Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥️


[RP Neko/Maitre ;; Min. 200 mots ;; H/Ya/Yu autorisé (avec modération ♥)]
 

 :: Ville :: Loisirs :: Bar-cabaret "Lucky Drink" Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je t'assure, c'est gratuit ! (Feat Dallin ♥)

avatar
Messages : 36
Points : 351
Date d'inscription : 05/10/2018
Localisation : Sur la scène ou en train de flirter~
Des DCs? : Diana/ Roxanne / Hime / Athéna / Mégara/ Aelys/ Fealine/ Lavande
Seductress Pheasant
Voir le profil de l'utilisateur




Goldie Nova
Seductress Pheasant
Mer 21 Nov - 17:46

Dallin C.
Gilles Iosa

Goldie
Nova

「 Je t'assure, c'est gratuit ! 」
J’ouvrais les yeux en râlant un peut, le réveil finissant sur le tapis dans un bruit sourd, avant que je m’assoie en m’étirant. Je m’étais très bien habituée à habiter au même endroit que là où je travaillais. En vérité, ça avait des bons côtés : pas de route, plus de temps pour se préparer, boissons à proximité… Au final j’étais franchement bien tombée avec ce boulot. Rajoutez à tout ça un salaire décent pour une hybride, et ma vie était presque parfaite ! Je me levais finalement, avant d’aller prendre une douche rapide et de m’habiller, sous l’œil inquisiteur de Moira. Depuis qu’elle m’avais vue en train de bavarder avec Eddy, elle ne cessait pas de me demander comment je le trouvais ou si un rendez-vous ‘amical, bien sûr’ était prévus entre lui et moi. Et elle semble toujours déçue quand je lui ai dit que non, je n’avais pas donnée mon numéro, après tout s’il voulait me voir il savait que je vivais ici et en plus il ne me l’avait même pas demandé ! Enfin, j’enfilais ma tenue de travail accordée au thème de ce soir ‘La vie en rose’. Un body carmin avec des volants roses, des collants framboise, des talons assortis… Sans oublier mon éternelle queue de cheval haute, avec des plumes orange. Je descendais ensuite commencer ma journée de travail, rythme par les clients qui allaient et venais.

La matinée était relativement calme, après tout, c’était surtout pour le show du groupe de Moira que les gens venais, le soir. D’ailleurs l’heure commençait à approcher lorsque je vis quelqu’un entrer, avec une sorte de bandeau sur les yeux. Je clignais doucement des miens, l’observant quelques secondes avant de me faire appeler par mon patron pour apporter une commande. J’allais donc faire mon travail, laissant quelques minutes aux nouveaux arrivants de choisir. Je fis le tour de quelques tables, prenant les commandes avant d’aller les donner à notre barman blasé national et d’enfin arrivé à la table du jeune homme aux yeux bandés. Je me raclais doucement la gorge, ne sachant pas si avec ce truc sur le visage, il me voyait ou non. Je le sentais hésitant dans l’expression de son visage, mais surtout parce que je voyais qu’il jouait maladroitement avec quelques pièce dans sa main. J’en venais à me demander s’il ne faisait pas partit des hybrides à la rue… Comme moi quelques semaines auparavant, avant d’être sauvée par le travail que m’avais offert Christian en attendant que je trouve ‘quelqu’un’.

-Bonsoir monsieur ! Avez-vous choisis ? Si ce n’est pas le cas, je pourrais peut-être vous aider, vous conseiller ? Nous avons des bières, des cocktails avec ou sans alcool… un large choix, pour une clientèle de choix ! Et pour tous les budgets.

Je riais doucement, souvent mon caractère enjoué et entreprenant passait auprès des clients, mais on ne savait jamais. Certains n’hésitais pas à me dire que je n’étais pas professionnelle, donc j’adaptais mon comportement à l’humeur du client. Mais celui-là ne semblait pas vraiment être un client ordinaire… J’espérais juste que mon parfum n’allait pas le faire éternuer et qu’il n’allait pas perdre ses pièces.

_________________
Goldie glousse en #ff9900 et ça chanson c'est Plus rien sans elle ~
Rps en cours : 3/2 ! Et sa fiche est ici ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Points : 108
Date d'inscription : 14/11/2018
Localisation : Laisse ses jambes le porter ci et là

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: /
♠~ Fréquentations::
Equalitazer
Jeu 22 Nov - 1:41
Je t'assure, c'est gratuit !
feat. Goldie ♥
Emmitouflé dans mon manteau, je daigne ouvrir les yeux après une dure nuit de sommeil. J'espère qu'il est encore tôt, j''apprécie bien de me promener un peu avant le réveil du reste de la tribu. J'ai initié ce rituel il y a quelques années : ça me permet de me dégourdir les jambes, et de prendre un bon bol d'air frais pour assumer la journée. Matinée qui se passera notamment à la souche, à m'efforcer d'aider les uns et les autres. M'efforcer oui, parce que ce n'est pas l'envie qui me manque de les laisser se débrouiller. Peut être vais-je vous paraître égoïste, en attendant, avec toute franchise, je m'y sens bien, dans mon petit confort personnel. Mais j'avoue tenter la mise en œuvre de quelques efforts parfois. Pas parce qu'on me fait des remarques, simplement parce qu'il faut bien contribuer aussi. Je finis par sortir du nid, veste à la main. Comme je ne peux plus faire usage de ma vue, j'ai appris a davantage me concentrer de par l’ouïe, l'odorat et le toucher. C'est de cette façon que j'arrive à me repérer à travers allées, avenues et commerces. Être aveugle n'est pas quelque chose de simple, j'ai seulement appris à en faire une force. S'accabler ne servira à rien, et ça, je l'ai bien compris. A quoi bon se tourmenter ? Attendre une chose qui ne reviendra pas ? Le boomerang a fait un tour, mais son retour est vain.

Je me souviens que gamin, j'étais la risée d'un petit groupe, ils riaient de ma différence. Et j'ai fini par rire d'eux. Déjà à l'époque, les humains n'étaient pas très heureux d'avoir à partager la cour d'école, un morceau de gâteau ou ne serait-ce qu'un bout de trottoir avec des présumés monstres. Enfin, j'ai toujours positivé en proclamant le poing levé que j'étais spécial, et qu'au moins, je n'avais rien à envier aux autres. Aujourd'hui on peut le dire, je le suis toujours autant. Si ce n'est plus : avec mon bandeau sur le visage, mes deux mètre cinq je ne passe clairement pas inaperçu. Pas besoin d'être voyant pour sentir les regards qui pèse sur soi. Je surplombe la plupart des gens, ou tout du moins je le crois. Je pense même que mon ombre suffirait à protéger un ou deux passants de la pluie. Je déambule dans la rue, sans but précis, les doigts frôlant le mur, une odeur de muguet qui parvient à mes narines, et les oreilles tendues aux uns et aux autres. Je n'aime pas particulièrement les ragots, cela dit l'un deux m'est resté en mémoire. Un cabaret accueillant et chaleureux, où sont donnés des shows plus ou moins accrocheurs. Je ne tiens pas compte de ce que pense les autres généralement, mais elle m'a comme qui dirait donné envie d'y faire un tour. Je n'en ai jamais entendu parler, ou je n'y faisais pas attention. Ils font bar aussi. Je passe l'une de mes mains dans les poches de mon blouson à la recherche de deux pièces de cinquante centimes l'une. Je me souviens les avoir rangées ici, juste là. Je me souviens que c'est un vieillard qui me les a donnés un jour orageux, alors que j'étais à genoux contre le mur. Et ça remonte à un moment. Il devait penser que j'étais à la rue : ce qui n'est pas totalement faux. Car même vivant au sein d'une ruche, et à l'abri des caprices du temps, on pourrait tout aussi bien nommer mon cas ainsi. Je finis par les toucher du bout des doigts, heureux qu'elles soient encore là. J'aurais pu les perdre en route au vu de ma prise. Les routes tantôt désertes commencent à se remplir, certains déplore un retard à leur travail et d'autre sèment le tumulte de par leur klaxon sonnant à répétition. J'ai la migraine. Je rentre.

~

Lorsque vient le soir, je prends la route pour le fameux monument. Avec les instructions données par la demoiselle à son amie tout à l'heure, je pense avoir visualiser le lieu. Je finis par arriver au bout d'une vingtaine de minutes. J'espère ne pas arriver en retard pour le spectacle ! Face au bâtiment, j'ouvre la porte et pénètre en son milieu. Je tente de me familiariser, et une fois repéré, je marche d'un pas vif jusqu'à poser les pieds en salle. Enfin, je crois. Je longe la pièce et laisse danser mes mains le long des tables, pour finir par m'asseoir à l'une d'entre elle. Confortablement assis, je commence à déballer ma fortune -je vous entends déjà vous moquer-, et les fait valser entre elles d'un geste qui se veut léger, je n'aimerai pas les perdre.
Mais je commence à me torturer l'esprit : avec une si modeste somme, pourrais-je vraiment me faire don de l'un de leurs breuvages ? Je suppose que s'il est autant apprécié, c'est qu'il doit également y avoir qualité. Et qualité signifie coût. Enfin, je présume. Tant pis si je ne peux rien me payer, L'entente d'une jolie voix suffira à me régaler. Malgré tout, je suis un peu déçu.
Je demeure sur le qui-vive jusqu'à ce qu'un raclement de gorge me parvienne. Je sursaute. Les pièces terminent leur course sur la table dans un bruit assourdissant. C'est une horreur pour les tympans.


«Bonsoir monsieur ! Avez-vous choisis ? Si ce n’est pas le cas, je pourrais peut-être vous aider, vous conseiller ? Nous avons des bières, des cocktails avec ou sans alcool… un large choix, pour une clientèle de choix ! Et pour tous les budgets. »


Je détourne le regard vers elle. Je ne la vois pas, mais ça lui donnera probablement l'impression que c'est le cas. Sa dernière phrase me laisse perplexe. Aurait-elle lu dans mes pensées ? Son rire sonne comme une douce mélodie à mes oreilles. Enfin un joli son. Elle m'a l'air bien heureuse, c'est toujours mieux qu'un antipathique.
Je réponds :


«Uh... Vraiment pour tous les budgets ? Alors... Est ce que vous auriez quelque chose... de froid, sans alcool mais pas très cher ? S'il vous plaît.»

Je mime un pauvre sourire qui me vient pourtant du cœur. Mais ce n'est pas dans mes habitudes.



_________________
DALLY | Luingear Moiteil 
believe in yourself {rp 2/2
codage par Laxydunbar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Ville :: Loisirs :: Bar-cabaret "Lucky Drink"-
Sauter vers: