Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥️


[RP Neko/Maitre ;; Min. 200 mots ;; H/Ya/Yu autorisé (avec modération ♥)]
 

 :: Alentours de la capitale :: Bois de Nekai :: Maison d'Aria T. Murasaki Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'audace, c'est poser un lapin à Rei Hiwatari [Ft. Douce Aria ♥]

avatar
Messages : 192
Points : 3422
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : In the dark side!
Des DCs? : Raziel Thörn

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
[[ MODO ]] ▲ Le Séducteur
Voir le profil de l'utilisateur




Rei Hiwatari
[[ MODO ]] ▲ Le Séducteur
Jeu 5 Juil - 21:27
L'audace, c'est poser un lapin à Rei Hiwatari

HIWATARI
Rei

MURASAKI
Aria

Il y avait maintenant un certain temps que j'avais commencé à travailler avec une jeune hunter répondant au doux nom de 'Aria T. Murasaki". Je l'avais rencontré en ville, cette fille littéralement tombée du ciel, et pour vous dire la vérité j'avais en réalité commencé à travailler avec elle dans l'espoir de pouvoir un jour la séduire. Oui, au début, je ne pensais qu'à l'avoir dans mon lit comme toutes les autres... Puis j'étais tombé sous le charme de cette petite brute au coeur tendre caché sous une épaisse carapace renforcée et recouverte de pics empoisonnés! Elle avait su toucher mon coeur comme personne ne l'avait fait depuis... Mary. D'ailleurs, j'avais même cru un moment que je n'en avais plus, de coeur. Elle me prouvait le contraire par sa seule présence dans ma vie. Et quoi qu'il arrive, je ne lâcherais pas l'affaire!

Cet après-midi, nous avions rendez-vous dans un café de la ville, autours de 16 heures, pour parler de quelques informations que j'avais eu sur un groupe de rebelle qui pourrait potentiellement avoir un lien avec les malheurs qui s'étaient abattus sur sa famille. C'était comme ça, entre nous, je l'aidais et j'en profitais pour essayer de lui soutirer un peu d'attention... Le moindre sourire que j'arrivais à lui arracher était un vrai plaisir! ... Mais en principe, elle préférait tirer la tronche!

Arrivé un peu en avance, comme font les hommes galants, j'avais attendu Aria un moment. Je m'étais dit qu'elle devait être encore au travail, qu'elle n'allait pas tarder... J'avais fumé une cigarette, puis une deuxième que j'avais appelé "seconde" jusqu'à ce que vienne la troisième... Et bientôt, dix-huit heures arrivait et je n'avais aucune nouvelle de ma douce. Elle m'avait pourtant assuré qu'elle n'avait rien de prévu et qu'elle n'oublierait pas notre rendez-vous... Quelque chose devait lui être arrivé! Inquiet, je décidais de me rendre chez elle pour en avoir le coeur net.

J'avais donc prit ma voiture et m'était rendu au chalet où vivait Aria, dans la forêt. Une fois arrivé sur place, je sortais de la voiture et alla frapper à sa porte. Pas de réponse. Pourtant sa moto était encore là. Elle ne pouvait pas être loin! Je l'appelais:

« Aria?! ... AARIAAAAAAA?!!»

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 856
Points : 4237
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 21
Localisation : Dans la forêt de Nekai
Des DCs? : Misora - Roxana - Jane

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
[[ FONDO' ]]  ▲ Lame vengeresse
Voir le profil de l'utilisateur




Aria T. Murasaki
[[ FONDO' ]] ▲ Lame vengeresse
Mar 10 Juil - 23:53

ft. NOM Prénom

Ceci n'est pas un lapin, cher Hiwatari.
Plusieurs jours de traque m'avaient affaiblie.
J'étais rentrée chez moi très tôt ce matin. Vraiment très tôt. J'avais faim, sommeil, mal à la tête, j'étais sale et sentais mauvais... Pas envie de faire à manger. De toute façon, je ne sais pas faire à manger. Du coup je comptais je comptais réchauffer un plat surgelé aux micro-ondes... C'était sans compter sur ce dernier qui lâche précisément à cet instant. Bordel, j'aurai plus vite fait de frotter deux silex pour faire du feu que d'apprendre à me servir du four. Je ne sais pas combien de temps il m'a fallu pour cuir ce fichu plat mais j'ai fini par réussir. Je mange dans un silence de mort, assise sur un tabouret dans la cuisine, oublie de jeter le plat à la poubelle et me traîne dans les escaliers jusqu'à ma chambre. Prendre un bain? On verra à mon réveil, là je suis trop crevée... Je n'ai pas dormi depuis au moins deux jours, mes yeux ne tiennent plus ouverts, et puis ma tête me fait mal... Une fois dans ma chambre, je jète mon t-shirt dans un coin, mon jeans dans un autre, mon soutien-gorge on ne sait où... Où est mon pyja-... Oh et puis zut, je dors déjà de toute façon. Étalée misérablement sur toute la surface de mon lit double.

On frappe à la porte.
Quelqu'un appelle mon nom à pleins poumons.
- ... Hi...Watari? ... ... ... MERDE HIWATARI! Finissais-je par me souvenir.
J'avais rendez-vous avec Hiwatari aujourd'hui! Quelle heure était-il? Sans doute trop tard si il était ici. J'essayais difficilement de me dresser sur mes pattes. Mes jambes étaient comme du coton, mon mal de tête était toujours là... J'avais la sensation qu'on essayait de m'enfoncer les yeux dans le crâne, d'ailleurs ils coulaient et ma vue était de ce fait un peu trouble. Mon nez était bouché... Bravo Aria, c'était le moment de tomber malade. Enfin, je suppose que quand on ne mange presque rien et qu'on ne dort pas pendant deux jours on est des proies faciles pour les virus... Mais je n'avais pas le temps de me poser la question. J'essuyais mon nez et mes yeux et cherchait quelque chose pour me couvrir... J'enfile un t-shirt trop large avec le logo d'un groupe de rock et un short, attache rapidement mes cheveux pour qu'il ne se rende pas compte que je sortais du lit et courait vers les escaliers.
- J'ARRIVE!!! Criais-je aussi fort que je pouvais de ma voix endolorie en me ruant dans les escaliers.
Courir dans les escaliers n'est vraiment pas un conseil que je vous donne, d'ailleurs. Surtout en pantoufles. Je m’emmêlais les pieds, glissais et finissais de dévaler l'escalier sur les fesses dans un grand fracas. Heureusement, par réflexe, je réussis à protéger ma tête.
Bravo Aria.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 192
Points : 3422
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : In the dark side!
Des DCs? : Raziel Thörn

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
[[ MODO ]] ▲ Le Séducteur
Voir le profil de l'utilisateur




Rei Hiwatari
[[ MODO ]] ▲ Le Séducteur
Jeu 12 Juil - 0:30
L'audace, c'est poser un lapin à Rei Hiwatari

HIWATARI
Rei

MURASAKI
Aria

Je comptais les secondes depuis mon appel lorsque qu'enfin la voix d'Aria se fit entendre. Un peu plus et je rentrais par effraction pour la chercher! Elle ne pouvait pas avoir disparu après tout! Elle était forcément chez elle et si elle ne répondait pas, peu être lui était-il arrivé quelque chose... J'entendais ses pas précipités dans les escaliers et sa voix qui me criait qu'elle arrivait. Avait-elle juste oublié finalement? Bien qu'un peu outré car personne auparavant n'avait jamais oublié un rendez-vous avec moi, j'étais soulagé que ce soit cela et pas autre chose. Si elle le souhaitait, nous pouvions discuter ici ou fixer un autre rendez-vous, ce serait bien...

C'est ce que je pensais jusqu'à ce que j'entendes un énorme bruit provenant de l'intérieur. Le bruit d'une chute. Comme Aria vivait seule, cela ne pouvait être qu'elle! Une chasseuse pouvait aussi tomber dans les escaliers, après tout. Je me précipitais donc sur la porte pour l'ouvrir et entrer dans la maison en criant encore une fois son nom, inquiet. Je jeta un rapide coup d’œil à travers la pièce, mon regard trouva vite le pied de l'escalier, auquel mon amie se trouvait en position plutôt inconfortable. Je courus dans sa direction, sans même prendre le temps d'enlever mes chaussures, afin de lui porter secours. C'est une fois plus près d'elle que je remarquais ses yeux humides, ses cernes, son teint plus pâle que d'habitude. Ma princesse avait semble-t'il attrapé un bon rhume! J'inspectais rapidement, mais elle n'avait pas l'air blessée. Seulement quelques bleus, rien qui ne nécessite une hospitalisation en tout cas. Je remarquais qu'elle tenait sa tête. Elle avait de bons réflexes, en tout cas, surtout pour une malade.

« Je suis soulagé, tu n'as pas l'air blessée... Mais je vais t'examiner quand même avant que tu te relèves! » Fis-je en me mettant à sa hauteur.

Après un regard plus attentif, elle n'avait pas l'air blessée en effet... J'en profitais pour évaluer ce qui ressemblait à un bon rhume. Elle avait de la fièvre, pas qu'un peu.

« Tu n'as pas l'air d'avoir quoi que ce soit de grave mais dans le doute je vais quand même te porter pour te remettre au lit. C'est là que tu devrais être avec un rhume pareil... Depuis combien de temps tu le traînes? Tu aurais du m'appeler pour annuler, je ne t'aurai pas mangé! »

En lui parlant, je lui présentais mon dos pour la porter. Je ne me risquerais pas à lui proposer de la porter dans mes bras, elle risquerait de trouver de quoi me trancher la gorge!

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 856
Points : 4237
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 21
Localisation : Dans la forêt de Nekai
Des DCs? : Misora - Roxana - Jane

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
[[ FONDO' ]]  ▲ Lame vengeresse
Voir le profil de l'utilisateur




Aria T. Murasaki
[[ FONDO' ]] ▲ Lame vengeresse
Ven 13 Juil - 22:07

ft. NOM Prénom

Ceci n'est pas un lapin, cher Hiwatari.
Je suis là, assise par terre...
Comme une cruche. Je reste un moment, entre le choc et la surprise. Je viens de me gameler en beauté, j'ai mal aux fesses, aux genoux, aux coudes, je suis trop sonnée pour me féliciter de ne pas m'être cogné la tête ou brisé la nuque. Trop sonnée pour bouger aussi, d'ailleurs. Dans le feu d'action, je n'avais même pas remarqué qu'Hiwatari était rentré dans la maison et s'était précipité vers moi. Ce n'est que lorsqu'il parla que je remarquais sa présence. Mon regard se dirigea lentement vers lui. Je reprenais doucement mes esprits. Ce réveil difficile, ma fièvre, maintenant ma chute... Ce n'était décidément pas ma journée!
Hiwatari m'examinait et restait parfaitement impassible. Il ressemblait drôlement à un vrai médecin quand il était comme ça... Comment faisait-il pour passer outre ma dégaine et mon odeur -je rappelais que je n'avais toujours pas eu l'occasion de prendre une douche-? Il n'avait même pas l'air un peu dégoutté. Je ne m'inquiétais pas, de toute façon je n'avais que quelques bleus et un rhume... Il n'allait pas me ligoter à mon lit pour ça! ... Ah. Bah si. Le voilà déjà qui me fait dos en m'expliquant qu'il allait me porter jusqu'à mon lit où était ma place.
- J'ai pas besoin que tu me portes! Aide-moi juste à me relever et je peux marcher? D'ailleurs j'ai pas besoin d'aller au lit non plus! J'ai juste prit froid on ne va pas en faire un drame!
M'indignais-je. Même si je me sentais faible, je ne voulais surtout pas qu'il s'en aperçoive. La seule personne qui avait le droit de me materner, c'était Nikolaï, mon père adoptif. Parce qu'il savait toute mon histoire et ne savait pas faire autrement... Ça m'aidait bien je devais avouer.
Mais au fait...
Hiwatari aussi savait tout...
J'étais dans la confusion.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 192
Points : 3422
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : In the dark side!
Des DCs? : Raziel Thörn

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
[[ MODO ]] ▲ Le Séducteur
Voir le profil de l'utilisateur




Rei Hiwatari
[[ MODO ]] ▲ Le Séducteur
Jeu 19 Juil - 22:31
L'audace, c'est poser un lapin à Rei Hiwatari

HIWATARI
Rei

MURASAKI
Aria

Aria Murasaki était décidément une jeune femme bien coriace! Malgré l'importante chute qu'elle venait de faire et la fièvre que j'avais constaté -résultant sans doute de son état de fatigue simplement affolant-, elle refusait toujours que je la porte jusqu'à son lit. Je cherchais ce qui la gênait tant dans l'idée: était-ce le fait que j'ai un contact physique avec elle alors qu'elle me voyait toujours comme un vieux pervers tentant par tous les moyens d'opérer un rapprochement? Ou bien refusait-elle simplement d'avouer sa faiblesse et surtout d'aller se coucher alors qu'il y avait tant de choses plus importantes à faire? ... La deuxième solution lui ressemblait bien mais je devais avouer qu'une part de la première y était sans doute associée... Malheureusement.

Ne pouvant pas m'arrêter à son refus, je devais argumenter. Il était pour moi impossible qu'elle se relève et aille travailler dans cet état. D'autant plus que la dernière fois que cette demoiselle m'avait fait le coup elle avait fini par tomber en m'entraînant dans sa chute et nous avions failli nous tuer tous les deux! Hors de question que cela recommence!

« Aria... Tu te doutes bien que je n'en crois pas un mot? » Commençais-je. « D'abord, on n'attrape pas froid, en vérité. Un rhume est causé par une bactérie venue infecter tes voies respiratoires. Et pour avoir un rhume en cette saison, c'est sans doute que ton corps était bien affaibli à la base. Par la fatigue par exemple. Tu vois ce que je veux dire? La place d'une personne fatiguée et malade comme toi est dans un lit. Et c'est là que tu vas aller! Grimpe ou j'appelle une ambulance! »

Sur cette menace ridicule, je reculais vers elle en lui tendant toujours mon dos. Si cette fois elle ne montait pas je n'aurais pas d'autre choix que je risquer ma vie en la prenant dans mes bras... Allais-je être aussi stupide?

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 856
Points : 4237
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 21
Localisation : Dans la forêt de Nekai
Des DCs? : Misora - Roxana - Jane

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
[[ FONDO' ]]  ▲ Lame vengeresse
Voir le profil de l'utilisateur




Aria T. Murasaki
[[ FONDO' ]] ▲ Lame vengeresse
Sam 4 Aoû - 16:19

ft. NOM Prénom

Ceci n'est pas un lapin, cher Hiwatari.
Il ne me croyait pas...
Remarque, il avait bien raison! C'était évident quand on me regardait que je n'étais pas en état d'aller travailler ce soir... J'étais fatiguée, malade, et je venais de faire une chute dans l'escalier! Après m'avoir expliqué que je n'avais pas "attrapé froid" parce que ça n'existait pas en réalité et que mon corps était forcément bien affaibli et par conséquent pas en état de travailler, il me menaça d'appeler une ambulance si je ne grimpais pas sur mon dos. Tout sauf une ambulance! Tout sauf l'hôpital! J'avais toujours eu horreur de cet endroit et d'autant plus depuis que j'étais Hunter. Aller à l'hôpital signifiait un arrêt de travail, j'avais horreur de ça! Je n'avais rien à faire lorsque je ne travaillais pas, pire encore: je tournais en rond en comptant les heures que je perdais et qui pouvaient être décisives. Hiwatari le savait, d'où sa menace.
- Mais... Mais... Commençais-je en cherchant une porte dérobée. Je rentre de mission, je sens le sang et la transpiration, je dois prendre une douche... Et je compte bien y aller toute seule!
Cette excuse devrait passer! En effet, avec cette proximité entre nous Hiwatari ne devrait pas pouvoir nier que je sentais mauvais, très mauvais... Et puisqu'il me connaissait un minimum il n'oserait sans doute même pas plaisanter en proposant de m'accompagner dans la salle de bain.
Je reculais avec difficulté pour me retrouver adossée au mur, avec cet appui j'essayais de me relever mais mes jambes étaient comme du coton et je ne réussis qu'à glisser de plus belle et à me retrouver sur les fesses à nouveau. J'étais donc aussi faible? Pas étonnant que je sois tombée! Dans la précipitation, j'avais eu un gain d'énergie, mais il n'avait été que de courte durée. Maintenant j'étais en position de faiblesse... Plus que jamais...
Faible, faible Aria,
même pas capable de tenir sur ses pattes...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 192
Points : 3422
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : In the dark side!
Des DCs? : Raziel Thörn

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
[[ MODO ]] ▲ Le Séducteur
Voir le profil de l'utilisateur




Rei Hiwatari
[[ MODO ]] ▲ Le Séducteur
Mar 23 Oct - 23:52
L'audace, c'est poser un lapin à Rei Hiwatari

HIWATARI
Rei

MURASAKI
Aria

Voilà une situation qui avait le mérite de ne pas du tout évoluer. Nous étions toujours assis par terre, comme deux andouilles butées, à attendre que l'autre accepte de suivre nos indications. Je voulais qu'elle se repose, elle voulait que je la considère comme apte à aller au travail... C'était hors de question! La chute qu'elle venait de faire était bien la preuve qu'elle n'était pas dans son état normal. Cela me rappelait ce type qui avait traversé le Grand Canyon en funambule puis était mort d'une bête chute sur un trottoir bien plat... Cette histoire était-elle vraie d'ailleurs? Je n'en savais trop rien. Mais Aria avait beau être chasseuse hors du commun, elle restait un être humain avec des faiblesses qu'elle avait trop longtemps négligé. Elle devait en assumer le contrecoup maintenant, et peu être qu'après elle comprendra que se reposer est nécessaire pour son propre bien. Enfin, c'était moi qui disait ça: moi qui me gavait de médicaments divers et variés pour arriver à tenir debout. L'hôpital avait une fâcheuse tendance à se foutre de la charité.
Toujours était-il que, pour éviter que je la porte jusqu'à son lit, Aria avait trouvé un nouvel argument. Elle avançait à présent que rentrant de mission elle avait vraiment très besoin de prendre une douche... Et évidemment je ne pouvais pas l'y accompagner. Je me gardais bien de faire une blague à ce sujet, elle pourrait trouver un moyen de me trancher la gorge malgré son état. Dans la panique, je n'avais pas fait attention à ce détail jusqu'à maintenant et même là cela ne me dérangeait toujours pas... Peu être mon nez s'était-il accoutumé de cette odeur, celle de la douleur et de la fatigue... Mais ce n'était pas le moment de mener une réflexion sur moi-même, je devais trouver une solution pour cette situation...

« Euuuuh... Ok. Alors, je sais ce qu'on va faire. Je vais te porter jusque dans la baignoire, en suite tu devras te débrouiller... Tu n'as pas envie que je te voie toute nue. Ca ne me choquerait pas, je t'ai déjà recousu le ventre je te rappelle... Mais passons. Je vais rester devant la porte et je veux que tu me parles tout du long... C'est pour m'assurer que tu ne t'évanouisses pas. Tu peux dire n'importe quoi: raconter ta mission, réciter ta liste de course ou un poème de Rimbaud, ça m'est égal. Si tu t'arrêtes de parler plus de dix secondes j'entre! ... On fait comme ça? »

Je me rapprochais et attendis alors qu'elle s'accroche à mon cou pour pouvoir la porter jusqu'à la baignoire comme prévu.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 856
Points : 4237
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 21
Localisation : Dans la forêt de Nekai
Des DCs? : Misora - Roxana - Jane

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
[[ FONDO' ]]  ▲ Lame vengeresse
Voir le profil de l'utilisateur




Aria T. Murasaki
[[ FONDO' ]] ▲ Lame vengeresse
Sam 27 Oct - 12:56

ft. NOM Prénom

Ceci n'est pas un lapin, cher Hiwatari.
Alors mon grand, comment tu vas te sortir de celle-là?!
J'étais fière de ma trouvaille, pensant que cette réponse allait déboussoler mon cher Hiwatari mais j'avais pu constater à ma plus grande surprise qu'il s'en était sorti avec brio! Le fait était là: j'avais vraiment besoin de prendre une douche, nul doute que je me sentirais déjà bien mieux une fois ceci fait... Et pour se faire, il ne pouvait pas m'aider! Il devrait être forcé de me laisser me débrouiller puis admettre par conséquent que j'en étais capable et enfin me laisser tranquille! Sauf qu'il avait encore des arguments pour lui, le bougre. Comme je l'avais imaginé, il voulait tout de même me porter jusqu'à la salle de bain... Si il y tenait! Il faudrait bien que je me tienne debout par la suite alors je ne voyais pas bien l'intérêt. Mais, craignant que je ne me blesse à nouveau ou fasse un malaise, il me demandait de parler sans m'arrêter temps que je serais seule dans la pièce. Le son de ma voix étant une assurance que j'étais encore consciente. Il ajoutait qu'il entrerait dans la pièce si je m'arrêtais de parler plus de dix secondes. Je n'avais pas imaginé cette façon de procéder, il était drôlement malin tout de même!
- ... Là je crois que je dois abdiquer... Répondais-je en passant mes bras autours de son cou pour qu'il puisse me porter.
Il devait y avoir des lustres que personne ne m'avait porté sur son dos. Qui était la dernière personne à l'avoir fait? Nikolaï? Je ne me souvenais pas qu'il ai fait ça... Donc ça devait être papa... En effet, ça remontait à long... J'étais pensive, tellement ailleurs que je ne remarqua pas quand il se leva. Ses cheveux sentaient bon, j'arrivais à le sentir malgré l'odeur nauséabonde que je dégageais moi-même... Peu être parce que j'avais le nez directement plongé dedans. Je n'avais pas le choix, si je gigotais pour m'éloigner je pourrais tomber... Il n'empêchait que cette odeur était agréable, fraîche comme un chewing-gum à la menthe. Oulà. Qu'est-ce que je racontais? Mes pensées allaient dans tous les sens, sans doute parce que j'étais malade!
J'attendis qu'Hiwatari m'aie déposée dans la baignoire et soit sorti de la pièce en fermant la porte derrière lui pour commencer à me déshabiller tout en essayant de raconter quelque chose:
- C'est bon? T'es sorti? Alors... Faut vraiment que je te parle tout le temps? ... Excuse moi, d'ailleurs, j'aurai pas du oublier notre rendez-vous, la mission m'est tombé dessus comme un cheveu sur le soupe et j'ai pas pu refuser. Quand j'étais là-bas je pouvais pas te contacter pour annuler et après ça m'est sorti de la tête, j'étais trop crevée en rentrant. D'ailleurs c'est le bazar dans la maison et y a plus rien à manger. Une fois déshabillée, je me lavais les cheveux tout en continuant de parler, m'efforçant de parler plus fort pour couvrir le bruit de l'eau et qu'il m'entende. Nikolaï devrait passer avec de la nourriture ce soir ou demain mais en attendant mon frigo est à sec! ... Ah oui, Nikolaï c'est mon mentor. Un vieux chasseur borgne, ne t'étonne pas si il débarque, il fait un peu comme chez lui ici. Ça ne me dérange pas, on a vécu ensemble quand j'étais gamine donc j'ai l'habitude de le voir traîner dans le coin. Ça t'emmerde pas trop ce que je raconte? J'ai pas l'habitude de parler aussi longtemps! ... Ah! Je vais plus quoi dire! J'ai à peine lavé mes cheveux et j'ai plus rien à raconter! Je commençais à bégayer, cherchant quelque chose à dire alors que je frottais mon corps avec une éponge savonneuse. Euh... Ça te dérange pas trop j'espère? De rester là... Je sais qu'on devait se voir à la base mais tu étais pas censé t'occuper de moi... En général quand je suis malade je me couvre un peu et je vais bosser. Nikolaï râle mais je le fais quand même... J'ai pas grand chose à raconter à part le boulot mais c'est pas grave j'ai presque fini. Alors que je me rinçais j'eus un éclair de lucidité. Et merde! J'ai oublié de te demander de sortir une serviette du placard!
Je réfléchissais un instant, une idée me vint. Même si elle me faisait rougir c'était la seule solution.
- Tu... Peux entrer pour m'en donner une? ... Je serais cachée derrière le rideau... Elles sont dans l'armoire de gauche... Et n'en profite pas pour regarder!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 192
Points : 3422
Date d'inscription : 29/12/2014
Localisation : In the dark side!
Des DCs? : Raziel Thörn

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
[[ MODO ]] ▲ Le Séducteur
Voir le profil de l'utilisateur




Rei Hiwatari
[[ MODO ]] ▲ Le Séducteur
Lun 19 Nov - 0:23
L'audace, c'est poser un lapin à Rei Hiwatari

HIWATARI
Rei

MURASAKI
Aria

J'avais réussi à me sortir d'une situation délicate! Fier de moi, je m'étais assis devant la porte de la salle de bain et écoutait avec attention la voix d'Aria... Pas spécialement ce qu'elle disait, de toute manière c'était très confus, mais plutôt sa façon de parler: je m'assurais que le son de sa voix restait régulier, cela pouvait être mauvais signe si elle se faisait plus faible ou moins claire... J'avais vaguement compris qu'elle parlait de sa mission, du bazar à la maison, de son mentor qui devait lui apporter de la nourriture... Elle ne savait pas cuisiner? Quant au bazar, je n'avais pas fait attention mais maintenant que j'y regardais il y avait des canettes de thé glacé qui traînaient un peu partout, des vêtements aussi, de la vaisselle un peu... Des papiers... Et aussi des armes. Pas étonnant mais pas rassurant non plus! Je me concentrais à nouveau sur sa voix, je ne devais pas me laisser distraire! C'est alors que je l'entendais hausser la voix: elle venait de remarquer que nous n'avions pas pensé à préparer de serviettes. Nous voilà à nouveau les pieds dans une situation bien pourrie! Je m'attendais à devoir formuler une phrase beaucoup trop longue avec beaucoup trop de fois les mots "je suis désolée" dedans et dans laquelle je devrais expliquer que j'allais entrer les yeux fermés pour prendre une serviette... Mais à ma grande surprise c'est elle qui me demandait de le faire. Il n'allait pas falloir déconner sur ce coup-là! Nerveux, je pris une grande inspiration.

« D'accord. Ne bouge surtout pas. » Répondais-je, faussement sur de moi.

Je n'avais aucun problème avec la nudité... Mais Aria en avait un! Je voulais garder ma tête sur les épaules, un quiproquo pourrait suffire à lui donner l'idée de me l'ôter. J'appuyais doucement sur la poignée de la porte... La pression montait alors que j'ouvrais cette dernière. J'entrais dans la pièce et me ruait sur le placard de gauche. Je ne perdais pas de temps et m'emparais d'une serviette du plus grand format disponible. J'avançais d'un pas vers la baignoire, une main sur les yeux et l'autre bras tendu tenant la serviette. Je passais nerveusement mon bras de l'autre coté du rideau.

« Voilà... » Fis-je par besoin de signaler ma présence.

Aussitôt qu'elle eut prit la serviette, je la lâchais et me hâtais de sortir de la pièce en refermant bruyamment la porte derrière moi. Seulement là je pus respirer. Si il ne m'était pas arrivé de craindre pour ma vie par le passé, j'aurai pu dire que ce moment fut le plus effrayant de ma vie.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 856
Points : 4237
Date d'inscription : 29/12/2014
Age : 21
Localisation : Dans la forêt de Nekai
Des DCs? : Misora - Roxana - Jane

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de:
♠~ Fréquentations::
[[ FONDO' ]]  ▲ Lame vengeresse
Voir le profil de l'utilisateur




Aria T. Murasaki
[[ FONDO' ]] ▲ Lame vengeresse
Lun 10 Déc - 1:16

ft. NOM Prénom

Ceci n'est pas un lapin, cher Hiwatari.
Ne surtout pas bouger!
Facile à dire, moins facile à faire. J'avais demandé à Hiwatari d'entrer pour me donner une serviette, que nous avions oublié de préparer lorsqu'il m'avait porté dans la salle de bain. Idée du siècle! Demander à un pervers notoire d'entrer dans votre salle de bain quand vous y êtes nue et vulnérable! ... Mais non, je devais lui faire confiance, c'était mon camarade maintenant. Si vous ne croyez pas votre allié capable de se retenir de vous mater dans la salle de bain comment pensez-vous pouvoir le croire capable de prendre votre parti dans une situation qui vous désavantage ou encore faire le bouclier humain devant vous quand vous serez blessé et menacé de mort?! Bon, j’exagérais un peu. Il avait l'air aussi gêné que moi d'ailleurs. Sans doute avait-il compris, la dernière fois, que je pouvais le tuer pour moins que ça. Agréable de penser que je lui faisais toujours peur même dans cette situation de faiblesse. Il m'avait rappelé de ne surtout pas bouger avant d'entrer, en un éclair il s'était emparé de la serviette et me la tendait depuis l'autre coté du rideau. Je l'avais attrapé et une demi-seconde plus tard j'entendais la porte de la salle de bain se fermer bruyamment. Je pouvais bouger!
Je respirais enfin, me séchait avec la serviette et me rhabillait aussi vite que je le pouvais. Confiante, je décidais que je pouvais me lever seule. Mauvais plan. Moi déséquilibrée par la fièvre + la baignoire mouillée... Vous devinez que j'avais glissé et m'était étalé dans la baignoire dans un grand fracas. Mes vêtements trempés et un peu énervée, je me résiliais à appeler:
- Hey Hiwatari! J'ai... Besoin de toi pour sortir...
Je le disais, mais je supposais qu'il avait déjà compris de lui-même...

_________________


Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Alentours de la capitale :: Bois de Nekai :: Maison d'Aria T. Murasaki-
Sauter vers: