Utsukushi Neko Sekai
Hellow! ♪ <br> Tu n'es pas connecté? c'est peu être que tu n'es pas encore inscrit alors... Magne toi de le faire! Non, je blague, on ne veut pas te forcer la main, mais n'hésite pas à nous rejoindre. <br> Et si tu es déjà inscrit, connecte-toi pour voir tes messages privés et répondre à tes RPs, ce serait sympa! ♥️


[RP Neko/Maitre ;; Min. 200 mots ;; H/Ya/Yu autorisé (avec modération ♥)]
 

 :: Ville :: Culture et éducation :: Bibliothèque Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rien que toi et moi [PV Julia]

avatar
Messages : 47
Points : 1914
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 23

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Byakuya Chihiro
♠~ Fréquentations::
Profiteur
Voir le profil de l'utilisateur




Konatsu Asuka
Profiteur
Mar 5 Juin - 23:26
Ah la bibliothèque, sans doute le lieu préféré de Konatsu. Si un jour la vue venait à lui être retirée définitivement, c'est avec beaucoup de confiance qu'elle penserait encore pouvoir se déplacer sans le moindre problème, tant le moindre recoin n'a plus aucun secret pour elle ! Mais aujourd'hui n'était pas une journée comme une autre. 

La jeune femme était installée à une petite table à deux places, dans un des coins des plus reculés de la bibliothèque. L'écrivain avait informé le gérant plus tôt dans la journée qu'elle attendait une hunter afin de pouvoir l'interviewer. L'homme lui avait assuré en retour qu'il veillerait à diriger les lecteurs loin de leur table pour ne point les déranger - à moins que ce ne soit l'inverse ?- m'enfin, cela n'a pas d'importance. 

Pour l'occasion, la demoiselle n'avait pas hésité à porter une robe rouge vif en dentelle ne possédant qu'une bretelle et s'arrêtant juste au-dessus des genoux. Le tout rechaussé par des talons aiguilles blanches, assorties à la couleur de son ombrelle accrochée au coude de la chaise. A ses pieds, un sac à main en cuir marron dont elle y avait sortie un carnet ainsi qu'un stylo à bille avec empressement, tant il lui tardait de pouvoir commencer à griffonner des notes.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce rendez-vous, Konatsu le devait à un vétéran. Je vous avais pourtant prévenu que vous auriez du mal à me croire ! En fait, il faut revenir quelques jours plus tôt, en plein salon littéraire. Cet événement culturel se déroulait à Nekai et de nombreux auteurs de la région y avaient été convié. Bien sûr, ayant un public assez particulier, l'albinos était placé un peu plus à l'écart contrairement aux autres mais cela ne la gênait nullement, rencontrer des fans étaient amusants un moment mais quand une montagne de dédicaces s'accumulent, cela devenait de moins en moins fun. 

Et, parmi les nombreux lecteurs qui souhaitaient échangés un mot avec Konatsu, il y en avait un qui avait particulièrement attisé sa curiosité : un soixantenaire en fauteuil roulant portant un gilet militaire abordant quelques badges, sans aucun doute prestigieux. Lorsque l'homme était venu à elle, il lui demanda bien entendu un autographe et s'empressa d'ajouter :

- Vous écriverez "pour un vieil hunter à la retraite"... 

Konatsu faillit s’étouffer. Jamais elle n'avait eu l'occasion d'approcher un hunter jusqu'à maintenant et s'empressa de caresser son interlocuteur dans le sens du poil afin qu'il se présente un peu plus. 

Et, comme le courant passait pour le mieux, elle lui fit part d'un très gros tracas : elle avait pour projet de sortir son prochain roman centré entièrement sur l'histoire de Shiki, son personnage principal, pour parler de son enfance mais aussi et surtout développer en détails ses premiers pas en tant que hunter. Elle pensait en effet que cela lui permettrait de justifier le sadisme du personnage et de créer plus de complicité avec ses lecteurs. Tout ceci n'était qu'un gros tissus de mensonge inventé sur le coup mais il fallait croire qu'elle s'était montrée convaincante car le vieillard ajouta aussitôt qu'il faudrait en effet rendre les faits réalistes en allant directement enquêter sur le terrain. 

- Mais voyez-vous, bien que j'ai insisté à plusieurs reprises, le QG n'a jamais voulu me donner un coup de main, je ne vous parle même pas du camps de dressage... 

Là, ce n'était que pure vérité. Apparemment, peu de hunters prenaient ses romans bien au sérieux et semblaient bien trop occupés dans leur métier. 

- Hum ne vous inquiétez pas mademoiselle Asuka. Vous savez, mon fils a acquis une certaine notoriété au QG et puis c'est un rang A, le vrai portrait craché de son père ! Je vais vous trouvez quelqu'un, de préférence qui correspond le mieux au passé de Shiki. 

Autant dire que si Konatsu n'avait pas autant de tenue, elle aurait sauté au cou autour de l'ancien, tant sa joie fut immense ! Ils se quittèrent par la suite, s'échangeant leurs coordonnées. Et puis une semaine plus tard, l'ancien hunter l'avait invité au restaurant et en profita pour lui apprendre une superbe nouvelle : une hunter a été choisie pour la retrouver à la bibliothèque le lendemain même en fin de journée. De mieux en mieux ! 

Bon par contre, Konatsu ne passa clairement par la soirée de sa vie, à entendre cet homme lui raconter ses vieux souvenirs, sa conscience professionnelle lui interdisant de lui révéler trop de détails. A la place il lui parla plutôt de sa famille, de son divorce, de comment il avait élevé ses fils... Bref l'écrivaine hochait la tête et l'écoutait avec attention, mais c'était vraiment parce que cette interview allait être l'aubaine de sa vie !

Trépignant d'impatience, Konatsu consulta sa montre : déjà 17h, dire que la bibliothèque fermait dans une heure. L'albinos eut soudain peur que tous ses sacrifices allaient être réduits à néant, finalement. Elle se mordit alors légèrement ses lèvres teintés de gloss rosé et fit de petits mouvements qui brassaient l'air avec son stylo d'une main, signe que le stress ne manquerait pas de l'envahir si son invitée ne daignait pas de se montrer au plus vite. Il fallait y croire, rien qu'un peu ! 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Points : 627
Date d'inscription : 02/03/2018
Age : 17
Des DCs? : Heaven, Thérésa, Rebecca, Ellen, Rosemary, Freya, Gabrielle, Euphemia, Olympe, Daphné, Amber, Chloé

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: //
♠~ Fréquentations::
Hunter
Jeu 7 Juin - 18:30
Julia & Konatsu
"Pour le meilleur et surtout pour le pire."

On se foutait de ma gueule, c'était pas possible autrement. Hier soir, assez tard, j'avais reçu un appel. Un supérieur m'informant qu'il voulait me voir le lendemain le plus tôt possible. Bon, sur le coup, ça semblait être pour quelque chose de plutôt important. Dans ma tête, j'avais pensé à une mission spéciale, ou quelque chose comme ça. Donc j'avais mis mon réveil tôt, ne voulant pas louper ça.

En me levant, je m'étais vite préparée. Petit-déjeuner, douche, et nourrir Vivi. Ma boule de poils noire n'avait pas l'habitude de tant d'agitation dès le matin. Je le sentais plus excité que d'ordinaire. Quand j'allais rentrer, une bonne séance de jeu m'attendait avec lui. A le surveiller pour qu'il ne fasse pas de connerie. Comme grignoter des câbles, ou d'autres choses de ce genre.

J'arrivai au QG aux alentours de dix heures. Ce n'était pas extrêmement tôt, mais je n'avais pas voulu venir avant. J'avais besoin de dormir un peu quand même. Là, il m'avait fallu attendre que mon supérieur arrive. A ma grande surprise, il était accompagné d'un collègue à moi que je connaissais. Un peu plus âgé, et très efficace en tant que chasseur. A ce moment, je m'attendais à une mission en duo.

Sauf que, je déchanta vite en entendant les premières paroles. Non, on ne m'envoyait pas en mission. On m'envoyait jouer les secrétaires pour une interview. Avec une écrivaine que je ne connaissais même pas. Je ne lisais déjà pas beaucoup, et j'étais sûre de n'avoir jamais touché à un de ses romans. On me prenait pour une débutante juste bonne à donner des informations. Super.

Ils m'avaient entendus après cette annonce. J'avais tenté le coup de gueule en disant non. Mais rien à faire, c'était moi qui devait y aller et personne d'autre. Génial, j'étais vraiment ravie par cette perspective. Je quitta la QG, furibonde, rentrant chez moi à toute vitesse. Si d'ordinaire j'étais déjà assez antipathique, là ça devait encore plus se voir. Si quelqu'un m'avait abordé, il se serait sûrement prit une flopée d'insultes.

Chez moi, j'étais passée par plusieurs phases. D'abord, j'avais tenté de me défouler sur tout et n'importe quoi. Mais comme je risquais de casser quelque chose, j'avais fini par arrêter. Du coup, j'étais passée aux cents pas dans le salon. Sauf qu'entre le tournis que ça donnait, et Vivi qui s'excitait autour de moi, j'avais aussi abandonner. Au final, j'avais passé mon après-midi sur le canapé, à jouer avec mon lapin.

L'idée de ne pas y aller me traversa l'esprit. Et je faillis rester à la maison au lieu de me rendre à la bibliothèque. Mais si je faisais ça, je risquais des ennuis. La requête venait d'un hunter vétéran. Dire non, ça revenait à dire adieu à sa carrière. Donc je n'avais pas vraiment le choix. Dans un simple jogging avec un tee-shirt, je m'étais mise en route. En traînant le plus possible des pieds.

La bibliothèque. J'avais du y aller deux ou trois fois dans ma vie. Ce n'était pas le genre de lieu que j'aimais. Un endroit où on s'enfermait pendant des heures pour lire, très peu pour moi. Je ne savais pas comment trouver l'écrivaine que je devais rencontrer, alors je demanda au bibliothécaire. Il devait m'attendre puisqu'il me guida rapidement vers la personne avec qui j'avais rendez-vous.

Une jeune femme qui ne devait pas être beaucoup plus vieille que moi. Cheveux blancs, yeux rouges. Albinos j'aurais dit. Elle était habillée plutôt chic. Quelle ironie quand moi j'étais en tenue simpliste. Avec mon habituel air renfrogné, je m'installa à la table, face à elle.

-Bon, moi c'est Luz. J'ai aucune envie d'être là, donc on peut faire ça vite ? Qu'est-ce que vous voulez savoir ?
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   

_________________
Julia ronchonne en #6A5ACD - Indisponible pour rp 2/2
Never give up
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Points : 1914
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 23

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Byakuya Chihiro
♠~ Fréquentations::
Profiteur
Voir le profil de l'utilisateur




Konatsu Asuka
Profiteur
Dim 10 Juin - 21:58
Alors qu'on venait tout juste de s'installer face à elle, Konatsu eut un léger sursaut qui la fit instantanément sortir de ses angoisses. Une blonde se présenta sous le prénom de Luz et prévint tout de suite à son interlocutrice que sa présence ici n'était clairement pas un plaisir, elle voulait même mettre vite un terme à l'entretien. Face à tant d'aplomb, l'albinos ne put s'empêcher d'émettre un petit rire cristallin, celui-ci ne sonnait nullement moqueur, il exprimait juste sa joie face à tant de soulagement. 

- Je vous remercie sincèrement d'avoir prit la peine de venir jusqu'à moi. Je me doute bien que vous avez des choses plus intéressantes à faire en tant qu'huntresse ! Je m'appelle Konatsu. Konatsu Asuka. Je tâcherai d'être brève. 

La jeune femme marqua une pause, se mordant la lèvre supérieur. Etre brève n'allait pas être chose aisée, tant les questions se bousculaient dans son esprit. Peut-être que préparer un plan avec des questions à l'avance l'auraient grandement aidé, quel piètre débutante faisait-elle, à toujours tout improviser sur le tas !

Mais l'écrivain sut très vite se reprendre, affichant un sourire qui se voulait doux. Là voilà qui plongeait avec assurance son regard dans les yeux marron de la demoiselle. Stylo en main prêt à caresser habilement le papier, elle se lança :

- Commençons par l'essentiel : pouvez-vous me dire en quoi consiste la profession de hunter et ce que cela implique aussi ? J'aimerai aussi savoir comment vous vous différenciez par rapport à un braconnier.  

En attendant la réponse à sa première et complète question, Konatsu prit le temps d'observer plus en détail son interlocutrice. Elle semblait vraiment jeune et, avec sa tenue de sport, difficile de lui trouver beaucoup de charme aux premiers abords. Pourtant, son visage avait ce petit quelque chose d'harmonieux qui ne la rendait nullement androgyne. Oui, elle pourrait être carrément mignonne en prenant un peu plus soin de sa féminité.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Points : 627
Date d'inscription : 02/03/2018
Age : 17
Des DCs? : Heaven, Thérésa, Rebecca, Ellen, Rosemary, Freya, Gabrielle, Euphemia, Olympe, Daphné, Amber, Chloé

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: //
♠~ Fréquentations::
Hunter
Mer 13 Juin - 21:10
Julia & Konatsu
"Pour le meilleur et surtout pour le pire."

Avec toujours autant de sympathie, j'avais lancé les choses. Plus elle faisait vite, mieux ce serait. Qui sait, peut-être que je serais un peu plus conciliante si elle ne prenait pas trop son temps. J'aimais bien les gens réactifs, on arrivait à s'entendre. Ça devait bien pouvoir être fini en une dizaine de minutes.

Un rire sortit de la gorge de l'écrivaine. Ça ne sonnait pas moqueur, mais je ne savais pas comment l'interpréter. Elle ne tarda pas après à se présenter. Approuvant au passage ce que je disais. Oui, j'avais des choses plus intéressantes à faire. Et elle avait l'air de le savoir. Tant mieux.

Bon, c'était pas de sa faute si on m'avait choisi pour répondre à ses questions. Elle, elle avait juste demander un hunter, et c'était tombé sur moi. Si j'étais de mauvaise humeur, c'était pas à elle d'en faire les frais. Enfin, c'est ce que j'essayais de me dire. A mettre en pratique, c'est plus compliqué.

Sa première question fut assez générale, assez classique. On m'avait déjà demandé de parler un peu de la profession, à des gens curieux. Par contre, la différence avec les braconniers, c'était déjà plus rare comme question. C'était plutôt ironique, sachant que j'étais devenue chasseuse pour pas être assimilée à eux.

-Les hunters sont ceux chargés de capturer les hybrides pour les remettre soit en animalerie, soit en centre de dressage selon le comportement de l'hybride. Les chasser, ça veut bien sûr dire mettre de côté ses sentiments personnels. On ne peut pas avoir pitié d'un hybride quel qu'il soit.

C'était rare que je me montre diplomate comme ça. Comme quoi, quand il s'agissait de parler de mon métier, je pouvais faire un effort. Puis je me forçais, pour pas avoir de problèmes après. Si elle se plaignait de mon comportement, ça n'allait pas le faire.

-Par rapport aux braconniers, on a un peu plus de respects pour les hybrides qu'eux. Les hybrides qu'on attrape sont destinés à être mis à la vente un jour ou l'autre. Le mieux, c'est d'éviter de trop les blesser et surtout de les tuer. C'est mauvais pour le commerce après. Et bien sûr, les braconniers n'ont aucune formation ou aucun certificat pour chasser les hybrides. Parfois même ils peuvent s'en prendre à l'hybride de quelqu'un.

Rien qu'à ma voix, ça devait s'entendre que je ne les aimais pas. Soupirant, je me laissa un peu glisser sur ma chaise. Je ne savais même pas à quoi lui servirait tout ça. J'aurais peut-être du me renseigner un peu sur elle et ses livres avant de venir.

-Elles vont servir à quoi ces infos ?
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   

_________________
Julia ronchonne en #6A5ACD - Indisponible pour rp 2/2
Never give up
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Points : 1914
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 23

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Byakuya Chihiro
♠~ Fréquentations::
Profiteur
Voir le profil de l'utilisateur




Konatsu Asuka
Profiteur
Sam 23 Juin - 0:47
Tandis que Luz répondit vivement à ses premières requètes, la main de Konatsu s'agitait sur le papier. Pas besoin de voir ce qu'elle griffonnait, seuls quelques coups d'oeil de temps à autre pour être certaine de ne pas faire entrechoquer les mots entre eux furent nécessaires. Cela lui donna au moins l'avantage de garder son regard posé sur sa mystérieuse interlocutrice. 

Evidemment, les informations demandées sur les hunters étaient on ne peut plus classiques, rien de bien nouveau même pour une simple civile. Mais, une idée très intéressante émergea : le fait de mettre les sentiments personnels de côté, de ne pas avoir pitié de l'hybride au moment de sa capture. A cette idée, un rictus se forma brièvement sur le coin des lèvres de l'albinos ; jamais elle ne penserait pouvoir ressentir un pareil sentiment pour des êtres pareils. 

En fait, dans son cas, elle pourrait même facilement faire preuve d'aucune pitié si il lui fallait un jour capturer des humains pour les rendre esclaves. Franchement, la pitié, c'est bon pour les faibles et les imbéciles. 

La voix de Luz se fit plus dure lorsqu'elle évoqua le sujet des braconniers. Rien de bien étonnant, à ce que sait Konatsu, ils font facilement de l'ombre aux hunters et personne n'aime perdre sa crédibilité à cause d'imposteurs. Et puis, la blonde finit par demander à quoi allait servir tout cet interrogatoire. 

L'humaine agrandit son sourire, se sentant soudainement flattée d'avoir suscité un brin de curiosité chez la chasseuse. Il lui fallut bien quelques secondes de réflexion avant de se lancer :

- Eh bien, c'est pour mes livres. Je suis écrivaine et je prends mon métier très à coeur. J'ai envie d'offrir à mes lecteurs un aperçu de la réalité car, depuis que les hybrides font partis de nos vies, ils ne cessent de faire débats qui ont tendance à déchirer notre société...

Konatsu aurait pu pousser ses réflexions plus loin, mais elle se souvint qu'il fallait garder Luz coopérative et qu'il valait ainsi mieux poursuivre leur objectif au lieu de s'éloigner du sujet initial, d'autant plus qu'elle n'était pas certaine que ses points de vue personnels puvaient l'intéresser. Se rappelant des paroles de la blonde concernant les différences entre hunter et braconnier, elle en profita pour se servir de ses informations afin d'appuyer ses propos : 

- Enfin, bref. Pour faire simple : mon personnage principal, Shiki, est un hunter expérimenté de talent qui ne tient guère les hybrides dans son coeur. Il ne les tut qu'en cas d'ultime recours et ne les blesse pas physiquement : c'est un manipulateur de génie, sachant appuyer là où ça fait mal pour détruire psychologiquement quelqu'un. Forcément, il n'a aucun respect pour les braconniers. Là je dois m'occuper de son passé, expliquer ses débuts, c'est un personnage beaucoup trop mystérieux mais je n'ai pas trop réfléchit à la manière de l'exposer en étant plus jeune... Bien que je sais d'avance que je veux en faire un jeune brisé qui n'a pas eu d'autre choix que de se forger une carapace pour survivre. Alors je récolte tout ce que je peux et je piocherai ensuite, il faut que je m'imprègne un peu plus du monde des hunter en attendant. Heureusement que vous êtes là pour m'aider ! 

Konatsu lança un regard pleins de gratitude à Luz, voir presque mielleux. Il faut dire qu'elle venait de se lâcher, faire un monologue pareil n'était pas du tout prévu à la base. Et pourtant, malgré ses nombreux défauts, l'albinos s'était montrée étonnamment sincère : ses romans représentaient toute sa vie soit son gagne-pain mais surtout, sa plus grande passion. 

- Allez, revenons plus en détails sur les hunters, voulez-vous ? J'aimerai connaitre tout ce qui concerne votre fascinante communauté : les grades, le recrutement des nouveaux hunters, l'attitude face à la hiérarchie... Et surtout, toutes les choses qu'est amené à faire un tout jeune hunter, cela pourrait m'aider grandement pour me donner de l'inspiration. 

La jeune femme ne lâcha pas son sourire, toute excitée à l'idée d'entendre à nouveau Luz s'exprimer, en espérant qu'il lui restait encore beaucoup de patience pour essayer de combler sa soif de curiosité. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Points : 627
Date d'inscription : 02/03/2018
Age : 17
Des DCs? : Heaven, Thérésa, Rebecca, Ellen, Rosemary, Freya, Gabrielle, Euphemia, Olympe, Daphné, Amber, Chloé

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: //
♠~ Fréquentations::
Hunter
Jeu 28 Juin - 22:24
Julia & Konatsu
"Pour le meilleur et surtout pour le pire."

Au fut et à mesure, je me détendais un peu. Sans la trouver sympathique, je ne la trouvais pas non plus détestable. Elle faisait son job, et prenait le temps de s'intéresser à des sujets avant d'écrire. En me faisant perdre mon temps, mais passons. Je devais arrêter de faire une fixette sur ça, ce n'était pas sa faute.

Je n'y connaissais rien au monde de l'écriture. Le mieux que j'avais pu faire, c'était les petites rédactions à l'école. Je n'avais pas de talent particulier pour l'écriture, et encore mois une passion. Je n'étais pas une fille scolaire de base. Mon truc, c'était plus le sport. Chose un peu compromise avec ma maladie, mais je faisais avec.

En y réfléchissant, d'un côté, elle et moi on avait un point commun. Elle n'avait pas de maladie qui la rongeait, mais être albinos, ça ne devait pas être facile à vivre tous les jours. Je ne connaissais pas exactement la chose, mais déjà rien qu'au physique, ça pouvait effrayer des gens. Woah, j'avais réussi à nous trouver un truc qui nous rapprochait.

Ça se voyait que son métier, c'était toute sa vie. Rien qu'à l'entendre, on entendait qu'elle était passionnée. Suffisamment pour s'être presque lancée dans un grand discours sur les débats qui animaient la société. Le genre de chose à laquelle je ne m'intéressais pas vraiment. Au moins, elle s'arrêta vite pour revenir au sujet principal.

Un personnage hunter expérimenté dont elle voulait écrire la jeunesse. Donc pour ça, elle prenait toutes les informations disponibles. Ouais, c'était loin d'être con comme démarche. Interroger directement un hunter, c'était la bonne idée. J'étais bien placée pour pouvoir lui parler du monde des chasseurs.

Son regard presque mielleux me fit hausser un sourcil. Elle était honnête ou est-ce qu'elle voulait juste me caresser dans le sens du poil ? Au vu de sa passion, je penchais plutôt pour la première proposition. Elle pouvait bien me remercier, je prenais le temps de répondre à ses questions. Alors que j'avais failli lui poser un lapin.

Maintenant, elle attendait que je développe un peu plus le monde des hunters en général. Encore des réponses faciles à apporter.

-Pour le recrutement, ceux qui souhaitent devenir hunter passent des test, aussi bien physiques, médicaux et intellectuels. Puis il y a une formation auprès d'un hunter agrée. Si on réussit tout ça, on obtient le certificat de hunter. Bien sûr, avoir déjà suivi une formation militaire ou avoir un parent hunter peut faciliter certaines étapes.

Pour ma part, j'avais été soutenu par mon père adoptif. Si il ne m'avait pas facilité la tâche dans ma formation, ça n'avait pas été difficile de commencer cette dernière.

-Il y a un classement des hunters selon l'efficacité de chacun. Mieux on est placé, plus on a tendance à se faire respecté. L'ancienneté joue aussi beaucoup. Les hunters travaillent soit seuls, soit en équipe. D'ailleurs certains hybrides sont formés spécialement pour nous aider. Un jeune hunter aura des missions moins importantes le temps de faire ses preuves. Souvent juste rattrapé un hybride qui a fait une fugue, des choses comme ça.

Je me serais jamais cru capable de parler autant. Je voulais connaître son secret à cette écrivaine pour réussir à me faire parler. D'autant que je restais patiente.
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   

_________________
Julia ronchonne en #6A5ACD - Indisponible pour rp 2/2
Never give up
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Points : 1914
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 23

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Byakuya Chihiro
♠~ Fréquentations::
Profiteur
Voir le profil de l'utilisateur




Konatsu Asuka
Profiteur
Dim 29 Juil - 18:43
Konatsu continuait d'écrire des mots clés sur le bout de papier, prenant garde à aller vers l'essentiel. L'écrivaine se sentait en confiance durant son interview puisque Luz répondait de manière à la fois précise et développée. Bref, un parfait entre-deux. 

Tout d'abord, l'huntress lui apprit les étapes du recrutement : une série de tests aussi bien physiques que psychiques. Le corps médical devait sans doute y avoir son importance, l'écrivaine imaginait qu'un bon candidat se devait d'avoir une bonne condition physique. Avec sa mauvaise vue, elle se serait sans doute fait recalée, aucune personne saine d'esprit ne lui aurait confier une arme. 

Ensuite, pour obtenir le certificat d'hunter, il fallait suivre une formation approuvée et validée par un aîné. Konatsu en déduisit que, comme pour chaque métier, il devait bien y avoir du piston là dedans. Encore un point qui pourrait être palpitant à développer pour plaire à ses lecteurs, quitte à mettre en scène des hunters malhonnêtes et abusant de leur pouvoir. 

N'évoquant nullement sa propre histoire, Luz enchaîna sur le classement et confirma les préjugés de Konatsu, la plupart du temps plus les aînés avaient de la bouteille, plus ils se faisant respectés au sein de la guilde. La jeune femme nota aussi avec attention le fait qu'on demandait souvent à un nouveau d'attraper un hybride ayant fugué, cela pouvait être une bonne piste de départ pour commencer les premières aventures de Shiki.

Lâchant un peu son stylo, Konatsu procéda à une rapide relecture visuelle et s'empressa d'enchaîner :

- Il me faudrait encore un plus de détails. J'imagine que vous autres hunters devaient posséder un règlement, une charte ? Pouvez-vous m'en donner les grandes lignes ? 

Passant une main contre son front, Konatsu fut surprise d'y retrouver de la sueur. Beurk. Il faut dire qu'aussi concentrée dans sa tâche, l'écrivaine ne s'était pas ménagée. Elle se promit intérieurement que prendre une douche sera la première chose à faire après avoir quitté Luz. Et pourtant, elle ne souhaitait pas du tout que leur chemin se sépare, bien au contraire... Quelque chose l'attirait, sans pouvoir y mettre le doigt dessus. 

L'albinos rêverait de lui poser des questions plus personnelles, mais n'osa point, par peur de la braquer. Non, il était encore trop tôt. Alors, elle se contenta de continuer à demander des généralités :

- J'aimerai aussi savoir dans quelles circonstances un hunter se verrait retirer son titre. Quelles sont les fautes les plus graves qui l'amèneraient à une telle sanction ? 

Connaître les lois qui unissaient les hunters permettraient à Konatsu à encore mieux percevoir leur fonctionnement interne, ce qui lui donnait un espèce de sentiment de pouvoir - vu que c'est elle qui pourra appliquer ses sanctions à ses personnages fictifs. Décidément, la jeune femme se sentait extrêmement privilégié auprès de Luz, pour autant qu'elle accepte de lui dévoiler les petites ficelles de sa profession.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Points : 627
Date d'inscription : 02/03/2018
Age : 17
Des DCs? : Heaven, Thérésa, Rebecca, Ellen, Rosemary, Freya, Gabrielle, Euphemia, Olympe, Daphné, Amber, Chloé

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: //
♠~ Fréquentations::
Hunter
Ven 17 Aoû - 15:58
Julia & Konatsu
"Pour le meilleur et surtout pour le pire."

Il arrivait quand le moment où je m'énervais parce que j'en avais marre ? Le moment où je perdais patience ? Le moment où j'arrêtais de répondre ? J'avais si peur que ça des représailles si je répondais pas ? Non, ça devait pas être ça. Me faire engueuler par mes supérieurs, je m'en foutais un peu.

Alors pourquoi j'étais encore si calme ? Elle avait du me faire quelque chose, c'était pas possible autrement. J'avais jamais répondu à des gens curieux avec autant de précisions. Peut-être que, d'un côté, ça me faisait plaisir de voir une personne s'intéressant aux hunter. Pour une bonne raison surtout. On avait toujours des petits malins qui faisaient des blagues.

Enfin, dans mes réponses, je restais tout de même très vague. Très générale. Toutes les informations que je donnais, on pouvait facilement les obtenir. Au moins, elle avait le privilège d'entendre ça de la bouche d'une chasseuse. Tiens, j'aurais pu rajouter ça. Les interviews, hors cas particuliers, on donnait souvent ça aux novices. Ça permettait de voir si ils connaissaient bien leur métier.

Dans le fond, au final, je n'étais pas si mal là. Je me surpris même à détailler un peu plus l'écrivaine. Ses traits, son visage, tout son physique. Elle était plutôt belle tout compte fait. J'y avais même pas fait attention avant. En même temps, je faisais rarement attention au physique de quelqu'un. J'avais autre chose à faire, et je m'en foutais un peu.

Pourtant, je me souvenais encore des fois au collège. Les fois où, avec des amies, on s'amusait à rêver sur tel ou tel garçon. Aujourd'hui, en y repensant, je trouve ça débile. Mais à l'époque, je regardais beaucoup les garçons mine de rien. On est con quand on est gamin. Mais bon, c'est normal on va dire. J'avais treize ans à cette époque.

Konatsu passa sur le règlement des hunter. Le genre de truc que j'avais du lire en diagonale. Ouais, j'étais bien placée pour lui en parler. Je connaissais vaguement les règles quand même, au point de ne pas faire de grosse bourde en mission. Mais de là à lui ressortir les grandes lignes du règlement...

-Oui, nous avons un règlement. Mais... Je vous conseille plutôt d'aller vous renseigner ailleurs pour avoir les grandes lignes. Moi et la lecture ça fait deux.

Un moyen de dire que je ne l'avais quasiment pas lu. Les règles, je les avais assimilées sur le terrain. Oui, ça faisait pas très sérieux, mais j'étais comme ça. Ça commençait à faire beaucoup de questions. Les écrivains avaient-ils toujours besoin d'autant de détails pour leurs livres ? Peut-être que c'était un métier plus compliqué que ce que je pensais.

-Je dirais que la faute la plus grave, ce serait de blesser, voir tuer, un civil. Humain j'entends. On ne chasse que les hybrides, on n'a pas à toucher aux humains. Donc c'est à nous de faire un peu attention. En général on ne chasse qu'en dehors de la ville d'ailleurs. Ça évite trop d'accidents, et ça évite qu'on ne fasse des dégâts matériels. Sinon... Dans la mesure du possible, on ne doit pas trop amocher les hybrides. Même si on ne sera pas forcément sanctionné si l'un est blessé, ou si on en a tué un.

Je repris mon souffle après ça. J'avais beaucoup parlé. Je réfléchissais en même temps à ce que j'aurais pu oublier. Mais il me semblait avoir tout dit.
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   

_________________
Julia ronchonne en #6A5ACD - Indisponible pour rp 2/2
Never give up
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Points : 1914
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 23

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Byakuya Chihiro
♠~ Fréquentations::
Profiteur
Voir le profil de l'utilisateur




Konatsu Asuka
Profiteur
Jeu 23 Aoû - 22:15
Alors que Luz collaborait très bien jusqu'à présent, elle ne semblait pas connaître les grandes lignes du code des hunters sur le bout des doigts. Ne pouvant cacher sa déception, Konatsu se mordit la lèvre inférieur de frustration tant sa réponse ne lui convenait pas. Comment l'albinos allait pouvoir réussir à visualiser le règlement alors qu'obtenir cette interview et embobiner son nouvel ami, c'était avéré être un véritable parcours du combattant jusqu'alors. 

La jeune femme se contenta alors de soupirer ouvertement, visiblement bien dépité :

- Ah, si seulement je pouvais visiter le QG des hunters un jour...

Avec ce stratagème, Konatsu espérait que sa complainte n'allait pas tomber dans l'oreille d'une sourde. A moins qu'elle ne la trouve super gonflée sur ce coup là. En fait, pendant qu'elle écrivait, il lui avait semblé que sa chasseuse en avait profité pour la détaillé. Oui, l'écrivaine avait vraiment eu l'impression que ses yeux marron s'étaient posé un peu partout sur les recoins de son corps. Mais peut-être qu'elle se faisait des films, qu'elle s'imaginait ce qui l'arrangeait. Parce qu'il faut bien reconnaître que, de son côté, l'albinos ne restait pas insensible face au petit caractère de la jolie blonde.  

Heureusement, ses autres réponses furent un peu plus intéressantes. Assez logiques à deviner au final, mais au moins les informations venaient d'une source fiable. Donc tuer un être humain restait un crime et, en plus de ne plus être hunter, l'assassin ne devait sans doute pas échapper à quelques années de prison. Alors que les hybrides, jamais on ne pleurerait sur le sort. Et Konatsu trouvait que cela allait totalement de soi. Pour elle, ces créatures n'avaient rien à voir avec les humains, ils étaient juste là pour servir. S'ils mourraient, c'est comme si n'importe quel machine électronique tombait en panne. On jette et on achète un autre. C'est aussi simple que cela. 

Mais les hunter devaient quand même éviter de tuer des hybrides. Au même titre que Konatsu s'interdisait de tuer un nouvel hybride de ses mains. Parce que, dans tous les cas, ça pouvait quand même vachement être mal vu par l'opinion public si cela venait à s'apprendre. 

Bref, Konatsu voulu ensuite changer de sujet, partir complètement sur autre chose. Les questions d'ordre général lui manquaient, la fin approchait tout doucement... Il fallait profiter. Et collecter le plus d'informations au passage, son but d'origine rappelons-le. 

- Et sinon... J'ai bien compris que les braconniers pouvaient mettre des bâtons dans les roues aux hunters. Mais ont-il d'autres ennemis ? Les hybrides rebelles, par exemple ? Quelles sont les motivations qui pousseraient des rebelles à s'attaquer aux hunters ? Est-ce que c'est déjà arrivée ? Soyez sans crainte, tout ce que vous me direz restera confidentielle. 

Ouais, encore un sacré risque. Pas sûre que Luz prenne le temps de lui décrocher quelques infos si cela concernait le QG car Konatsu restait une simple civile. Mais il fallait bien tester les limites de la blondinette. 

L'albinos voyait les rebelles comme la pire abomination de l'humanité, des êtres revendiquant des idéaux qui lui semblèrent tous grotesques. Des animaux, voilà tout ceux qu'ils sont et tous ceux qu'ils seront toujours. 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Points : 627
Date d'inscription : 02/03/2018
Age : 17
Des DCs? : Heaven, Thérésa, Rebecca, Ellen, Rosemary, Freya, Gabrielle, Euphemia, Olympe, Daphné, Amber, Chloé

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: //
♠~ Fréquentations::
Hunter
Mer 29 Aoû - 12:53
Julia & Konatsu
"Pour le meilleur et surtout pour le pire."

Sa déception à ma réponse, je ne l'avais pas manquée. Forcément qu'elle était frustrée. Je ne lui avais même pas donné des informations de base sur le règlement. Mais bon, tant pis. Elle allait devoir se renseigner ailleurs pour ça. Demander à un autre hunter, ou trouver un moyen de voir directement au QG.

D'ailleurs, elle lança l'idée dans son soupir. Je haussa un sourcil. Il fallait que je comprenne un message là-dessous ? Elle voulait sûrement profiter de l'occasion pour réussir à me convaincre de lui faire un jour visiter. On autorisait pas les civils là-bas, hormis cas spéciaux. Comme des riches venus chercher un garde du corps.

Peu de personnes en dehors des chasseurs et des dresseurs pouvaient se targuer d'avoir vu l'intérieur du QG. De toute façon, il n'y avait pas grand-chose à y voir. Les hybrides en plein dressage et pas toujours bien traités pour certains. Et puis la vie quotidienne des chasseurs. Entre collègues, c'était comme dans n'importe quel autre métier. Des conseils, des amitiés et des engueulades.

On était pas mal connus pour avoir mauvais caractères. Et j'étais pas le bon exemple pour dire le contraire. Et les collègues auxquels je pouvais penser, ils étaient au moins aussi sympa que moi. Entre Aria, Rob et moi, les chasseurs devaient avoir bonne réputation. Mais bon, quand on voulait chasser des hybrides, on pouvait pas être une âme sensible.

Les informations données par la suite semblèrent cette fois la contenter. Est-ce qu'on avait enfin fini ? Elle avait de quoi écrire un peu sur les hunters là. Je commençais à en avoir marre de rester les fesses posées sur une chaise. Ça me rappelait l'école. Chose que je détestais à l'époque. J'espérais entendre un "merci j'ai ce qu'il me faut".

Au lieu de ça, elle changea de sujet. Je soupira intérieurement. Cette fois, on était sur les ennemis des chasseurs. Braconniers et rebelles. Les deux étaient un problème différent. Je voyais qu'elle tentait de gratter des infos possiblement confidentielles. Bon, rester le plus évasive possible. Pour éviter les ennuis avec les supérieurs après.

-En mission ça arrive souvent que des rebelles se défendent ou aident des hybrides qu'on essaye d'attraper. Dans ce cas là ouais ils peuvent nous attaquer. C'est classique je dirais. Mais ils évitent d'approcher le QG, trop dangereux pour eux.

C'était déjà arrivé que des rebelles tentent de libérer des semblables directement au camp. Mais si on avouait ça, notre image en prendrait un coup. La QG était sensé être un endroit secret, et peu accessible.

-Pour revenir un peu aux braconniers, ils causent autant d'ennuis. Ils peuvent nous piquer des cibles, et ils s'attaquent parfois à l'hybride de quelqu'un ou aux nobles. Une vraie plaie pour nous. Vous devez avoir assez avec tout ça non ?
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   

_________________
Julia ronchonne en #6A5ACD - Indisponible pour rp 2/2
Never give up
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 47
Points : 1914
Date d'inscription : 01/06/2016
Age : 23

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: Byakuya Chihiro
♠~ Fréquentations::
Profiteur
Voir le profil de l'utilisateur




Konatsu Asuka
Profiteur
Mer 26 Sep - 23:05
En seulement quelques phrases, Konatsu avait eu l'impression de mieux cerner son interlocutrice. Cette dernière resta peu explicite du début à la fin, ce qui pouvait révéler tout le sérieux qu'elle donnait à sa carrière. Si ce n'était pas encore le cas, l'albinos l'imaginait devenir une grande guerrière. En tout cas, à ses yeux, elle lui inspira un grand respect. 

Dans un premier temps, la blonde évoqua le fait que si les rebelles pouvaient entraver la route des hunters afin de sauver des hybrides, la sécurité du QG ne leur donnait pas envie de les approcher. Bon sang, cet endroit devait être truffé de pièges en tout genre tout en étant réservé à l'élite ; l'écrivaine en étant persuadée. Celle-ci aurait adoré en apprendre plus et fit des efforts inimaginables pour refréner sa curiosité, appuyant légèrement plus fort sur son stylo pendant sa prise de note. Dans un second temps, Konatsu apprit que les braconniers pouvaient aussi bien attaqué les humains que directement les hybrides. L'appel du gain devait vraiment les motiver. 

Et puis vint l'heure de clore cette rencontre. Konatsu avait l'impression que la patience de Luz atteignait ses limites. De toute manière, ce n'est sûrement pas aujourd'hui qu'elle pourrait obtenir plus de détails sur l'univers du QG. Nekai gardait encore ses secrets intact pour le moment. Un sourire reconnaissant vint illuminer le visage de l'humaine tandis qu'elle prit la parole :

- Oui, grâce à vous j'ai pu obtenir une bonne base. Nous en avons assez dit. 

Mensonge. Konatsu pourrait encore passer des heures à discuter avec la jeune femme. Il lui suffirait juste de bricoler une nouvelle relance comme celles si habilement amenées jusqu'à maintenant. Mais à quoi bon se creuser les méninges inutilement ? A force de trop arroser une plante, on finit par la noyer. Résignée, la demoiselle eut une bien meilleure idée. 

Sans perdre un instant, l'albinos arracha un bout de papier de son carnet et y griffonna son numéro de téléphone. Fixe naturellement, vu qu'elle ne possédait pas de mobile. L'écrivaine s'empressa ensuite de tendre le bras vers son interlocutrice.

- Tenez ! Je souhaiterai vraiment vous remercier d'avoir accepté de me rencontrer. Si un jour vous souhaitez prendre un verre, n'hésitez pas à me contacter. 

L'heure du départ était proche, Konatsu commença déjà à glisser la bandoulière de son sac sur son épaule et a y ranger ses affaires. Puis, c'est en empoignant son ombrelle d'une main qu'elle se sentit obligée d'ajouter dans un ultime sourire énigmatique :

- Oh et n'ayez pas peur de me contacter à une heure tardive. Je suis un véritable oiseau de nuit, alors il y a très peu de risque à ce que vous me réveillez... 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 49
Points : 627
Date d'inscription : 02/03/2018
Age : 17
Des DCs? : Heaven, Thérésa, Rebecca, Ellen, Rosemary, Freya, Gabrielle, Euphemia, Olympe, Daphné, Amber, Chloé

Feuille de personnage
♠~ Hybride de/maître de: //
♠~ Fréquentations::
Hunter
Sam 3 Nov - 11:36
Julia & Konatsu
"Pour le meilleur et surtout pour le pire."

Ma patience était à ses limites. Elle avait du le comprendre. Avec plus de questions, je risquais de commencer à ne plus répondre. De toute façon elle avait bien assez. Je devais lui avoir donné assez de matière pour écrire son bouquin. Un truc sur les hunters, j'allais peut-être voir à quoi ça ressemblait.

Lire un peu ne me ferait pas de mal. Je ne prenais plus trop le temps de me plonger dans un livre. Je n'étais de base pas une grande lectrice de toute façon. Mais sur les chasseurs, il n'y avait pas tant d'écrits que ça. Ouais, ça devait mériter un coup d’œil. Je chercherais ce qu'elle a écrit plus tard, ça aurait le mérite de m'occuper.

C'était la fin de l'interview. Elle eut l'intelligence de ne pas insister. Me remerciant avec un grand sourire. Et ça lui allait plutôt bien le sourire comme ça. Mine de rien, je la trouvais belle. Elle avait un petit quelque chose, que je ne définissais pas. Une jolie fille quoi. Mais bon, inutile d'insister sur ce point. Des jolies filles, il y en avait plein d'autres.

Je me serais attendue à ce qu'elle tente d'arranger une autre interview. Avec moi ou un autre chasseur. Mais au lieu de ça, elle me tendit un petit bout de papier. Avec son numéro dessus. Je pouvais l'appeler quand je voulais. De jour comme de nuit. Prendre un verre ? Il y avait peu de chances que je la rappelle, mais je pris tout de même le papier.

-On verra, j'essaierai d'y penser. Si vous avez besoin de plus d'infos, recontactez le QG. Au revoir en tout cas.

En espérant que les supérieurs soient pas assez pour me renvoyez si elle les recontacte. Je n'étais pas la plus amicale du monde pour dire au revoir, mais je ne l'avais pas été tout du long. Puisqu'elle avait ramassé ses affaires, plus rien ne me retenait ici. Je la salua vaguement, et sortis la première de la bibliothèque. Bon, au moins, ça m'avait occupée.
©️ ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


 

_________________
Julia ronchonne en #6A5ACD - Indisponible pour rp 2/2
Never give up
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Utsukushi Neko Sekai :: Ville :: Culture et éducation :: Bibliothèque-
Sauter vers: