Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥️


[RP Neko/Maitre ;; Min. 200 mots ;; H/Ya/Yu autorisé (avec modération ♥)]
 

 :: Ville :: Loisirs :: Bar-cabaret "Lucky Drink" Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dis-moi doux géant, pourquoi m'intrigues-tu tant ? - Dallin ~

avatar
Messages : 82
Points : 618
Date d'inscription : 16/09/2018
Localisation : Un cabaret ou errant dans ma grâce
Des DCs? : Marty - Javier - Isamu - Andrew - Maximilian - Samantha - Travis - Rob - Tyr - Edward

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Aiden Weston
♠~ Fréquentations::
Diva of Song
Voir le profil de l'utilisateur




Moira O'Brien
Diva of Song
Mer 21 Nov - 18:15
Dis-moi doux géant, pourquoi m'intrigues-tu tant ?Cette journée sans chanter ou danser n'avait été qu'une succession de moments gênant et ennuyeux. Je pouvais mettre cela sur le dos de ma pseudo-célébrité, mais je préférais surtout chasser de mes pensées ce que j'avais vécu. Pourquoi ces hommes ne pouvaient-ils pas comprendre ma distance, mon manque d'envie de les voir de plus près ? Je me fichais bien de leurs injures, beaucoup moins de sentir leur doigt posé sur moi. C'était autant de raison de me rappeler mon passé, ce qui me hantait encore bien souvent. Je n'étais plus celle qui s'offrait aux hommes, c'était révolu. Je serrais le poing en bousculant un couple au beau milieu de la rue pour retourner dans le Lucky Drink. C'était bien le seul endroit où j'avais véritablement la paix. J'ignorais les noms d'oiseaux qu'ils me lançaient tout en avançant toujours. Je savais que le son de mes talons sur le sol fait de pavé ne passait pas inaperçu, mais je crois de toute façon ma journée m'avait prouvé mon absence de discrétion. Pourquoi avais-je décidé de sortir en sachant que je n'avais pas l'humeur pour ça ? Même Christian avait essayé de me retenir en prétextant avoir besoin de mon avis. Dire que je l'avais légèrement envoyé sur les roses. Je me mordillais la lèvre en me disant qu'il allait sans doute m'en vouloir ou me glisser une réflexion à propos de ça à mon retour. Je n'aimais pas ça d'avance, mais je l'avais tout de même cherché, il faut dire. Il m'avait sorti de la rue tout comme il l'avait fait pour d'autres dont ma Goldie chérie. J'avais d'ailleurs des choses à lui raconter entre mes quelques questions vis-à-vis d'elle et de ce petit Edward si chou.

Je finissais bientôt par arriver devant le bar-cabaret, lâchant un soupir de soulagement. Home sweet home comme disaient certains humains. Je m'empressais de pousser les lourdes portes qui amenaient dans le hall pour filer vers le bar. J'avais tellement voulu me dépêcher comme pour mieux retirer cette odeur d'humain que je portais sur moi, que je n'avais pas vu le géant face à moi. Je le percutais prise dans mes pensées avant de reculer d'un pas. Il m'arrivait bien souvent de rencontrer des hommes assez grands, comme Christian, mais celui-ci était immense. Je bredouillais quelque chose en perdant mes moyens comme rarement avant de secouer la tête. Moira qu'est-ce que tu nous fais là ? Ce n'est qu'un homme comme tant d'autre, il est simplement plus grand que la normale, pas de quoi faire ta jeune fille voyons. Je secouais à nouveau la tête en levant le regard. C'était bien ma veine que ce jour-ci, je tombe sur quelqu'un qui m'obligeait à lever la tête. « Je ne sais pas qui tu es mon grand, mais sache-le d'avance, tu m'intrigues. Je connais, si peu d'hommes qui sont capables de me faire lever la tête aussi simplement. Tu es perdu dis-moi ? Tu n'as pas trop le style des clients d'ici, mais je peux me tromper. D'ailleurs, je suis une malpolie qui te rentre dedans sans s'excuser. » Je me frottais la joue en lui lançant un sourire crispé. Je n'avais pas encore remarqué son bandeau tant sa taille me marquait bien plus que le reste. « Tu me pardonneras la bousculade, j'espère ? Au fait, je m'appelle Moira, la diva du cabaret, mais appelle-moi simplement Moira, mon grand. » Je tentais de détendre l'atmosphère en cachant que je me sentais particulièrement idiote, face à lui. La plupart du temps, c'était moi qui surplombais les gens, pas l'inverse.

©️ Crimson Day

_________________

Le triste chant d'une corneille brisée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Points : 108
Date d'inscription : 14/11/2018
Localisation : Laisse ses jambes le porter ci et là

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: /
♠~ Fréquentations::
Equalitazer
Jeu 22 Nov - 19:28
Dis moi doux géant, pourquoi m'intrigues-tu tant ?
feat. Moira ♥
Je suis rentré tard hier. La soirée passée au Lucky Drink a largement dépassé mes espérances. Tout ce qui avait été dit à son sujet n'étaient que vérité : le service tout autant que le Show avaient bel et bien le mérite que l'on reconnaisse la chaleur et le saisissement qui m’épris dès le commencement de la représentation. Inutile de voir pour apprécier le talent musical de la chanteuse. Sa voix m'a porté et ébahi. Je ne pouvais me décrocher une seconde. Mais celle qui m'a accueillie, a tout autant embelli cette soirée, si ce n'est plus. Sa joie et sa douceur n'avaient d'égal que son rire cristallin. Je ne m'étais jamais arrêté à ce genre de détails auparavant. Ma cécité m'a permis de porter davantage d'attention à ce qui m'entoure. Comme une sensation de percevoir le monde plus distinctement, dorénavant. Jolie ironie ?


J'ai quitté le bar en fin de veillée. Les pieds posés à l'extérieur du bâtiment, j'ai entendu les insectes chanteurs, noctambules. Tout comme moi. C'est d'un pas léger que je repris la route, avec pour seules dernières pensées la soirée passée. J'ai déambulé une bonne partie de la nuit dehors, n'ayant pour seule audition que l'air fouettant mon visage, mes cheveux teintés albâtre se mouvant au gré du vent. Cette soirée était probablement l'une des meilleures que j'eus passées ces dernières années. La routine et la lassitude m'avaient obstrué mais j'ai réussi à m'en dégager, pour cette fois. Il est fort probable que j'y retourne pour parer à ces dernières.

Au final une nouvelle journée tarie de banalités venait de pointer le bout de son nez, et je l'eus assumé sans grand mal. Même en revêtant une large préférence pour le silence, aujourd'hui me parût comme hier... Ou rectifiais-je, avant hier. Aussi fade et sans intérêt. Aucune surprise, rien de spécialement important, la rue est la même, les bâtisses aussi. Mais également les gens. 


Lorsque vint la fin de l'après-dîner, je pris finalement la décision de retourner au Lucky Drink. A croire qu'il ne m'a pas fallu longtemps mais l'ennui me tiraille réellement de tous les côtés ces temps-ci. Après une bonne dizaine de minute de marche -je m'améliore on dirait-, j'atteins l'entrée et pénètre à l'intérieur.

Et alors que je reprends en direction du bar, j'entends des talons aiguilles frapper avec rudesse contre le sol. Je finis par me stopper peut être trop abruptement cela dit car la demoiselle vint se cogner contre moi.

Avant que je ne m'apprête à lui conseiller, non sans amabilité, de faire un peu plus attention, elle me devance et me dit :


«Je ne sais pas qui tu es mon grand, mais sache-le d'avance, tu m'intrigues. Je connais, si peu d'hommes qui sont capables de me faire lever la tête aussi simplement. Tu es perdu dis-moi ? Tu n'as pas trop le style des clients d'ici, mais je peux me tromper. D'ailleurs, je suis une malpolie qui te rentre dedans sans s'excuser. »




Voix qui ne me laisse pas indifférent : je la reconnais, c'est la jeune femme qui a chanté hier. En tout cas, elle a le mérite de ne pas y aller par quatre chemin. Elle est un peu trop bavarde, non ? Elle a fait mention d'autant de mots en une phrase que je n'en dirais jamais moi même. Enfin, c'est peut être juste moi qui ne suis pas habitué.
Elle poursuit :



«Tu me pardonneras la bousculade, j'espère ? Au fait, je m'appelle Moira, la diva du cabaret, mais appelle-moi simplement Moira, mon grand.»



J'ai baissé mon visage, car au vu de ses dires, j'ai supposé qu'elle était bien plus petite. Je réponds doucement, sur un ton de plaisanterie léger :




«Uh.. Et bien je ne sais pas non plus qui tu es... Ma petite ?»


J'ai tenté un surnom, fortement médiocre et voire même risible ? J'aurais pu tout aussi bien la prénommer « naine », cela dit, je qualifierai ce dernier de péjoratif. Et ne l'ayant pas encore cerné, je ne sais pas vraiment jusqu'à quelle palier je pourrais m'élever sans monter dans les tours. On est pas tous dotés d'autodérision.



«La bousculade est déjà oubliée. Tu as l’œil, on dirait. En effet, ça ne fait que la deuxième fois que je viens ici. Diva sonne un peu osé, cela dit, tu as l'air de bien le porter. Je m'appelle Dallin, enchanté, Moira jolie voix. »



J'ai peut être tendance à paraître ambigu, espérons qu'elle ne pense pas à l'une de ces tentatives de dragues lourdes et dépassées dont j'ai déjà pu être témoin par le passé.



Me confier que je l'intrigue me pousse à lui en demander la raison :


«Intriguant, alors ? »


_________________
DALLY | Luingear Moiteil 
believe in yourself {rp 2/2
codage par Laxydunbar
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 82
Points : 618
Date d'inscription : 16/09/2018
Localisation : Un cabaret ou errant dans ma grâce
Des DCs? : Marty - Javier - Isamu - Andrew - Maximilian - Samantha - Travis - Rob - Tyr - Edward

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Aiden Weston
♠~ Fréquentations::
Diva of Song
Voir le profil de l'utilisateur




Moira O'Brien
Diva of Song
Mer 5 Déc - 15:33
Dis-moi doux géant, pourquoi m'intrigues-tu tant ?D'accord, je n'étais pas tombé sur un grand timide dans le fond. Il avait l'air sans doute perdu dans le cabaret, mais vu comment il me répondait, il ne manquait pas de répartie. J'apprenais bien vite son prénom qui dénotait un peu du reste des clients. Il avait quelque chose de particulier sans vraiment que je ne trouve de quoi il s'agissait. Il m'avait appelé petite sans vraiment que je me sente spécialement vexée par cela. Je devais le reconnaître vu la différence de taille entre ce grand Dallin et moi, effectivement, j'étais la petite pour le coup. J'allais devoir m'y habituer si ce géant à la voix calme décidait de venir assez souvent dans le cabaret. Je me demandais bizarrement s'il n'avait pas croisé Goldie étant donné qu'il venait pour la seconde fois d'après ses dires. Si c'était le cas, la chanceuse, elle avait croisé ce gentil colosse avant moi. Elle devait aussi avoir eu l'occasion de connaître la franchise et la répartie dont il semblait manier avec beaucoup de facilité. Je posais les mains sur mes hanches en agitant mon nez. Je me demandais s'il avait baissé la tête à mes mots pu à ma présence. Je ne savais pas ce qu'il y avait d'étrange chez lui, mais ce bandeau me perturbait. Est-ce qu'il me voyait ou non ? Trop de questions et aucune réponse ce qui allait m'agacer. J'appréciais son ton, mais il avait l'air d'oser sans vraiment savoir où il posait véritablement le pied. C'était presque mignon devant d'un inconnu qui me dépassait d'une tête et qui était un homme. Je m'amusais de ses commentaires sans perdre mon tempérament quand bien même je me sentais quelque peu atténué dans ma confiance. Même s'il semblait bien doux, il devait avoir la force suffisante pour me briser si cela lui prenait. « Maintenant, tu sais que je suis pour le coup. Non, diva n'est pas si osé que cela, je chante, je porte des robes, j'ai tout d'une diva…Même si j'en surjoue bien plus par amusement que par conviction. Cela fait partie du personnage, car je crois que je préfère encore siroter un martini dans ma loge que rouler des hanches pour leurs beaux yeux. »

Je haussais les épaules à sa dernière remarque en remettant mon manteau sur ma peau. Je continuais de me demander si sa vision était sur moi ou dans le vide. Il ne semblait pas vraiment avoir les yeux rivés sur moi et encore une fois, le bandeau ne m'aidait pas à savoir. Qui mettait un bandeau sur le visage, à part ceux pour qui cela n'était pas une gêne ? J'allais finir par lui poser la question afin de ne pas bouillir d'impatience et de toutes ses questions en suspens. « Merci pour le compliment, je continue de la travailler chaque jour afin de la rendre meilleure. Ce n'a jamais été ma profession de base enfin, je doute que cela t'intéresse vraiment. Par contre, je suis de plus en plus curieuse, vis-à-vis de toi et de ce que tu représentes. Je dois t'avouer que j'ai souvent la sainte horreur de me retrouver seule à seule avec un homme. Pourtant, tu ne sembles pas être dangereux à mes yeux. Ou du moins, même si tu me dépasses d'une tête, malgré le fait que je fasse plus d'un mètre quatre-vingt, tu as l'air sympathique, voir apaisant. Est-ce que la diva à la jolie voix peut proposer au géant qui ne la regarde pas vraiment dans les yeux, s'il veut bien boire un verre avec elle ? Retiens ta chance, je ne propose pas souvent à des hommes de boire en ma compagnie de façon aussi spontanée. » J'avançais en frôler volontairement son bras de ma main, avant de me glisser derrière lui avec un peu plus de malice. Je devais confirmer mon hypothèse coûte que coûte, sans pour autant m'entacher bien sûr. S'il était simplement caché de son bandeau, il réagirait à ce que je ferais, sinon j'aurais affaire au premier géant et aveugle de ma petite existence de diva. Je me dirigeais de plus belle vers le bar avant de m'asseoir sur la chaise la plus proche, attendant de voir ce qu'il ferait. Il m'était rarement arrivé depuis la maison close et mon arrivée au cabaret de croiser un homme autre que Christian ou Carl, qui sache me rassurer sans rien faire. Je ne savais encore rien sur ce Dallin, mais il était intriguant, vraiment. « Alors, mon intriguant ami, est-ce que tu vas me rejoindre et ne plus me dépasser d'une tête aussi facilement une fois assis ou vas-tu laisser une pauvre femme comme moi, boire seule aujourd'hui ? »

©️ Crimson Day

_________________

Le triste chant d'une corneille brisée.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Ville :: Loisirs :: Bar-cabaret "Lucky Drink"-
Sauter vers: