AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un peu d'aide, par pitié... [PV Célesta]
Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥


[RP Neko/Maitre; Min 10l; H/Ya/Yu autorisé]
 

Partagez | .
 

 Un peu d'aide, par pitié... [PV Célesta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar




MessageSujet: Un peu d'aide, par pitié... [PV Célesta]   Dim 19 Juin - 16:58







- Ma fille hurle de douleur ! Vous ne pouvez pas vous en occuper un peu ?!
- Désolé, Madame, nous faisons ce que nous pouvons. Quelqu'un devrait revenir bientôt avec les médicaments pour soigner votre fille, il faut que vous patientiez encore un peu.
- Ca fait des heures qu'on attend !
- Je suis désolé, je ne peux rien faire sans médicament.


Tu te tournes vers ton beau-père occupé à soigner les plaies d'une hybride récemment tabassée par son maître, lui demandant discrètement avec quelques signes rapides où est passé ta mère. Sauf qu'il n'en sait visiblement pas plus que toi. Elle est partie depuis un moment voler des médicaments à la ville d'en haut mais n'est toujours pas revenue et tu ne peux t'empêcher d'angoisser.

Comme chaque jour, le chaos règne autour de vous : les rares couvertures et matelas sont surchargés par des malades plus ou moins graves, hybrides et humains se lancent souvent des regards de défiance et une grande partie des patients te hurle de te dépêcher parce qu'ils souffrent et que tu n'as encore rien pour les soulager.

Heureusement, quand la crise cardiaque te frôle, ta mère court jusqu'à vous en brandissant les fameux médicaments comme l'ultime arme destinée à apaiser la foule de malades et leurs proches. Ses signes sont saccadés, rapides, stressés.


- C'est bon pour le stock de médicaments, j'ai toute la liste demandée, désolée pour le retard. Une bénévole a été envoyée chercher de la nourriture, par contre, il ne reste plus grand chose.
- Merci. C'est génial que tu sois de retour. Une minute de plus et on m'assassinait, je crois.

Même si tu essaies d'être positif, intérieurement, tu es un peu en colère. Quand il n'y a plus besoin d'aller chercher des médicaments, c'est la nourriture qui commence à manquer. Cependant soulagé de voir que ta mère n'a pas été capturée, tu ne te plains pas et te dépêches de donner aux patients ce qu'ils quémandent depuis un très long moment.

Avec un peu de chance, la plupart somnoleront d'ici quelques minutes et vous pourrez tous faire une petite pause bien méritée. Vous manquez tous clairement de matériel fiable et surtout de personnes prêtes à vous aider sans rien demander en retour mais vous faîtes tous de votre mieux sans y penser.

Une chose à la fois. Et très vite, la foule de gens en colère s'apaise. Tu laisses partir ceux qui n'ont plus besoin de vous ; Certains continuent néanmoins de vous demander mille choses impossibles à la fois.

- Monsieur, j'ai mal à la jambe. Et j'ai faim. J'ai très faim.
- Je m'en occupe, Yasuo. Fais une pause, une nouvelle bénévole est là, essaie juste de ne pas l'effrayer.

C'est vrai que tout le brouhaha des environs peut rebuter un peu et il vaut mieux éviter de faire fuir ceux qui seraient aptes à vous aider. Filant vers la jeune femme aux cheveux roses que ton beau-père t'a désigné d'un coup d'œil, tu pars l'accueillir avec une présentation convenable, satisfait de pouvoir enfin reprendre ton souffle.

Tu espères juste ne pas te retrouver en face d'une hybride méprisant les êtres humains. Ou de quelqu'un qui ne fait pas attention à te parler bien en face pour que tu puisses lire sur ses lèvres. Ou... tant de possibilités. Inutile de s'en faire, tu ne peux pas deviner qui elle est, après tout.

- Bonjour, je m'appelle Yasuo Warashi. Je suis médecin. Vous êtes ici pour nous aider bénévolement, c'est ça ?



Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu d'aide, par pitié... [PV Célesta]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe
» Haïti refuse un cargo d'aide alimentaire mexicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Hors RP :: Corbeille-