AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Magasine de mode - pv Konatsu
Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥️


[RP Neko/Maitre; Min 10l; H/Ya/Yu autorisé]
 

Partagez | .
 

 Magasine de mode - pv Konatsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Magasine de mode - pv Konatsu   Lun 22 Aoû - 11:58


Malgré le fait que j’étais un hybride et rebelle de plus, j’arrivais facilement à me caché aux yeux des traqueurs, feintant le plus souvent d’être à la recherche d’article pour mon ou ma maîtresse, lui ayant inventé une vie afin de pouvoir répondre à toute question. Ainsi, j’avais aussi gardé le collier doré à mon cou de mon ancien maître pour faire plus vrai. Cela ne m’empêchait pas de faire attention et même de fuir si nécessité se faisait.
 
Ainsi, je vagabondais en ville, avec au départ aucun objectif précis. Juste regarder les riches humains se croyant intouchable... Ahlala... si innocent. Je n’allais toutefois pas les dérober, il y avait trop de regard porté sur moi pour le faire discrètement et surtout... se rabaisser à un simple vol à l’arraché ? Peut pour moi. Non, je cherchais la fortune, alors me laisser chopper pour trois fois rien... non merci.
 
Pour aujourd’hui, je m’informais surtout. Alors j’étais sorti avec ma tenue si... atypique et unique. Portant deux chaussures de la même forme, mais deux couleurs différentes, une noire et l’autre rouge avec nue espèce de chaussette rouge montante. Un pantalon beige, mais avec une seul jambe complète et un haut rouge et noir ressemblant à un kimono mais avec des pochettes.
 
J’avais mon idée en tête pour ce jour là, ainsi je cherchais la bonne boutique et fini par la trouver en une libraire. Avec un sourire malicieux, j’entrais sous le regard vigilant du propriétaire prêt à me jeter au moindre signe non plaisant... « pfff... quel emmerdeur. »
J’arrivais ensuite à l’endroit voulus... les ragots... les magazines people ou je pouvaient trouver les news sur les humains riches et ou les trouver... cela sentait l’or à plein nez, je notais mentalement et discrètement les informations puis continuais comme si j’avais d’autre chose à faire, il ne fallait pas que mon objectif soit dévoiler.
Revenir en haut Aller en bas
Profiteur
avatar Profiteur


Messages : 33
Points : 1077
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 22


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Byakuya Chihiro
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Magasine de mode - pv Konatsu   Lun 12 Sep - 21:22

Konatsu parcourrait la librairie en faisant claquer ses bottes à talons aiguilles sur le sol, à la recherche de romans de type fantastique qui lui permettaient de nourrir son imagination. Contre toute attente, son premier roman était devenu un best-seller, certains habitants de Nekai commençaient depuis peu à se tourner sur son passage, lui faisant un sourire ou lui demandant même quelque fois un autographe. Il est certain que les hybrides devaient sans doute voir ses écrits d'un mauvais oeil, vu qu'elle n'hésitait pas à donner des conseils malsains sur la torture psychique dont les maîtres aussi dérangé qu'elle adorait tant... 

L'albinos prenait plaisir à caresser la reliure de vieux manuscrits, parcourrait quelques pages, s'attardant sur les grandes lignes, avant de poser délicatement le tout à sa place. Elle ne parvint pas à trouver le bonheur aujourd'hui et, depuis plusieurs jours déjà, le syndrome de la page blanche lui pendait au nez. Voilà qui tombait mal, le prochain loyer approchait à grand pas et ses réserves ne tiendront plus très longtemps. Serait-il temps de s'entourer d'humains riches ? Oui, la question méritait réflexion.

Un peu dépitée, Konatsu lâcha un soupire puis jeta un coup d'oeil vers la fenêtre. La journée s'était annoncée bien maussade, le soleil étant remplacé par de gros nuages sombres, et cela ne sembla guère s'arranger en cette fin de soirée, la pluie menaçait de faire son entrée d'un moment à l'heure. Prévoyante, l'humaine abordait dans sa main un parapluie rouge sanguin, assorti à la couleur de ses yeux maladifs. Elle arpentait un long gilet en laine, couleur violet aubergine, cachant un débardeur en dentelle blanc et une jupe en cuir des plus aguicheuse. Et c'est avec tout son attirail qu'elle se dirigea vers la sortie, arpentant à présent d'autres rayons.

Bien que sa vue manque cruellement de précision, ses yeux se bloquèrent instantanément sur une silhouette chétive et efféminée. La jeune femme s'arrêta dans son élan, le sourire aux lèvres, la personne se trouvant dans son collimateur faisant preuve d'un mauvais goût vestimentaire à en faire pâlir la police de la mode. Bien qu'elle ne voyait la coupable que de dos, Konatsu repéra un kimono ample rouge et noir, le tout sur un pantalon beige asymétrique et deux chaussures d'une couleur différente. Il y avait aussi une chose étrange sur sa chevelure brune s’apparentant à des étranges lunettes. 

Sans s'attarder plus amplement sur les détails, Konatsu vint à la rencontrer de cette inconnue si particulier. D'humeur tactile, elle vint enrouler ses bras autour de la lectrice, l'enlaçant véritablement de dos, comme pour bien marquer sa possession. Elle susurra d'emblée dans son oreille :

- Alors mon chaton, on est à la recherche d'une star ? Tourne-toi ma jolie, je suis juste là !

Inutile de lever les yeux vers les magasines, Konatsu avait appris à connaître la vaste librairie comme sa poche. Et il est évident que son interlocutrice n'y avait jamais mis les pieds auparavant, parce que, un look comme ça, même une albinos avec une faible vue ne la louperait pas. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residencesenri.forumactif.org
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Magasine de mode - pv Konatsu   Sam 17 Sep - 14:47


J’étais tranquillement en train de chercher des informations, des potins quand soudain des bras vinrent s’entourer autours de mon bassin et me firent sursauter dans un petit cris.
 
-Nih ?!
 
Un frisson de surprise me parcourut de la tête au pied et je m’apprêtais à briser le nez de l’odieuse personne qui m’enlaçait pour me défendre, avec un jolie coup de tête. Oui, je pouvais être violent. Sauf que la voix mieuleuse et douce d’une jeune femme se firent sentir à mon oreille, sensible, qui me fit rougir et un peu chauffer. Les humains... Elle me prenait en sa possession et je sentis alors sa poitrine contre mon dos, je m’en fichais, mais elle semblait sans gêne. Je cacha un sourire diabolique et feinta un sourire embarrasser, un peu craintif, baissant la tête et remonter le regard pour faire une mine adorable. Avec une petite voix, la tête tourné, ne bougeant pas bouger dans cette position, je le répondis.
 
-Nyah, que ce passe-t-il maîtresse ? j’ai été méchant ?
 
Voilà, je me mettais à sa disposition en faisant cela. Un gentil petit hybride docile... qui cachait un vil arnaqueur prêt à dépouiller sa victime, même de son honneur, de sa fierté. Elle n’avait pas intérêt à me chercher, là, je jouais le frêle personnage. Mais je pouvais devenir d’une seconde à l’autre un être plus sanguinaire, même si là... j’éviterais avec le monde nous entourant.
Revenir en haut Aller en bas
Profiteur
avatar Profiteur


Messages : 33
Points : 1077
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 22


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Byakuya Chihiro
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Magasine de mode - pv Konatsu   Dim 18 Déc - 18:03

Convaincue que cette petite rencontre allait être de plus en plus intéressante, Konatsu ne pouvait s'empêcher d'afficher un sourire radieux et de jubiler en son fort intérieur. La petite chose entre ses bras, ayant dans un premier temps sursauté face à ce contact inattendu, s'adressa de son ton le plus adorable envers la jeune femme, l'appelant maîtresse et voulant savoir si elle avait fait quelque chose de mal. Quelle créature bien élevée !

S'arquant encore plus vers l'avant, afin d'enlacer encore plus fort l'animal, l'albinos gloussa une nouvelle fois dans son oreille : 

- Eh bien, tu me sembles être une hybride tout à fait conditionnée. Je suis sûre que tu es aussi sage qu'une image...

Et puis, sans prévenir, Konatsu fit glisser ses mains jusqu'à ce que chacune d'entre elle empoigne les épaules de l'hybride, puis la fit pivoter juste devant elle. A cette distance, Konatsu pu amplement admirer l'adolescente se tenant à sa merci. Toute grillette, la jeune femme fit une petite courbette et enchaîna la discussion :

- Alors, est-ce que je te plais ? Parce que moi j'avoue être tombée sous le charme de ton petit minois ! Remarque, le corps n'est pas mal non plus, mis à part la tenue vestimentaire bien sûr. Si j'étais ta maîtresse, jamais je ne te laisserais te pavaner ainsi à l'extérieur.

Konatsu laissa ses yeux se lever au ciel suite à cette remarque. En effet, le regard social jouait beaucoup, ce dernier contribuant énormément à sa popularité. Si dans ses romans, elle n'hésitait pas à torturer ses personnages hybrides, jamais l'humaine ne se permettrait de se balader avec un hybride habillé comme un clown dans la rue. Par contre, à bien y réfléchir, l'idée paraissait intéressante à l'intérieur, dans l'intimité, là où son sadisme n'avait aucune limite. 

En attendant d'autres réactions de la part de son interlocutrice, Konatsu approcha son visage à quelques centimètres de sa victime, comme pour l'embrasser, mais n'en fit rien. L'humaine laissa plutôt ses yeux se balader comme si elle admirait un sac haute couture à travers une vitrine. L'écrivaine passa ainsi en revue le front, le nez, le menton, le cou... Et vint effleurer de ses doigts le collier en or qu'abordait l'hybride. Sans doute une marque d'appartenance à celui ou celle qui devait être son curieux propriétaire. 

- Tu appartiens déjà à quelqu'un pas vrai ? Ton humain voit-il un inconvénient à te partager un petit peu ?


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residencesenri.forumactif.org
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Magasine de mode - pv Konatsu   Jeu 22 Déc - 15:07


La jeune femme dans mon dos sembla bien heureuse d’avoir attraper un hybride, même si cela ne se voyait pas, je restais sur la défensive. Prêt à m’échapper au moindre de ses faux pas. Je ne savais pas ce qu’elle voulait, bien que d’après ses dires, j’étais une fille... Point à faire attention dans ma manière d’être, histoire d’aller le plus loin possible, en maintenant l’ambiguïté, sans me déclarer fille. De sorte à ce que je puisse m’en excuser sans lui mentir complètement.

 

Elle se serrait encore plus contre moi, sentant encore plus ses deux seins, toutefois je n’avais rien à en dire, donc bon...

Puis cette femme continua en pensant que j’étais conditionné oui... mais à voler !

 

Sans préavis elle me fit me retourner et je feintas la gêne, l’embarras, un peu rougissant, les mains croiser devant moi, regard baisser. Là par contre, j’aurais du mal à cacher le fait que je n’avais pas de poitrine... Cependant elle n’en fit pas par sur le moment. Faisant une petite courbette pour se présenter, même si elle ne dévoila pas son nom. Aussitôt en l’écoutant je fis une courbette maladroite d’hybride bien timide devant les humains.
 
-Je je.. vous êtes belle maîtresse. Répondis-je timidement à sa question, sans évoquer mon choix vestimentaire.

 

Là aussi, réaction surprenante de la jeune femme, elle s’approcha vivement de mon visage, de sorte que pendant un instant je crus qu’elle allait m’embrasser. Continuant de jouer mon rôle, je fermais les yeux et frémissant étirait mes lèvres  comme pour recevoir un baiser. Avant de me reprendre en rougissant violement, voyant que je m’étais tromper. Elle me demanda alors si j’appartenais à quelqu’un à cause de mon collier kitch et si on pouvait me prêter. Regardant mes pieds et triturant ma veste, je répondis d’une petite voix.
 
-Tant... tant que je rentre sans blessure, oui.
 
Alors... voilà que je donnais un peu plus de droit à cette femme sur moi, qu’allait-elle me faire faire ? Jusqu’à où pourrais-je continuer de faire l’efféminer sans la tromper. Quelque chose me disait que ma tenue ne lui plaisait guère, allait-elle m’en offrir d’autre ? Et bien que je doute que ce soit ce qu’elle avait en tête, elle pouvait me toucher de plus près, chercher un peu de chaleur... Tant que j’y trouvais mon affaire, de nombreuse chose me conviendrait.
 
-Que... que voulez-vous de moi, maîtresse ?
Revenir en haut Aller en bas
Profiteur
avatar Profiteur


Messages : 33
Points : 1077
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 22


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Byakuya Chihiro
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Magasine de mode - pv Konatsu   Jeu 12 Jan - 19:58

Satisfaite par la réponse de l'hybride, Konatsu fit une tape amicale sur la tête brune de son interlocutrice si bien élevée lorsque celle-ci lui affirma un prêt tant que la marchandise reste intact. Contre toute réponse, l'écrivain glissa ses mots à son oreille :

- Petite chanceuse, je n'abîme jamais les objets qui ne m'appartiennent pas. 

Sous-entendu flagrant, Konatsu n'aurait aucun mal à violenter ses propres hybrides. Elle l'avait déjà fait par le passé, provoquant carrément la mort du pauvre Shiryu. Mais hors de question de commettre un nouveau meurtre, les hybrides se devaient d'être garder en bonne santé afin de continuer à la servir comme il se doit.

Visiblement un peu inquiète, la jeune femme voulu connaître le sort qu'on lui réservait. Alors, sans plus tarder, Konatsu omit volontairement de ne pas répondre à ses interrogations et glissa vivement une main dans la sienne. Pressant le pas dans l'allée, l'humaine mena alors la danse, traînant sa victime dans son dos. La librairie était son refuge, elle connaissait le moindre de ses rayons sur le bout des doigts.

Sur son chemin, Konatsu croisa le propriétaire qui passait juste devant elle arpentant un livre dans chaque main. Alors, la demoiselle se permit de lui adresser un petit clin d'oeil complice et tourna aussitôt la tête sans attendre une quelconque réaction de sa part. De toute façon, elle était une cliente fidèle et, en tant qu'humaine, pouvait faire ce qu'elle voulait avec des hybrides.

Et finalement, Konatsu s'arrêta dans le rayon de la littérature érotique et s'engouffra parmi une pile d'ouvrage les plus malsains les uns que les autres. En plus de cela, personne n'arpentait l'allée. Elles étaient seules. Toute joyeuse, la jeune femme étira ses longs bras et tira la langue de manière puérile vers l'hybride.

- J'ai toujours rêver de faire des câlins ici...

Le genre de câlins qui finissaient toujours par aller plus loin et le faire en public pouvait s'avérer terriblement amusant. En plus de cela, cela faisait au moins une bonne semaine que Konatsu n'avait pas fricotée avec une demoiselle. Heureusement qu'il existait beaucoup d'hybrides femelles de temps à autre, prêtes à lui faire des compliments et à se montrer dociles, afin de combler ses désirs les plus inavouables. 

Tout à coup, Konatsu eut l'idée de déboutonner son long gilet en laine un par un. Elle jeta un coup d'oeil de temps à autre histoire d'être sûre que sa proie ne décide pas de partir en courant. Pas de panique, elle n'avait visiblement pas l'intention de partir. Satisfaire, l'humaine se contenta de laisser son gilet sur une pile de bouquin et s'approcha plus prêt de l'hybride, lui glissant une main sur sa joue. 

- J'espère que tu n'es pas trop jalouse ?

Pour souligner ses propos, le regard de Konatsu se déposa avec malice sur les atouts féminins inexistants de la demoiselle. Enveloppée dans un débardeur blanc décolleté, la poitrine de l'écrivain, quant à elle, se cachait derrière un tissus en dentelle, rendant la forme bien voyante bien que gardant un côté mystérieux. 

Puis, dans l'envie de savourer son câlin comme il se doit, Konatsu attrapa les fesses de l'hybride avec ses mains et la serra fort contre elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residencesenri.forumactif.org
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Magasine de mode - pv Konatsu   Mar 17 Jan - 18:51


L’étrange femme posa sa main sur ma tête, me gratifiant d’une caresse pour montrer qu’elle était satisfaite de ma réponse et me fit même par de la manière dont elle traitait les hybrides qui lui appartenait. Cela m’arracha une grimace, qu’elle ne put voir en se penchant sur mon oreille. Je commençais à me dire que c’était une mauvaise idée que de rester avec elle, visiblement cela pouvait même tourner dans son sens et non le mien.

 

Ainsi, j’étais prêt à me raviser lorsqu’elle me prit la main et me tira dans les allées. « merde... » Que ce qu’elle me voulait ? Selon à quoi elle pensait, je pouvait être dans les embrouilles assez rapidement. Je pouvais bien me faire avoir par mes propres trick. Réfléchissant, je la laissais me guider, tout en me tournant les méninges, essayant de trouver ce qui risquait d’arriver... Mais, dure, je ne la connaissais pas le moins du monde, d’ailleurs... Je ne savais même pas son nom, prénom. Ni elle le mien.

 

En quelque minute nous arrivions dans une allée atypique... Rayon érotique, j’étais pris au dépourvus, je ne l’avais pas vue venir celle-là. N’avait-elle pas parlé de vêtement ? Oh... peut-elle imaginait-elle que j’allais les enlever. Sauf qu’il y a un soucis... Elle pensait que j’étais une fille et donc elle risquait d’être surprise de voir qu’elle s’était tromper, pire, qu’elle pense que je l’ai tromper.

 

Deux solutions, soit je fuyais immédiatement, soit je tentais le tout pour le tout en lui avouant ce qu’il en était, avant qu’elle tombe des nues en apprenant la vérité.

 

Elle me parlait de câlin avec un petit sourire, qui me disait rien de bon, elle s’attendait à profiter d’une fille, pas d’un gars. Je déglutis au moment ou elle retira son gilet, l’atmosphère commençait à chauffer, ou roussir selon le point de vue. Il fallait que je réagisse le plus rapidement et comme fuir n’était plus envisageable. Je pris la caractère d’un jeune hybride docile, tout timide. Rougissant à sa main sur ma joue, sa main qui paraissait froide comparé à ma joue qui chauffait (quoi que moins que mes oreilles).

 

Elle regarda ma « poitrine » d’un air malicieux et me jeta une petite vanne. Je déglutis une nouvelle fois, intimidé, elle agrippa mes fesses et me pressa contre elle. J’avais replié contre moi mes bras, en X sur ma « poitrine » comme pour m’en protéger. Bien que je n’étais pas exciter, si cela continuait, elle finirai rapidement par sentir une bosse entre mes jambes. Autant ne pas faire durer tout cela, sous peine de me voir maltraiter et traiter de menteur. Timidement, la tête baisser, vers ses seins, hop remonter la tête vers le plafond et d’une voix tremblante, je lui répondis.

 

-M M Maîtresse... Je je... je crains qu’il y ai une petite méprise. J'évitais de la regarder, ma queue fouettant l’air derrière moi et frôlant ses mains sur mon fessier. Je ne suis pas... une fille. Dis-je d’une petite voix, non assuré.

 

Je retins presque mon souffle, me demandant comment elle allait le prendre, déjà si elle allait me croire. Car oui, certains pense que je mens, d’autre s’en fiche, mais comme là elle avait l’air de vouloir de s’amuser avec une femelle, un mâle n’était pas le bienvenu, même s’il est mignon et fait son timide tout docile. Voir aller, puceau (pas en vrai, mais je ne vous en dirais pas plus...) si cela lui faisait de l’effet. Je baissais mon regard, bien que mon menton tirait plutôt vers le haut, pour éviter d’avoir l’air de fondre sur sa poitrine, qui avait tout de même l’air appétissante...
Revenir en haut Aller en bas
Profiteur
avatar Profiteur


Messages : 33
Points : 1077
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 22


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Byakuya Chihiro
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Magasine de mode - pv Konatsu   Dim 26 Fév - 22:56

Konatsu sentit bien que la demoiselle prisonnière de ses bras semblait nerveuse, elle avait même cachée sa poitrine avec ses bras. Dans un premier temps, l'albinos cru que sa petite boutade de tout à l'heure avait eu un effet plus néfaste que prévu puis, dans un second temps, elle en conclut que l'hybride devait sans doute être vierge et ne se sentait pas prête à aller plus loin.

Finalement, la vérité fut tout autre : totalement gênée, la jeune fille déclara le fait de ne pas être une jeune fille. Aussitôt, l'albinos se figea et n'osa plus bouger, littéralement pétrifiée de honte. Et puis, elle posa vivement les mains sur les épaules de l'hybride au regard anxieux et l'écarta vivement, créant un véritable espace entre eux. Ensuite, comme si le fait de toucher cette créature pouvait lui donner la peste, l'écrivaine secoua les mains en grimaçant et leva même une main en l'air, fâchée d'avoir été trompée et comprenant aussitôt pourquoi la poitrine de son interlocutrice paraissait si insignifiante.

Contre toute attente, la main levée se figea dans les airs et ne parvient pas à destination, Konatsu venait en effet de se rappeler que toucher aux hybrides des autres pouvaient lui attirer de gros ennuies. Elle décida plutôt de croiser les bras, l'air farouche, plus aucun sourire ne parcourrait son petit minois. Visiblement frustrée, elle cracha :

- Bon allez, dis-moi pourquoi tu m'as menti !

Konatsu inspira lentement, comme elle l'avait appris dans ses cours de méditation autodidacte. S'énerver de la sorte ne lui ressemblait pas, surtout en public, cela était dû une grande partie par le fait qu'elle ne supportait pas qu'on se moque d'elle et, aussi, de sa petite frustration sexuelle.

D'un autre côté, l'humaine accepta aussi à l'hybride le bénéfice du doute et s'imaginait que peut-être, il n'avait pas osé la contredire suite à leur stupide quiproquo, de peur d'attirer ses foudres... Il est beau le résultat ! 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residencesenri.forumactif.org
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Re: Magasine de mode - pv Konatsu   Dim 5 Mar - 11:28


Là réponse ne se fit pas attendre la part de l’humaine, qui fut bien prise au dépourvus, alors elle était plutôt lesbienne ? Bah tant pis, cela aurait amusant de faire des galipettes dans un tel endroit et en plus avec une femme de son genre, j’en aurais été presque déçus.

 

Elle se recula vivement et je sentis sa colère gonfler, un petit air de dégoût même, puis elle se prépara à me gifler, je comptais me laisser faire, fermant les yeux sur le coup.

 

-nyah

 

Mais rien ne vint, j’ouvris un œil et la vis changer de position, elle me regardait avec... véhémence ? En tout cas, elle me demandait de m’expliquer. Tiens hum... ça peut-être intéressant. Je rougissais de honte et regardait mes pieds, mains dans le dos.
 
-Je... mon maître aime bien que je fasse une fille. Alors j’ai l’habitude de cela, mais je ne pensais pas que vous voudriez... faire cela. Je restais silencieux et demandais d’une petite voix. Est-ce si ennuyeux que je suis un garçon ? Je peux toujours faire ce que vous voudriez, j’ai juste... un zizi à la place d’un... minou. Dis-je à voix basse embarrasser.
 
En effet, si ce n’était que ma poitrine manquante qui lui posait problème et le fait que je n’ai pas un vagin, je pouvais toujours m’occuper d’elle ou me laisser faire par elle, le torse reste tout de même sensible, bon elle pourrait pas me doigter, mais après ?
 
-Je ne voulais vous mettre mal, vous surprendre. Mais... mais je comprends, pardon. Je vais partir... Lui dis-je d’une petite voix.

 

Je m’inclinais et me préparais à partir, me demandant si elle allait m’arrêter ou non. Cela aurait pu être amusant pourtant de rester et de le faire ici...
Revenir en haut Aller en bas
Profiteur
avatar Profiteur


Messages : 33
Points : 1077
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 22


Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Byakuya Chihiro
♠~ Fréquentations::

MessageSujet: Re: Magasine de mode - pv Konatsu   Jeu 30 Mar - 21:53

L'hybride déclara que son maître semblait prendre un malin plaisir à le préférer en fille et a peut-être dû l'élever comme tel. Cependant, le jeune garçon se proposa tout de même de servir d'objet sexuel à son interlocutrice, mais si il ne possédait pas l'équipement convoité pour cela.

"Pff, mais quel pervers..." pensa Konatsu en fronçant d'avantage les sourcils et en se mordant la lèvre inférieur.

Les hommes ne l'intéressait pas. Ils étaient si simples, si mécaniques, le corps d'une femme étant bien plus plaisait et amusant à explorer de part ses multiples possibilités... Quelle perte de temps. Le demoiseau finit par s'excuser poliment puis s'apprêta à faire demi-tour. 

Konatsu n'attendit pas plus longtemps, elle s'empara d'un geste rapide le gilet qu'elle avait laissé sur une pile de livres quelques instants plus tôt, le plia sous son bras et traça. Elle n'adressa aucun regard à son plan raté et prit bien soin de ne pas le toucher. Il ne représentait plus rien et n'existait même plus aux yeux de l'humaine. L'écrivaine finit par rejoindre son home sweet home pour son plus grand bonheur, un goût d'amertume encore en bouche, cette nuit, elle s'offrira un plaisir en solitaire - jusqu'à tomber d'épuisement.


[RP terminé, prêt à être archivé !]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://residencesenri.forumactif.org
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Magasine de mode - pv Konatsu   

Revenir en haut Aller en bas
 

Magasine de mode - pv Konatsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvel emploi, nouveau mode de vie (TERMINÉ)
» Chatbox: Mode d'emploi
» Mode d'emploi de la Blogosphère
» On recrute! (mode d'emploi)
» A la mode de chez nous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Hors RP :: Corbeille-