour aller à la salle de bain je me dirige sans bruits vers la porte écoutant les bruits et me dirige vers le salon le plus discrètement possible. Je vois son cellulaire... intéressant... je l'entends bouger et je retourne rapidement à la chambre verrouillant derrière moi.

Je regarde les contacts dedans... rien d'intéressant... messages textes rien non plus... principalement des trucs pour le café... comme si j'en avais quelque chose à faire. Je continue de fouiller et je finis par tomber sur sa messagerie... putain ça fait combien d'année qu'il à se message? Curieuse je l'écoute et me sens un peu honteuse... et en même temps... ça me donne quelque chose contre lui.

Je l'entends de l'autre côté de la porte... il doit rager parce que la porte est verrouillée.


- C'est occupé mon chou... revient plus tard!

Je l'entends bûcher sur la porte et je l'attends bien sagement assise en tailleur sur le lit téléphone en main. Une fois qu'il a défoncer la porte, je le vois entrer tel un taureau et je lui montre le téléphone

- Un pas de plus et je supprime ton message... je sais pas ce que c'est mais ça doit être important vu que tu l'as encore depuis le temps... alors maintenant on vas discuter... je me prendrai pas encore des coups alors que j'ai rien fais... à toi de voir!

Je lui montre clairement qu'il ne me reste qu'à confirmer pour supprimer définitivement celui-ci.

- T'es prêt à discuter ou tu continus à jouer les bourrin?
Revenir en haut Aller en bas
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Mar 20 Déc - 2:15

Je dors un moment puis une douleur au niveau de mes côtes vient me réveiller, j’aurais préféré ne pas la sentir, je dormais déjà pas très bien, mais là c’est fichu, je n’arriverai pas à dormir. Je me lève difficilement pour aller vers la salle de bains, je m’appuie vers les murs pour avancer. Je respire avec difficulté puis j’essaye de regarder ce pour quoi j’ai autant mal, je défais les bandages pour regarder les hématomes, je les touche doucement en grognant de douleur. Je ne peux rien faire pour le moment et il faut que j’attende pour que cela aille mieux.

Je sors de la salle de bains pour rejoindre la cuisine, je me sors un verre du placard pour boire de l’eau, je prends mon temps pour réfléchir puis je vais au niveau de la table pour chercher mon téléphone, mais en vain, je continue de chercher dans le salon et je soupir avant de me rapprocher de la chambre, je vais pour l’ouvrir et je pousse brutalement vers la chambre en vain. 

J’entends la voix de Luna et cela m’énerve de nouveau, son ton moqueur m’énerve. Je force de plus en plus sur la porte avant de la défoncer, une fois rentrée dans ma chambre, je vois la louve sur le lit avec mon téléphone dans sa main, elle me nargue de nouveau en me menacer de me retirer ce que j’ai de plus précieux.

Je la regarde plus froidement qu’auparavant, la douleur au niveau de mes côtes revient et je place une main dessus par réflexe puis je m’avance vers elle, je la vois reculer dans le lit puis j’attrape son bras.

-Donne-moi ça…c’est tout ce qu’il me reste d’eux…

Je finis par attraper son poignet, je le serre par réflexe, je plonge mon regard dans le sien puis je récupère mon bien, je regarde rapidement si tout est en ordre et là je commence à en avoir marre, depuis que j’ai été sympa avec elle, elle me joue les pires des tours, elle me trahit, se fout de moi et maintenant cela, le dernier message que j’avais de ma mère.
Je sens mes larmes couler sur mes joues puis j’attrape le bras de Luna pour la tirer en dehors de la chambre puis j’ouvre la porte avant de la jeter dehors.

-Depuis que je t’ai sorti de ton merdier tu me pourries la vie alors casse toi.

Je calque la porte devant elle puis je me laisse glisser contre le mur pour pleurer en regardant mon téléphone et en cherchant à récupérer le message en vain. Je reste contre le mur un moment, je ne sais pas ce que la louve devient et je n'en ai rien à faire. Je rejoins ma chambre pour voir les restants de mes ceintures puis je me laisse tomber sur le matelas, je continue de pleurer un moment puis je m’endors pour finir la nuit. Je suis réveillé par du bruit à l’extérieur et j’entends la voix de Luna qui hurle. Je soupire avant de jeter un coup d’œil sur ce qui se passe. Je vois Luna accrocher à un poteau et les deux hybrides qui s’amusent à la fouetter et à la torturer en l’accusant d’être une docile, mon œil.
 
Je rejoins le garage par la porte qui le relie à la maison pour aller prendre mon revolver, je le charge au complet puis je me prépare un verre d’eau, je le bois rapidement puis je sors avec mon arme à la main. Des curieux sont venus voir ce qu’il se passait, des témoins potentiels, mais vu que je suis dans mon droit, je n’ai pas trop à m’en faire. Je m’approche des hybrides puis les deux qui torturent ma louve se tourne vers moi avant de rire, je les laisse m’approcher avant de tirer dans l’entrejambe du premier. Je rigole en le voyant s’écrouler au sol en tenant ce qui lui reste de ses appareils génitaux puis je me tourne d’un coup vers l’autre pour tirer une balle en plaçant le canon à deux centimètres d’une de ses oreilles. Comme pour le premier, il s’écroule, mais pas pour les mêmes raisons.

Je les regarde avant de m’approcher de Luna qui semble avoir pris bien plus chère que l’autre fois, je passe doucement mes bras autour d’elle pour lui faire un câlin.

-Je suis désolé…désolé pour tout.

Je la regarde avant de regarder mon arme, j’ai un choix à faire, redevenir celui que j’étais et tirer une balle dans la tête de Luna, soit je la libère et je décide de changer, elle changera aussi, mais je n’ai aucune certitude du comment. Je respire longuement avant de laisser tomber mon arme au sol.

-On rentre…

J’entends les sirènes arriver, les policiers tentent de me retirer Luna, mais je les pousse avant de la libérer pour la prendre délicatement dans mes bras, je blottis sa tête contre moi puis je commence à marcher vers la maison. J’entends un des hybrides m’insulter ainsi que Luna, je me retourne doucement avec l’intention de lui donner un coup au visage et je le vois pointer mon ancien revolver sur moi et Luna, je me tourne rapidement pour la protéger puis j’entends des coups de feu. Une violente douleur traverse mon épaule puis je regarde doucement la direction de celui qui voulait nous faire la peau, son corps est désormais criblé de balles, les policiers qui ont dû faire feu pour nous sauver, jamais je ne l’aurais cru.

Je rentre dans la maison pour allonger Luna sur le lit puis je pars chercher ce dont j’ai besoin, je nettoie doucement le corps de ma louve avec délicatesse et je lui fais des bandages sur ses blessures avant de rapprocher instinctivement mes lèvres des siennes pour l’embrasser délicatement.

-Je suis désolé…je t’ai énormément blessé et tu dois m’en vouloir…je le comprend tout à fait…je t’ai brutalisé…attaché…jeté hors de chez nous…et j’ai même eu envie de te tuer…mais j’en ai marre…je veux juste avoir quelqu’un qui puisse me comprendre…c’est trop demander à ce monde pourrie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Mar 20 Déc - 15:13


Toujours pas de discussion il s'approche et m'attrape violemment le bras et me retirer le téléphone. Il est encore plus furieux. Putain, ils ne comprennent rien ces humains! Je soupire en secouant la tête. J'aurai essayée... rien à faire... Toujours dans une colère noire il m'attrape et me jette dehors de la maison. Je reste un moment surprise puis j'hausse les épaules. Je regarde autour, il tombe une fine bruine fraîche... je suis pas tellement vêtue mais je trouverai bien. Je regarde un peu partout pour être sur qu'il n'y a pas de contrôle policier. Parfait. Je n'ai pas fais cent mètres que je sens l'odeur des hybrides dans mon dos. Des rebelles, parfait je vais pouvoir rejoindre les miens... enfin c'est ce que je croyais.

Je me retourne tout sourire. Je m'approche d'eux et trop tard je remarque leur regard mauvais et... évidemment je me fais coincée par les deux imbéciles qui m'attache au poteau de téléphone.

- Mais qu'est-ce que vous faites putain on est du même côté!

"La ferme la docile!"

- Docile... mais tu te fou de ma gueule! AHHH!

Et voilà que les deux imbéciles ont décidés de me donner une correction... non mais qu'est-ce que j'ai fais pour mériter tout ça... j'avais déjà mal partout... j'ai des bleus, des contusions et eux ils en rajoutent. Je serre les dents au début mais rapidement je ne peux plus supporter la douleur et je cri et hurle tel une louve en détresse. J'essai de défaire les liens mais dès que je bouge je me prend des coups. L'un d'eux à même pensés qu'une chaîne ferait un bon fouet. Ils vont finir par me tuer.
Je ne sais pas combien de temps je reste là sans défense jusqu'à ce que j'entende un coup de feu. Je tourne la tête et je vois Yinsen à travers le rideau de larmes qui couvre ma vue. Je voudrais sourire soulagée, mais je n'arrive qu'à faire une grimace.
Une fois les hybrides maîtrisés il me détache et me prend contre lui. Je suis tellement faible et épuisée mentalement que je souris et reste là sans bouger.

- N'en... prend... pas trop... l'habitude...

Dis-je dans un soupire de bien-être. Le deuxième visiblement n'en avait pas finit et d'un mouvement Yinsen nous fait pivoter et j'entends les coups de feux plaquant mes oreilles sur ma tête en gémissant... le bruits me vrille le cerveau.
La police approche et je les sens me tirer vers eux... non... pitié par encore... Mais Yin les repoussent et nous fait entrer dans la maison. J'avoue que pour le coup... je suis soulagée. Je suis molle et je me laisse faire comme une poupée, j'ai plus de force pour résister et j'en ai plus envie pour l'instant. 
Je rougis un court instant lorsqu'il retire mes vêtements en lambeaux pour me nettoyer. Je serre les poings mais je ne bouge pas. Il y va avec délicatesse et il ne semble pas avoir d'arrières pensées. Un fois lavée et pensée je sens ses lèvres sur les miennes et je me crispe surprise mais je ne le repousse pas et j'écoute. Je soupire.

- Faudrait pour commencer que tu me fasses confiance et que t'arrêtes de me menacer... t'as même pas essayer de comprendre... j'en ai marre de me prendre des coups de tous bords... je suis fatiguée... je veux juste dormir en paix...

Je soupire et regarde son épaule attrapant le reste des bandages et antiseptiques. 

- Faut soigner ça... la balle à l'air d'être ressortie. Tu ferais mieux d'aller... à l'hôpital... sinon je peux te faire de quoi de temporaire...

J'attends son assentiment et je lui fais un bandage de fortune. Rien de bien extrême mais ça l'empêchera de saigner à mort.

- Là évite de bouger ton bras... 

Je fouille et sort un genre de foulard et lui fait une atèle sommaire. Une fois finie je me laisse tomber sur le lit en grognant et ferme les yeux. Je suis épuisée, je ne pense même plus à fuir pour le moment... juste... dormir...
Revenir en haut Aller en bas
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Mar 20 Déc - 15:54

Je continue de laver Luna avant de la regarder pour rougir, je me rends enfin compte que je l’ai dénudé, mais j’en avais besoin pour la soigner. Je l’écoute et la regarde prendre les bandages, je me rapproche d’elle pour parler calmement.

-Pas l’hôpital…je ne veux pas y aller…je n’y ai pas droit…

Je la regarde commencer à faire un bandage sur mon épaule, la douleur de cette dernière avec celle de mes côtes me fait grogner de souffrance, je tente de bouger le bras pour trouver une position plus confortable, mais Luna m’en empêche avant de me faire une attelle temporaire avec un foulard.

Je la regarde s’effondrer dans le lit, je soupir avant de poser tout ce qui nous ont servi au sol, je soulève doucement Luna pour l’installer plus confortablement puis je dépose un rapide baiser sur son front.

-Je reviens…

Je sors doucement de la chambre pour commencer à ranger ce qui nous ont servis pour les soins, je vois des policiers qui ne sont pas gênés pour venir rentrer, je soupir en finissant de ranger puis je fais comme une sorte de déposition pour leur raconter ce qui s’était passé ces deux derniers jours pour les deux hybrides qui rodaient. Je n’ai pas eu de réflexion par rapport à Luna, hormis les inquiétudes des officiers, mais je vois bien dans leur regard une sorte de colère, certainement des agents qui me connaissent de nom ou de réputation.

Je les raccompagne en fermant la porte à clef puis je reviens dans la chambre pour m’allonger au côté de Luna, je nous couvre puis je commence à m’endormir aussi, le moment est calme. Je me réveille doucement en ayant la louve sur moi, je passe doucement mes mains sur sa peau et je vois un léger sourire se dessiner sur son visage, je me rapproche doucement de son front pour déposer un baiser dessus puis je murmure.

-Je crois que je commence à t’aimer Luna, mais avec tout ce que je t’ai fait…je m’y refuse…

Je continue de caresser la peau de la louve puis je sens comme une main sur mon ventre, je regarde doucement la louve en souriant puis je sens la main passer dans mon boxer. Je rougis fortement et ne voulant pas la réveiller, je la laisse faire. Elle abandonne ce qu’elle a commencé, ce qui me laisse avec une érection qui va mettre du temps à redescendre et une folle envie d’embrasser Luna. Je soupir avant de la prendre délicatement dans mes bras pour la blottir contre moi et je suis surpris qu’elle accompagne mon juste, mais je suis agréablement surpris.

Je blottis doucement ma tête dans son cou avant de caresser de nouveau sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Mer 21 Déc - 15:02


Comme je pensais pas l'hôpital... j'ai fais ce que j'ai pu avec les moyens du bord... pas toujours facile mais on fait avec... c'est un peu comme ça chez les rebelles. Je l'entends à peine quand il me dit qu'il revient et je n'ouvre même pas les yeux... je suis épuisée... en deux jours j'ai pris plus que bien souvent... je vais en avoir pour plusieurs jours à m'en remettre...

J'entends vaguement du bruit de l'autre côté de la porte... des voix... mais pour le moment je m'en tape royalement, je somnole et me rend à peine compte lorsqu'il vient me rejoindre et me tourne sur le côté dos à lui ma queue contre son torse, je marmonne vaguement un bonne nuit. Je ne suis même pas sur qu'il m'ait entendu...

Je bouge pas mal dans mon sommeil et je finis couchée sur lui, blottie contre son torse, cherchant la chaleur dans mon sommeil. Je sens vaguement du mouvement et une caresse? Trop encore dans le vague je ne me rend pas compte de qui elle vient et sourit toujours dans un demi-sommeil. Je me sens bien, au chaud et cajolée, éveillée je n'aurais pas eu la même réaction... mais dans cet état de semi-conscience mon corps accepte volontiers. 

Mes oreilles se dressent lorsqu'il parle mais je ne retiens pas vraiment la teneur du message. Je soupire en souriant une main glissant sur son corps doucement, finissant dans son boxer mais sans vraiment rien faire. Mes doigts chatouille ses poils avant que je ne me retourne et me blottisse dos à lui en soupirant de bien-être. 

Tout ce mouvement commence à me réveiller et je me rend compte de la proximité entre nous et son érection dans mon dos. Je n'ouvre pas les yeux mais mes joues prennent feu, il doit sentir que je suis plus tendue que quelques secondes avant. Il continue de passer doucement ses doigts sur ma peau, je sens son souffle dans mon cou et je ne sais pas trop comment réagir à tout cela. Je gigote un peu cherchant subtilement à me dégager de son étreinte et je finis nez-à-nez avec lui son membre contre mon bas-ventre et j'ouvre timidement les yeux.

- Erm... bonjour?

Je peux sentir sa respiration contre la mienne et je suis figée. Je peux lire dans ses yeux un désir... je me mordille la lèvre. J'avoue que ça fait un moment... et malgré que je voudrais le repousser mon corps est très enclin à rester ainsi. Je bataille entre ma volonté et mes pulsions. Ne pas bouger... ouais... si je ne bouge pas ça ira et ça va passer... j'espère qu'il ne sent pas que mon corps lui en a envie... et en plus je suis nue moi... merde... c'est très gênant comme situation...

- Tu... tu as faim?
Revenir en haut Aller en bas
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Mer 21 Déc - 18:52

Je sens Luna essayer de se défaire de mon étreinte, je la laisse faire, je veux voir comment elle compte procéder et aussi la finalité. Je la laisse gigoter puis je rouvre doucement les yeux pour tomber sur son regard, je rougis fortement en sentant son bas ventre contre mon membre en érection, je l’écoute et je commence à avoir envie de passer à autre chose avec elle, je pense qu’elle arrive à le voir et elle se mord la lèvre. Elle me propose d’aller manger, j’avoue que ce serait une sortie de secours plaisante, mais beaucoup trop simple.

Je continue de la regarder dans les yeux un moment avant de me rapprocher doucement d’elle, je sens mon membre frotter contre son bouton puis je viens délicatement l’embrasser, on est tous les deux fatigué de la veille et je suis encore scindé en deux, d’une part je voudrais en profiter pour faire du bien à la louve qui a certainement dû le faire il y a très longtemps, moi également, mais d’une autre j’aimerais une relation plus saine entre nous. Je passe doucement mes mains dans ses cheveux pour les caresser puis je prends un ton lent et grave.

-Luna…tu n’as pas dû l’entendre, mais bon, il faut que je me lance…je…pense commencer à avoir des sentiments pour toi et je comprendrais totalement le fais que tu me rejette après tout ce qu’il s’est passé.

Je viens doucement chercher les lèvres de la louve pour l’embrasser, je viens chercher la langue de Luna pour la caresser avec la mienne avant de commencer à caresser son dos. Je romps le baiser pour la regarder dans les yeux puis je blottis doucement ma tête au-dessus de sa poitrine.

-Je ne veux pas brusquer ce genre de chose et je sais que tu m’en veux et j’espère que tu me pardonneras et que tu arriverais à commencer à m’aimer.

Je souffle doucement sur la poitrine de la louve puis je la blottis délicatement contre moi en faisant attention à ce qu’elle n’est pas mal. Je sens sa queue toucher mes côtés et j’ai un petit rictus de douleur qui me fait souffler, je prends délicatement la main de Luna pour la poser sur l’endroit qui me fait mal.

-Tu peux essayer de voir si elles sont cassées, s’il te plait.

Je la laisse faire en ayant quelquefois de violente douleur qui parcourt mon corps, je crains que mes côtes ne soient brisées, mais je préférerais que Luna me dise son avis, je pense que son avis commence à devenir de plus en plus important pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Jeu 22 Déc - 2:34


Il ne m'impose pas de rester mais il ne m'aide pas non plus à bouger, puis lorsqu'il me regarde je le vois devenir tout rouge et je me retiens de rire. On est deux mon grand! Mon idée de repas ne semble pas trop lui plaire. Je le sens bouger et se coller contre moi... je suis mal là... j'ai chaud et j'essai de serrer les cuisses pour éviter que le frottement continu et qu'il se rende compte que mon corps trouve ça pas mal du tout... pas question de flancher maintenant. De nouveau je sens ses lèvres sur les miennes et j'entre-ouvre un peu la bouche. Je retiens un soupir... c'est pénible de lutter contre mon envie de poursuivre cet échange. Je peux pas me permettre d'avoir des sentiments pour un humain... jamais...

On dirait qu'il lit mes pensées et ses mots me touchent mais ça fait tellement longtemps que j'ai cette hargne contre ceux de sa race et que je me force à monter un mur en béton armé... c'est pas pour tout balancer au premier signe d'affection que l'un d'eux me porte... la dernière fois que j'ai fais confiance comme ça en pensant que les paroles étaient vrais... j'ai payée très cher. Je ferme les yeux refoulant les larmes de rages à ce souvenir. Nouveau baiser, tendre et sans pression... je voudrais tellement y croire mais je peux pas. Je me laisse faire sans broncher, je finis même par lui rendre un peu son baiser, mais l'hésitation et le doute peuvent clairement se sentir et de nouveau, ces paroles qui tentent de m'apaiser. Il semble me comprendre... mais puis-je vraiment lui faire confiance?

- Je voudrais pouvoir te faire confiance... mais tant de choses... m'ont fait regretter toute confiance aux humains... je peux pas... pas encore... j'ai été cruellement blessée... pas que par toi et pas que physiquement... beaucoup trop de souffrances... je peux plus revivre ça... jamais.

Je regrette aussitôt d'avoir parlé... pourquoi je lui ai dit ça... il a pas à savoir... il pourrait s'en servir contre moi... Je le sens prendre ma main et je me crispe mais il la pose sur ses côtes. Pas besoin d'être docteur pour savoir que c'est cassé...

- Si tu veux mon avis c'est cassé... je sais pas à quel point mais vu l'immense bleu et l'enflure et que tu tolères même pas que ma queue te frôle... tu vas devoir aller à l'hôpital... pas de sport de lit pour toi mon chou... t'es pas en état de me faire quoi que ce soit.

Je me redresse un peu tirant le draps pour cacher ma nudité.

- Je peux soulager la douleur avec de la glace mais tu devrais voir un médecin... je sais que tu ne crois pas avoir droit d'y aller...mais Yin... ça fait... des années... je suis sur qu'elle t'a pardonnée...

Je fais référence à son message et pour une fois pas de moquerie, je suis sincère et je m'en fais un peu pour lui. Je me lève tirant toute la couverture avec moi et commence à fouiller pour lui envoyer des vêtements propres et puis je le regarde ensuite enroulée dans ma serviette.

- Tu aurais quelque chose pour moi?... Je crois pas que la tenue draps de lit soit encore à la mode...

Je lui fais un petit clin d'oeil pour détendre l'atmosphère. Je le vois essayer de s'habiller et j'arrête son geste attachant le draps et l'aide afin qu'il bouge le moins possible.

- Vaut mieux pas trop bouger, si tu veux pas souffrir inutilement... ne prends pas trop le goût, je ne suis pas infirmière... mais je suis pas méchante au point de te laisser souffrir le martyr sans rien faire... Aller on va à l'hôpital... ils pourront te donner quelque chose de mieux pour la douleur et s'assurer qu'il y a pas de blessure interne en plus...

Mon ton est calme mais ferme je ne lui laisse pas le choix.


Dernière édition par Luna le Jeu 22 Déc - 18:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Jeu 22 Déc - 14:32

J’en ai plus appris sur Luna que je ne le pensais, elle est profondément blessée, mais il y a encore de l’espoir pour ma louve. Elle palpe doucement mes côtes et j’ai encore mal, ce qu’elle m’annonce est une évidence, mais je préfère que ce soit elle qui me le dise. La louve se redresse en tirant sur les draps pour se cacher, elle me taquine, mais pour une fois, ce n’est pas pour me provoquer, je souffle doucement avant d’entendre la suite. Je n’ai pas le droit d’y aller…ce serait trop long à lui expliquer et je ne pense pas qu’elle comprenne.

Elle sort du lit en tirant la couverture, je la regarde et rigole, elle a raison, mais j’aime bien la voir dans cette tenue, elle semble plus calme, douce et aussi plus sexy, mais elle l’est naturellement, donc sur ce point elle n’a pas à s’en faire. Je reçois des vêtements en pleine figure, je les fais tomber sur le lit pour croiser le regard de Luna, je commence à essayer de m’habiller et la douleur me fait un mal de chien, ma louve vient m’aider en limitant mes gestes, son ton est plutôt clair et j’avoue que je n’ai pas envie de la perdre pour des côtes cassées.

Avec son aide j’arrive à me lever puis je la blottis doucement contre moi pour déposer un baiser sur son front.

-Ca va être dur…

Je me dirige lentement vers l’armoire pour sortir des vêtements qui peuvent lui aller puis je les pose sur un meuble, je prends la chemise pour venir la mettre à Luna, je boutonne le vêtement puis dépose un rapide baiser sur ses lèvres avant de venir lui chuchoter.

-Après l’hôpital, tu me raconteras ce qui t’es arrivé et je ferais de même, ok ?

Je n’attends pas sa réponse pour sortir en caressant doucement sa queue sur le passage, je rejoins rapidement la cuisine pour rapidement faire de quoi manger pour éviter que l'on ne parte le ventre vide, je sers le tout sur la table avant de manger doucement en compagnie de Luna. La tenue lui va super bien, même si c’est clairement trop grand pour elle.

Une fois finis, on sort de la maison pour rejoindre l’hôpital, la douleur devient de plus en plus intense, j’ai beau avoir un bon seuil de tolérance pour la douleur, j’avoue que cela commence à devenir insoutenable. Avec l’aide de ma louve, j’arrive à rejoindre l’hôpital, je commence à me sentir de moins en moins bien, Luna me force à rentrer et je la laisse s’occuper de tout, je regarde le sol en étant honteux de ce qu’il s’est passé et de mon absence.

Je me laisse faire par les médecins puis je ressors avec un plâtre sur le torse et Luna qui rigole, je soupir puis on retourne chez nous, sur le chemin, on croise plusieurs personnes qui jettent des regards de dégoûts envers Luna, j’aurais aimé pouvoir leur faire regretter, mais au lieu de cela, j’embrasse tendrement la louve devant eux et cela a eu plus d’effet que je ne le pensais.
On finit par rejoindre la maison, je rejoins rapidement le salon pour aller boire un verre d’eau puis je me tourne vers Luna.

-J’ai besoin de me reposer…tu peux sortir si tu veux…mais fais attention.

Je rejoins la chambre pour m’allonger sur le lit, je commence à m’endormir doucement puis je me lève pour retirer mon haut, je passe les doigts sur le plâtre en soupirant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Jeu 22 Déc - 18:54


Je sens son regard qui suit mes mouvements alors que je me promène dans la chambre et j'essai d'en faire fit, sinon j'arriverai à rien. Il accepte à contrecoeur d'aller à l'hôpital... comme si je lui avais donnée le choix. Nouvelle effusion d'affection et encore une fois je reste là plantée comme un piquet sans bouger... je ne comprend pas trop ce qui le pousse à faire ça... oui il m'a dit il a des sentiments, mais c'est un concept que je n'arrive plus à croire...
Je le regarde me poser la chemise sur le dos et me la boutonner je rigole un peu en lui indiquant que je suis capable de m'habiller seule moi. Par contre sa proposition elle ne me plaît pas et je me rebiffe reculant un peu en marmonnant.

- C'est pas nécessaire de parler de ça... et franchement j'ai pas envie de revivre même en souvenirs mon enfance et mon adolescence... merci bien!

Mon ton est cassant et sec, je ne veux pas être méchante avec lui mais le sujet est pour moi encore douloureux et je m'efforce toujours de ne plus y penser... c'est trop dur. Une fois le petit déjeuner pris nous allons à l'hôpital et je le vois souffler comme un boeuf transpirant sous la douleur. Je le fias asseoir dans la salle d'attente et je m'occupe de l'admission. Le docteur confirme ce que je pense... 3 côtes cassées. Il lui met un plâtre temporaire pour deux semaines, il pourra l'enlever après mais devra s'en tenir au strict minimum pour les deux semaines suivantes... le pire c'est que je vais devoir jouer l'infirmière car durant toute la durée qu'il aura son plâtre il est au repos total... merveilleux quoi... Il lui prescrit des antidouleurs puissants et lui conseil de se reposer... pas trop sorcier en fait.
Je vois bien que ça l'embête alors je fais un peu le pitre en me moquant de lui marchant à côté de lui comme un robot en riant. Je suis de nouveau surprise lorsqu'il m'attrape et m'embrasse à pleine bouche devant tout le monde. Je deviens écarlate et entoure son cou de mes bras sans trop me coller contre lui pour ne pas lui faire mal. Lorsque nous les avons dépassés je me tourne vers lui en haussant un sourcil.

- C'était quoi ça? Une démonstration de propriété!?

Je cligne des yeux toujours surprise, plus que fâchée. En arrivant à la maison je vois qu'il est épuisé et il propose d'aller dormir. Je lui refile deux antidouleurs et un bisou sur la joue.

- Je vais rester ici... le docteur l'a dis repos total... si tu as besoin de moi je serai pas loin...

Une fois qu'il est coucher je soupire... bon me voilà au poste de garde-malade... pas trop ma tasse de thé. J'avoue que là je sais pas trop quoi faire... je passe un peu devant la télé... rien d'intéressant. Je finis par soupirer et fait le tour de la maison, ramassant par-ci par-là ce qui traîne et une fois finit je regarde l'heure... presque l'heure du repas. J'ouvre le frigo qui est plein à craquer de tout ce qu'il a cuisiner y'a même pas deux jours et je lui fait un plateau que j'apporte. Je toque doucement.

- Allez la momie c'est l'heure de manger...

J'entre dans la pièce sombre n'osant pas allumer le plafonnier pour ne pas l'aveugler. Une fois qu'il est confortablement assis, quelques oreillers pour rendre la position plus confortable je dépose le tout sur ses genoux et m'assied au pied du lit regardant un peu partout sans trop savoir quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Jeu 22 Déc - 20:25

Je me rallonge pour dormir un peu, le bruit de la télévision me réveil plusieurs fois, mais je ne dis rien, je me doute qu’elle doit s’ennuyer et que Luna essaye de s’occuper comme elle peut. Les pas de la louve se font entendre dans la maison et je l’entends bouger un peu partout. Je commence enfin à me rendormir quand la porte de la chambre s’ouvre, Luna parle et je me relève avec difficulté, elle place des oreillers derrière moi pour que ce soit plus confortable, elle dépose un plateau avec une partie de ce que j’avais cuisiné il y a quelques jours.

Je commence doucement à manger puis je lève les yeux vers la louve puis je reviens vers mon repas, je soupire avant de poser la fourchette sur le plastique du plateau.

-Mon père était gravement malade, c’était il y a plusieurs années, à l’époque j’étais dans un gang, tu connais notre receleur, ce jour-là…j’avais le choix…je pouvais ne pas faire cet échange…j’aurais pu aller voir mon père avant sa mort…être un vrai fils, mais non…j’ai préféré l’argent à ma famille…puis je suis allé en prison, mon père est mort, ma mère a tenté plusieurs fois de venir me voir, mais j’ai refusé…trop honteux pour la voir.

Je déplace le plateau pour sortir du lit, je prends appui sur les meubles pour m’avancer vers la porte.

-Je ne l’ai jamais revue…cela fait quoi…quatre ans…j’espère que je suis mort à ses yeux…

Je sors de la chambre pour aller vers le frigo pour me sortir un soda, je pose la bouteille sur l’établie avant de m’arrêter quelques secondes pour souffler. Je me demande ce qui pourra faire plaisir à Luna, je pense que peut-être, si l'on se baladait en ville, je ne sais pas.

Je regarde le salon et soupir, il fait sombre, beaucoup trop sombre, je marche doucement vers les interrupteurs pour mettre la lumière puis j’entends sonner et je vois Luna arriver, je ne comprends pas trop ce qui se passe, je m’approche de la porte avant de sentir la louve me retenir, je ne comprends pas pourquoi elle agit ainsi d’un coup, mais je me doute que ce n’est pas pour rien. Je garde Luna proche de moi puis j’ouvre pour voir un homme, à peu près ma taille, blond aux yeux anormalement pourpres, il dit qu’il est le maître légitime de la louve, qu’elle lui a été enlevée et qu’il veut la récupérer il m’annonce des prix astronomiques qui pourrait me permettre de vivre paisiblement et avoir autant d’hybride que je le souhaite.

Je me tourne pour voir le regarde Luna puis je m’approche d’elle pour lui faire un câlin, je caresse doucement son dos avant de me retourner en souriant, j’attrape la porte et la ferme sur le nez de l’homme avant de retourner dans la chambre pour prendre le plateau et le ramener dans le salon pour continuer de manger, je vois la louve venir avec un air comme paniqué et je lui fais signe de s’arrêter puis j’avale ce que j’ai dans la bouche.

-Je me fiche de qui c’est, tu es désormais avec moi et rien qu’à sa tête, je parie que tu lui as joué un tour.

Je mange tranquillement puis je bois un peu de soda, je regarde Luna qui semble songeuse, je prends un peu de nourriture que j’apporte devant ses lèvres, je croise son regard en souriant puis je me lève pour commencer à faire la vaisselle. La douleur au niveau de mes côtes est quasiment inexistante pour l’heure et je m’en porte que mieux.

Je finis de nettoyer les plats puis je me tourne vers Luna, je pense que cela lui fera certainement plaisir, je m’approcher d’elle pour me mettre face à elle en souriant.

-Je pense qu’il y a moyen qu’on puisse acheter des vêtements pour toi avec l’ordinateur, j’avoue que d’habitude je te proposerais d’aller faire les magasins, mais je pense que pour l’heure, il vaut mieux faire profil bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Ven 23 Déc - 2:20


Je ne sais pas si ce que je lui ai apporter lui plaît ou pas... il finit par me regarder et lâcher son repas. Je m'installe confortablement pour l'écouter en croisant les jambes. Je soupir... j'avais bien compris avec le message sur la boîte vocale de son cellulaire. Je me tortille un peu mal à l'aise. Je le laisse se lever et lui apporte appui pour lui éviter de trop forcer... même si les antidouleurs font effets, ce n'est pas une raison pour en faire trop, pourtant le docteur lui a dit... après quelques pas je murmure.

- Je ne crois pas qu'elle t'ait oublié... je suis certaines que ta mère t'as pardonnée... ça fait quatre ans Yin... tu devrais aller la voir... te punir ainsi... tu la puni aussi en restant en retrait... elle n'a plus personne... ce doit être très dur pour elle tu ne crois pas? Tu sembles avoir beaucoup changé... je crois qu'elle serait heureuse que tu l'appelles... tu sais on a qu'une famille... et quand on ne l'a plus... *long soupire* c'est là qu'on réalise qu'ils nous manquent mais on ne peut plus rien faire pour rattraper le passer... tu as encore cette chance... prends-là...

Il va à la cuisine et je le suis pour m'assurer qu'il ne force pas inutilement. Il se déplace lentement dans la maison pour allumer les lumières. Je vois une voiture se garer devant l'entrer, elle me semble familière... un chauffeur en sort et je blêmis... il va ouvrir la porte et je reconnais immédiatement l'homme qui en sort. Il ne peut pas me voir, mais de la fenêtre je le vois avancer vers la porte et je panique. Je vais rapidement voir Yinsen et tente de ne pas le laisser ouvrir la porte. Il semble surprit mais ne m'écoute pas et mes oreilles se plaquent sur mon crâne et ma queue s'enroule autour d'une jambe. J'ai envie de gronder, me retenant au mieux lorsque je croise le regard de ce salopard. Mathias... je ne pourrais jamais l'oublier... le plus vieux de la famille... un enfant de pute... Je serre le bras autour de celui de Yin au point où je dois lui faire mal... mes ongles se plantent dans sa peau alors que mes poils sont tout hérissés. J'écoute la discussion et je me retiens à grandes peine de ne pas lui sauter au visage et le défigurer, lui retirer ce sourire... oh ce sourire!

"Alors Luna... tu as réussis à te cacher mais je t'ai retrouver... tu sais j'ai toujours une place pour toi... ta chambre t'es toujours ouverte ma jolie..."

- Vas... te faire foutre Mathias... toi et toute ta famille...

Je crache les mots entre mes dents si serrées qu'on dirait qu'elles vont éclatées sous la pressions. Son ton doucereux.... il fait exprès faisant remonter des souvenirs... oh que je veux lui faire payer... Heureusement pour lui Yin m'attrape solidement malgré ses blessures et me garde contre lui. Je me débats un peu mais il est fort même blessé... Il écoute la proposition de l'homme et d'un sourire il lui claque la porte au nez puis il me regarde et je blêmis encore plus... dire que je suis transparente puis les joues cramoisies... sont un euphémismes.

- Oh... si tu savais je ne lui ai pas fait grand chose à lui... par contre lui et ses frères...grrrr....

Je m'élance à la salle de bain et je m'y enferme. Je me transforme en louve et je hurle... je gronde... j'extériorise toute cette colère, cette honte et cet amertume qu'il à réussit à faire remonter en à peine deux secondes... Mes hurlements finissent par être plaintifs comme une bête blessée... ce que je suis en fait... seulement la blessure ne peut se voir... mais elle est terriblement douloureuse... j'échangerais volontiers ces côtes cassées contre ce sentiment qui semble voir me terrassé.

Je finis par sortir et le rejoindre au salon, je le regarde manger mais j'ai la tête ailleurs, mon regard passe de triste à enragé... tant de souvenirs... tant de chose que croyais avoir réussis à avoir enfermé très loin dans ma mémoire... je reviens à la réalité en sentant la fourchette sur mes lèvres et le fumet du poulet. Je relève les yeux vers lui et accepte de manger à contre coeur. 
Il se lève pour faire la vaisselle et je l'aide... en fait je le pousse plus qu'autre chose et j'astique la vaisselle, passant ma hargne dans cette tache.

Yin me regarde et m'attire à lui et puis jusqu'à l'ordinateur... me proposant de magasiner mes vêtements en ligne. J'avoue que pour ce soir... je n'ai pas envie... la vue de ce fantôme du passé m'a gâcher le peu de joie que j'avais réussis à établir. Je regarde Yinsen, mon regard est lourd et las.

- Je suis désolée... je vois que tu veux te montrer gentil... mais là... j'ai plus envie de me noyer dans un bain ou me rouler sous une couverture pour tenter d'oublier cet homme... il... m'a tellement... il m'a tout pris...

Les larmes de rages coulent sur mes joues et avant qu'il n'ait pu réagir je me dirige très rapidement à la chambres et me couche sous les couvertures roulées en boule comme un chien ou un chat. Je n'ai gardé que la chemise et retiré le bas. Je me sens si mal et vulnérable... je ne veux pas qu'il me voit ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Ven 23 Déc - 16:44

Les larmes qui commencent à couler sur les joues de Luna me font de la peine, ses paroles me permettent de comprendre pourquoi, mais je n’aime pas la voir ainsi. Avant même que je puisse la prendre dans mes bras, la louve part dans la chambre. Je soupir puis j’éteins l’ordinateur avant de finir de ranger le salon.

J’entends des pleurs provenant de la chambre, je rejoins doucement la pièce pour entrouvrir la porte, je vois la louve cacher dans les couvertures. Je m’approche tout doucement puis je m’installe dans le lit à ses côtés, je retire les couvertures qui cachent Luna puis avant même qu’elle proteste, je la blottis doucement contre moi puis je m’allonge avec elle avant de nous couvrir.

-Chuuut, ne dis rien, laisse-toi aller.

Je la garde doucement contre moi puis je l’entends pleurer plus fort, je sens ses larmes couler sur mon torse, mes mains vont commencer à caresser son dos, en me relevant un peu je vois qu’elle a tout enlevé en dehors de la chemise. Je sens le regard de Luna peser sur moi et je viens le rencontrer pour essayer de la rassurer, je caresse doucement son visage avant de blottir son visage contre mon torse.

Je mets quelques secondes avant de me souvenir que j’ai le plâtre, je recule un peu en ricanant.

-Désolé, j’ai oublié le plâtre.

J’ai l’impression que cela la fait un peu rire, au moins je pense que mon erreur lui a un peu redonné son sourire. Je la regarde tendrement avant de rapprocher mon visage, je comptais caler ma face dans son cou, mais elle prend l’initiative pour m’embrasser, je suis plutôt surpris, mais j’apprécie, même si cela est éphémère. Je reviens l’embrasser tendrement puis je vais chercher sa langue pour que la mienne danse en communion avec la sienne puis je passe doucement mes mains sous la chemise pour caresser directement son dos.

Je fais doucement passer mes doigts le long de son dos en appuyant un peu et je la sens se détendre doucement puis je descends doucement vers ses fesses, lorsque j’atteins son postérieur, je remonte délicatement pour atteindre sa queue, je caresse délicatement la base puis je sens les jambes de Luna bouger, je pense qu’elle aime ça, cela peut l’exciter, mais je ne sais pas.

Je m’approche doucement de son oreille pour chuchoter.

-Laisse-moi faire.

Je dépose un rapide baiser sur ses lèvres avant de venir déboutonner sa chemise doucement puis je l’ouvre pour venir caresser son ventre, Luna se crispe au contact de mes doigts puis je commence à masser délicatement sa peau et je la sens se détendre de nouveau.

Je pense que ces petits massages lui permettent de se calmer petit à petit, je sens la main de la louve venir sur mon visage puis je la regarde avant de la voir se blottir contre moi, je dépose un doux baiser sur sa tête en continuant ce petit massage de son ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Jeu 29 Déc - 22:50


Pas moyen d'avoir la paix cinq minutes dans cette baraque. J'ai craquée l'espace de quelques minutes et il décide de venir jouer les preux chevalier. Je pleure oui... mais là c'est plus de rage et d'impuissance. Je le sens se coller contre moi... ou plutôt me coller contre lui. J'ai envie d'hérisser les poils, mais pour le moment je ne fais rien. Il me colle le visage dans son plâtre et s'en rend compte après quelques secondes et je tousse en pouffant de rire.

- Ouais... dis plutôt que tu voulais me faire un facial...

Moi qui pensais le récompenser avec un baiser amical sur la joue... comme un con il se penche au même instant et évidemment au lieu de tomber sur sa joue rugueuse, c'est ses lèvres que je rencontre. Je veux me reculer mais déjà il reprend la charge sa langue s'invitant dans ma bouche. J'ai deux choix... je le mord ou je laisse faire. Bah... je suis épuisée, j'en ai marre alors je laisse couler, lui rendant doucement son baiser imaginant que je suis ailleurs et pas avec lui... parce que... ça reste un humain quoi!

Je sens ses doigts m'explorer et je me tend, d'autant plus lorsqu'il commence à caresser ma queue de louve. Ah non! Ça c'est pas touche mon grand! Je bouge doucement, cherchant à changer de position. Il peut prendre ça autrement, mais ouais c'est un endroit sensible et je ne laisse pas n'importe quel bozo poser ses pattes là... c'est privé quoi!

Me laisser faire et quoi encore!? Je le fixe, l'air de dire... tu fais un truc déplacé et je te mord! Il continue de faire son massage et j'avoue que je finis par apprécier, je me retourne sur le ventre. Tant qu'à faire... y'a le dos aussi!

- Tu sembles bien parti... si tu veux je suis sûr que tu trouveras de quoi faire dans mon dos.

Je ferme les yeux ma queue ondulant doucement, je ronronne presque sous son massage... presque hien!? Faut pas exagérer non plus! Je finis par tourner la tête pour le regarder un peu.

- Avec ce truc je doute que tu puisses travailler... ton truc ouvre quand déjà?

Oui j'ai un caractère à couper au couteau mais j'ai quand même mémoire qu'il ait mentionné un café qui ouvrait bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Jeu 29 Déc - 23:46

Mes doigts continus de passer délicatement sur le ventre de la louve puis je la vois se tourner sur son ventre, je l’écoute et je commence à ricaner un peu, au moins, elle ne pleure plus, c’est le plus important. Je passe doucement mes mains le long de son dos en partant de ses épaules pour descendre le long de sa peau et j’arrive au niveau de ses fesses. J’avoue que j’aimerais beaucoup les masser, mais ce n’est pas le moment pour et je doute qu’elle apprécie, alors je vais plutôt y aller calmement.

Je la regarde dans les yeux quand elle se tourne vers moi, c’est vrai que j’avais totalement oublié le café, je soupir pendant quelques secondes puis je remonte avec délicatesse mes doigts le long de son dos, j’appuie sur ses muscles pour les détendre et la vue sur sa peau me fait rougir, comme quoi il faut un rien pour avoir des rougeurs.

-Ce n’est pas grave, on pourra déjà remplir l’arrière salle et le stock en attendant que je me débarrasse du plâtre.

Le massage continue pendant un moment et je vois Luna s’endormir sous mes doigts, je ne m’arrête pas pour autant et je fais durer le massage un temps puis j’enveloppe la louve d’une couverture pour la laisser dormir en paix, de mon côté, j’en prends également une pour m’endormir un peu plus éloignais d’elle pour la laisser respirer, même si je préférais l’avoir dans mes bras, cela me rassurerait plus.
 
Une dizaine de jours plus tard la louve m’accompagne à l’hôpital pour faire retirer le plâtre, elle ne sait pas à quel point elle m’aide à surpasser la honte que j’ai de m’approcher de cet endroit. Je suis rapidement conduit à un médecin qui me prend à part, normalement Luna ne pouvait pas m’accompagner, mais la panique que j’ai eu lorsque je me suis retrouvé seul avec le médecin lui a forcé à faire venir ma louve, je suis sûr que cela lui fait rire de me voir ainsi.

Une fois le plâtre retiré, j’essaye de bouger les épaules puis je sens de vives douleurs parcourir mon torse et je plaque quasiment mes bras sur mes côtes, le médecin explique que cela est normal et que je devrais faire le moins d’efforts. Je me rhabille avant de sortir avec ma louve de l’hôpital et je me sens revivre petit à petit, ces dix derniers jours n’ont pas été les meilleurs, mais j’estime que l'on a trouvé une sorte d’équilibre entre nous deux.
 
Le chemin pour rentrer est calme, on a croisé quelques personnes qui me regardèrent comme s’ils étaient surpris, au début je n’y prête pas attention et je commence à réagir comme je vois une femme rougir en me regardant, le rire de. Luna m’indique clairement que j’ai loupé quelque chose, je regarde rapidement mes vêtements pour voir que j’avais oublié de fermer ma chemise, je rougis fortement en la fermant puis je me tourne vers la louve.

-T’aurais dû me le dire, j’aurais évité tous ces regards.

Je reprends la marche plus rapidement et je finis par arriver devant chez nous, j’ouvre la porte pour rentrer puis je me dirige vers le salon pour ramasser ce qu’il traine au sol pour les ranger, une fois fait, je rejoins le garage pour ranger également là-bas, je ne sais pas trop pourquoi, mais ma louve est présente. Je prends une des caisses à outils qui pèse plus lourd que dans mes souvenirs, lorsque je force pour la porter sur l’étagère d’un meuble, je sens les douleurs au niveau des côtés me rappeler à l’ordre, mais il ne reste que quelques centimètres.

Je force plus pour y arriver et la douleur est devenue plus violente, quand la caisse est posée, je m’écroule au sol pour respirer fortement, la remarque de la louve est justifiée, mais je n’avais pas vraiment d’autre choix sur le moment. Je la regarde avant de me relever avec difficulté.

-Dire que je voulais t’emmener faire les boutiques, tu viens de te griller, il va falloir que tu attendes encore un peu, le temps que tu sois plus gentille avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Mer 4 Jan - 1:24


Je suis plus fatiguée que je croyais... je me suis endormie comme une roche sous ses doigts... j'espère qu'il se fera pas d'idées... Je me réveille mais il n'a pas envahi mon intimité cette fois.

Les jours suivants se passent relativement bien, on essait mutuellement de ne pas se marcher sur les pieds et ça va. Je vois bien qu'il veut créer des liens plus rapprochée mais clairement j'en ai pas envie... je suis pas prête et je sais pas si je le serai un jour... trop de mauvais souvenirs avec les humains.

À l'hôpital j'ai l'impression d'être une bouée de sauvetage pour le grand russe. C'est mignon et plutôt marrant. Il a tellement peur de l'endroit que le doc vient me chercher après quelques minutes à peine. Je viens les rejoindre et souris sardonique à l'humain. Aucun commentaire nécessaire, il doit se douter de ce que je pense juste à mon sourire et mon regard moqueur. Le docteur l'avise de prendre le tout molo et pour le coup j'approuve... sinon ça va prendre deux fois plus de temps à guérir et j'en ai déjà marre de jouer les infirmières avec lui.

Sur le chemin du retour je vois les femmes le fixer intensémment et je ricane doucement. Le gros balourd n'a pas boutonnée sa chemise et bon... on peut pas dire que c'est désagrable à regarder quoi. Lorsqu'il finit par réaliser sa bourde je suis tellement crampée que j'en ai les larmes aux yeux.

- Mais non voyons! Pourquoi gâcher un si beau spectacle?!

J'essuie les larmes qui coulent doucement au bord de mes yeux en finissant par reprendre mon sérieux un minimum mais je vois clairement que l'événement l'a perturbé.

- Quoi!? Tu t'es jamais promené torse nu? Fais pas cette tête-là au moins t'avais remonter ta fermeture éclair.

Je lui fais un clin d'oeil et passe un bras sous le sient ricanant toujours un peu, le plus subtilement possible. En arrivant à la maison je le regarde s'affairer à ramasser et je me retiens de parler. Je ne fais que le suivre avec un verre d'eau et des anti-douleurs car clairement dans pas long il va finir par se retrouver sur les rotules à faire l'imbécile. Comme je l'avais prévue, après avoir essayé de lever un coffre d'outils, il s'écroule au sol en sueur et soufflant comme un phoque et je reste appuyée au chambranle de porte en faisant non de la tête avec un sourire en coin.


- Je crois qu'il va falloir te faire voir pour l'Alzheimer... t'as déjà oublié que le doc t'as dit de te tenir tranquille gros balourd!

Je lui apporte les anti-douleurs et lui flanque dans le bec sans lui demander son avis, il les avales et sa réplique suivante me fait éclater de rire... ohhhh qu'il aurait mieux fait de se taire sur ce coup! Je vais tellement pas me gêner!

- Pas grave.. je vais continuer de te piquer tes chemises et les arranger à ma taille... de toute manière t'as l'air à aimer te pavaner torse nu.

J'éclate de rire avant de retourner à la cuisine préparer le repas en riant toujours et je mets la musique à fonds me dandinant doucement en rythme, ma queue ondulant doucement.

- Alors papi... tu veux une soupe pour tes rhumatismes? 

Ce que je me paie sa tête en ce moment! Je prépare tout de même un bon repas consistant et lui donne les messages que j'ai pris pendant qu'il jouait les Rambo. Je dépose le tout près de lui et je met le téléphone bien en évidence sur la table avec en dessous le numéro de sa mère. J'ai fais quelques recherches en cachette, lorsqu'il était complètement parti sous les premiers anti-douleurs que lui avait prescrit le docteur.

- Tu devrais l'appeler... tu l'as puni pour rien en lui laissant aucune nouvelle de toi...

Je le regarde doucement en commençant à manger mais je n'insiste pas. Une fois le repas terminée je ramasse le tout en silence et me dirige au salon lui laissant toujours le tout bien en face de lui et m'installe devant la télé sans un mot. Maintenant c'est à lui de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Mer 4 Jan - 9:46

Les réflexions de Luna me font sourire et je ne sais pas pourquoi et avant même que je fasse un pas, ma louve vient me coller les anti douleurs dans la bouche et elle me force à les avaler, j’ai connu des infirmières moins sexy qu’elle me donner mes médicaments d’une meilleure façon. Je la vois rire avant de retourner dans la maison, j’entends quelques instants après, la musique résonner, je soupir puis je rejoins la cuisine pour voir Luna onduler sa queue doucement en se dandinant en rythme, elle est tellement belle.

J’entends sa nouvelle réflexion et je croise les bras puis je me rapproche d’elle pour essayer de l’aider comme je peux, mais en vain, je finis par m’asseoir à table, elle me dit les messages que j’avais reçus, en soi, rien de trop intéressant, juste un moyen de la faire parler et d’écouter sa voix. Je vais pour commencer à manger quand Luna me montre le téléphone avec un papier qui avait un numéro inscrit dessus, je me doute bien que ce soit le numéro de ma mère et ses paroles me confirment cela.
 
Je la regarde commencer à manger et pour le coup, je n’ai plus faim, je me sers un verre d’eau que je bois pendant le repas et une fois qu’elle a terminé, je la laisse nettoyer le tout avant que je la vois se diriger dans le salon  en silence, je regarde le téléphone un moment puis je me diriger vers la chambre pour m’allonger sur le lit, je reste ainsi plusieurs minutes avant d’entendre mon téléphone composer un numéro, Luna qui veut essayer de faire quelque chose d’impossible et elle va vite s’en rendre compte.

Cette idiote a mis le haut-parleur, mais au moins je peux entendre la voix de ma mère et cela me fait bizarre, je sens des larmes couler sur mes yeux et je plaque mes mains dessus pour éviter que Luna ne le voie puis j’entends les pleurs de ma génitrice et s’en ai trop pour moi, je fonds en larmes avant de me mettre en boule puis j’entends que l’une d’entre elles a raccroché, je continue de pleurer dans le lit et je sens une main sur le dos, je me tourne difficilement avant d’attraper Luna pour l’avoir dans mes bras en continuant de pleurer. Je n’ai pas la force de parler, juste d’évacuer tout cela et je pense qu’elle le comprend très bien.

Maintenant Luna sait tout, tout ce que j'ai pu faire et comment j'ai été, l'idiot avide d'argent que j'ai pu être, un idiot qui a délaissé ceux qui l'aimaient pour quelques billets, un idiot qui paye la rédemption pour sa cupidité tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Mer 4 Jan - 23:45


C'est qu'il est têtu pour un humain. Je le vois, plutôt je l'entends arriver dans la cuisine pour essayer de m'aider et je le pousse gentiement d'un coup de hanches vers la salle à manger. Il est plus un boulet qu'autre chose alors je ne le veux pas dans mes pattes pendant que j'ai un couteau à la main. Il m'écoute mais j'ai un peu l'impression de parler seule alors je mange en silence pendant que je le vois chipoter dans son assiette en fixant le téléphone.

- Manges, ça va être froid! Puis si tu veux pas que je te foute une volée avec mon petit doigt faut reprendre des forces mon grand!

Je finis et ramasse. Je l'entends aller à la chambre et je soupire. Je roule les yeux en grognant. Non mais c'est une vraie tête de mule! Je prend le téléphone et je compose le numéro plaçant celui-ci sur haut-parleur et colle celui-ci sur la porte après m'être rapidement présenté à la mère de celui-ci qui me semble très gentille et plutôt surprise qu'une exclave prenne l'initiative mais tout de même heureuse... je crois que je l'ai fait. 

Pauvre dame... elle parle toute seule et je reste silencieuse. Ouvrant la porte je le vois roulé en boule, pleurnichant comme un enfant. Je raccroche poliment en assurant à la gentille dame qu'on la rappelerait en meilleures circonstances. Je viens doucement près de lui posant une main sur son épaule et d'un coup je me retrouve couchée contre lui comme une peluche et je soupire mais je ne dis rien. Je le laisse pleurer tout son sous et lorsqu'il semble un peu calmé je me racle le gorge.

- Elle à l'air très gentille et tu lui manques beaucoup... 

Je caresse doucement sa joue, je ne sais pas trop quoi faire et la situation me rend plutôt mal à l'aise. Je m'étire et mets une musique douce et relaxante en fredonnant doucement. Je le sens un peu ses détendre et je pose un doigt sous son menton pour le forcer à me regarder dans la pénombre de la chambre.

- De faire comme si elle n'existait pas c'est la punir encore plus pour ce que tu n'as pas fait... arrêtes de te frapper comme ça et agis en homme. Vas la voir et corriges ce que tu peux corriger et acceptes ce que tu ne peux pas changer sinon tu mourras avec encore plus de regrets.

Pour la suite je me tais. Soit il peut décider de s'endormir soit se décider à parler un peu. Je me place un peu plus confortablement contre lui en fermant les yeux doucement. Ma queue effleure doucement ses côtes comme une caresse. J'ai dit ce que j'avais à dire... les mots ne servent plus à rien maintenant, je le laisse réfléchir et faire, j'espère le bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
Inclassable (humain)
avatar Inclassable (humain)


Messages : 49
Points : 963
Date d'inscription : 11/12/2016


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: maître de: Luna
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   Jeu 5 Jan - 13:00

Je me calme petit à petit puis j’entends Luna parler, elle ne sait tellement pas à quel point elle est loin de la réalité, ma mère est plus que gentille, comme toutes les mères en fait, je sens la main de ma louve sur ma joue et je rougis malgré moi, j’apprécie quand elle est ainsi, mais j’aimerais qu’elle le soit plus souvent, je ferais mon possible pour qu’elle le soit, cependant, j’ai l’impression que de son côté, elle ne veut pas l’être. J’entends de la musique puis je me retrouve à regarder le visage de Luna, même dans la noirceur de la nuit, j’arriverai toujours à reconnaître son visage si doux.

Je l’écoute de nouveau avant de la sentir se blottir contre moi, sa queue vient doucement me caresser les côtes et je rigole doucement vu que cela me chatouille. Je passe doucement mes bras autour d’elle pour déposer un baiser sur sa tête, je me blottis un peu plus dans son cou pour murmurer.

-Merci…

Je m’endors rapidement pour me réveiller avec ma louve dans mes bras, je ne sais pas ce qui s’est passé durant son sommeil, mais elle est désormais mignonne à être collée à moi comme si j’étais son seul point d’ancrage, je caresse doucement les cheveux de Luna avant de voir ses yeux s’ouvrir tout doucement, je dépose un tendre baiser sur son front avant de chuchoter.

-Bonjour toi…

Je passe doucement un doigt sur son visage pour le caresser puis je pose ma main sur sa joue pour la caresser plus tranquillement, soit elle est à moitié endormie, soit elle est trop fatiguée pour répondre, mais je ne compte pas me faire prier, pour une fois que je peux caresser sa peau sans crainte, je ne vais pas me gêner.

Je continue quelques secondes avant de me lever en déposant la louve dans le lit avec la plus grande des douceurs avant de rejoindre la salle de bains pour prendre une douche, je mets un moment avant de sortir puis je reviens doucement vers la chambre pour constater que Luna a pris une de mes vestes pour s’enrouler dedans, elle devait avoir froid, elle a dû oublier que les couvertures étaient juste à côté d’elle ou sinon, elle fait cela pour m’ennuyer, je ne vois pas d’autre possibilité.
 
Je m’habille devant Luna, j’espère qu’elle dort encore un peu, sinon elle pourrait me mater, non pas que cela me dérange, mais bon, je ne suis pas habitué à me faire mater les fesses par elle en fais. Une fois habillé je vais nous faire à manger et quand je croise Luna qui sort de la chambre, elle est rouge comme un piment, je me demande bien ce qu’elle a pu faire et lorsque je vais pour lui faire un bisou sur la joue, elle m’évite, tant pis.

-On ira chercher des ingrédients, donc prépare toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un nouveau toit (avec Luna)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau toit (avec Luna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Pique-nique avec Luna (pv Luna)
» En sortant des toilettes avec Luna (Quel titre !!)
» Un nouveau Monde [avec Queen]
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Hors RP :: Corbeille-