AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Si tu crois que je vais te lécher les bottes! [Ft Yinsen Nitraich]
Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥️


[RP Neko/Maitre; Min 10l; H/Ya/Yu autorisé]
 

Partagez | .
 

 Si tu crois que je vais te lécher les bottes! [Ft Yinsen Nitraich]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Si tu crois que je vais te lécher les bottes! [Ft Yinsen Nitraich]   Mar 13 Déc - 19:58


On est quel jour? Bah… qu’est-ce que ça change? Je suis encore pris dans cette maudite cage inconfortable, entourée de mes semblables, certains se lamentes d’autres essaient d’attirer l’attention des acheteurs potentiels. Moi? Bah je préfère les envoyer balader, avec parfois un truc à leur lancer à la figure en prime. Aujourd’hui j’ai de jolies pépins de fruits et croyez-moi… c’est un véritable plaisir de voir ce gros lourdaud de vendeur se confondre en excuses à chacun d’eux.


Ça fait tellement longtemps que je suis là que j’ai arrêté de compter. Des jours, semaines… mois? Je m’en fou! J’ai pas l’intention de plaire à quiconque. Je les emmerdes les humains. Ils nous prennent pour des animaux! J’aimerais bien les mettre dans une de ces foutues cages pour voir comme ils se sentiraient! L’avant-midi tire à sa fin, le vendeur s’en va dîner et c’est son assistant qui prend le relais.


Je vois pas grand-chose d’où je suis, des rangées de cages toutes bien alignées et renforcées pour s’assurer qu’on ne forcera pas les barreaux durant la nuit. De mon côté pour plus de sécurité ils m’ont affublé de menottes aux quatre coin de la cage me laissant un peu de latitude mais les salauds peuvent par derrière tirer sur celles-ci et les resserrer au maximum me retrouvant bras et jambes écartées et d’un collier électrique… Foutu collier, ça gratte se truc!


Ils m’ont affublé d’un de ses ensembles affreux, on dirait un ensemble d’infirmière, mais pas celui avec de la classe non… celui qui donne l’air d’être encore plus sale que n’importe quelle péripatéticienne... Ils ont pas voulu que je garde mes vêtements… quoi ils ne voulaient pas que les clients aient une idée de ce que m’a fait le chasseur qui m’a attrapé? Juste à voir l’état de mes vêtements, le vendeur avait ses doutes mais jamais il n’oserait défier un chasseur.
La sonnette se fait entendre, un nouveau client entre dans la boutique. De là où je suis-je peux le voir à peu près jusqu’au torse sauf si je me couche sur le dos là je pourrais voir son visage… est-ce que ça m’importe? Non… alors lorsqu’il passe près de ma cage, comme toute bonne bête… je le salue en lui balançant 2 ou 3 pépins.

Certaines de mes « consœurs » se lamentent à côté et je me doute qu’elles ne sont pas dans leur état normal… elles sont clairement sous l’effet d’une drogue histoire de les rendre plus intéressantes et moins renfermées je suppose. Que voulez-vous on n’est pas à l’animalerie ici… non c’est bien pire… on veut pas de nous là-bas… trop de problèmes…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Si tu crois que je vais te lécher les bottes! [Ft Yinsen Nitraich]   Mar 13 Déc - 21:12

Cela fait déjà trois semaines que j’ai emménagées dans ma nouvelle maison, j’ai pu me la payer avec une partie des économies que j’avais, je suis plutôt éloigné des autres habitations et loin de la ville, je suis au moins tranquille ici, loin de tout et seul, un peu trop seul en fait. Je n’ai pas envie de renouer des liens avec ma mère, ni même avec les membres de mon ancien gang, pour l’un par honte et pour l’autre parce que j’ai envie de changer de vie. Je me lève pour rejoindre l’animalerie qui est en ville, j’ai encore un peu d’argent pour me payer une hybride à bas prix, donc cela me fera un peu de compagnie.

Quand je suis rentré dans le bâtiment, je me suis fait accueillir par le gérant qui avait l’air d’être seul ce matin-là. Je me suis poliment débarrassé de lui pour aller faire un tour, des cages, encore et toujours de cages. Je comprends, le fait que l'on ait besoin de les enfermer pour les maintenir ici, mais on pourrait au moins avoir des variations pour que cela soit plus joli, m’enfin, bref, je ne compte pas révolutionner sa boutique. 

Je continue ma recherche, certaines hybrides ne sont pas mal, d'autres plus abîmées, mais je m’étouffe en regardant les prix. C’est parce que l'on approche de noël que les prix sont deux fois plus élevés que d’habitude, car grâce à mes parents, j’étais au courant des prix de ces créatures.

Je sors de l’animalerie en pestant, je reste en ville un moment pour m’assurer que l’aménagement du café que je vais ouvrir se passe bien. J’aide comme je peux et j’assure la réception des alcools et autres boissons. Tout se passait bien jusqu’au moment où une de mes vieilles connaissances arrive, un de mes anciens contacts avec le marché noir, avant je lui donnais les objets que mon gang avait volés pour qu’il les apporte à son receleur. Il est là pour savoir si je suis toujours dans l’économie souterraine, ma réponse ne lui plaît pas, mais il changea son point de vue une fois que je lui ai tout expliqué et il me proposa de venir voir les hybrides qu’il avait en stock. J’hésite un moment puis j’accepte, cela ne me coûte rien d’aller voir.

Une fois la nuit tombée, mon ancienne connaissance me conduit au marché noir, je ne pensais pas revenir dans les bas quartiers, mais je n’ai pas à me plaindre, je ne suis pas en mauvais termes avec les gens d’ici. J’arrive au niveau de leur boutique improvisée, des cages partout, les hybrides sont drogués, certainement un mélange d’aphrodisiaque et d’une autre drogue, rien de nouveau en somme. En marchant je croise une cage avec une hybride qui a les membres enchaînés.

-Elle est pas mal elle, une fois droguée, elle sera une bonne chienne.

Je vois ma connaissance se rapprocher de la cage en souriant puis il va derrière pour tirer des chaînes, je vois l’hybride qui tente de résister, mais en vain ses jambes s’écartent et j’ai une belle vue sur son intimité. Je rougis d’instinct puis fais signe à l’autre d’arrêter et je le vois venir vers moi en rigolant.

-Je vois qu’elle te plait, mais malheureusement, elle n’est pas encore droguée, du coup je la dresse comme ça.

Je porte mon regard sur mon contact qui sort un taser à main de sa poche puis il le pose sur deux plaquettes en fer et d’un coup je vois l’hybride avoir des spasmes, les hurlements de l’hybride me font soupirer et je marche en regardant les cages, hormis celle qui subit l’amusement de mon contact, les autres sont toutes droguées et je n’ai pas envie d’avoir une junkie avec moi. Je reviens doucement vers la cage de celle que j’ai vue en arrivant, mon contact a fini de jouer avec et elle semble ko.

-Je pense la prendre.

Il se tourne vers moi en souriant.

-Laquelle ?

Je pointe du doigt la cage derrière lui et il commence à rire.

-T’es sûr ? Il y a d’autres hybrides qui sont bien plus…docile.

Je soupir avant de m’approcher de la cage.

-J’ai fait mon choix, je veux que…

Je regarde rapidement la fiche qu’il avait mis au niveau de la cage.

-Luna vienne avec moi, mais avant de conclure le marché, je veux lui parler, seul à seul.

Je le vois partir vers une autre cage pour faire sortir une hybride et il commence à s’accoupler à elle, le visage de l’hybride est complètement déformé par le plaisir puis je me tourne vers Luna, la louve, elle est pas mal.

-Tu vas bien ? Tu veux sortir d’ici avant qu’il commence à te droguer ? J’ai besoin d’aide, j’ouvre un café dans pas longtemps et…j’aimerais ne plus être seul chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Si tu crois que je vais te lécher les bottes! [Ft Yinsen Nitraich]   Mar 13 Déc - 21:33


Le vendeur s'approche et je l'entends parler au client, j'ai envie d'hurler. Qu'il essai de me droguée le connard! Je vais lui bouffer les doigts. Je le vois aller derrière la cage et je commence déjà à me tortiller... ah non pas question! Je serre les muscles autant que je peux mais je manque de force et malgré moi mes membres s'écarte et je suis rouge de honte.

- Va te faire voir sale con!

Je crache en direction du vendeur qui s'approche maintenant avec son taser et je sais ce qui m'attends. Je ferme les yeux et lorsque je reçois la décharge j'essai de ne pas crier... en vain. Mes cordes vocales ne m'écoute plus, mon corps est parcouru de spasmes et j'ai terriblement mal. Il finit par me lâcher et pendant quelques minutes je me sens pas mal dans les vapes. J'ai du mal à respirer et je bave malgré moi... je me sens tellement ridicule et humiliée mais pas question de lui laisser cette joie alors je reste impassible fixant un point au fond de la salle.

J'entends vaguement les mots du client et je lève un peu la tête vers lui. J'ai bien compris? Il veut vraiment me sortir de là? Mais il doit être fêlé celui-là... ou bien il a des idées... rien que d'y penser j'ai des frissons dans le dos. Je le vois revenir et lire ma fiche avant de s'adresser à moi. Je le regarde l'air torve. D'un sens ça me ferait du bien de sortir de là, mais jamais au grand jamais je ne vais accepter de devoir quelque chose à un humain. Il se prend pour qui mon sauveur?

J'entends l'une des filles gémir à côté et je soupir.

- Non mais quel manque de classe sérieusement. PRENEZ VOUS UNE CHAMBRE!

L'homme se penche à ma hauteur et je le dévisage. Je l'écoute d'une oreille et hausse un sourcil.

- J'ai l'air d'une serveuse?

Je grogne et le regarde de la tête au pied. Pas mal au moins il est agréable à regarder. Je tire sur mes chaînes en m'asseyant comme je peux, mes membres engourdis et courbaturés ont un peu de mal à réagir.

- Et dis-moi... pourquoi tu me ferais sortir d'ici? Tu dois avoir un sérieux problème mec... t'as du choix ici... la plupart rêve que de ça te retirer ton pantalon et faire ce que tu veux d'elle. Mais c'est pas mon cas... je vous aime pas vous les humains. Tous des opportunistes... mais bon... pas faux que j'en ai marre d'être ici... et puis j'ai pas l'intention de coucher avec ce sale type... pas envie de finir avec toutes ses bestioles...

Je me redresse et m'avance vers lui le fixant sérieuse.

- J'te préviens je suis pas une gentille bébête docile... HEY DU CON! LÂCHES-LÀ, T'AS UN CLIENT!

Je criai à l'attention du vendeur, sachant qu'il tiquerait. Dieu ce que j'aimais le faire enrager et là si on m'achetais il pouvais pas rien faire. Il me sortie de ma cage me montrant la manette du collier.

- Ouais ouais je sais... je me pousse tu appuis sur ton joli bouton... pffeuh... même pas foutu de se battre comme un homme!

Il tendit la manette à l'homme et nous guida vers la caisse.

- Si tu veux tu peux l'essayer avant j'ai de quoi l'empêcher de bouger si tu veux... puis sinon j'te conseil les menottes et garde TOUJOURS la manette avec toi... elle a un de ces caractères cette louve!

Je m'esclaffai en le fixant d'un air moqueur et condescendant.

- Ouais dit plutôt que t'arrives pas à me mater...mauviette.

Il devint écarlate et serra les poing près à sauter par-dessus son comptoir pour me sauter à la gorge... viens mon toutou on va danser! J'attendais patiemment qu'il perde le contrôle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Si tu crois que je vais te lécher les bottes! [Ft Yinsen Nitraich]   Mer 14 Déc - 21:38

Je laisse la louve agir tout en restant sur mes gardes, je ne veux pas que mon investissement parte sans que je sache où elle va. Luna et mon contact jouent à un jeu de provocation et je pense que la provocation de la louve est de trop quand le vendeur me donne la télécommande. Je le vois rougir avant de se tourner dos à nous pour aller chercher quelque chose. Je soupir avant de me tourner vers Luna avant de voir son collier s’allumer, je regarde la télécommande et lui montre clairement que je ne contrôle pas ce qui se passe puis un bip retentit avant de voir l’hybride avoir de violents spasmes, j’essaye de m’approcher pour commencer à retirer le collier, mais lorsque je pose la main, je me prends une violente décharge dans la main, sans le vouloir je laisse tomber la louve au sol. Je commence à paniquer étant donné que je ne comprends pas ce qui se passe, je croise rapidement le regard de mon hybride.

-Ne t’en fais pas, je vais t’aider.

Je retire ma veste pour la déchirer pour mettre le tissu sur mes mains puis je les replace entre son cou et le collier, je force de plus en plus pour commencer à sentir le collier céder, il doit vraiment être de mauvaise qualité. J’arrive à casser le collier et les spasmes de ma louve mettent un temps à s’arrêter, je la regarde doucement avant de retirer ma chemise pour la couvrir avec puis je la prends dans mes bras.

Je vois mon contact revenir et je lui lance un regard meurtrier avant de l’entendre me proposer un autre collier plus puissant, je viens rapidement chercher le regard de ma louve puis je refuse l’offre et lui demande un simple collier en cuir avec la laisse qui va avec. Je prends des sécurités pour mon énorme investissement, mais j’aimerais pouvoir lui faire directement confiance pour éviter tout cela, mais je ne peux pas, cela va nous prendre du temps, mais j’espère que l'on arrivera à se faire confiance.

Je paye et remplis les papiers nécessaires, franchement, je ne fais pas attention, j’ai qu’une seule envie, c’est de rentrer pour manger un morceau et aller dormir, mais il va falloir que je fasse attention à Luna, je ne pense pas qu’elle me déteste, mais elle n’a pas l’air de m’apprécier non plus, du moins, son regard de tout à l’heure quand elle me regardait ne me dit pas qu’elle m’apprécie.

Je soupir avant de doucement mettre le collier à la louve, elle doit être vraiment fatiguée vu qu’elle ne résiste pas, mais cela indique aussi que je vais devoir la porter, dans la nuit, dans les bas quartiers et torse nu, quoi de mieux que de se faire siffler par certaines femmes qui aimeraient m’avoir sur leur tableau de chasse, franchement, si Luna me siffle, je ne saurais pas comment le prendre.

Je garde la louve dans mes bras pour la blottir doucement contre moi puis je marche pour me diriger vers ma maison, le chemin est assez calme et c’est agréable. Il ne reste pas beaucoup de mètres à faire que la pluie commence à tomber, que du bonheur. Je me débrouille pour essayer d’éviter que. Luna ne soit mouillée le plus possible, l’eau est froide et je commence à m’activer pour arriver devant ma porte, je ne sais pas si la louve s'est endormie ou non, mais une fois rentrée, je marche vers la chambre pour l’allonger doucement sur le lit puis je vais prendre une douche dans la salle de bains.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Si tu crois que je vais te lécher les bottes! [Ft Yinsen Nitraich]   Mer 14 Déc - 21:54


Visiblement les mots on fait mouches. Le vendeur envoie la télécommande et un bip se fait entendre et je grogne. Non sérieusement!? Je vois bien et je sais bien que c'est pas l'acheteur qui l'a activé mais avant que l'un de nous puisse réagir je sens de nouvelles décharges. Le connard il l'a mis à puissance maximal et je me tord en deux feulant de douleur, à peine un son peut sortir de mes lèvres et mes dents cognent tellement ensembles que je manque de me les casser. Je suis vaguement consciente que je tombe au sol et que le collier m'es enfin retiré. 


Mon regard est hagard... deux fois en moins d'une heure c'est même pas recommander dans le manuel si tu ne veux pas abîmer la marchandise. Le vendeur revient tout sourire proposant un nouveau collier à l'homme. Je tourne à peine le regard vers le Russe, le regard mi-implorant mi-provocateur et je gronde en regardant le vendeur. Sale con... un jour... oh oui un jour je reviendrais te faire bouffer tes robignoles!


Je suis trop fatiguée et molle pour résister quand je sens un nouveau collier sur ma peau. Je grommelle, mais bon puis-je lui en vouloir... c'est pas comme si j'étais docile... Je me tiens appuyée sur le comptoir, je vois par moments des étoiles passer dans mon champs de vision. Pas bon du tout. Une fois la paperasse rempli je sens l'homme me lever et je lève les yeux vers lui, toujours cette lueur de défi dans le regard.


- Je... peux... mar... cher...


Soit il a pas entendu soit j'étais pas convaincante car il me porte et sur notre chemin des femmes le siffle et je ricane et m'étouffe. Vas-y mon chou... parce que c'est pas moi avec moi que tu vas coucher. Je voudrais lui dire mes les mots restent prient. Merde... il m'a pas louper cette fois ce salaud.


Soudain je sens du froid et je remarque qu'il pleut. Je ferme les yeux et tend mon visage vers le ciel. Ça fait si longtemps que malgré qu'elle est glaciale je souris heureuse de sentir enfin quelque chose de mieux que la cage du marché.


Arrivé à l'intérieur il me dépose sur le lit et je le laisse sortir. Après quelques minutes je me redresse péniblement et observe où je suis. Bon c'est clairement sa chambre. Quoi il croit que je vais dormir avec lui!? Il est courageux. À sa place j'aurais peur de dormir avec moi. Avec tout ce qu'il y avait sur ma fiche... quoi que le meurtre n'a jamais fait partie de moi... alors bon... quoi que je pourrais en avoir envie jamais je ne m'abaisserais à ce niveau.


J'attends qu'il revienne, il est humide et il sent bon... il sort de la douche quoi. Je l'observe sans vraiment d'émotions, la fatigue ou simplement le fait que pour le moment il ne m'a donner aucune raison de le détester autre que c'est un humain? J'ai du mal à le dire.


- T'as pas quelque chose à manger... je suis affamée... et je sais pas si t'as vu mais ce qui nous serve là-bas... beurk... même un chien en voudrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Si tu crois que je vais te lécher les bottes! [Ft Yinsen Nitraich]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Si tu crois que je vais te lécher les bottes! [Ft Yinsen Nitraich]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et tu crois que je vais te croire, enfoiré ? [Ilyès]
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Croix de bois, croix de fer, si je ment je vais en enfer ! [PV : Hikari]
» Je vais finir vieille fille si ça continue XD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Hors RP :: Corbeille-